Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Arthur Conan Doyle] Le Signe des Quatre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4462
Points : 3294
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: [Arthur Conan Doyle] Le Signe des Quatre   Lun 4 Juin - 21:34



Année d'édition : 1997
Edition: Librio
Nombre de pages : 123 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Quarante-trois diamants de la plus belle eau dont le "Grand Mongol", émeraudes, saphirs, rubis... Le trésor d'Agra !
Pris entre les féroces Cipayes et la compagnie des Indes, un rajah avisé a, bien sûr, tenté de mettre à l'abri tant de merveilles ! Ce qui n'était guère difficile : le fort d'Agra recèle mille cachettes...
Retrouver la bonne est moins aisé. Codes, cartes et parchemins secrets... Celui qu'on soumet à Holmes, couvert de croix, de sigles et de rébus, est paraphé du "signe des Quatre" ! Le chemin de l'Initié ? La route de l'aventure...
La piste part de Pondichery Lodge, disparaît dans la Tamise... Mais Sherlock ne perd pas le nord ! Et Watson y gagne même un plus grand trésor en suivant la trace d'une belle inconnue...



Mon avis :
Courte, cette troisième histoire avec Sherlock Holmes reste efficace ! En effet, le détective Holmes est un homme à haïr de tout son être et pourtant on l'admire et on arrive même à s'y attacher. Arrogant, cynique, prétentieux, misogyne, cocaïnoman...Même notre bien aimé narrateur Watson a parfois du mal à le supporter ! Ce qui est toujours fascinant c'est la façon dont l'auteur met en avant son personnage supra intelligent qui énerve tout le monde mais qu'en même temps personne n'arrive à contrer. Comme le "pense" Watson (je ne sais plus quelle page), si Holmes avait décidé de mettre son intelligence au service du banditisme, personne n'arriverait à le coincer x). Ici, de l'histoire en elle-même, je ne peux pas dire beaucoup de choses. elle est en effet assez banale. Pourtant, une chose est à remarquer, lorsque le malfrat raconte son histoire, nous sommes comme plongés dans un autre récit, et c'était déjà le cas dans Une étude en rouge (bien que je ne me souvienne pas de grand chose, je l'ai lu il y a longtemps). J'adore donc aussi cette façon de plonger le lecteur dans une telle mise en abîme ! En sortant de la lecture, on a presque l'impression d'avoir lu deux roman au lieu d'un !

En bref, peut-être n'est-ce pas le meilleur roman de Conan Doyle, mais il n'en est pas moins captivant ! à lire, donc, mais attention aux mains dans lesquelles vous déposez ce livre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Arthur Conan Doyle] Le Signe des Quatre   Mar 22 Jan - 12:15

Mon avis :

Rédigé à la fin du XIXe siècle, Le Signe des quatre débute sur une conversation entre Sherlock Holmes, le célèbre détective londonien, et son ami le docteur Watson. Alors que Sherlock explique à son interlocuteur combien les drogues lui permettent d’apaiser son esprit en période d’inactivité (autrement dit, lorsque l’on ne fait pas appel à ses talents d’enquêteur), ils sont interrompus. En effet, une femme répondant au nom de Mary Morstan vient leur demander de l’aide. Son père était officier dans l’armée aux Indes et a disparu une dizaine d’années auparavant. Elle reçoit une perle chaque année depuis quatre ans, de la part d’un anonyme qui, cette fois, la prie de venir à un rendez-vous auquel elle peut venir accompagnée si elle le souhaite. Elle vient donc demander à nos deux compères de l’escorter, puisque l’auteur de la missive lui a précisé de ne pas prévenir la police de cette affaire.

J’ai beaucoup aimé le début de cet ouvrage, qui nous plonge directement dans le récit. Le lecteur a l’impression d’assister à une discussion entre deux amis, et de les connaître depuis quelque temps. Pas d’avant-propos ou de mise en condition, ici, on entre tout de suite dans le vif du sujet, et l’on découvre que l’on va avoir affaire à un personnage peu ordinaire en la personne de monsieur Holmes, qui est très charismatique. Il ne s’agit pas d’un parfait gentleman, mais on aura beaucoup de mal à résister à son talent d’enquêteur hors pair.

Accompagné de Watson, qui ne va pas rester insensible au charme de mademoiselle Morstan, ils vont tous trois partir pour de folles aventures, faites d’insolite et de rebondissements. Car oui, le début de l’enquête est très bien bâti. L’auteur de la missive est en réalité le fils d’un ami du père de Mary qui souhaite lui restituer une partie d’un trésor que leurs aïeux avaient découvert. Mais la situation s’envenime lorsque le frère de l’auteur de la lettre est retrouvé assassiné et que le bien convoité est dérobé. Les choses se gâtent alors pour nos héros, mais aussi pour l’intrigue. En effet, peu à peu, l’histoire va perdre de son essence et – je dois le reconnaître – je me suis même un peu ennuyée, surtout à la fin où l’explication de l’énigme est aussi longue qu’abracadabrantesque. De plus, la perspicacité de notre investigateur est mise de côté par la suite, qui préfère laisser le soin à un chien de suivre une piste…

Néanmoins, j’ai beaucoup aimé le personnage du docteur Watson, qui tente de suivre Holmes dans ses déductions. De plus, on le voit tomber amoureux, et j’ai trouvé cela très attendrissant. Sherlock, quant à lui, est relativement extraverti et fin mélomane. Ils ont tous deux des personnalités recherchées et l’on prendra plaisir à faire la connaissance de ces deux habitants du 221B Baker Street. On comprend aisément le succès rencontré par Arthur Conan Doyle et le fait que ce détective ait tant marqué la littérature britannique. Les personnages secondaires ne sont pas en reste non plus (je pense à Mary, ou encore à Thaddeus, le fameux auteur du courrier).

Une belle découverte donc en ce qui concerne les protagonistes, mais j’ai été beaucoup plus mitigée par rapport à l’intrigue. En effet, je n’ai pas ressenti cet attrait que l’on peut avoir pour certains policiers, cette envie de mener l’enquête à côté des héros. Ma lecture du Signe des quatre fut beaucoup plus passive. C’est dommage, mais je suis sûre que d’autres titres mettant en scène le détective londonien sauront me ravir.

Ma note : 3/5
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [Arthur Conan Doyle] Le Signe des Quatre   Mar 22 Jan - 18:55

C’est le deuxième Sherlock Holmes que je lis et je commence à comprendre ce qui fait la légendaire notoriété de ce personnage. Le début, notamment, nous le montre en pleine démonstration : sa logique et sa déduction frôlent la voyance tant il enregistre de détails et qu’il en tire des conclusions précises et bien construites. Mais à côté de cet aspect quasi-surhumain, on met également en avant ses vices. Il s’adonne en effet à la drogue et il est loin d’être un personnage sympathique ou attachant. Cette complexité du personnage m’a beaucoup plu, ainsi que l’étrange duo qu’il forme avec le docteur Watson, souvent dépassé, soucieux de sa santé et très ému par la jolie demoiselle qui vient demander de l’aide et à laquelle il n’hésitera pas à conter fleurette. En revanche, l’intrigue ne m’a pas plus convaincue que ça. La moitié du roman passée, on s’éloigne de nos protagonistes, on fait intervenir une banale histoire de chasse au trésor entre flibustiers et anciens bagnards qui manque d’originalité, d’ingéniosité et qui consiste uniquement en un récit du témoin dans lequel Sherlock Holmes n’a plus aucun rôle. Ce qui m’a paru longuet et décevant.
Prometteur, mais une intrigue qui s’essouffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
☆May
Dangereux personnage
avatar

Messages : 443
Points : 544
Date d'inscription : 21/10/2015

MessageSujet: Re: [Arthur Conan Doyle] Le Signe des Quatre   Sam 17 Sep - 12:48

    La deuxième enquête de Sherlock Holmes écrite par Arthur Conan Doyle nous fait à nouveau voyager. Alors que pour sa première apparition, notre détective devait remonter dans l'histoire des Etats Unis, ici c'est une partie assez sombre de l'histoire de l'Inde que l'enquête va nous faire découvrir.

    Le Signe des Quatre est vraiment très similaire à Une Etude en Rouge car le déroulement est presque le même. Au début, on entre une nouvelle fois dans l'intimité de nos deux compagnons et on apprend le penchant assez morbide de Sherlock pour la drogue. Le personnage que l'on connaît si bien se forme petit à petit et c'est vraiment intéressant de le découvrir.

    Une énigme est ensuite très vite proposée à Holmes et Watson, mais en accompagnant Mary Morstan ils ne se doutaient pas de l’ampleur qu'allait prendre leur enquête. J'ai particulièrement aimé l'ambiance de ce deuxième livre, très sombre et gothique. L'enquête se passe presque intégralement la nuit, dans le fameux fog de Londres. Arthur Conan Doyle nous offre plein de rebondissements, les situations sont de plus en plus inattendues et l'enquête finit par une course poursuite assez étonnante pour un livre qui se veut avant tout réfléchi.

    Enfin, comme dans Une Etude en Rouge, l'histoire se termine par le récit du coupable qui nous permet de nous plonger dans l'Inde des maharajas. J'aime beaucoup ce procédé car il nous permet vraiment de voyager et de bien rentrer dans la tête du criminel.

    Je crois avoir préféré cette deuxième histoire à la première, tout simplement car j'ai retrouvé l'ambiance que j'avais tellement aimé lors de la lecture de mon tout premier Sherlock Holmes avec Le Chien des Baskerville. C'est à nouveau une enquête bien menée, une méthode de narration toujours aussi intéressante et des personnages que l'on adore redécouvrir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bookshowl.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Arthur Conan Doyle] Le Signe des Quatre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Arthur Conan Doyle] Le Signe des Quatre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE RETOUR DE SHERLOCK HOLMES (Tome 2) de Sir Arthur Conan Doyle
» Arthur Conan Doyle, personnage de fiction
» Le Monde Perdu de Sir Arthur Conan Doyle:
» Arthur CONAN DOYLE - Sherlock Holmes
» [Doyle, Sir Arthur Conan] Le signe des quatre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: