Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Jay Asher] Treize raisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25346
Points : 34788
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Jay Asher] Treize raisons   Mar 12 Juin - 17:26



Année d'édition : 2012
Edition: Albin Michel Wiz
Nombre de pages : 316
Public visé : Young adult
Quatrième de couverture :
Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...

**********************


Dernière édition par Louve le Mar 28 Aoû - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1232
Points : 1600
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 27
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Jay Asher] Treize raisons   Lun 18 Juin - 23:56

Citation :
Seul le résumé m'a attiré. Une histoire qui parle de suicide, je ne peux que m'y intéresser parce que c'est souvent poignant.. Triste aussi, mais en même temps, c'est un sujet qu'on ne peut pas ignorer & qui ne nous laisse forcément pas indifférent. Ce livre n'est pas un coup de coeur même si je l'ai apprécié par bien des aspects. Mais il y a des choses qui font que..

Clay est un jeune lycéen qui reçoit sans s'y attendre, sept cassettes audios. Sur ces cassettes, il y a la voix de Hannah, une de ces camarades du lycée. Elle y explique les raisons de son suicide. Une face est égale à une personne en particulier, qui fait partie de ses raisons. Toutes les personnes présentes sur ces cassettes doivent les écouter.. Clay ne sait pas sur quelle cassette il se trouve. Pendant que toutes les explications de Hannah défilent sur ses différents amis, il se pose sans cesse les mêmes questions : pourquoi avoir fait ça ? qu'est-ce que je t'ai fait ?

Ma première pensée étaient : ce sont des raisons bien futiles pour se suicider.. Mais le récit est entraînant. Tout comme Clay, j'avais envie qu'on arrive à sa cassette pour savoir enfin ce qu'il lui avait fait. Je ne pensais qu'à ça & je ne voulais plus me poser de questions, donc le seul moyen était de continuer ma lecture. Le problème est une fois que la fameuse cassette de Clay est passée, l'histoire a moins d'intérêt pour moi.. On sait que la suite va être des reproches à toute une bande de ce lycée mais comme on les connait très peu, ça n'a pas plus d'intérêt que ça..
Je ne vais pas parler de ce que dévoile Hannah mais je trouve ses raisons assez futiles.. Après, je comprends que c'est un tout & que tout dépend des gens.. Mais quand même, je voyais des choses bien plus grave, bien plus irréparable.. Néanmoins, je ne peux pas nier qu'on s'attache vite à Hannah, parce qu'on ressent relativement bien son mal être pendant une grosse période de sa vie. Mais ça me paraît trop léger par moments.. Ne vous méprenez pas, je ne suis pas insensible. Elle parle de sujets très douloureux, elle a été victime & témoin de choses que je ne serai pas capable non plus de vivre au quotidien. Mais pour toutes les autres raisons, ça n'en valait vraiment pas la peine.. C'est ce qui rend ce roman si triste aussi. Elle a perdu la vie pour peu de choses finalement, parce que les événements l'ont dépassé & que personne n'a su voir ce qui se passait vraiment..
Mon avis est beaucoup mitigé. Autant je vois cette histoire trop simple & un peu futile, autant elle ne m'a pas laissé indifférente par ce que traverse Hannah..

J'ai bien aimé le système de narration. On vit tout à travers Clay & lorsqu'il écoute les cassettes, il y a aussi les paroles d'Hannah & Clay commente en même temps. On ressent facilement ce qu'il éprouve face à la mort d'Hannah, face aux faux pas des autres personnes sur la liste & face à l'avenir qui ne sera plus jamais le même.. Clay est complètement bouleversé & nous entraîne petit à petit dans sa tête mise en vrac par les paroles d'une fille à qui il tenait beaucoup.. Quand on finit ce roman, on se dit que les choses auraient pu être totalement différente si, ne serait-ce qu'une personne, avait fait un unique geste gentil envers Hannah.. L'état d'esprit de cette dernière s'est joué à peu de choses & ça laisse vraiment à réfléchir ; des actes si minimes sont-ils pour nous, peuvent s'avérer dramatiques pour une autre personne..

Le style de l'auteur est fluide & agréable à lire. Le fait qu'il y ait la narration de Hannah, en plus de celle de Clay, donne un peu de dynamisme à l'histoire malgré le fait qu'il n'y a pas d'action, ce qui fait qu'on ne trouve pas de passages longs. Une belle plume qui exprime beaucoup de choses sur l'adolescence & la conséquence des actes de certains.

Comme je le disais aussi sur Club de Lecture, je n'ai pas pensé à ajouter un point qui m'a dérangé sur le personnage d'Hannah, j'y pense seulement à l'instant.. Je la trouve arrogante par moments. On dirait qu'il aurait fallu qu'on s'occupe absolument d'elle pour que tout aille bien.. Mais elle a aussi réussi à me toucher à d'autres moments.. & d'un côté je comprends ce qu'elle ressentait.. C'est compliqué comme livre en fait xD Mais voilà, c'est un sujet difficile & pour moi, tout n'a pas été naturellement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Louve
Admin
avatar

Messages : 25346
Points : 34788
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jay Asher] Treize raisons   Mar 19 Juin - 0:00

intrigant ton avis ^^

je le note si je tombe dessus je me le procure pour voir ce que ça donne ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1232
Points : 1600
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 27
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Jay Asher] Treize raisons   Mar 19 Juin - 0:52

Oui je pense qu'il faut se faire son propre avis :)

En tout cas, j'ai bien galérer pour dire ce que j'en pensais vraiment x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
laetinou
Nouveau
avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 23
Localisation : Nord Est

MessageSujet: Re: [Jay Asher] Treize raisons   Sam 15 Juin - 11:10

Comme certains, j'ai eu envie de lire ce livre non pas en lisant le résumé mais en voyant cette phrase sur la première de couverture. "Elle est morte, pour treize raisons. Tu es l'une d'elle"
Après quoi, je l'ai direct ajouté à ma PAL et seulement là, j'ai lu le résumé.

Belle découverte pour ma part, notamment que je n'ai jamais parler de ce sujet avec quiconque. En même temps, l'occasion ne s'est jamais présenté et ne m'a pas traversé l'esprit.
J'entre donc dans un univers qui m'est totalement inconnu au niveau des sentiments et des questionnements.
J'ai beaucoup apprécié ce livre car je trouve que c'est une bonne façon de parler d'un sujet aussi tabou que celui-ci. Certes, l'histoire est triste mais en ce qui me concerne, cela m'a appris une chose : le suicide peut provenir d'un effet boule de neige trop important et qui n'est plus gérable. 


En ce qui concerne l'histoire même : Ce n'est pas le premier livre que je lis qui comporte plusieurs narrateurs, donc le fait qu'il y en est deux ici ne m'a pas du tout dérangé.
J'ai bien aimé cette façon d'amener Hannah à se confier. Pourquoi ? Car la seule fois où j'ai entendu parler de suicide, on m'a expliqué que la personne qui avait décidé d'agir par ce biais avait simplement laisser une lettre.
Or, ici, si on est vraiment plongé dans l'histoire dès le début (ce qui était mon cas), on s'aperçoit que finalement, on suit Hannah dans son choix qui n'est pas décisif directement. Bon.. Le mal est déjà fait mais sur le coup, on a l'impression qu'on peut encore arrêter ce drame mais non.

En ce qui concerne les raisons : Au départ, on trouve ça forcément futile. Mais si on prend le temps de "l'écouter" comme si c'était un proche qui se confier à nous, on se rend compte assez vite que les agissements de chacun font beaucoup au final.
L'enchaînement des événements font que le retour en arrière est difficilement possible à partir d'un moment. Par exemple je dirais : la goutte d'eau qui fait déborder le vase : on ne peut pas l'empêcher de tomber au bout d'un moment.

Lorsqu'on débute l'histoire, c'est sûr que c'est long. On attend avec impatiente le moment fatidique où Hannah parlera de Clay.
Je me suis posée beaucoup de question sur lui car rien qu'en le suivant dans cette aventure, on ne peut que remarquer que c'est quelqu'un de bien. Qu'a-t-il bien pu faire alors? 

Dans tous les cas, on est avec lui tout au long du livre et on partage ses questionnements, ses remarques et ses émotions.
Enfin, quand je suis arrivée au moment où Hannah parle enfin de lui, je me suis retrouvée dans le même état que Clay, aussi stressé et pressé de savoir ce qu'il en est.
Une chose est sûre : Ne vous attendez pas à savoir au milieu du livre ce que Clay vient faire dans ces cassettes. Forcément, c'est plutôt vers la fin et c'est plutôt logique. Au moins, le suspens dure !

Point négatif : eh ben en fait je n'en trouve pas. (sauf le fait que c'est tout de même triste !)

Très très beau livre en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-livresque.blogspot.fr
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1681
Points : 1531
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Jay Asher] Treize raisons   Ven 31 Mar - 20:33

Quinze jours sans rien écrire. Quinze jours à accumuler les lectures en cours, en finissant un roman de temps en temps. Pourtant la date fatidique arrivait, la lecture commune de Treize raisons que j’ai organisé sur Livraddict. Je voulais profiter de la sortie de la série aujourd’hui pour lire ce roman qui trainait dans ma PAL et dont j’avais entendu de bons avis. Autant dire que cette lecture m’a laissé vidée. Je ne sais pas trop quels sentiments parcourent mon esprit quand j’écris, mais je vais essayer de vous donner mon avis le plus clairement possible.

Hannah Baker a lassé sept cassettes qu’elle a enregistré avant de se suicider. Avant de faire ces cassettes, Hannah avait une liste de personnes qui ont fait basculer sa vie, qui l’ont entrainé vers ce dénouement. Au début du roman c’est au tour de Clay Jensen d’écouter ses sept cassettes recensant treize raisons d’avoir fait ce choix.

Jay Asher offre un roman fort au style saisissant. Il y a un chapitre par raison, un chapitre une face de cassette. Le lecteur essaie d’imaginer la voix d’Hannah, ce qu’elle a ressenti en les faisant, en sachant ce qu’elle s’apprêtait à faire, tout ce qu’elle avait vécu.
En parallèle, nous avons la narration de Clay. Un garçon discret et gentil, plein de bonnes intentions, qui se retrouve sur ces cassettes. Tout au long du roman, il essaie de comprendre pourquoi, et ensuite comment. Emprunt d’un sentiment de culpabilité et de manque, Clay fait face à l’horrible réalité, à l’ignorance dans laquelle il vivait.

C’est là que vient la frustration. Une énorme frustration puisque nous lecteurs connaissons le fin mot de cette histoire. Il n’y aucune lumière au bout du tunnel. La dernière page ne rendra pas son souffle à Hannah. On suit impuissant le déroulement des événements. Jay Asher nous met face à notre incapacité à contrôler cette histoire.
En fin de compte, nous sommes plus proches de Clay. Il ne fait que subir les cassettes sans pouvoir sur la réalité. Pourtant il était là, il a entendu les rumeurs, il a vu les comportements changer, lui-même est resté pétrifier face à Hannah. Faire un pas vers elle, faire face aux regards des autres, croire aux mots qui courent.

Et puis vient la colère. Comme tout être humain, j’étais en colère contre ces différentes personnes qui pierre par pierre ont détruit la vie d’Hannah. Des petits cailloux jetés à l’eau qui créent des ondes qui grandissent et brisent la surface calme de l’eau. Au fil de ses vaguelettes, l’adolescente a fini par perdre pied et se noyer.
En même temps, on est en colère contre Hannah. Pourquoi ce choix? Pourquoi ne pas avoir parler? On l’a vu échanger avec tous ces personnages, on l’a vu esquisser un geste parfois et se résigner pour se diriger vers la fatalité. D’une certaine façon, je m’en veux d’être en colère contre elle. Elle n’a pas choisi ce qui lui est arrivée, les rumeurs, le harcèlement et la trahison. De l’autre côté, on l’a vu aller vers Clay, ce garçon timide, amourachée de la jeune fille, qui rêvait d’être son preux chevalier et qui vivra avec sa culpabilité.

Je n’aurais qu’un bémol à émettre. Le point de vue de Clay et la voix d’Hannah se fondent l’un avec l’autre, ils s’entremêlent tellement bien que ma lecture a parfois été difficile. Je perdais pied d’une scène à l’autre, comme si j’avais le vertige.

Cependant Treize raisons m’a chamboulé. Hannah voit le pire de l’humain, subit en silence et les autres n’ont aucune idée du mal qu’ils font. Pour eux, c’est une simple blague, un geste anodin, une photographie indiscrète, plein de petits gestes malsain qui ont entraîné Hannah vers la fin, qui nous entraîne vers la dernière page. On cherche l’espoir en refermant le roman, à l’instar de Clay, nous n’avons pas pu sauver Hannah, mais peut-être pouvons-nous sauver quelqu’un d’autre.


PS : Je ne l'ai pas mis dans ma chronique, mais en lisant les différents avis, on se rend compte que ce roman est à double tranchant. Tout d'abord nous n'avons que des miettes de la vie d'Hannah, des miettes qu'elle a choisi de partager, qu'elle a craché aux visages de ce qu'elle accuse de l'avoir entraîné vers ce chemin. Je comprends qu'on puisse être partagée face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Jay Asher] Treize raisons   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Jay Asher] Treize raisons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Asher, Jay] Treize raisons
» Treize raisons de Jay Asher
» TREIZE RAISONS de Jay Asher
» [Long, Guillaume] 101 bonnes raisons de se réjouir de lire
» Asher Neal - Drone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Témoignages/autobiographie/drames-
Sauter vers: