Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Bertrand Puard]Les Effacés, tome 1 : Toxicité maximale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Bertrand Puard]Les Effacés, tome 1 : Toxicité maximale    Mar 26 Juin - 18:25



Année d'édition : 2012
Edition: hachette
Nombre de pages : 360
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Quatre adolescents, Ilsa, Mathilde, Émile et Zacharie. Leurs parents ont été assassinés parce qu’ils en savaient trop. En face de leurs noms, sur un rapport secret, la plus haute autorité de l’État a inscrit : « À traiter ». Eux ont échappé à la mort et n’ont plus d’existence légale. Condamnés à changer de nom et d’identité, ce sont des morts vivants en quelque sorte. Leur ange gardien : Nicolas Mandragore, ancien directeur de l’Institut médico-légal de Paris. Un personnage bien mystérieux dont on ne sait rien. À eux quatre, ces adolescents vont tout faire pour lutter contre une société où seule la loi du plus puissant compte. Ils chercheront à rétablir la vérité sur des affaires trop vite classées par les autorités. Pour que les coupables soient châtiés. Et pour qu’il n’y ait plus jamais d’autres personnes supprimées au nom d’intérêts plus que controversés. Ils sont les Effacés.

**********************


Dernière édition par Louve le Mer 31 Oct - 13:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
lavoixdulivre
Hôte de la louve
avatar

Messages : 243
Points : 258
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: Re: [Bertrand Puard]Les Effacés, tome 1 : Toxicité maximale    Sam 8 Sep - 15:10

(On voit plus la couverture !)

J’aimerais tout d’abord remercier les éditions Hachette, en particulier donc Cécile, pour m’avoir permis de lire ce livre, à côté du quel je serais surement passé sans le remarquer… Bref je suis donc heureux de l’avoir eu car c’est un livre que j’ai vraiment adoré ! Le plus gros point fort c’est l’action, ça c’est sur, et c’est là que tout de suite, on va vouloir le comparer à Cherub… c’est vrai que le principe en est proche, mais il y a quand même énormément de différences, et Les Effacés est pour moi un livre MILLES FOIS mieux ! Je vous explique un peu plus bas, mais tout d’abord, place à l’histoire !

Les Effacés, c’est un groupe de 5 jeunes, mais on en suit un en particulier, car il est tout nouveau dans le groupe : Neil. Les Effacés, sont, d’où leurs noms, inexistants aux yeux de l’Etat, car « morts et enterrés »… Ils forment une équipe de choc, des enfants, des adolescents plutôt, qui sont entraînés et prêts à régler les affaires classées trop rapidement par l’Etat. Et alors que Neil rejoint l’équipe, l’action commence ! Ils doivent déjouer le plan d’un terrible directeur d’une grande compagnie pharmaceutique qui veut répandre un virus, et se faire des milliers d’euros en vendant ses vaccins à un prix d’or !

Ce livre est un livre comme j’en lis peu. De l’action surtout, une sorte de thriller, comme le dit si bien le critique de RTL, un « thriller-politico-médical ». C’est un livre vraiment bien fait sur ce point-là ! J Il est captivant, et du coup il y a de l’action et des rebondissements ! C’est grisant, et surtout, on est vraiment dans le rythme, accroché au roman, on ne peut s’en séparer, ou alors on stresse même un peu !

Du coup, c’est pour dire si le style de l’auteur est vraiment intéressant ! Il y a vraiment des rebondissements, surprenants, épatants, et intéressants. Par contre, il y a des petits points moins intéressants : le style est certes d’un rythme épatant, mais l’émotion, et l’éventuelle poésie ne sont pas présentes, ce qui rend le style parfois un peu brusque. De plus, il y a une organisation, et une imagination vraiment intéressante, mais il y a certaines choses un peu trop faciles, certaines résolutions trop rapides et un peu irréalistes parfois.

Les personnages sont très intéressants, là encore, et ils sont réellement un point fort du livre. Il y a Neil, à moitié le principal dans ce livre en fait. Il est d’une force de caractère étonnante, mais j’ai trouvé une petite déception en ce personnage quand même, car il est arrogant le plus souvent, même si attachant. Mathilde est celle qui m’intéresse le plus, mais on ne la voit pas trop dans le livre. Malgré cela elle est encore jeune, et par son intelligence et ses autres qualités, loyauté par exemple, elle est très attachante. Je vais vite passer Emile que je n’ai pas vraiment aimé, il n’est pas très présent et intéressant je trouve. Par contre Zacharie, et Ilsa sont deux personnages très intéressants… le premier est fort, loyal et amical, et par cela il est intéressant, mais Ilsa l’est encore plus du fait qu’elle est assez mystérieuse et renfermée, et une petite surprise nous attend à la fin du roman…
Après il y a d’autres personnages, comme Mandragore bien sûr, qui est attachant, et qui est surtout mystérieux, on a hâte d’en savoir plus sur lui, et puis d’autres, mais ceux là, de second plan, sont plutôt repoussants…

Je vais donc faire un dernier point sur la comparaison Cherub / Les Effacés, presque obligatoire par la proximité des univers diraient certains, mais d’un côté si différents. D’accord, ce sont des enfants espions qui semblent presque plus doués que l’Etat, mais Cherub ne m’a pas emballé, les Effacés si. En plus il y a vraiment une grosse différence, majeur pour moi, c’est que Les Effacés semblent contenir un vrai mystère qui donne vraiment envie de lire la suite, alors que Cherub n’a aucune obligation pour continuer, et surtout aucun attachement particulier.

Bref, comme vous pouvez le lire, j’ai vraiment adoré ce roman plein d’action, de rebondissements, et avec une intrigue ô combien surprenante et intéressante ! A la fin j’ai crié : « mais non, ça ne peut pas se finir comme ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Bertrand Puard]Les Effacés, tome 1 : Toxicité maximale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES EFFACES (Operation 3) HORS-JEU de Bertrand Puard
» LES EFFACES (Operation 4) FACE A FACE de Bertrand Puard
» EZOAH (Tome 1) de Bertrand Ferrier et Maxime Fontaine
» [Bertrand Borie]Les Amants de la Lumière tome 1 :e le bûcher des Maudits
» [Bertrand Borie]Les Amants de la Lumière tome 2 : le temps des prodiges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: