Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [J.K Rowling] Une place à prendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
50%
 50% [ 2 ]
3. Roman sympa
25%
 25% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
25%
 25% [ 1 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: [J.K Rowling] Une place à prendre   Dim 19 Aoû - 18:17


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 28 septembre 2012
Edition: Grasset et Fasquelle
Nombre de pages : 682
Quatrième de couverture :Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable. Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie. Attendue de tous, J.K. Rowling revient là où on ne l’attendait pas et signe, avec ce premier roman destiné à un public adulte, une fresque féroce et audacieuse, teintée d’humour noir et mettant en scène les grandes questions de notre temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3974
Points : 3897
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Dim 19 Aoû - 18:22

ah =) JK de retour =D

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Dim 19 Aoû - 18:24

Oui *.* Dans un tout autre style. J'ai bien hâte à sa sortie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zebuline
succube des enfers
avatar

Messages : 4004
Points : 3687
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Dim 19 Aoû - 19:41

C'est génial !! je vais sauter dessus !!!

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/
Belledenuit
psychopathe
avatar

Messages : 576
Points : 750
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 41
Localisation : Aude

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Mar 30 Oct - 9:21

Mon avis :

A force de le voir, vous savez déjà que ce nouveau livre a été écrit par la maman d'Harry Potter et lorsque j'en ai entendu parler, j'ai eu très envie de me faire mon propre avis dessus. Après lecture, je dois avouer que j'ai beaucoup aimé le découvrir et je comprends pourquoi avec Une place à prendre on accroche ou pas du tout. Il n'y a pas de demi-mesure.

1) L'histoire :

Tout commence le jour (ou plutôt le soir) où Barry Fairbrother décède alors qu'il partait au restaurant avec sa femme. Cela est arrivé d'un coup, sans qu'il y ait vraiment de symptômes antérieurs graves. Du coup, toute la petite communauté de Pragford est en émoi... en apparence. Car maintenant que ce notable n'est plus, sa place au sein du Conseil paroissial est à prendre.

J'ai tout de suite accroché à l'histoire, à ces vies menées dans cette petite bourgade anglaise où chacun se côtoie, se connaît plus ou moins et bien sûr parle derrière le dos de son "voisin".

JK Rowling a peint la société dans laquelle nous vivons aujourd'hui avec une réalité déconcertante. Elle ne cache rien; elle nous met au pied du mur et montre vraiment du doigt comment l'Homme réagit lorsque ses propres intérêts sont en jeu.

D'habitude, on ne lave pas son linge sale en famille mais ici, petit à petit, tout se sait, tout s'apprend.

D'une ambiance tragique due à un décès, on passe inexorablement à une atmosphère pesante voire même dérangeante car le vice de chacun n'est pas loin.

JK Rowling fait entrer dans son oeuvre tout ce qui fait la Société actuelle : la corruption, le viol, la drogue, l'indifférence, le dédain.

Vous allez vous dire que tout est bien négatif là-dedans et pourtant, malgré un ensemble très sombre, on y retrouve aussi du soutien et de l'amitié.

C'est un tout parfait pour mettre le lecteur dans des émotions fortes, dans des situations de réflexion intenses.

A de nombreuses reprises, je me suis dit que ce livre n'avait pas pu être écrit par JK Rowling parce qu'il m'a choquée par moment tant les réactions des personnages sont débordantes de réalisme. Elle m'a réellement bluffée et j'en suis sortie scotchée, touchée par cette fin que j'aurais aimé différente même si on peut s'y attendre.


2) Les personnages :

Ils sont nombreux et pourtant nécessaires pour créer cette bourgade aux moeurs et idées différentes selon le côté où l'on se situe.

Il y a les pragfordiens de pure souche et il y a les autres.

Il y a ceux qui veulent le mélange des classes et ceux qui s'y refusent.

Il y a ceux qui acceptent d'aider leur prochain et les autres qui n'y voient pas leur intérêt.

Je ne développerai pas tous les intervenants vu leur nombre conséquent mais JK Rowling a parfaitement représenté chacune des classes sociales : les pauvres, les riches, les entre-deux.

Les uns et les autres se croisent, se parlent, se battent, se comprennent ou au contraire se détestent.

Tout cet éventail de protagonistes rend très vivant cet ouvrage et chaque chapitre donne envie de poursuivre pour mieux connaître les uns et les autres, leurs futurs agissements.

Ils forment vraiment un tout et il est difficile de dire, sur l'ensemble, lequel on a préféré car ils jouent tous un rôle important. Ils sont LA communauté de Pragford. Ils pourraient être vous, moi, nos voisins, nos amis.


3) Le style :

Alors que le genre est totalement différent de ce qu'elle nous avait habitué avec sa saga Harry Potter, JK Rowling n'a cependant pas changé sa façon d'écrire.

Son style est toujours aussi fluide, plaisant et facile. Les pages filent d'elles-mêmes; je ne voyais pas le temps passé lorsque je l'avais dans les mains. C'était vraiment un plaisir de le lire.

Cela n'empêche pas d'avoir des moments d'agressivité, de violences verbales, de mots crus qui font que le lecteur est un peu perturbé parce qu'il avait été habitué à autre chose de la part de l'auteur.

Du coup, il faut indubitablement oublier tout ce qu'a pu écrire JK Rowling avant Une place à prendre pour bien entrer dans l'histoire et se laisser porter par tout ce qui se produit dedans.


En bref, Une place à prendre est un ouvrage qui m'a beaucoup plu, touchée et marquée par ce qu'il contient, par la façon dont JK Rowling m'a raconté son histoire. J'étais convaincue que JK Rowling était un auteur au talent certain et cela se confirme avec ce titre là. Il m'a fallu quelques jours, après la fin de ma lecture, pour pouvoir faire baisser la pression et être sûre que mon avis serait objectif. Maintenant, je sais que je peux vous conseiller fortement de le découvrir et que vous en sortiez dubitatif ou au contraire exalté, au moins vous vous serez fait votre propre avis dessus.

Pour moi, cet ouvrage est une oeuvre sur notre société contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3974
Points : 3897
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Mar 30 Oct - 10:15

je l'ai acheté récemment à Lille pendant ma petite virée boutique =) d'ailleurs les 25€ ca fait mal lol mais je finis mes 2 livres en cours et je le commence =)

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Alexia
psychopathe
avatar

Messages : 838
Points : 1126
Date d'inscription : 28/02/2012
Age : 40

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Lun 12 Nov - 13:49

Je dois dire que j'ai été agréablement surprise par ce livre, je ne m'attendais pas du tout à ça.

L'histoire est assez simple, Barry Fairbrother, un conseiller paroissial meurt et quand la nouvelle se répand dans Pagford, tout le monde veut savoir qui va prendre sa place. Lors de la campagne, les habitants de Pagford montrent leur vrai visage, des secrets sont dévoilés. Et là on s'aperçoit que certains sont près à tout, juste pour une place.

Je ne pensais pas que ce livre me bouleverserait autant et ni que je pleurerais en le lisant. Il raconte la vie de plusieurs familles, de milieux sociaux différents, en gros la vie de tous les jours. L'histoire se passe à Pagford mais ça pourrait se passer dans n'importe quelle ville.

Les petits reproches que je pourrais faire à ce livre c'est qu'il y a trop de personnages, au début c'est vraiment dur de se souvenir de qui est qui et les quelques longueurs qu'il y a au fil des pages. Ce livre aurait pu faire 200 pages de moins sans que sa nuise à l'histoire.

Côté personnages, ils sont nombreux pour tous les passés en détails, j'ai trouvé certains très attachants et d'autres m'ont écœuré. Le personnage qui m'a le plus marqué, le plus bouleversé est Kristal, rien que pour elle le livre vaut vraiment le coup d'être lu.

La plume de l'auteur est très agréable et très fluide, en lisant ce livre il ne faut pas penser à ce que J.K. Rowling a écrit avant, par moment il y a des mots crus, de la violence, on est loin d'un conte pour enfants. Avec ce livre J.K. Rowling nous a prouvé qu'elle était très douée aussi pour écrire des livres pour adultes.

Je dois reconnaître que ce livre est bien différent de ce que je lis habituellement mais ça ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture. Pour conclure, un bon livre malgré quelques longueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livralex.blogspot.com/
lilice
Proie


Messages : 80
Points : 78
Date d'inscription : 11/03/2013
Age : 27
Localisation : 83 le var

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Jeu 21 Mar - 15:54

sais une livre qui ne ma pas plus du tout , la lecture et complexe du fait qu'il y as pas mal de personnage.
au niveau de l histoire j'ai l’impression de tourner en rond , je n'arrive pas a me plongée dedans
j'ai arrêtée de lire vers les 230 pages mais il ne me donne pas envie de continuer
je pense aussi que je m'attendais a autre chose de cette auteur je ne le recommanderais pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 31
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Ven 23 Aoû - 14:47

Près de vingt heures d’écoute pour ce livre audio, il fallait avoir le temps, et grâce à mes vacances qui m’ont fait traverser la France de part en part, je l’ai eu. Je dois avouer qu’au début, c’est un peu long à se mettre en place, puisqu’on nous présente tous les personnages qui vont voir leur vie bouleversée par ce décès. Les Mollisson, bien sûr, en premier lieu. Mais aussi Krystal Weedon, une adolescente de seize ans, fille de toxicomane, que tous considèrent comme une personne peu fréquentable, mais que Barry Faibrother avait pris sous sa protection. Andrew Price, le jeune un peu timide soumis à un père violent qui décide de se présenter au conseil malgré toutes les magouilles qu’il cache dans ses placards. Parminder Jawanda, médecin, d’origine indienne et une amie fidèle de Barry dont elle soutenait toutes les actions au conseil. Et tous ceux qui viennent s’y greffer. Car ce qui est un peu complexe au début, c’est de comprendre quels sont les liens qu’ils entretiennent les uns avec les autres, car tout est fait pour montrer que Pagford est une petite ville où tout le monde se connaît et où tout se sait.
Passé ce premier moment, on plonge dans le réel intérêt de ce livre: reconstituer le personnage disparu de Barry Fairbrother, son importance et son influence. Le mort est un personnage bien présent dans ce livre tant on ne cesse d’en apprendre sur lui, petit à petit, relation par relation. Et par son biais, on découvre toute une galerie de personnages très marquants. J’ai particulièrement été touchée par Krystal Weedon, le cas social ambulant, dévergondée dès l’école primaire, qui sait à peine lire, livrée à une mère junkie, mais qui ferait n’importe quoi pour s’occuper de son petit frère de trois ans ou pour son équipe d’aviron. J’ai été terrifiée par Simon Price, le père violent et tyrannique. Howard Mollisson, imposant dans tous les sens du terme, m’a inspiré un mépris sourd. Aucun de ces personnages ne m’a laissée de marbre, et tous réservent leur lot de surprise, jusqu’à la veuve, Mary Fairbrother, à qui l’on ne donnera la parole qu’à la fin, pour un ultime retournement de situation. L’histoire est donc bien conçue, bien fichue, avec ce petit ton ironique et guilleret qui caractérise J. K. Rowling qui sait toujours donner à ses phrases une allure enjouée.
Mais derrière ces personnages hauts en couleur, elle tisse une histoire sombre, où une vieille rivalité citadine mène à un désespoir social que tout le monde voudrait bien pouvoir occulter et qui revient exploser en pleine figure des habitants de Pagford. C’est l’éternel problème du pauvre, du faible, de l’étranger qui rejaillit et pas toujours là où on l’attend, et sans jamais porter de jugement, le livre se contente de mettre en scène jusqu’où ces éléments faibles de la société peuvent se retrouver.
Et encore une fois, je suis bluffée par la qualité des éditions Audiolib. La lecture par Philippe Résimont est un régal. Il s’applique à modifier sa voix pour incarner chaque personnage, et malgré leur nombre, on en vient à parfaitement les reconnaître à l’oreille, et cela rend l’écoute très confortable. C’est impressionnant. Des effets sonores accompagnent également la lecture: de l’écho, lorsqu’il s’agit de paroles remémorées; une voix voilée, pour une conversation téléphonique. On est donc complètement plongé dans l’histoire, et je n’ai presque pas vu passer les vingt heures!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Mar 15 Oct - 3:20

Parution chez Le livre de poche :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michou
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 1960
Points : 1924
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 38
Localisation : quelque part dans ma tête...

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Ven 20 Mar - 19:03

Pour tout vous dire, je suis sortie de cette lecture avec un avis assez mitigé.
D'un côté, j'ai trouvé ce récit sombre et déprimant. Je m'attendais à un ton plus humoristique, de l'humour noire, j'ai certes plusieurs fois souri, mais j'ai eu plus souvent envie de pleurer qu'autre chose. C'est à la limite de l'étouffant, parfois dérangeant, voire révoltant.
Le style de Rowling est agréable et fluide, pourtant, le peu de rebondissements, l'inaction quasi constante, donne un rythme assez lent et linéaire au récit.
On est dans un monde d'hypocrisie, ils ont tous quelque chose à se reprocher, ils ont tous des secrets inavoués, des pensées morbides ou déplacées, certaines même intolérables et inimaginables. Derrière cette belle façade de petite ville charmante et accueillante, nous découvrons le vrai visage des protagonistes. Rancœurs, complots, tromperies, drogue, viol... sont en réalité le quotidien des personnages que nous suivons.
Et j'ai vraiment trouvé ça "trop".
Il y a beaucoup de personnages, le début est donc assez difficile, surtout qu'ils ont tous un lien entre eux, il faut donc un certain temps pour parvenir à tous les relier à chaque fois.
Des personnages bien travaillés que l'auteur prend plaisir à explorer jusqu'au plus profond de leur âme, on sait tout d'eux, leurs désirs, leurs peurs, mais surtout leur côté le plus sombre, encore et encore...
Une chose est sûre, il ne fait pas spécialement bon vivre à Pagford qui donne plutôt envie de fuir en courant !
La fin, prévisible, est dans la même lignée que le roman, sombre et déprimante. Mais surtout, elle m'a révoltée ! Comment peut-on laisser les choses en arriver là ? Comment peut-on être si aveuglé par ses petits problèmes pour ne pas voir la détresse d'un enfant ?

D'un autre côté pourtant, certains personnages sont touchants et parfois, les plus émouvants ne sont pas forcément ceux qu'on aurait pu croire. On ne peut pas rester de marbre face à tant de souffrance et d'injustice. Et finalement, ceux que cette charmante petite ville veut à tout prix se débarrasser et qui vivent dans cette fameuse "cité", sont les plus justes et les plus honnêtes envers eux-même et leurs proches, à leur manière.
Les personnages, malgré leur côté sombre et le fait que beaucoup ne soient pas sympathiques du tout, sont quand même attachants. Et le fait que les points de vue soient alternés très souvent (peut être parfois un peu trop, mais cela se fait intelligemment et en douceur, donc ça va), on ne ressent finalement pas tant que ça le manque d'action et de révélations.

En bref, un avis mitigé donc, comme vous pouvez le constater, je crois que quelque part, je ne m'attendais pas à ce que ça soit si sombre. Et pour moi, ça l'était vraiment trop, à me donner le bourdon pendant les quelques jours qu'aura duré ma lecture.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 31
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   Dim 22 Mar - 21:33

Je rejoins un peu ton avis, moi aussi j'ai trouvé ça vraiment pessimiste, à la limite du dérangeant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [J.K Rowling] Une place à prendre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[J.K Rowling] Une place à prendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Une place à prendre] Arbre des liens entre personnages
» Une place à prendre • J.K Rowling
» place disney arnaque ou non ?
» Harry Potter - J. K. Rolling.
» [Une place à prendre] Vos impressions au fil de votre lecture !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: