Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [David Gemmell] Saga Drenaï tome 5 La Quête des Héros Perdus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
100%
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25438
Points : 34892
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [David Gemmell] Saga Drenaï tome 5 La Quête des Héros Perdus   Mar 29 Mai - 23:51


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2003
Edition: bragelonne
Nombre de pages : 294
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture  :
Rappelez-vous la forteresse de Légende...
Dros Delnoch a fini par tomber face à l'ennemi nadir, elle n'est plus qu'un point de passage pour les hordes du Nord. L'Empire drenaï n'existe plus. Sous la main de fer de Jungir, le fils du célèbre Tenaka Khan, les Nadirs continuent leur progression, se livrant parfois à des raides dans les territoires gothirs, à la recherche d'esclaves.
Mais un jour, les esclavagistes capturent une jeune villageoise dont Kiall, un jeune homme timide, est amoureux. Comme un héros de légende, il va partir à la recherche de son aimée. Et il ne sera pas seul car, sortis de leurs retraites, viennent se joindre à lui les anciens héros de la bataille de Bel-azar : Chareos, le maître d'armes, Beltzer le géant à la force colossale, et les deux archers Finn et Maggrig.
Et l'un d'entre eux possède un secret qui pourrait bien changer la face du monde. car dans ses veines coule le sang du fléau nadir, et l'espoir du peuple drenaï. il est le dernier Comte de Bronze!

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [David Gemmell] Saga Drenaï tome 5 La Quête des Héros Perdus   Dim 13 Déc - 0:54

Ici terminé les contrées familières de Drenaï avec ses héros patriotiques, aux manières fortes et élégantes et laissons place au territoire de Gothir. Le changement de lieu de l'action se révèle plaisant et très en cadre avec le contexte évoqué(1). Néanmoins, je trouve qu'on en apprend peu sur ce territoire à l'exception d'une ou deux coutumes sans plus, puisque l'on met l'accent sur un changement de cadre temporel et meme si certains personnages et evenements sont liés ou la conséquence de ce qui s'est passé dans le roi sur le seuil, nous n'apprenons généralement pas grand chose sur notre univers, ce qui n'ôte en rien sa richesse: la magie y reste présente, les evenements sont liés et étoffe donc sans non plus avec grand exploit, l'histoire qui s'était achevée, tout cela sous un autre angle de vue. Que nous allons voir dans l'intrigue.
Si l'intrigue du roi sur le seuil se résumait à un heros voulant tuer un empereur, sans compter un nombre de sous intrigues plutôt bas, ici l'effet de mise est assez intéressant. L'auteur multiplie énormément les coups de théâtre, les rébondissements et ici l'on sent que David Gemmell a mieux travaillé son histoire. Certains retournements de situations sont même excellentissimes et je les ai même pas vus venir!(2) visiblement David Gemmell a voulu davantage jouer avec nos nerfs en créant une belle ambiguité ou devrais je dire une remise en question au compte goutte au niveau de la quête entreprise par Kiall qui procure un savoureux mélange de fantasy, de thriller et de drame psychologique car si le roman s'intéresse à deux choses c'est au déroulement de la quête en elle même de par ses rebondissements, mais aussi de la psychologie qui atteint un sacré haut degré qui prouve un exemple parfait de maturation chez l'auteur dont les personnages en sont le point fort. À travers cette quête, on ne cessera jamais de voir nos heros se questionner sur la gloire, une gloire passée ephémère , sur comment ils en sont arrivé à la situation telle qu'on la connaît. David Gemmell a voulu prouver qu'il pouvait ecrire une histoire en developpant un maximum l'histoire en elle même? Il l'a prouvé et magistralement. Du début à la fin, il ne nous épargne rien en surprises, reflexion, action qui pour coller a la quete, sont plus axées joutes d épée, violence, et au combien de violence, les viols sont de la partie, l'esclavagisme ici prend une dimension assez personnelle car elle montre l'exces d'un royaume( alors que dans druss la legende c'est un prétexte pour un long et perilleux chemin plein de dangers.) En proi lui aussi au totalitarisme a la domination. On peut donc dire que l'intrigue est une amélioration en 2.0 comme le diraient certains geeks :p de celle du roi sur le seuil ^^ sans compter que le rythme reste toujours haletant et infernal et nos héros ne soufflent jamais.

Concernant le style il n'y a quasiment plus rien a dire sur notre cher auteur: concis, brute de decoffrage euphémiste par pudeur, violent par nécessité, sans concession, parfois ironique. L'auteur n'en fait pas dans la dentelle. En revanche je trouve qu'il prend davantage le lecteur a partie au fil de l'histoire notamment dans la description des situations où l'on partage davantage soit des explications du narrateur, soit les pensées des personnages. Les descriptions sont bien meilleures que dans le roi sur le seuil malgré le nombre différent de lieux, ce qui est un tres bon point pour cet auteur quand on regarde les descriptions dans ce précédant roman. La langue est toujours pleine de justesse et lnémotion passe toujours. Quand il veut faire pleurer il y arrive. Quand il veut faire vibrer, il y arrive. Quand il veut faire rigoler, il y arrive. Un auteur dont le style a de la gueule je me permet de dire ça Wink

Alors les personnages deja un bon point vu egalement dans le roi sur le seuil :ils sont cohérents et très symboliques par rapport au thème du roman : nous avons affaire ici à des héros perdus au sens propres du terme, plus ou moins repliés sur eux même par rapport à leur gloire passée dont la vie n'a plus forcément de sens.(3) seul Kiall qui fait office presque d'enfant innocent en plein romantisme qui serait presque un magnifique parodieur de Druss dans druss la legende, le comique en absence, mais le sublime et l'attachement au point de parfois gentilement le secouer de sa glace charnelle et pleine de douceur qu'est la naïveté pour pouvoir lui asséner le triste et solennel bombardement de son édifice innocente et protectrice faisant office de candeur pour y laisser pénêtrer les obus de la vérité qui l'entoure... ce trait de caractère donne lieu d'ailleurs a des raports de force et des décalages presques intéressants entre un jeune homme fort croyant a ce qu'il entreprend et ces heros perdus qui vont se joindre a Kiall pour tenter de réabsorber un peu de cette drogue spirituelle qui fait office de gloire passée qui semble même redonner un sens à leur vie tellement qu'ils sont désespérés et ne cherchent qu'à récupérer ce qu'ils avaient fièrement gagné avant de le perdre par l'inévitable lézardement des maisons, l'érosion des terres, le raptissement des montagnes, l'apparition des rides et des cheveux blancs : par le temps. Charéos est très intéressant car il est l'objet en prime d'un secret vital pour le territoire drenaï(4) et fait office d'une sorte de mentor pour Kiall dont on a presque l'impression qu'il en devient un père pour ce dernier. Un père avant tout prêtre et expert en arme désespéré et complexé par son passé, une brute épaisse obsédée de reconquérir la gloire(5), deux chasseurs a tendance homosexuelle implicite, associaux, un homme d'un autre monde, aux pouvoirs fascinants, un empereur tyrannique, un émissaire d'un royaume lointain fort sympathique et de vieilles connaissances et vous obtenez une gamme de personnages a nouveau originaux et qui une fois de plus jouent tous un rôle dans l'histoire. David Gemmell est objectivement un créateur hors-pair de oersonnages!

La quête des héros perdus, plus qu'un divertissement, est un roman reflechissant sur la gloire passée et le sens a la vie que l'on peut tenter d avoir pour remédier a un passé lourd, pesant, violent qui ne prive pas son lecteur d'action et de péripéties.

Le cadre change encore, et nous sommes en exclusivité en dehors des terres drenaï. Mais aucune innovation n'est constatée si ce n'est le contexte. Mais l'ensemble ne manque toujours pas de richesse.
15,5/20
Une intrigue sublime aux themes forts, aux rebondissements et coups de théâtre exceptionnels !
19,5/20
Un style gemmelien toujours bienvenu, rien de neuf, mais une recette toujours nourrissante de bonheur.
17,5/20

Des personnages sublimes, en coherence avec le theme et un rapport de force bienvenu!
19,5/20

18/20
Ce roman aurait pu devenir meilleur que druss la légende si son univers était mieux travaillé, mais on assiste là a de l'excellent niveau. Impressionnant!

Source: http://lectureslitterairesvoyageurgalactique.blogspot.fr/2015/10/chronique-la-quete-des-heros-perdus.html
Revenir en haut Aller en bas
 
[David Gemmell] Saga Drenaï tome 5 La Quête des Héros Perdus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [David Gemmell]Saga Drenaï tome 3 Waylander tome 1
» [David Gemmell] Saga Drenaï tome 7 La Légende de Marche-Mort
» [David Gemmell] Saga Drenaï tome 8 Les guerriers de l'Hiver
» CYCLE DRENAÏ (Tome 11) LES ÉPÉES DE LA NUIT ET DU JOUR de David Gemmell
» TROIE (Tome 2) LE BOUCLIER DU TONNERRE de David Gemmell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: