Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Léon Tolstoï] Anna Karénine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25412
Points : 34858
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Léon Tolstoï] Anna Karénine   Jeu 21 Juin - 23:58



Année d'édition : 2009
Edition: le livre de poche
Nombre de pages : 1021
Quatrième de couverture :
La quête d'absolu s'accorde mal aux convenances hypocrites en vigueur dans la haute société pétersbourgeoise de cette fin du XIXe siècle. Anna Karénine en fera la douloureuse expérience. Elle qui ne sait ni mentir ni tricher - l'antithèse d'une Bovary - ne peut ressentir qu'un profond mépris pour ceux qui condamnent au nom de la morale sa passion adultère. Et en premier lieu son mari, l'incarnation parfaite du monde auquel il appartient, lui plus soucieux des apparences que véritablement peiné par la trahison d'Anna. Le drame de cette femme intelligente, sensible et séduisante n'est pas d'avoir succombé à la passion dévorante que lui inspire le comte Vronski, mais de lui avoir tout sacrifié, elle, sa vie de femme, sa vie de mère. Vronski, finalement lassé, retrouvera les plaisirs de la vie mondaine. Dans son insondable solitude, Anna, qui ne peut paraître à ses côtés, aura pour seule arme l'humiliante jalousie pour faire vivre les derniers souffles d'un amour en perdition. Mais sa quête est vaine, c'est une "femme perdue".

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Léon Tolstoï] Anna Karénine   Mar 4 Déc - 2:07

Parution chez Pocket -<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Léon Tolstoï] Anna Karénine   Jeu 6 Déc - 3:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3965
Points : 3890
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [Léon Tolstoï] Anna Karénine   Sam 8 Déc - 12:18

Il a l'air pas mal j'ai aussi vu des extraits du film franchement je me laisserais bien tentée par les 2 =)

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :



MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Léon Tolstoï] Anna Karénine   Ven 4 Jan - 22:01

Une autre couverture juste parce qu'elle très belle ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelebb
Proie
avatar

Messages : 159
Points : 164
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 35
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: [Léon Tolstoï] Anna Karénine   Sam 5 Jan - 12:18

Cette couverture est effectivement magnifique!!!
J'aimerai le lire cette année...mais c'est un trèès gros pavé avec plus de 1000 pages :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelebb.over-blog.com/
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [Léon Tolstoï] Anna Karénine   Jeu 17 Jan - 20:13

C'est un gros pavé, mais je ne l'ai pas trouvé très difficile à lire (bon long, ça oui...)
Un peu moins de mille pages pour ce roman qui m'a laissé sur des sentiments bien différents. D'abord, un sourire cynique: en bonne femme du monde, Anna vit dans une société du paraître, où l'on se marie avec un bon parti plus que par amour, où l'homme qui trompe sa femme peut garder le sourire mais pas la femme infidèle, où il faut avant tout sauver la face. Oblonski, son frère coureur de jupon, est un détestable personnage, et Wronski, dont tout le monde sait au départ qu'il n'est qu'un séducteur qui ne rendra jamais Kitty heureuse, n'a jamais attiré la moindre sympathie de ma part. Curieusement, c'est un peu la même chose pour Anna: au début, je n'ai pas accroché au personnage, qui m'a semblée très superficielle, peu crédible. On ne nous raconte pas vraiment la période où Wronski la séduit, ce qui donne l'impression qu'elle cède immédiatement, sans état d'âme. De plus, le fait qu'elle ne veule pas divorcer mais vivre avec son amant m'a paru étrange, tout comme l'absence d'affection pour sa fille, qui m'ont dérangée. Mais l'impression s'est inversée dans la deuxième partie, lorsqu'elle se rend compte que sa vie va dans le mur et qu'elle en devient à moitié folle: la fin du roman présente une Anna dramatique, voire tragique, qui m'a complètement emportée et j'ai pris l'issue de son histoire en plein dans la figure!
Par contre, toute une partie du roman m'est passée dix kilomètres au-dessus. On nous parle en effet d'une Russie terrienne, où l'on discute pour savoir quelles sont les meilleures positions à adopter pour tirer le meilleur de ses champs, tant sur le plan économique que sur le plan matériel. Là, je l'avoue, j'ai sauté des pages. Mais là où il fustige l'hypocrisie mondaine et civile, ce roman est une véritable ode à la vie des champs et à la beauté de la nature, grâce au personnage de Lévine, qui n'hésite pas à aller faucher avec ses paysans, à défendre le travail agricole, à regarder le soleil se lever et à dormir dans le foin. C'est d'ailleurs le personnage que j'ai préféré, fidèle, travailleur, intelligent, sans pour autant être parfait, il est aussi celui qui met en question les croyances religieuses tout comme le progrès techniques et politiques. Loin d'être centré sur une histoire d'amour adultère, ce roman a donc de nombreuses autres facettes, dont certaines m'ont beaucoup plu et d'autres m'ont laissée de marbre.
Une lecture agréable dans l'ensemble, mais beaucoup d'éléments auquels je n'ai pas réussi à accrocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Léon Tolstoï] Anna Karénine   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Léon Tolstoï] Anna Karénine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Léon Tolstoï] Anna Karénine
» Léon Tolstoï, Anna Karénine.
» Anna Karénine, de Tolstoï - Deuxième Partie
» Anna Karénine, de Tolstoï - Troisième Partie.
» Anna Karénine de Joe Wright (avec Keira Knightley)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: