Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Pascal Louvrier] Sagan : Un chagrin immobile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25454
Points : 34912
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Pascal Louvrier] Sagan : Un chagrin immobile   Mar 12 Juin - 19:21



Année d'édition : 2012
Edition: hugo et compagnie
Nombre de pages : 224
Public visé : adulte
Quatrième de couverture :
Qui ne connaît pas ou entendu parler de Françoise Sagan, et de ses sempiternelles voitures de sport, du jeu, de ses amis et ses amies, de Mitterrand, de la drogue, de ses romans, de son succès météorites et de la fin de sa vie désargentée, désenchantée.Sagan, un chagrin immobile nous raconte la saga Sagan avec justesse mais sans clichés. Le dessein n’est pas d’écrire une énième biographie de Françoise Sagan mais bien de percer le mystère Sagan. De comprendre qui était Françoise Quoirez ? Pascal Louvrier, en totale empathie avec son sujet, se lance alors dans une enquête sur l’une des rares stars de la littérature française. Pour cela il a recueilli de nombreux témoignages inédits de gens qui l’ont bien connue : Michèle Bouton son amie d’enfance livre ici ses souvenirs, Denis Westhoff son fils, Alexandre Astruc, Camille Laurens, Michel Déon, Pierre-Guillaume de Roux, Thierry Taittinger, Jean-Claude Scarpitta, Annick Geille, Jean-Claude Lamy ou encore le témoignage particulièrement éclairant de Roland Dumas sur son engagement politique au moment de la guerre d’Algérie – le manifeste des 121 ainsi que sa participation active au sein du réseau Jeanson.
Pascal Louvrier analyse également ses relations avec ses parents sous l’angle de la psychanalyse et revisite les grands thèmes de son œuvre afin de comprendre au mieux la métamorphose de Françoise Quoirez en Sagan.

**********************


Dernière édition par Louve le Mar 28 Aoû - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Salsera15
lycan
avatar

Messages : 864
Points : 957
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 27
Localisation : St-Jérôme

MessageSujet: Re: [Pascal Louvrier] Sagan : Un chagrin immobile   Mar 12 Juin - 20:33

Je le lis actuellement en partenariat! Je met mon avis dès qu'il est terminé!

**********************
Lecture en cours: Beyonders tome 1, Brandon Mull
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salsera15.blogspot.ca
Salsera15
lycan
avatar

Messages : 864
Points : 957
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 27
Localisation : St-Jérôme

MessageSujet: Re: [Pascal Louvrier] Sagan : Un chagrin immobile   Jeu 14 Juin - 4:33

Voici mon avis!

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Hugo et Compagnie pour m'avoir fait découvrir un ouvrage aussi riche de sens. J'ai été fortement émerveillée par l'histoire de Françoise Sagan!

Concernant le style de Pascal Louvrier, je crois que je n'aurai jamais la justesse des mots pour exprimer à quel point il est particulier et à couper le souffle. Chaque période de la vie de Sagan est rédigée avec des figures de style et des métaphores exceptionnelles qui m'ont vraiment fait réfléchir, au point même que j'ai parfois associé quelques passages de sa vie à ma propre expérience personnelle. À mon souvenir, jamais aucun auteur québécois n'a su jouer aussi bien avec les images au point ou j'ai eu l'impression de suivre le ton du livre comme le flot d'une rivière. La sonorité des mots, la tournure des phrases, les coupures entre les points de vue et les périodes de la vie de Sagan etc. Tout a été mis en oeuvre pour que le lecteur non seulement connaisse la légende, mais aussi vive en quelque sorte les tourments de cette femme décédée voilà quelques années seulement, en 2004.

Plusieurs personnages ont gravité autour de Sagan, mais ma réflexion dans ce livre s'est toujours située au niveau des émotions de cette dernière. Pourquoi tout ce mal être? Pourquoi ne peut-elle pas apprécier le succès dont elle est l'auteure et cesser d'essayer de perdre? L'esprit de cette femme a tôt fait d'être tourmenté. Une femme à l'apparence fragile, mais qui pourtant vit la vie à cent mille à l'heure parfois plus vite qu'on pourrait la vivre aujourd'hui. On dit souvent qu'on ne comprend pas les écrivains, c'est en quelque sorte vrai, car malgré le livre, j'ai encore de la difficulté à saisir ce personnage. Elle est auteure de romans qui véhiculent des émotions systématiquement semblables comme si elle était tellement ancrée en elle-même qu'elle ne pouvait extrapoler à l'extérieur de l'auto-fiction. Car la grande majorité de ses romans est une reproduction de sa famille, de ses amis et des multiples hommes qu'elle a rencontrés. Après avoir lu ce roman, j'ai consulté les ressources à la fin et je meure d'impatience de visionner le film produit en 2007. Peut-être les images m'éclaireront davantage sur Sagan, car les mots, si bien écrits soient-ils ne m'ont pas permis de comprendre ce trouble...

L'histoire est très bien racontée. Toutes les périodes de sa vie y sont présentées; de son enfance à son décès. Les nombreux romans qu'elle a écrit sont présentés sous de brefs extraits qui nous permettent de faire le parallèle entre sa propre vie et celle des personnages qu'elle crée. On soulève des tabous qui ne pouvaient éclater en plein jour à l'époque, notamment celui concernant son attirance pour les femmes et la sécurité qu'elle retrouvait dans leurs bras. Cependant, pour les hommes, elle recherchait indéfiniment le portrait de son père qu'elle a idolâtré jusqu'à la fin de sa vie. Cet homme qui la laissait conduire vite, faire tout ce qu'elle voulait, sauf écrire des romans sous le nom de Quoirez, son nom de naissance.

Ce qui m'a plue le plus dans cet ouvrage c'est que j'ai découvert une auteure que je ne connaissais pas et dont j'ai envie de lire quelques-uns de ces romans. J'ai adoré comment l'auteur a présenté Sagan, quels mots il a utilisé pour raconter sa vie. Un ouvrage énormément centré sur les émotions, des émotions qui sont encore d'actualité aujourd'hui. Évidemment, les livres de Sagan ne se démoderont jamais, car il y aura toujours des coups de blues, des déceptions amoureuses etc.

Ce qui m'a le moins plue, c'est la chronologie des dates dans le roman. On avançait dans sa vie pour quelques pages plus loin, retourner en arrière. J'aurais aimé que le fil conducteur soit constant afin que je n'aie pas l'impression de connaître la suite avant d'être rendue à cette étape de l'histoire.

Autrement, c'est un ouvrage à conserver dans sa bibliothèque, une auteure dont la vie mérite de rester en mémoire! À lire absolument, même si vous n'êtes pas amateur de biographies ou de témoignages!

Je donne 5/5 à cet ouvrage!

**********************
Lecture en cours: Beyonders tome 1, Brandon Mull
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salsera15.blogspot.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Pascal Louvrier] Sagan : Un chagrin immobile   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Pascal Louvrier] Sagan : Un chagrin immobile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Louvrier, Pascal] Sagan : Un chagrin immobile
» [Pascal Louvrier] Sagan : Un chagrin immobile
» SAGAN, UN CHAGRIN IMMOBILE de Pascal Louvrier
» L'Arnacoeur (de Pascal Chaumeil)
» Derriere les murs de Julien Lacombe et Pascal Sid.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Témoignages/autobiographie/drames-
Sauter vers: