Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Karen Marie Moning] Les Highlanders, tome 4 : Une passion hors du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25506
Points : 35000
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Karen Marie Moning] Les Highlanders, tome 4 : Une passion hors du temps    Mar 29 Mai - 22:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2012
Edition: J'ai lu
Nombre de pages : 315
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
En dépit de la farouche beauté des paysages, ce voyage en Écosse, en compagnie de couples du troisième âge, ne s'annonçait guère passionnant pou Gwen Cassidy. Jusqu'au moment où, telle Alice basculant dans le terrier du Lapin blanc, elle est propulsée dans un déroutant pays des merveilles. En voulant rattraper son sac tombé dans une crevasse, Gwen bascule dans le gouffre. Sa chute réveille un mystérieux Highlander qui dormait au fond de l'anfractuosité. Un sort jeté cinq siècles plus tôt a plongé Drustan MacKeltar dans un sommeil surnaturel Lorsqu'il reprend conscience, Drustan n'a pas la moindre idée de ce qui lui est arrivé. Mais la délicieuse jeune fille qui lui est tombée dessus lui paraît tout à fait fascinante, avec ses idées extravagantes et ses vêtements si impudiques...

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
noisette2011
fantôme torturé
avatar

Messages : 2437
Points : 2847
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 29
Localisation : dunkerquois

MessageSujet: Re: [Karen Marie Moning] Les Highlanders, tome 4 : Une passion hors du temps    Jeu 12 Déc - 14:20

Mon avis :


Le tome 3 ne m'avait pas ravi plus que cela, j'avais eu un peu de mal avec les personnages. Mais ce tome-ci m'a bien plu. Il faut croire qu'un tome sur deux ma plaît dans cette saga. ^^

Dans ce tome-ci, pas de grande intrigue, ni de rebondissements plus surprenants que cela. Juste une belle romance se passant entre un beau Highlander et une jeune femme de notre époque, encore vierge ( comme de par hasard, c'est une denrée très rechercher parfois, je trouve ^^ )
Les personnages sont vraiment attachants, car simple et jovials. Je dois avouer que Drustan a un charisme impressionnant, mais j'ai un peu du mal avec les Highlanders, je sais pas trop pourquoi d'ailleurs. ( peut-être le kilt, qui sait :) )

J'ai adoré découvrir leurs romances, les voir se tourner autour avec recherche et passion, mais aussi beaucoup d'humour. Notamment le passage dans le cabinet d'aisance qui m'a arraché pas mal de sourires. Quel ingéniosité de la part de Gwen. ^^

Malgré tout, le fait qu'il n'y ait pas d'intrigue solide derrière la romance, gâche un peu cette lecture, car je suis sûre que cela rajouterait plus de profondeur à l'histoire et que l'histoire ne m'en plairait que davantage.

J'ai lu ce livre en epub, mon premier dans ce format d'ailleurs, et j'ai bien aimé l'expérience, même si je compte acheter le livre, vu que j'ai commencer la collection dans ma biblio. (Et oui, ne changeons pas les bonnes habitudes ^^)

En bref, un livre qui se savoure en découvrant la belle romance liant ses personnages très attachants. Cela ne casse pas des briques non plus, mais c'est parfait comme livre de romance pour passer un excellent moment de détente au coin du feu ( si Vous en avez ^^ Moi pas, mais je commence à y penser. ) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7146
Points : 7764
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Karen Marie Moning] Les Highlanders, tome 4 : Une passion hors du temps    Dim 10 Mai - 11:33

Un quatrième tome qui présente à nouveau une romance passionnelle mais qui manque cruellement de profondeur pour la rendre plus consistante. Malgré cela, on passe un agréable moment !

Gwen Cassidy, jeune américaine orpheline et en pleine quête de soi, se retrouve à participer à un voyage organisé en Écosse avec des seniors suite à un malentendu. Cherchant une relation passionnelle voire mieux l’amour, elle se rend bien vite compte que ce n’est pas en compagnie de ses couples âgés qu’elle le trouvera. Lors d’une balade en solitaire dans les landes montagneuses écossaises, elle tombe dans une crevasse et atterrie dans une grotte sombre. Elle se retrouve face à un Highlander aux manières rustiques mais au charme incroyable. Drustan McKeltar, endormi depuis plus de cinq siècles suite à un sort bohémien, se réveille et n’en croit pas ses yeux en découvrant la jolie femme aux courbes voluptueuses bien trop révélées par sa tenue. Il n’est pas au bout de ses surprises en comprenant dans quelle époque il vient de s’éveiller…

Dans ce tome, on fait enfin la rencontre avec un des McKeltar, cette famille dont on entend parlé depuis les romans des « Fièvres » et dont les pouvoirs paiens sont reconnus. Ces derniers sont en effet des druides. Drustan est un Laird du Château qui rêve d’engendrer se descendance pour maintenir la survie de son clan, le rejet de plusieurs de ses promises l’on sensibiliser et rendu assez peu sûre de lui. Gwen Cassidy est à 25 ans, une femme seule et vierge, qui n’a attiré que des hommes intéressés sans jamais susciter l’amour. Concernant les personnages secondaires, on suit en parallèle, l’histoire du père de Drustan, Silvan, personnage attendrissant et de la gouvernante Nell, femme compatissante et de caractère. Il y a par ailleurs, le frère de Drustan, Dageus, qui fera l’objet du tome suivant.

On distingue ici deux romances à deux époques différentes. La première contemporaine au XXIème siècle, époque de Gwen, Drustan se réveille, se retrouve face à une femme au caractère indépendant, pleine de répartie et qui ne se laisse pas dominer par l’homme qu’il est. Peu à peu, il découvre les technologies, la nourriture et les habitudes de cette époque qui vont le perturber voire effrayer ce grand gaillard musculeux. Gwen est donc en position de force, le croit fou, perturbé mais peu à peu se laisse convaincre d’accompagner cet inconnu car il paraît bien trop intelligent et aux sentiments honnêtes pour être dérangé. La romance se fait donc assez rapidement, chacun étant attiré physiquement d’abord l’un par l’autre, puis plus intellectuellement, jusqu’à l’inévitable. La seconde romance, historique au XVIème siècle, époque de Drustan, ce dernier a réussi à transporter Gwen à son époque mais son corps et ses souvenirs n’ont pas survécu au voyage dans le temps. Gwen se retrouve donc en position de faiblesse à une époque qu’elle ne connaît pas et face à un Drustan, fier, colérique et qui ne croit pas un mot de ce qu’elle raconte, loin du Drustan qui l’a conquise cinq cent ans plus tard. Elle va devoir se montrer patiente et pleine d’entrain et de motivation pour le conquérir et lui faire comprendre qu’elle ne ment pas.

On a donc une jolie romance, parfois un peu trop mièvre quand même, entre deux personnages qui s’attirent mais qui ne se laissent pas entraîner de suite dans la passion inévitable qui les lie. Cela offre donc des réparties cinglantes, un déni de leurs sentiments, on sourit voire même on rit de la ténacité de Gwen (l’épisode des commodités est tout à fait délicieux…). Passé cela, le roman est creux, certes on a une base avec un Drustan menacé et un Dageus à sauver, mais il n’y a rien de plus. C’est bien dommage que le contexte et les épisodes périphériques ne soient pas davantage développés pour approfondir l’ensemble. L’auteur est toujours aussi habile pour happer son lectorat même si encore une fois, elle se repose sur du déjà vu : un voyage dans le temps, un highlander aux charmes ténébreux, une citadine du XXième virginale mais au caractère bien trempé, un peu de magie et de passion amoureuse et le tour est joué !

En bref, une série qui promet de la légèreté, de l’amour et de beaux highlanders, le tout dans une Ecosse traditionnelle aux rites paiens et magiques. Idéal pour vous détendre !

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Karen Marie Moning] Les Highlanders, tome 4 : Une passion hors du temps    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Karen Marie Moning] Les Highlanders, tome 4 : Une passion hors du temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES HIGHLANDERS (Tome 3) LA TENTATION DE L'IMMORTEL de Karen Marie Moning
» Karen Marie Moning : Des Highlanders à Jericho ...euhh à Fever
» LES HIGHLANDERS (Tome 2) LA REDEMPTION DU BERSERKER de Karen Marie Moning
» [Saga] Les chroniques de MacKayla Lane - Karen Marie Moning
» Saga des McKeltar - Karen Marie Moning.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: