Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
80%
 80% [ 4 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
20%
 20% [ 1 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25506
Points : 35000
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Mar 19 Juin - 0:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2012
Edition: robert laffont (R)
Nombre de pages : 442
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
C’est si bon d’être mauvais…

SAISON 1.
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Louve le Lun 3 Sep - 1:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
pause-hebdo
Proie
avatar

Messages : 113
Points : 113
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Sam 7 Juil - 13:15

je suis à la page 75 et j'ai beaucoup de mal à accrocher, j'espère que cela va s'arranger ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pause-hebdo.skyrock.com/
Titisse
psychopathe
avatar

Messages : 488
Points : 482
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Lun 30 Juil - 19:14

Je l'ai acheté pour me faire mon propre avis sur ce livre car il y a pas mal d'avis négatifs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rexlit.wordpress.com/
Sherryn
psychopathe
avatar

Messages : 788
Points : 776
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 30
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Mer 1 Aoû - 8:36

je dois dire qu'à regarder ça me faisait envie mais les avis que j'ai pu lire dessus m'ont carrément refroidie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherryn.net
Louve
Admin
avatar

Messages : 25506
Points : 35000
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Mer 1 Aoû - 12:40

pareil le topo me plait mais j'ai du voir une dizaine d'avis négatif déjà :/

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Céline Rosenheim
Proie
avatar

Messages : 86
Points : 92
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 29
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Mer 1 Aoû - 13:39

Le résumé m'intrigue de même que les allusions à l'Islande, j'adore ce pays, mais entre le fait que c'est catégorisé young adult et que, comme vous le dites, les chroniques négatives sont nombreuses... Ca donne pas tellement envie au final.

**********************
"Et le sang circule de ma chair à mes chimères, il entraîne les pulsations de cet univers, lui donne le tempo de la danse."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon roman que j'espère bientôt publier :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celinerosenheim.canalblog.com
Michou
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 1962
Points : 1924
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 39
Localisation : quelque part dans ma tête...

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Sam 8 Sep - 13:49

Et bien moi j'ai adoré !! Voici mon avis :

Ce livre m'a intrigué dès le début, je voulais le lire et grâce aux éditions Robert Lafont que je remercie, c'est fait :) Et puis, j'ai vu quelques avis négatifs sur le net et j'ai eu d'autant plus envie de le découvrir et j'ai bien fait ! Comme quoi, il ne faut pas s'arrêter à quelques avis négatifs, car ce qui déplaira à certains, pourrait tout à fait vous plaire. Ce fut le cas ici, en tout cas pour moi.

Kaleb est le bad boy qu'on aime toutes. Jeans noirs, t-shirt blanc, perfecto, lunettes noires, grand, brun, l'air un peu dangereux... ***soupirs*** ... mais c'est surtout un garçon gentil, qui n'a pas connu sa mère, morte en couche, et qui a déménagé tous les 2 ans depuis qu'il est né. Car le cousin de la mère de kaleb, venu confier l'enfant alors âgé de quelques mois au papa (et dont il ignorait l'existence) le met en garde, prétendant que leurs vies sont menacées, et qu'il ne doit pas rester au même endroit plus de deux ans de suite. Après de nombreux déménagements un peu de partout, son père décide de se réinstaller à Paris. C'est ici que tout va commencer, que Kaleb va se découvrir des pouvoirs qui vont lui pourrir la vie.

Alors bien sûr, Kaleb n'est pas un roman à mettre entre toutes les mains, c'est d'ailleurs bien indiqué sur la couverture, car même si c'est un livre jeunesse, il y a une certaine limite. Je trouve d'ailleurs que ce terme "jeunesse" peut finalement parfois être assez réducteur, car je n'ai pas trouvé ce roman très jeunesse, au contraire, mais bon, là, nous entrons dans un autre débat...

L'histoire : je crois que c'est un des aspects du livre que j'ai préféré, on ne sait absolument pas où l'auteure va nous emporter, on devine très peu, voire pas du tout, la suite des évènements, c'est bien simple, tout peut arriver, et c'est ça qui est bon.

Le style de l'auteure : des phrases courtes, incisives, allant directement au coeur des choses, tout cela donne un très bon rythme à la lecture, qui devient en quelques sortes le reflet de ce que subit le héros. J'ai aimé ce style, et je suis vraiment curieuse de connaître l'identité de l'auteure (puisque c'est un pseudo) car j'aimerais maintenant découvrir d'autres de ses publications...

Les personnages :
Kaleb n'est pas le héros tel qu'on le voit, il choisit de se protéger lui-même au détriment des autres. Il nous fait nous poser la question, jusqu'où iriez-vous pour vous protéger ? Que seriez-vous prêt à faire pour défendre votre vie ? Kaleb, lui, il est prêt à tout, peu importe les dégâts causés. Même si au début on découvre un Kaleb qui contient difficilement sa colère, et qui se bagarre facilement, victime de ses pulsions et de ses pouvoirs, par la suite, Kaleb fera le choix de les utiliser, il sait que sa vie est menacée, alors il fera tout ce qu'il faut pour rester en vie. Quelque part je l'ai compris, et je n'ai donc pas pu le détester, au contraire. C'est un jeune homme touchant, et même si on sent que sous cette belle apparence sommeille quelque chose de potentiellement dangereux, on ne peut s'empêcher de l'aimer et de vouloir le protéger.

Le gros méchant de l'histoire est le Colonel Bergsson. Il dirige le réseau Sentinel qui recherche et capture les personnes comme Kaleb, les enfants du volcan. C'est un homme dur, envers les autres mais envers lui-même, il ne s'accorde aucun répit, aucune distraction, il contrôle tout. Il fait peur, on sent qu'il est capable de tout, et du pire surtout. Il est d'ailleurs à l'origine d'interrogatoires et de tortures très dures. Il insuffle la terreur autour de lui, mais aussi une certaine forme de respect.

L'assistante du Colonel est un personnage énigmatique. Elle subit plus que quiconque les humeurs et la fureur du Colonel. J'ai aimé suivre ce personnage, et voir son évolution au fil de l'histoire, c'est une femme forte et courageuse, que la vie n'a pas épargnée. Rien que pour ce personnage j'ai hâte de lire le tome 2. On découvre en même temps qu'elle des éléments du passé de Sentinel, au travers d'un journal, pourquoi le réseau est devenu si intransigeant avec les EDV. J'ai beaucoup aimé ce passage de l'histoire, qui au début peu sembler insignifiant, mais qui aura comme on le découvrira à la fin, une importance capitale. Cela nous permet de comprendre les agissements du réseau Sentinel, mais nous fait aussi réfléchir : doit-on tout condamner pour les agissements d'une personne ? La mort de milliers de personnes excuse-t-elle la traque et la destruction d'autres ?

Pour finir, c'est un roman que j'ai adoré. Il y a beaucoup de mystère, les enjeux nous sont dévoilés au fur et à mesure, on découvre les choses en même temps que les personnages, et on comprend que finalement tout est lié. Des situations oppressantes et dangereuses, dont on devine difficilement l'issue. Des personnages qui ne sont ni tout blanc ni tout noir. Un roman qui fait réfléchir.

Un récit palpitant, passionnant, qui ne laissera personne indifférent !

Ma note : 4.5/5

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
lavoixdulivre
Hôte de la louve
avatar

Messages : 243
Points : 258
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Sam 8 Sep - 15:01

Kaleb est un livre que je voulais vraiment essayer, car j’en avais déjà entendu parler, et les deux couvertures que j’avais pu voir, une provisoire et une définitive, me faisaient bien envie ! Alors je remercie la Collection R et plus précisément Karen pour m’avoir envoyé ce livre ! Je dois le dire ce livre était à mes attentes, et même si la peur n’était pas si présente pour moi je trouve, ça ne m’a pas déçu car j’aurais pu refermer le livre sinon. Finalement, ce livre, je l’ai mis en coup de cœur, pour différentes raisons que je vais vous expliquer, même si je l’ai moins aimé que tous les autres. Un roman très original surtout, avec de nombreux rebondissements et un rythme qui claque ! Voilà la clé du livre !

Kaleb c’est l’histoire d’un jeune homme de 19 ans, profond séducteur, et qui va un jour se battre contre un autre gars de son lycée… au point de perdre le contrôle de lui-même. Il va alors découvrir qu’il est empathe, et va commencer une lutte en l’intérieur de lui-même, tandis qu’il se transforme peu à peu… mais en bien ou en mal ?

Ce livre est très original, par son histoire. Tout d’abord c’est fascinant de suivre un personnage sombre et qui penche peu à peu vers le maléfique, tout en essayant de rester bon…et surtout lui. On a un personnage principal fort, séduisant mais surtout complexe. A l’image de l’histoire. Car pendant tout le livre on voit que le bien et le mal se battent, se fusionnent, se rassemblent, s’écartent… on a une histoire sombre, mais surtout un côté psychologique je trouve au personne dans le sens où l’on suit son combat intérieur. Il est maléfique, mais aussi bon, et a peut être juste besoin d’amour, notamment paternel et maternel…

Son père est un personnage que j’ai beaucoup aimé ! Il est plein d’amour, d’attachement et s’efface devant son fils qui pourtant change devant lui sans qu’il ne s’en rende tout de suite compte. Pris de pitié pour lui, mais aussi d’affection… c’est un personnage très attachant.
Je ne veux pas trop vous dévoiler les personnages, mais il y en a tout un florilège, différents, mais toujours très bien travaillés, profonds, attachants… ou parfois, pour notre plus grand plaisir finalement, repoussants mais réels !

J’ai aussi été étonné de découvrir un style comme celui-ci. Je ne sais comment le décrire, mais au début ça m’a fait bizarre. L’écriture de l’auteure est très spéciale, sans que je ne sache comment la décrire… elle est fluide, mais au début elle arrive par vague fort(es, ce qui m’a peut être surpris. Des fois j’avais l’impression qu’elle nous assaillait, qu’elle essayait de nous faire réagir violemment, ce qui était fort et ô combien bien fait, mais des fois c’était très fluide et très beau, avec des figures de styles très jolies…

On a une très bonne intrigue. On suit différents points de vues, jusque dans le passé, et ça aide à installer suspens et complexité. On voit différents personnages, on garde certains mystères autour d’eux, notamment par internet... ou par rêves. On les suit, on s’en éloigne, et les rebondissements arrivent toujours au moment où on s’y attend le moins, avec des révélations fortes et du suspens, toujours, et ce jusqu’à la fin… j’attends la suite avec impatience !

Alors je le redis, c’est un coup de cœur sur ce livre, même si j’ai moins aimé que les autres. Déjà je ne trouve pas que la peur était si présente, c’est vrai qu’il y avait des moments forts, mais pas au point d’avoir très très peur. A la fin j’ai vraiment eu peur à deux ou trois moments, en tout cas j’ai stressé, et c’étaient des passages forts. Je conseille ce livre à tous ceux qui aiment les histoires à rebondissements, avec une bonne intrigue, Kaleb nous charme… Profond, sombre, et maléfique, ce livre est vraiment une réussite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7146
Points : 7764
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Lun 11 Nov - 13:33

Attention lecture atypique et au combien addictive !!!

Kaleb, jeune homme de 19 ans, se découvre un don d'empathe qu'il ne sait pas comment contrôler. Entre les révélations de son voisin Robin, souvent stone et les secrets non révélés par son père sur son origine, Kaleb devra faire face à toutes les émotions humaines dans leur intensité les plus profondes. Il sera tiraillé entre la facilité de se perdre dans ses émotions souvent violentes ou la difficulté de tenter d'y résister...

Tout comme les nombreuses filles ayant croiser le regard de Kaleb dans ce roman, j'ai été rapidement happée par le charme de ce personnage. D'origine islandaise, les cheveux d'un noir de jais, légèrement ébouriffés, les yeux bleu clair et une attitude nonchalante légèrement rebelle, Kaleb est un beau jeune homme à la séduction irrésistible. Mais Kaleb n'est pas seulement cela, il est bien plus, son don d'empathe, le conduit à gérer des émotions si fortes qu'il sombre dans cette perte de contrôle de lui - même et de ses propres sentiments. Il a cette impression que tout le monde lui veut du mal et souhaite le trahir et qu'il ne peut faire confiance à personne. Cela l'amène a des actes sombres et violents, souvent indépendant de sa volonté, mais pour moi cela ne fait pas de lui un être mauvais. Tout au long du roman, il se reprend régulièrement en main en ayant des réminiscences de la personne bienfaisante qu'il était avant de découvrir son don. On le sent triste et en grand manque d'amour, la seule émotion qui agit sur son bien être et instaure en lui un contrôle des émotions des autres en atténuant leur effet sur lui. Il recherche ce sentiment auprès de son père qu'il l'a élevé seul et auprès de Robin, un voisin fumant du cannabis et dont il perçoit très difficilement les émotions. Il cherche ses origines afin de tenter de trouver une solution pour contrôler son don. Il découvrira via un forum et deux membres, Survivor et Vulcan, entre autre chose qu'il est un EDV, un enfant du volcan.
Le personnage du Colonel Bergson, fait partie de SENTINEL, un groupuscule multicentenaire aux méthodes douteuses qui cherche les EDV potentiellement mauvais pour instaurer le bien et éviter les drames et massacres que ces derniers peuvent créer. Il est particulièrement vicieux dans la torture qu'il inflige au EDV qu'il a capturé. La soixantaine, très bien conservée puisqu'il en paraît 40 ! Il est très droit, inflexible et intransigeant, un protagoniste qu'il n'est pas bon de se mettre à dos et pour qui la chasse au EDV les plus puissants est jouissive. Il attend impatiemment de « rencontrer » Kaleb et semble avoir en tête, d'assouvir une vengeance et de concrétiser une prophétie en croyant faire le bien.
La jeune fille, assistante du colonel, est très énigmatique et les révélations vont bon train au fil du roman à son sujet. On la sent prise entre son envie de plaire et satisfaire le colonel et son empathie à l'égard des EDV qu'il torture, ne cautionnant pas toujours les méthodes de celui-ci. On peut difficilement en dire davantage sans spoiler le livre. Mais c'est un personnage très intéressant qui évolue de manière surprenante.

Par ailleurs la richesse des personnages, bien travaillés et profondément intéressants, l'intrigue de l'histoire est soutenue de rebondissements et pleine de révélations qui nous surprennent et nous invitent à continuer, sans nous arrêter, notre lecture afin d'en savoir davantage. L'auteur est vraiment très doué, jouant avec nos sensations et nos émotions, la psychologie fine des personnages nous entraîne et nous sommes incontestablement pris dans la tourmente de cet excellentissime roman. L'écriture est simple et concise, sans fioritures, les chapitres sont courts, on passe les pages les unes après les autres, rendus passionnés par cette histoire.

Les thèmes des émotions humaines et de l'influence de la psychologie rendent ce roman d'autant plus réalistes. Il y a cependant une touche de fantastique et de magie islandaise où les croyances de ce peuple sont intégrés malicieusement par l'auteur dans son texte. Il me tarde le tome 2 pour en savoir davantage, en espérant que cet axe du roman soit plus étoffé.

Dire que j'ai aimé est un euphémisme, enfin un roman où le héros n'est pas forcément un gentil, mais un être tourmenté entre le mal et le bien. J'ai le tome 2 dans ma PAL et il va très vite en sortir ! Si vous n'avez pas succombé, je vous invite vraiment à le faire, vous ne serez pas déçus !!!

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
noisette2011
fantôme torturé
avatar

Messages : 2437
Points : 2847
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 29
Localisation : dunkerquois

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Sam 15 Fév - 13:00

Mon avis :

J'ai lu pas mal d'avis sur cette trilogie. Il y en avait des bons, comme des moins bons. Je me suis dit que j'allais quand même tenter l'expérience, mais pour cela j'ai attendu que toute la trilogie soit sortie. Et j'ai bien fait, car j'ai eu un coup de cœur pour ce premier tome. Donc, je suis très contente d'avoir déjà la suite dans ma PAL. ^^

Le personnage de Kaleb est vraiment hors norme, on ne sait pas dire si on l'aime ou si on le déteste. Et c'est ça qui fait tout son charme, car il est angélique et démoniaque tout à la fois. Il se trouve à la frontière entre le mal et le bien, et on ne sait vraiment de quels côtés il va tomber, car l'auteure nous met vraiment en plein doute durant cette lecture. C'est vraiment un personnage a l'attraction inquiétante, on tremble devant et pour lui. Je ne sais vraiment pas quoi penser de lui, car je me suis posée de nombreuses questions face à ses agissements : doit-on le sauver ou bien l'empêcher de nuire ?... J'ai rarement rencontré un personnage qui m'intrigue de cette façon.
Les autres personnages sont aussi intéressants et intriguants. Leurs personnalités est très complexe et on ne sait pas toujours sur quel pied danser face aux nombreuses révélations sur eux.
Le personnage d'Abigail est mystérieux, et j'avoue avoir été surprise par sa personnalité et ce qu'elle est. J'attend vraiment d'en savoir plus sur elle afin de me faire un opinion plus poussée.

Kaleb est vraiment un coup de coeur, car l'auteur maîtrise son sujet d'une main de maître. L'écriture est très agréable et le rythme soutenu. Les pages se tournent avec rapidité, face aux scènes d'actions, rebondissements et révélations qui peuplent tout le premier tome de cette trilogie. Je crois bien n'avoir rencontré aucun temps mort durant cette lecture. J'avoue même avoir eu du mal à refermer le livre, lorsque l'heure était venue de se coucher.
Généralement les premiers tomes sont plutôt lents à se mettre en place, mais pas celui-ci. Et cela m'a beaucoup plu.
J'ai beaucoup aimé découvrir l'histoire des enfants du Volcan, notamment pourquoi Sentinel s'est décidé à traquer ces enfants. J'avoue avoir été étonnée par cette découverte, car je ne pensais pas à cela. Les choses se sont révélées beaucoup plus complexes que prévu.
Et c'set ça qui fait la force de ce roman, car a aucun moment je n'ai deviné ce qui pouvait se passer. Et ça c'est vraiment bien, car rare sont les romans qui parviennent à surprendre totalement leurs lecteurs.

C'est vraiment un roman surprenant, car je ne pensais pas plonger dans un univers aussi fantastique et sombre. Ce fût véritablement une surprise de ce côté-là.
J'ai vraiment été happée par cette histoire.

Bref, vous l'aurez compris, Kaleb est un coup de coeur du début à la fin et je n'ai plus qu'une envie me plonger dans la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
merryfantasy
Dangereux personnage
avatar

Messages : 280
Points : 295
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 31
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Ven 9 Mai - 21:42

Citation :
Hallucinant, incroyable, stupéfiant ! Je pourrais multiplier les adjectifs tellement cette lecture a été pour moi ahurissante ! Cette histoire est un bain de fraîcheur, ou de noirceur, à vous de décider ! J'avoue que le résumé est quand même très explicite. Et pourtant, je ne savais pas trop si j'allais adhérer : j'ai eu l'impression en lisant des chroniques que pour Kaleb, ça passe ou ça casse. Avec moi, c'est clairement passé !

Et pourtant, au début j'ai été surprise. Kaleb m'apparaissait comme un vrai psychopathe, sacrément violent et en même temps tellement calliente. Il me faisait froid dans le dos, un vrai serial killer. Ou un bourreau des cœurs. Au choix encore une fois ! Et au fil des pages, on se rend compte que ce garçon a de sacrés ennuis, et qu'il ne s'en doute pas encore lui-même. Ce roman m'a fait frissonner pour Kaleb, pour ses proches, pour chacun des personnages mêlés de près ou de loin aux EDV. Proche du thriller, du roman à fort suspense, le fantastique a pourtant une part importante, et est pourtant utilisé avec une subtilité et un dosage remarquables.

Chaque personnage, passé comme présent, est important, a son rôle à jouer, a une part de mystère. Je décerne d'ailleurs une mention spéciale, tout de même, à l'histoire de Mary Ann et David, personnages qui m'ont bouleversée et captivée à la fois ! Puis chaque mystère est révélé en temps voulu, et certains m'ont laissée bouche bée. J'ai été surprise ! Et un bon nombre de fois !

Quant à cette fin ! Non, mais c'est pas possible de jouer autant avec mes nerfs, il me faut le tome 2 et vite ! Bref, vous l'aurez compris : si vous n'avez pas encore lu ce livre, vous n'avez plus aucune excuse !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr
Yezahel
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 2116
Points : 2101
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 31
Localisation : Sous l'océan

MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    Mar 30 Sep - 12:54

Vu tout le tintamarre qui entoure ce roman depuis des mois, je n'ai pas pu résister très longtemps à la curiosité... Mais contrairement à pas mal de copinautes qui ont passé un excellent moment avec Kaleb, moi je suis assez déçue...

Ok, l'ambiance est totalement originale et la mentalité du héros particulièrement sombre depuis qu'il s'est découvert un don d'empathe qu'il ne maitrise pas. Hélas cette base intéressante sur la psychologie du personnage ne fait pas tout.

Première difficulté : Le manque de crédibilité de certains passages et ça essentiellement parce que l'auteur ne m'a pas donné assez vite l'information sur le don d'empathe du héros. Perso quand j'ai lu qu'une inconnue consolait chaleureusement un Kaleb défiguré alors qu'il venait tout juste de s'asseoir à coté d'elle dans un parc m'a paru totalement irréaliste. Encore plus quand elle l'emmène chez elle, lui prépare un repas et le laisse entrer dans son lit. Bien sur, ça arrive tous les jours ce genre de situation! Ensuite effectivement on comprend que c'est à cause de son don, mais ne pas le savoir m'a franchement dérangé dans les premiers chapitres. Autre chose que j'ai trouvé vraiment à coté de la plaque : la réaction d'un père qui passe de l'amour au total rejet en un quart de seconde. Hop! Une manière un peu facile pour se débarrasser d'un personnage qui ralentissait l'évolution de l'intrigue. Et puis je n'ai pas tout compris... Si le don s'éveille à l'adolescence, comment Kaleb a- t-il pu tuer des gens à la naissance??? J'ai dû louper un épisode.

Deuxième difficulté: Je n'ai pas du tout accroché avec le personnage de Kaleb. Pas à cause de ses réactions violentes ou de son attitude insolente avec ses proches. Non. La faute à l'auteur qui ne varie pas beaucoup les péripéties autour de son héros. Celle qui revient le plus souvent est celle où Kaleb est complétement paumé et trouve du réconfort en couchant avec sa "petite amie" (à mon sens c'est plutôt un plan cul et encore... avec un manque de respect énorme!) pour ensuite se sermonner mentalement pour son comportement inapproprié. Du coup c'est vraiment lassant... jusqu’à ce qu'enfin son coté sombre choisisse pour lui. Alors oui je n'ai pas du tout été émue par ses crises et ses douleurs.

Il y a quand même du bon dans ce roman et il se trouve dans le personnage d'Abigail. Je l'ai vraiment adoré. Alors qu'on peut la penser totalement secondaire au départ, la jeune femme prend énormément d'importance au fil des pages. Froide et distante lors de sa première apparition, elle se révèle pourtant bien mystérieuse, pleine de ressource et de détermination jusqu’à son apothéose dans les derniers chapitres. Whaou <3 Et j'ai d'autant plus aimé me retrouver dans sa tête puisqu'on apprend énormément de choses sur les Enfants du Volcan grâce à elle et au journal intime d'un ancêtre qu'elle à l'occasion de lire.

Du coup j'ai envie de connaitre la suite de l'histoire grâce à Abigail et ça même si je suis passée totalement à coté des émotions de Kaleb.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Myra Eljundir] Kaleb, Tome 1 : Kaleb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KALEB (Tome 1) de Myra Eljundir
» Kaleb • T3 • Myra Eljundir [01/06/2013]
» Kaleb • T1 • Myra Eljundir
» Avis sur "Kaleb" de Myra ELJUNDIR ?
» Kaleb Daark sur ebay.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: