Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Veronica Rossi] Never sky, tome 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de coeur
30%
 30% [ 3 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
50%
 50% [ 5 ]
3. Roman sympa
20%
 20% [ 2 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
Lady Swan
succube des enfers


Messages : 3815
Points : 5305
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Sam 15 Sep - 18:51


Année d'édition : 13 septembre 2012
Edition: Nathan
Nombre de pages : 390
Public visé : Young Adult?
Quatrième de couverture :Les mondes les ont tenus séparés.
Le destin les a réunis.
Aria a vécu toute sa vie dans le dôme de protection de la Contemplation. Son monde entier a été confiné à ces lieux, elle n'a jamais pensé à rêver de ce qui se trouve au-delà de ces portes. Alors, quand sa mère disparait, Aria sait que ses chances de survivre dans ce désert à l'extérieur assez longtemps pour la retrouver sont minces. Aria rencontre ensuite un étranger nommé Perry qui est aussi à la recherche de qqun.C'est aussi un sauvage mais il pourrait être son meilleur espoir de rester en vie. S'ils peuvent survivre, ils sont le meilleur espoir de l'un l'autre pour trouver des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilu60
serial killer


Messages : 1401
Points : 1442
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Sam 15 Sep - 19:08

Citation :
Dans le monde d'Aria, les gens vivent sous des Capsules, qui les protègent des tempêtes d'Ether qui sévissent à l'extérieur et détruisent tout sur leur passage, provoquant la maladie et la mort. Malgré cela, il arrive que certaines capsules soient touchées et restent injoignables. C'est le cas d'Euphorie, l'endroit où travaille la mère d'Aria. Pour tenter d'avoir de ces nouvelles, elle suit un groupe d'ami dans une capsule "désaffectée". Mais l'expérience se termine très mal et Aria se retrouve expulsée des capsules. Elle va devoir apprendre à vivre dans le monde extérieur, hostile et inconnu. Elle est va alors rencontrer Perry et va devoir lier son destin au sien pour retrouver sa mère. Mais ils ont toujours appris à détester leurs peuples respectifs et la cohabitation va se révéler très difficile. Aria va t'elle pouvoir survivre dans ce monde? Pourra t'elle retrouver sa mère? Pour le savoir, il faudra le lire^^

Never Sky est LA dystopie de la rentrée dixit tout le monde, alors j'appréhendais un peu ma lecture, car il m'est souvent arrivé de ne pas être du même avis que la majorité des lecteurs.

La couverture ne m'a pas spécialement attirée, mais je dois dire que je ne l'ai pas eu dans les mains ayant une version non corrigée, et je pense que le rendu papier sera plus parlant connaissant les belles couvertures que nous propose Nathan la plupart du temps. Néanmoins, après lecture du roman, j'ai mieux compris le choix de l'illustration, et au final, je la trouve bien adaptée au contenu du livre.

La plume de l'auteur est agréable et on avance sans difficulté dans le roman. On alterne les chapitres du point de vue d'Aria avec ceux du point de vue de Peregrine, dit Perry. J'aime beaucoup cette alternance qui permet de mieux connaître les personnages et leur façon de voir les choses.

Le début de l'histoire n'est pas forcément simple à suivre. On pénètre dans un monde qui fonctionne avec une technologie qui lui est propre, et on est vite assailli par de nombreux termes inconnus. On est ensuite plongé dans une scène que j'ai trouvé assez " brutale", qui va être le déclencheur de l'exil d'Aria et de la suite...J'ai du m'accrocher pour continuer ma lecture à ce moment précis, mais j'ai bien fait!

Après ce petit temps d'adaptation, une fois le décor planté, on commence à visualiser ce monde post-apocalyptique (comme toujours dans les dystopies- que j'ai lues- on ne connait pas les raisons de ce changement de mode de vie). A ce moment là, Aria se retrouve dans le monde hors des capsules, ce qu'ils appellent " les Usines de la Mort", et une fois encore il faut s'adapter à ce nouvel univers et à son fonctionnement, qui est beaucoup plus tribal, plus "sauvage" que dans les Capsules.

Commence alors un long voyage à travers des terres hostiles pour Aria et Perry, et en plus des difficultés liées à la survie, ils doivent se supporter l'un l'autre, plein de leur préjugés sur leurs peuples respectifs. J'ai beaucoup apprécié cette partie du roman qui nous permet d'en apprendre plus sur nos deux personnages principaux. Leur relation est très compliquée dans les débuts, entre incompréhension, peur et haine. Son évolution va être progressive et addictive pour le lecteur: on a forcément envie de savoir quand et comment ils vont se rapprocher!

J'ai particulièrement apprécié Aria et Perry. Ils sont si différents dans leur culture, mais tellement semblables dans leur fonctionnement. Aria est une jeune fille qui n'a toujours connu que la vie aseptisée des capsules, elle se pensait incapable de survivre hors de ce monde mais va puiser sa force dans son amour pour sa mère et complètement se dépasser. De la même façon, Perry puise dans son amour pour son neveu pour supporter la compagnie d'Aria et continer à avancer avec elle. Les autres personnages restent en second plan, sauf peut-être Roar, qui devient ami avec Aria et l'aide à évoluer.

une dystopie bien menée, qui a su m'accrocher malgré un début laborieux. La dernière phrase du roman ne peut que me donner envie de lire la suite!
Ma note: 5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/
pix
serial killer


Messages : 1344
Points : 900
Date d'inscription : 05/02/2012
Localisation : ailleurs

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Sam 15 Sep - 20:51

Il me dit bien celui là, j'ai récupéré un extrait gratuit dans un centre multimedia et je pense que je vais finir par me le procurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encredepix.blogspot.fr/
Michou
Vampire assoiffé


Messages : 1950
Points : 1916
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 38
Localisation : quelque part dans ma tête...

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Dim 16 Sep - 12:25

Une de mes prochaines lectures ^^

**********************


"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
Gr3nouille2010
lycan


Messages : 1232
Points : 1600
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 27
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Jeu 20 Sep - 18:03

Citation :
J'avais entendu beaucoup de bien de cette saga mais je n'imaginais pas l'aimer autant ! C'est une grosse surprise & un gros coup de coeur. « Never Sky » est une dystopie comme je les aime : avec des personnages forts, du danger, une atmosphère qui nous laisse scotché au livre & beaucoup de sentiments qui s'entremêlent. Je remercie infiniment les éditions Nathan pour cette découverte qui m'a totalement conquise.

Depuis l'Unification, Aria (& d'autres) vit dans une Capsule afin d'être protégée des tempêtes d'Ether. Son monde est complètement coupé de l'Extérieur, où vivent les Sauvages.. Elle passe son temps à aller dans les Domaines, en se dédoublant grâce à son SmartEye, où elle peut faire tout ce qu'elle souhaite, aussi bien aller à l'opéra que sur une plage. Elle ne ressent aucune douleur, aucune peur.. Mais un soir, alors qu'elle s'aventure dans une Capsule endommagée avec sa bande d'amis, rien ne se passe comme prévu. Jugée coupable pour cette infraction, elle est bannie & rendue à l'Extérieur où elle devra survivre parmi tous ses dangers.. Sa rencontre avec Perry va tout changer pour elle mais également pour Perry lui-même..
Depuis que Aria est à l'Extérieur, elle n'a qu'une envie : retrouver sa mère qui est dans une autre Capsule mais avec qui le contact a été coupé brutalement. Inquiète, elle est déterminée à retrouver sa trace & à lui demander de l'aide..

Avec « Never Sky » on entre dans un univers à la fois mystérieux & captivant. La science-fiction paraît réelle, on peut y croire facilement & donc bien accrocher. Les détails sur les nouvelles technologies de la vie d'Aria ainsi que l'endroit où elle vit, nous permettent de bien situer son univers. De plus, l'histoire tourne vite au cauchemar donc l'action arrive très rapidement. L'intrigue est très importante & intéressante ; jamais perdue de vue, on a les réponses à nos questions tôt ou tard & tout s'enchaîne parfaitement. Il y a une évolution constante que ce soit au niveau des personnages ou de l'histoire. Tout est toujours en mouvement, aucun moment de répit & surtout beaucoup de rebondissements imprévisibles.
J'ai vraiment adoré tout découvrir : la vie dans les Capsules, les nouvelles technologies, la vie à l'Extérieur qui grouille de danger, les aventures des protagonistes.. Je ne me suis pas ennuyée un seul moment & j'avais toujours envie de découvrir la suite car tout peut arriver..
Pour un premier tome, il est vraiment très complet & se termine sur une vraie fin. Bien sûr, la suite est inévitable, surtout qu'une fois qu'on a refermé le livre, on n'a encore envie d'en découvrir plus ! Mais l'intrigue se termine au bon moment, beaucoup de questions ont été finalisé & on se doute que le deuxième tome repartira sur une autre intrigue.

Il n'y a pas beaucoup de personnages, on peut donc facilement s'attacher à plusieurs d'entre eux, surtout qu'ils sont bien développés. De leur passé, jusqu'à la signification de leur nom (pour certains d'entre eux) ! Un autre point complet & bien détaillé qui suscite notre intérêt également.
J'ai beaucoup aimé Perry, qui évolue progressivement au cours de ses aventures avec Aria.. & découvrir sa façon de vivre, à lui & à tout les Etrangers - les Sauvages -, était un pur plaisir. J'ai eu peur que leur Don ne soit que survolé mais on en sait beaucoup finalement, suffisamment pour tout comprendre en tout cas. C'est l'un des aspect que j'ai le plus apprécié.
Parmi d'autres aspects que j'ai aimé, il y a la vie d'Aria.. ou du moins son passé ! Il fait parti des rebondissements auquel je ne m'y attendais pas du tout & j'ai été agréablement surprise ! Elle évolue également à l'Extérieur, aux côtés de Perry.. Elle évolue même beaucoup & c'est une très bonne chose car au début de son bannissement, je n'avais pas trop accroché avec elle.. Elle vivait dans un monde de rêve où rien ne pouvait lui arriver & du jour au lendemain elle se retrouve au milieu de cannibale, de plantes mortelles, de loups, de tempêtes d'Ether.. Forcément, elle réagit en conséquence donc elle est très crédible mais la sentir si fragile, si naïve.. ça commençait à devenir pénible. L'évolution a été la bienvenue !
Parmi les personnages secondaires, j'ai un bon coup de coeur pour Marron qui a accueilli Aria à bras ouverts, sans aucune question, ni méfiance.. Un personnage qui a un coeur énorme, toujours prêt à aider & à aimer, j'adore.
Il y a aussi Cinder qui est tout jeune & déboussolé.. Il est unique en son genre & j'espère bien avoir de ses nouvelles dans le deuxième tome vu qu'un grand mystère tourne autour de lui..

L'auteur a une plume agréable même si j'ai trouvé les prénoms trop présents par moments.. Mais au moins, il n'y a aucune confusion possible ! On sait de qui il s'agit pour chaque situation.
Il reste encore pas mal de questions en suspens, ce qui promet une suite encore meilleure & j'ai hâte de la découvrir pour me replonger dans cet univers fascinant où l'amour est tout de même bien présent.

Pour ceux qui savent déjà à quel point j'aime « Divergent » (le meilleur roman Young Adult que j'ai lu jusqu'à aujourd'hui..), « Never Sky » a tout autant ma préférence (ce que je n'ai pas cru possible un jour) ! Pour ceux qui adorent la dystopie, il faut lire celui-ci. Un roman qui dégage beaucoup de sentiments dans une atmosphère prenante & captivante à laquelle on ne peut plus décrocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Lady-Citation



Messages : 12
Points : 13
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 16
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Mer 26 Sep - 15:12

Mon avis ;

J'ai été agréablement surprise car c'est un véritable coup de coeur ! J'avais été tenté par la quatrième de couverture , c'est phrase qui donne envie ^^. J'avais envie de faire une bonne découverte et c'est chose faites . La couverture (Raaaah, c'est Kristen Stewart !) as accentué ma tentation ..

Nous nous retrouvons dans un monde futuriste où Aria abandonné dans l'Usine de la mort se retrouve face à la vrai vie . Ayant toujours été sous des soins différents , elle ne supporte soudainement pas de respirer un air devenu étranger pour elle . Elle foule pour la première fois la terre et découvre une nouvelle chose ; la douleur. Mais aussi , le sang.
A part quelques passages ennuyants et lents (gros point faibles du livre ...) , l'auteur a sut me captiver à travers toutes l'histoire . Je n'aurai imaginé un monde comme celui-ci ! Franchement, que de surprise et de rebondissement .
Le monde dans lequel évoluera Aria & Perry au court de l'histoire , ce monde futuriste est un concept qui change mais que j'apprécie ! Et l’alternance des narrateurs est quelque chose que j'aime .
En bref , j'adore et puis vivement la suite ! Elle sortira en 2013 (Encore une trilogie !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michou
Vampire assoiffé


Messages : 1950
Points : 1916
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 38
Localisation : quelque part dans ma tête...

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Jeu 27 Sep - 18:28

Mon avis :

Citation :
J'attendais avec grande impatience ce roman, comme souvent avec les publications Nathan que je trouve toujours de bonne qualité. Pour une fois, et je suis désolée de le dire mais, je n'aime pas trop la couverture, même si elle reflète bien l'ambiance du livre et que l'apparence du personnage sur la couverture est fidèle à celle de l'héroïne.
Never sky est une dystopie, oui, encore vous allez me dire, mais elle est différente des autres. J'ai trouvé l'histoire originale et passionnante. Et malgré le fait que ce soit une édition jeunesse, ça plaira sans aucun doutes aux adultes qui aiment ce genre.
J'ai tourné la dernière page de ce roman avec regret, et un pincement au coeur de quitter ces personnages que j'avais appris à aimer. Au début, pourtant, c'était plus que mal parti, et je dois bien reconnaître qu'il m'a fallu une petite centaine de pages pour enfin rentrer dans cette histoire.
Pour quelles raisons le début fut si laborieux ? Peut-être qu'il y a trop d'informations à assimiler, trop de choses inconnues, je ne sais pas, toujours est-il que ce n'est que quand Aria se retrouve "dehors" que j'ai complètement été happée par l'histoire. Si bien que j'ai lu la suite quasiment d'une traite. Donc surtout, si au début vous avez un peu de mal, persistez car je vous assure que vous ne le regretterez pas !
Je suis tombé amoureuse de ce couple terriblement touchant et je me languis de les retrouver dans le tome 2.
J'ai aimé la relation entre Aria et Perry et être témoin de leurs changements respectifs, que ce soit pour Aria qui va évoluer tout au long du roman, découvrir des tas de choses sur elle, sa famille, qui elle est, ou bien Perry, et sa brutalité apparente qui cache un type au grand coeur gravement blessé durant son enfance.
J'ai aimé l'univers inventé par l'auteur que j'ai trouvé super original, et qui m'a parfois fait penser à de la Bit-Lit, avec les différents dons que peuvent avoir les "sauvages" comme Perry et son odorat surdéveloppé. Le style est vraiment agréable, ça coule tout seul, c'est accessible.
J'ai aimé avoir les points de vue des deux héros, et plus particulièrement celui de Perry. Découvrir les pensées, les impressions que peut avoir le garçon de l'histoire dans telle situation, j'ai trouvé cela super intéressant et surtout, on s'attache d'autant plus à lui.
Je n'ai pas aimé le peu d'informations qu'on nous donne. Cette histoire de tempêtes d'Ether n'est pas clair du tout, et c'est vraiment dommage. On ne comprend pas vraiment ce que c'est, simplement que c'est vraiment dangereux, au point que l'humanité a failli périr. C'est vraiment le seul point négatif à mon avis, avec peut-être ce manque de profondeur et d'info au tout début de l'histoire, qui heureusement, est vite rattrapé par la suite
En bref, une nouvelle dystopie avec beaucoup d'action, du danger, de l'amour... de quoi passer un superbe moment ! A lire sans hésiter !
Ma note : 4.5/5

**********************


"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
Alexia
psychopathe


Messages : 839
Points : 1127
Date d'inscription : 28/02/2012
Age : 40

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Jeu 11 Oct - 21:42

Aria est une jeune fille qui vit dans un dôme, qui la protège du monde extérieur. La planète subit des tempêtes d'Ether. Malgré qu'elle vit la plus part du temps dans un monde virtuel, elle est heureuse. N'ayant plus de nouvelles de sa mère qui vit dans une autre capsule, elle décide d'aller dans une capsule désaffectée, avec un groupe d'amis, pour essayer d'avoir de ces nouvelles. Mais l'expérience se termine mal et Aria est bannie de sa capsule. Elle va devoir affronter le monde extérieur, qui est lui est totalement inconnu et hostile. Elle va rencontrer Perry, un sauvage. Aria va être obligé de s'associer à lui pour retrouver sa mère.

J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture, je peux vous dire de suite que c'est un vrai coup de coeur. J'ai trouvé cette dystopie vraiment originale et passionnante. Je suis rentrée de suite dans l'histoire, je n'ai trouvé aucune longueur, arriver à la fin du livre, c'est avec regret que j'ai quitté Aria et Perry. Le seul petit bémol c'est que j'aurais aimé en savoir plus sur l'Ether, on ne sait pas grand chose dessus sauf que c'est très dangereux.
Une aventure avec de nombreux rebondissements, j'ai particulièrement aimé leur rencontre avec les Freux

Les personnages sont très attachants. Je les ai tous bien aimé, ils sont tous fascinants à leur façon.
Aria est une jeune fille qui fait preuve d'une grande maturité, elle a toujours vécu protégée dans sa capsule et quand elle se retrouve à l'extérieur, elle fait tout pour survivre, elle essaie d'évoluer dans ce monde où elle ne se rend pas toujours compte des dangers qui l'entourent.
Perry est un jeune homme qui peut paraître froid au premier abord, mais il cache un grand coeur et un passé difficile.
Roar est l'ami de Perry, je l'ai trouvé courageux, un moment il pouvait se mettre à l'abri de leur ennemi et il a préféré rester auprès de Perry pour l'aider. Il apporte un peu d'humour et de légèreté à l'histoire ce qui est très agréable.
Marron est un chef de tribu d'une grande intelligence et qui a su garder certaines technologies de l'ancien monde, j'espère en découvrir un peu plus sur lui dans la suite de l'aventure.
Cinder est une jeune garçon bien mystérieux avec un grand pouvoir, j'ai hâte de savoir ce qu'il nous réserve dans le second tome.

J'ai beaucoup aimé le style de Véronica Rossi, il est très agréable et fluide. J'ai apprécié qu'elle alterne les points de vue de nos deux héros, de pouvoir suivre leur pensée et leur sentiment fait qu'on s'attache plus facilement à eux.

Pour conclure un livre fascinant, autant pour ces personnages que pour le monde qu'on y découvre, à lire absolument.


Ma note : 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livralex.blogspot.com/
chris62150
psychopathe


Messages : 557
Points : 597
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 39
Localisation : 62

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Ven 12 Oct - 17:06

Citation :
Aria est une sédentaire. Elle vit à Rêverie, une société « sous cloche » où rien ne peut les atteindre. Pérégrine (ou Perry) lui est un sauvage, il reste dans le monde réel là où les tempêtes d’Éther sévissent. Tout les oppose et pourtant.. Aria se voit exclure de cette communauté sans faille, et rejoint celle des Étrangers, seule. Elle croisera à nouveau ce sauvage, qui l'avait sauvée précédemment, et ensemble, ils vont poursuivre une quête : elle souhaite retrouver sa mère et lui, son neveu enlevé par les sédentaires.

L'intrigue de ce roman est bien menée. Bien que nous nous trouvons en présence de deux milieux assez complexes, l'auteure a su nous captiver et nous entrainer dans le cœur de cet univers dystopique sombre. Dès le début, nous nous retrouvons plongés au sein de ce dernier avec facilité, même si au départ tout nous paraît assez confus.

La plume de Veronica Rossi est fluide et agréable à lire. L'alternance des chapitres entre les points de vue des protagonistes principaux est un atout majeur : on peut les voir évoluer et nous permet de mieux les cerner ainsi que leurs environnements. De plus, l'enchaînement d'actions donne un rythme soutenu au roman.

Les personnages sont touchants. Quand on referme le livre et qu'on les quittent, on ressent un petit pincement au cœur.
Aria, la sédentaire, se retrouve dans un monde qui n'est pas le sien. Au départ, perdue dans ce milieu réel, elle s'adaptera mais elle découvrira aussi de nouvelles choses, de nouvelles émotions. Elle apprendra également à développer de nouvelles capacités. Une jeune fille fragile au départ qui évolue positivement et devient beaucoup plus forte que ce soit mentalement ou physiquement.
Pérégrine, ou Perry, le sauvage. Il possède non pas un mais deux dons : l’olfactif et le visuel. Atout majeur pour lui. Son côté méchant garçon, n'est pas déplaisant bien au contraire. On a envie de l'approcher, de lui faire confiance.
La relation entre ce dernier et Aria, va beaucoup évoluer : au départ, tout les oppose, et le sentiment de crainte et de peur, notamment de la part de cette dernière, laissera place à une sensation tout autre, du fait de leur alliance, qui leur permettront d'atteindre leur but.

Pour conclure, j'avouerais qu'au début du livre, je suis restée perplexe, plongée directement dans cet univers futuriste, je me suis posée la question à savoir si j'allais apprécier. En le refermant, je regrette de ne pas pouvoir lire la suite immédiatement. Vous l'aurez donc compris, j'ai aimé ce premier opus, autant les personnages principaux que le monde dans lequel nous nous sommes retrouvés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdechris.blogspot.fr
Lady Swan
succube des enfers


Messages : 3815
Points : 5305
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Dim 11 Nov - 18:31

Couverture canadienne que j'ai trouvé chez ADA:


C'est moi ou la fille ressemble à Kristen Stewart, sur la couv' ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin


Messages : 25130
Points : 34553
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Dim 11 Nov - 20:35

non je trouve aussi... hélas!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Belledenuit
psychopathe


Messages : 576
Points : 750
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 40
Localisation : Aude

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Lun 12 Nov - 11:07

Mon avis :

C'est bien simple, tout m'a plu dans ce livre : l'histoire, les personnages, l'ambiance.

Il m'a fallu un peu de temps pour bien entrer dans l'histoire et comprendre l'univers que mettait en place Veronica Rossi. Mais c'était toujours avec beaucoup d'intérêt et de curiosité sur ce que j'allais découvrir que je prenais ce livre.

Le fait que Aria vivait dans une capsule, endroit clos interdisant tout accès à l'extérieur, m'a d'abord choquée et j'étais très curieuse de voir sa réaction face à l'inconnu lorsqu'elle se retrouve "enfermée dehors" (c'est un terme d'ailleurs qui m'a fait sourire puisqu'il est difficilement imaginable pour nous d'être enfermé dehors !). De plus, les Sédentaires ont des particularités bien définis que l'on connaît au fur et à mesure que l'on progresse dans l'ouvrage et j'allais d'étonnement en étonnement, de plus en plus intriguée et happée par ce récit.

Perry, lui, le Sauvage comme le surnomme Aria est un être très attachant. Ses premières réactions face à "la Taupe" (surnom donné par les "extérieurs" aux Sédentaires) m'ont paru normale.

Après tout, on fait se rencontrer deux êtres totalement différents, venant de deux "mondes" qui ne se comprennent pas et qui se combattent.

Autant dire que j'étais exaltée par ce qui allait suivre. Veronica Rossi a su, dès les premières pages, m'attirer dans son histoire, dans son ambiance apocalyptique où il est difficile de survivre, avec un rythme ni rapide ni trop lent qui permet au lecteur de s'imprégner de ce tout qui fait de Never sky une dystopie à ne rater sous aucun prétexte.

On découvre un univers étonnant et des personnages très attachants qu'il s'agisse des principaux ou de ceux qui gravitent autour d'eux pour les aider ou les maltraiter. Pour exemple, je prendrai le personnage de Cinder que l'on ne voit pas très souvent et qui me rend très interrogative sur ce qu'il est exactement. Il fait partie de ceux que j'ai très envie de retrouver dans le tome suivant pour en savoir plus.

J'ai vécu cette lecture intensément avec l'impossibilité de la lâcher quand je l'avais entre les mains. Ce fût une découverte fabuleuse, en ce qui me concerne, qui est d'ailleurs la meilleure que j'ai pu lire jusque là.

En bref, à sa sortie, n'hésitez pas à le découvrir à votre tour !

Le seul bémol que je note concerne uniquement les parutions à un an d'intervalle entre chaque tome puisque le tome 2 ne doit paraître en France qu'à la rentrée 2013. Si c'est pas du gâchis ça !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
angelebb
Proie


Messages : 159
Points : 164
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 35
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Dim 24 Mar - 13:06

Citation :
Mon avis...
*

Je remercie encore une fois Gr3nouille2010 pour ce livre voyageur!
J'ai passé un excellent moment de lecture.

Dès le début, l'auteure nous embarque dans son univers qui change de l'ordinaire et qui a su me captiver!

Rien de nouveau malgré tout sur le concept: un monde sous contrôle de dirigeants totalitaires, totalement futuriste et donnant l'illusion du bonheur, de la liberté à la population. Un univers "sous cloche" protégé de l'Autre-Monde, appelé içi l'Usine de la Mort, complexe, dangereux et terrassé par de violentes attaques d'Ether.
Toutefois, cette impression de déjà-vu ne m'a pas dérangée outre mesure et j'ai trouvé que cet univers était un point fort du roman!


J'ai également beaucoup aimé les personnages.
Notre héroïne Aria, bannie de son monde idôlatré, attérie dans l'autre-monde où elle pense que sa fin est proche.
Perdue, désespérée, désorientée, elle va y rencontrer Perry! Elle n'aura pas d'autres choix que de le suivre malgré ses peurs.
J'ai été séduite par les caractères forts et impétueux parfois de nos deux héros.

L'auteure signe là son premier roman. Riche et complexe tant par son univers que ses personnages, il a été une excellente surprise, un dépaysement total!

Un début de saga passionnant où l'univers et les personnages sont posés.
Sans être contemplatif, ce roman est m'a entraîné et ne m'a pas lâché!
J'ai été intriguée par la fin et j'ai vraiment hâte de poursuivre l'aventure avec le second tome qui sortira à l'automne de cette année!


Extrait...
*
"Elle leva les yeux. D'épais nuages gris obscurcissaient le ciel. Dans les interstices, elle aperçut l'Ether, le vrai. Les flux ondoyaient au-dessus des nuages. C'était magnifique. On aurait dit de la foudre prise au piège de courants liquides. A certains endroits, ils étaient fins comme des voiles de tissu. A d'autres, ils se rassemblaient pour former de gros torrents lumineux. L'Ether ne semblait pas susceptible de provoquer la fin du monde. Pourtant, cela avait failli arriver au moment de l'Unification." (p.75)

Mon ressenti 18/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelebb.over-blog.com/
kokodu22
Dangereux personnage


Messages : 274
Points : 295
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 18
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   Dim 24 Mar - 17:39

Citation :
Mon avis :

Merci beaucoup aux éditions Nathan pour ce service presse.

Dans le monde d'Aria, les gens vivent sous des Capsules, ce qui les protège du ciel qui est chargé d’Éther. Certain, les bannis, vivent dans la Nature comme des sauvages en dehors des Capsules. Ils risquent leurs vies chaque jour.
Aria et ses « amis » décident de se promener dans la nature, ce qui est parfaitement interdit. Aller savoir pourquoi, un de ses « amis » pète un câble et se met à la les poursuivre, elle et sa meilleure amie. Puis il lui arrache son SmartEye (petit appareil qui se pose sur l’œil des gens, leurs permettant de recevoir des messages, de se localiser et surtout de se faire localiser).
Le garçon décide de faire du feu... Qu'ils ne connaissent pas sous les Capsules. Ils ne savent donc pas que le feu se propage très rapidement dans une forêt. Il brûle tout, et si quelqu'un sait qu'ils sont dans la Nature et qu'en plus ils ont fait du feux, ils vont se faire bien engueuler. Je ne sais plus comment ils s'en sortent mais ils finissent par rejoindre leur Capsule. Le père du jeune homme est quelqu'un de très important, il va donc protéger son fils et tromper Aria en lui faisant croire qu'elle va aller voir sa mère alors qu'il va la lâcher dans la Nature, seule, perdue, livrée à elle-même... Elle va rencontrer Perry, un Sauvage qui va l'aider car il doit retrouver le fils d'un ami qui aurait appartement été enlever par une personne vivant sous Capsule... Et dans ce genre de situation, Aria peu lui servir...

Mon résumé est très chaotique et j'en suis désolé mais je n'ai malheureusement pas bien compris le début...

De très bons éléments sont mit en place (l’Éther, les SmatEye, les Capsules, etc...). J'ai beaucoup aimé le monde d'Aria, sous les Capsules, même si la grosse partie du livre se passe dans la Nature.

Je me suis beaucoup attachée à Aria. Elle est forte, elle sait ce qu'elle veut et comment l'obtenir. Perry, Peregrine de son vrai nom, est assez lunatique. Je dois avouer qu'au début, je ne l'ai pas franchement aimé... Mais par la suite, on apprend à le contraire sous un autre jour, plus agréable.
Les personnages secondaires (les amis de Perry, en autres) sont bien travaillés.

Si j'en ressort assez mitigé, je pense que c'est dû au fait qu'on est plongé dans l'aventure et dans ce monde post-apocalyptique sans aucune information... A nous de comprendre tout. Je n'ai rien compris au début... C'est vraiment dommage car en lisant les soixante-dix premières pages, je n'ai pas vraiment eu le sentiment de vouloir poursuivre ma lecture. J'étais pas pressé de savoir la suite. Heureusement, une fois qu'on est dedans, plus moyen d'en sortir !

J'ai bien aimé ce livre, même si le début était bien difficile...

Ma note : 3,5/5

Info : Le tome 2 sortira à l’automne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koko-lectures.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Veronica Rossi] Never sky, tome 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Veronica Rossi] Never sky, tome 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Veronica Rossi] Never sky, tome 1
» NEVER SKY (Tome 1) de Veronica Rossi
» ALTAVERAN : LES CINQ PROTECTEURS de Alexandra Rossi
» La Série de l’Impossible • Tome 1 Never Sky • Veronica Rossi
» Nerver Sky • T1 • Veronica Rossi [06/09/2012]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: