Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [François-René Chateaubriand]Atala - René - Le Dernier Abencerage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
100%
 100% [ 1 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [François-René Chateaubriand]Atala - René - Le Dernier Abencerage   Ven 22 Juin - 0:04



Année d'édition : 2003
Edition: folio
Nombre de pages : 306
Public visé : adulte
Quatrième de couverture :
Sur les bords du Mississippi, la vie du jeune Chactas commence mal. Sa tribu vaincue, son village détruit, son père mort, ce jeune Indien intrépide, après un rapide passage par la ville, a été fait prisonnier par ses ennemis héréditaires. Promis à une mort atroce, ses derniers jours sont pourtant illuminés par la présence d'Atala, la fille du grand chef. Cet amour lui rendra peut-être la vie. Les deux jeunes gens pourront-ils s'enfuir et échapper à leur destin ?

Sur fond d'Amérique et de bons sauvages, Chateaubriand revisite l'histoire de la fille du geôlier, à la mode romantique : en proie au mal du siècle, Atala et Chactas font partie de ces êtres d'exception qui ne connaîtront jamais de répit. L'étroitesse du monde est une torture qui ravage les grandes âmes : telle est la sombre leçon que Chateaubriand, de René aux Mémoires d'outre-tombe, ne cessera de répéter, à travers une écriture majestueuse à force de souffrances. --Karla Manuele

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 31
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [François-René Chateaubriand]Atala - René - Le Dernier Abencerage   Sam 19 Jan - 12:50

Avant toute chose, je n'aime pas trop l'épanchement romantique sentimental, ça a tendance à m'agacer, voire à me faire rire!

Atala

En Louisiane, sur les rives du Meschacébé, l’indient Chactas raconte son histoire à son hôte René. Fils adoptif d’un Chrétien nommé Lopez, il exprime le souhait de retourner parmi les peuples de son origine. Lopez ne l’en empêche pas, mais Chactas est vite fait prisonnier par une tribu indienne. Il est secouru par Atala, une indienne à qui sa mère a fourni une éducation chrétienne, et dont il tombe fou amoureux.

Très court, ce roman m’a paru pourtant long. Le ton ampoulé et lourd de Chateaubriand ne m’a pas séduit, car pour moi il ne colle pas à toutes les situations: allez vous extasier avec le souffle romantique lorsque vous êtes prisonnier d’indiens qui veulent votre peau! Néanmoins, la fin a réussi à me surprendre et à me toucher: Atala et Chactas, mariés par le père Aubry rencontré dans la forêt, ne peuvent pas s’aimer car Atala cache un lourd passé. Bon c’est vrai que ça reste cliché et artificiel, mais l’effet est réussi.

René

Accueilli par la tribu des Natchez et l’indien Chactas (vous le reconnaissez?), René raconte à son tour son histoire. Dégoûté du monde dans lequel il vit, torturé d’avoir causé la mort de sa mère en naissant, bouleversé par la perte de son père, il erre dans la forêt à l’écart des hommes sans trouver de consolation. Décidé à en finir avec la vie, il en est empêché par sa sœur Amélie, qui lui apporte tendresse et réconfort. Mais celle-ci dépérit d’un mal étrange, et le quitte brusquement pour se retirer dans un couvent…

Là encore, c’est court, et il n’y a pas grand-chose à raconter, question péripéties. Pour cette fois, le ton languissant, long, de Chateaubriand s’accorde parfaitement avec la longue, lancinante plainte perpétuelle de René qui souffre sans qu’on parvienne à comprendre exactement pourquoi. J’avoue ne pas avoir tout bien saisi: ni le mal de René ni celui de sa sœur. En revanche, j’ai été réconciliée avec le livre, rien que pour l’intervention finale de Chactas: il est le seul à mettre les points sur les i dans cette histoire.

Pour conclure, je crois que j’en ai fini avec Chateaubriand. Pour le romantisme, vous me retrouverez donc dans Dumas, Stendhal ou Hugo. Bien plus prenant, pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
 
[François-René Chateaubriand]Atala - René - Le Dernier Abencerage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: