Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Patrick Senecal] Les sept jours du talion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis?
1. Coup de coeur
50%
 50% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
se1ena
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1348
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: [Patrick Senecal] Les sept jours du talion   Dim 9 Sep - 19:34



Année d'édition : 2010
Edition : Alire
Nombre de pages : 333 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Il s'appelle Bruno Hamel, il a trente-huit ans et il est chirurgien. Avec sa petite famille ­ Sylvie, sa conjointe, et Jasmine, sa fille de sept ans ­, il habite Drummondville et, comme tous les gens heureux, il n'a pas vraiment d'histoire. Jusqu'à ce que Jasmine, par un bel après-midi d'automne, soit violée et assassinée.
Dès lors, l'univers de la famille Hamel bascule. Mais lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans l'esprit enténébré de Bruno : il va s'emparer du monstre et lui faire payer ce qu'il a fait à sa petite fille.
Le jour de la comparution du meurtrier, Hamel, qui a minutieusement préparé son coup, kidnappe le monstre, puis transmet aux autorités policières un message laconique : celui qui a violé et tué sa petite fille va souffrir pendant sept jours, après quoi il sera exécuté. Ensuite seulement, lui-même se rendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dansmabullelivresque.over-blog.com/
se1ena
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1348
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Patrick Senecal] Les sept jours du talion   Dim 9 Sep - 19:35

Citation :
Mon avis :

Je crois que ce livre, plus qu'une histoire simplement violente, nous permet de réfléchir sur la vengeance et la portée de celle-ci.

Dès les premières pages, on entre rapidement dans le vif du sujet. Bruno Hamel, qui se sait choyé d'avoir une belle petite famille sans histoire, découvre que sa petite fille tant aimée a été violée et assassiné. Déjà que son couple n'était pas très solide, Bruno et Sylvie n'arrivent pas à surmonter cette épreuve et ne trouvent pas de réconfort chez l'autre. Bruno est incapable de faire son deuil et de pleurer et se sent de plus en plus engourdi, anesthésié, comme si les ténèbres l'enveloppait de plus en plus. Quand les policiers attrapent celui qui a fait ça, qu'ils lui disent qu'il en prendra pour minimum 15 ans, maximum 25 ans, Bruno devient comme fou. Impossible que celui qui a sali sa petite Jasmine s'en sorte aussi bien! Chaque détail est pensé et le meurtrier souffrira atrocement pendant sept jours avant qu'il ne le tue. Et étant chirurgien, il sait comment lui faire mal et le garder en vie. Les détails des tortures infligées sont saisissants, détaillés et d'une perversité atroce.

Malheureusement, je n'ai pas pu m'attacher aux personnages, ce que je trouve dommage. Les deux personnages principaux, Bruno et le meurtrier, me sont aussi antipathiques l'un que l'autre. En fait, Bruno Hamel ne m'a attiré aucune compassion, aucune empathie. Bien que je comprenne sa douleur, je ne peux comprendre son raisonnement. En fait, si. Je comprends son désir de vengeance, son désir de faire mal à celui qui lui a pris ce qu'il avait de plus cher... mais de là à le mettre à exécution et de "s'amuser" pendant sept jours? Niet, nada, non, vraiment rien qui ne m'émeuve. Mais j'ai trouvé fascinante la psychologie de ce personnage qui finalement n'en retire pas tout ce qu'il voulait. Le seul personnage qui m'a ému, c'est Sylvie, la conjointe de Bruno. Pauvre femme! Elle essaie de faire le deuil de sa petite fille et c'est difficile. Voir son conjoint s'éloigner ne l'aide pas, mais quand elle apprend qu'il est recherché par la police, quand elle découvre ce qu'il a l'intention de faire, c'est le coup qu'il l'achève et elle a de la difficulté à tout surmonter.

En même temps, le geste de Bruno déclenche une série de réactions un peu partout. Certains manifestent dans les rues leur accord, l'encourage à travers des manifestations qui prennent de l'ampleur. Puis, il y a l'autre camps, ceux qui pensent que ce n'est pas une solution, que Bruno Hamel va trop loin. Même chose à la centrale de police qui se démène pour retrouver le père écorché avant qu'il ne soit trop tard. Certains se demandent pourquoi ils déploient de telles forces pour sauver un violeur et un assassin d'enfant, d'autre ne veulent que faire leur boulot sans poser de question, d'autre n'essaient que de sauver Bruno, justement avant qu'il ne fasse l'irréparable et les conflits éclatent. Le geste de Bruno ne laisse personne indifférent et chacun se retrouve dans un dilemme moral.

L'écriture est vraiment bien maîtrisée, Patrick Sénécal sait comment mener son histoire tambours battants, sachant faire les pauses nécessaires et reprendre juste au bon moment en nous entrainant dans l'histoire, nous faisant nous poser nos propres dilemmes moraux. La psychologie des différents personnages est très détaillée et nous entraine encore beaucoup plus loin. La fin, à laquelle je ne m'attendais pas, m'a fait me poser encore plus de questions morales.

3/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dansmabullelivresque.over-blog.com/
Kassyna Carotte
Proie
avatar

Messages : 162
Points : 181
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 30
Localisation : Île de France

MessageSujet: Re: [Patrick Senecal] Les sept jours du talion   Lun 21 Nov - 11:14

Mon avis : Les Sept Jours du talion est un ouvrage qui va très rapidement toucher le lecteur. En effet, un père de famille dont l’enfant de sept ans a été violée puis tuée découvre que la vie qui a été prise « mérite » vingt-cinq ans de prison, qui peuvent être abaissés à quinze en cas de bonne conduite. Comment tolérer cela ? Le choix de la vengeance et de la torture, s’il n’est bien évidemment pas acceptable, est cependant compréhensible. Nous allons donc être bercés entre deux sentiments tout au long de ce récit : va-t-il torturer et tuer ce montre, ou sera-t-il arrêté à temps ? Et lui, victime qui devient bourreau, quelle peine risque-t-il ? En parallèle, nous allons suivre les investigations de la police locale, qui va tout mettre en œuvre afin de trouver la planque de Bruno Hamel et de l’éviter de commettre l’irréparable. Patrick Sdnécal nous démontre aussi la part de responsabilité que peuvent avoir les médias dans une telle affaire, mais également la descente aux enfers que vivra Sylvie, cette mère qui a perdu son enfant d’une odieuse façon, et qui découvre désormais son mari sous les traits d’un homme assoiffé de vengeance.

Le personnage principal de ce roman va faire passer le lecteur par mille et un ressentis. Nous allons tout d’abord être choqués lorsque Bruno Hamel trouvera le corps de son enfant, puis partager sa colère face à la justice de son pays. Nous allons également suivre le plan qu’il élaborera au fur et à mesure, et nous allons ainsi assister à sa transformation, car il va peu à peu devenir ivre de vengeance. Mais cela va-t-il l’entraîner dans une spirale infernale, à la limite de la raison, ou au contraire cela parviendra-t-il à l’apaiser ? Et puis, il y a bien sûr le monstre, au sujet duquel Bruno Hamel souhaite en savoir le moins possible. Il veut tout ignorer à son sujet, idéalement jusqu’à son nom et son passé, sans aucun doute pour le déshumaniser au maximum – et le lecteur n’en saura pas beaucoup plus que lui. Mais malgré toutes les atrocités qui lui seront faites, nous ne pourrons en aucun cas le prendre en pitié. Sylvie, quant à elle, est dévastée par ce à quoi elle doit faire face, et nous ne pourrons qu’avoir beaucoup d’empathie pour cette femme. Et n’oublions pas les différents inspecteurs mis sur le coup, et en particulier Hervé Mercure, le responsable de l’enquête, qui a lui aussi un lourd passé.

L’écriture de Patrick Senécal semble juste. On pourrait croire que les faits relatés sont réels, tant sa plume rend tout ceci vraisemblable. Notons d’ailleurs que l’auteur a choisi de situer son action à Drummondville et dans les alentours, soit son lieu de résidence, et donc des coins qu’il connaît parfaitement. Par ailleurs, le récit est rédigé selon une sorte de compte à rebours : tout commence le jour de la disparition de Jasmine, qui va être suivie quelques heures plus tard de la découverte de son corps. Puis arrivent le procès, le premier jour de captivité, puis le second… jusqu’au septième. L’intrigue est rondement menée, et le suspense est le fruit du travail d’une main de maître. Je ne parviens pas à trouver les mots justes de ce roman, tant il a su me toucher et me captiver de la première à la dernière page. Le mieux est donc de conclure ainsi : lisez-le !

Une citation : « Autre constante : la lucidité de Hamel, très conscient de ce qu’il était en train de faire, très conscient qu’il commettait un crime, très conscient des conséquences. Tellement conscient qu’il avait même l’intention, à la fin de se rendre aux autorités. Car, comme il l’avait dit deux fois, il avait tout perdu. Sauf la possibilité de se venger. » (p.135)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://loasislivresque.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Patrick Senecal] Les sept jours du talion   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Patrick Senecal] Les sept jours du talion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patrick Senécal - Les sept jours du talion
» Senécal Patrick - Les sept jours du talion
» Patrick Senécal - Les sept jours du talion
» SEPT JOURS POUR UNE ETERNITE.... de Marc Levy
» Dans sept jours le déluge (A Surfeit of H2O)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: