Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Brigitte Aubert] Le Miroir des Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3445
Points : 3453
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 37
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Brigitte Aubert] Le Miroir des Ombres   Mer 8 Aoû - 9:02


Année d'édition : 2008
Édition : 10/18 , collection "Grands Détectives"
Nombre de pages : 368 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
"En 1891, Louis Denfert,jeune et impétueux reporter au Petit Éclaireur , ronge son frein entre chroniques sportives et articles mineurs lorsqu'il est envoyé en reportage à Dijon sur une affaire au parfum de scandale : une honorable gouvernante anglaise a été retrouvée,dans le train de nuit Paris-Marseille,sauvagement égorgée et démembrée. Ce meurtre aurait-il un lien avec la disparition,un an auparavant,dans le même train,de Louis Aimé Augustin Leprince, un inventeur franco-anglais qui venait de mettre au point un appareil de projection d'images révolutionnaire ? Louis était impatient d'en découdre,il va être servi ! Brigitte Aubert nous plonge au cœur de la glorieuse épopée des pionniers du cinématographe. Dans les coulisses de la lanterne magique,péripéties,mystères et drames se succèdent à un train d'enfer !"




Mon avis :

Brigitte Aubert m'a surprise il y a quelques années avec ses très bons romans fantastiques, policiers, ou catalogués "horreur". Le fait que ce soit un auteur français, de surcroît une femme, qui se frotte à plusieurs styles différents avec autant de  réussite en a fait un de mes auteurs favoris. Je dois admettre qu'en lisant la quatrième de couverture de celui-ci, j'ai douté : les romans "policiers-historiques" j'ai souvent du mal à "rentrer dedans". Mais je l'ai quand même acheté, parce que Brigitte Aubert ne m'avait jamais déçu, et j'ai bien fait  cheers ...
Ce roman est dense, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer. Louis Denfert est un personnage attachant, plein de ressources, sympathique , ambitieux, aventurier. Très amoureux d'une jeune et belle actrice, leur histoire ne va pas pour autant parasiter la trame policière. Les vies s'entrelacent, autour de l'énigme, dans l'énigme.
Il va rencontrer de nombreux personnages tous aussi intéressants et complexes que lui , que l'on a envie de suivre encore, après la fin du roman.
Les décors, comme les personnages, sont parfaits : l'auteur a  vraiment fait beaucoup de recherches pour que ce roman nous plonge aux cotés de Louis Denfert.
De surcroît, c'est un merveilleux roman policier, le résultat est... cheers . J'hésite à vous en dire plus, je ne veux pas éventer le mystère...
Brigitte Aubert a écrit d'autres aventures de Louis Denfert, après celle-ci. Ce que j'apprécie également est que l'on puisse les lire indépendemment les unes des autres : ce sont des unités complètes et non des "suites".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Brigitte Aubert] Le Miroir des Ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Aubert, Brigitte] Louis Denfert - Tome 1: Le miroir des ombres
» LES QUATRE FILS DU DR MARCH de Brigitte Aubert
» LA MORT DES BOIS de Brigitte Aubert
» [Aubert, Brigitte] Le souffle de l'ogre
» [Aubert, Brigitte] Jacksonville - Tome 2: La morsure des ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: