Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
14%
 14% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
57%
 57% [ 4 ]
3. Roman sympa
14%
 14% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
14%
 14% [ 1 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
Salsera15
lycan
avatar

Messages : 864
Points : 957
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 28
Localisation : St-Jérôme

MessageSujet: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Ven 25 Mai - 1:05


Année d'édition: 2011
Édition: Fleuve Noir
Nombre de pages: 350
Public visé : adulte
Quatrième de couverture:
Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides.
Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret.
Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

**********************
Lecture en cours: Beyonders tome 1, Brandon Mull
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salsera15.blogspot.ca
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1626
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 28
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Sam 6 Avr - 14:01

Parution aux éditions Pocket le 4 avril 2013 :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
angelebb
Proie
avatar

Messages : 159
Points : 164
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 35
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Ven 19 Avr - 0:28

Citation :
Mon avis ...
*

Je voulais m'essayer au genre humouristique "Chik-lit", c'est-à-dire des romans pas prise de tête, légers et facile à lire!
Et bien voilà, c'est fait....et ce ne fut pas aussi concluant que je l'aurais voulu!

Certes les premières pages sont très plaisantes et m'ont vite faites sourire! L'héroïne Julie est une sorte de Bridget Jones qui malhencontreusement, se retrouve toujours dans des situations génantes et rocambolesques!!!
Le style est plaisant, les pages se tournent d'elles-même!

Et pourtant, j'ai vite trouvé cette lecture laborieuse! Et Julie m'a vite agacée!!!
J'ai pas réussi à entrer totalement dans le roman, je me disais toujours "non mais quand même à 28 ans... elle craint^^ !!!" et impossible de penser à autre chose!
Le roman tourne autour de son histoire d'amour imaginaire avec son nouveau voisin. Elle le guette, elle lui fait un traquenard afin de pouvoir l'inviter à diner, elle ne pense qu'à lui et ne parle que de lui, ne vit que pour lui, ne respire que pour lui... STOP!!!!

Alors oui, c'est frais, léger, mais c'est un style qui peut être n'es pas pour moi.
Entre ce roman et moi rien n'a fonctionné, il est pourtant beaucoup apprécié dans la blogoshère en général!
Mention spéciale... j'ai toutefois eu le courage de le terminer lol!


Mon ressenti 10/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelebb.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Mer 31 Juil - 22:33

Mon avis :

Julie vit dans un petit immeuble où tout le monde se connaît. Elle a une vie plutôt banale, rythmée par le travail et les amis. Comme de nombreuses jeunes femmes qui approchent de la trentaine, elle attend de plus en plus impatiemment le prince charmant. Lorsqu’un nouveau voisin arrive dans l’immeuble, elle est tout à coup fascinée par celui-ci… avant même de l’avoir vu ! Elle l’épie pour savoir qui est cet homme au nom risible : Ricardo Patatras. Par ailleurs, elle décide de reprendre en main sa vie professionnelle et d’envoyer balader son emploi de banquière. Renouveau professionnel, découverte du nouveau voisin, plans foireux… Demain j’arrête ! vous promet un bon moment de lecture. D’autant plus que Julie, une vraie miss catastrophe, soupçonne que Ric lui cache quelque chose… Et elle est bien décidée à mener l’enquête !

Tout d’abord, il me faut saluer l’art de monsieur Gilles Lejardinier, qui a su à merveille se glisser dans la peau d’une jeune femme de vingt-huit ans. Un roman qui reprend bon nombre de codes de la chick-lit, parvenant à être tantôt drôle, tantôt émouvant, écrit par un homme de surcroît, qui ne tombe jamais dans le côté mièvre… Voici comment je décrirais Demain j’arrête ! De plus, les personnages qui y sont mis en scène sont relativement universels, et je suis sûre que vous y retrouverez certains traits de votre mère, de votre meilleure amie, de votre voisin… mais avant tout de vous-même. Car il est certain qu’une part de vous se reconnaîtra en Julie.

Julie. Quel personnage haut en couleur ! Elle est à la fois fofolle, charmante, drôle, généreuse, et a un véritable don pour se retrouver dans des situations cocasses. Par conséquent, pour en savoir davantage sur son nouveau voisin, elle tente de fouiller dans la boîte aux lettres de celui-ci, et suite à une succession d’évènements malencontreux, sa main y reste coincée. Or, c’est justement le moment que choisit Ric rentrer. Et ce n’est qu’une situation abracadabrantesque parmi tant d’autres.

Les autres protagonistes imaginés par Gilles Lejardinier sont eux aussi très attachants. Il y a tout d’abord le séduisant Ric, mais à bien y regarder, il n’est peut-être pas l’informaticien qu’il prétend être. Dans ce cas, que projette-t-il ? Pour le découvrir, Julie peut compter sur Sophie, sa meilleure amie, une jeune femme formidable, qui attend elle aussi l’amour avec un grand A et qui est prête à se retrouver dans des situations pas possibles au nom de leur amitié. Il y a aussi les parents de Julie, son ex-patron, la boulangerie, l’épicier du coin… Julie va nouer une très forte relation avec une de ses voisines, une femme d’un certain âge. Cette partie de l’ouvrage vous promet beaucoup d’émotion, et elle fera peut-être verser quelques larmes aux plus sensibles.

Malheureusement, j’ai été déçue par le dernier quart du livre. Je n’en dirai pas trop pour ne pas vous spoiler, mais l’intrigue est tout à coup trop invraisemblable, c’est trop gros pour y croire. C’est dommage, car cela rend le tout moins crédible et a établi une certaine distance entre la fin de l’intrigue et moi.

En bref, Demain j’arrête ! est un chouette livre. Il s’agit aussi d’une belle réflexion sur la vie, le vrai bonheur, et sur ce qui est vraiment important.
Revenir en haut Aller en bas
noisette2011
fantôme torturé
avatar

Messages : 2430
Points : 2842
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 29
Localisation : dunkerquois

MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Lun 6 Jan - 20:37

Mon avis :


Ce livre m'ayant été recommandé et dont j'ai lu beaucoup de chroniques chantant ses louanges, je me suis dis qu'il fallait sauter le pas à mon tour. Malheureusement, je suis resté à la case départ. Pourtant, il a tout du genre de livres que j'aime. Peut-être pas le bon moment pour le lire, qui sait.

J'ai bien aimé le personnage de Julie, qui est vraiment hors normes, un peu névrosée sur les bords, un peu délirante, un peu obsessionnelle ... Bref, un joli melting-pot de traits de caractères farfelus qui nous fait bien rire par les situations cocasses dans lesquelles elle se retrouvent pour découvrir qui est son voisin et quels sont les secrets qu'ils cachent.

Par contre, en ce qui concerne la romance de Julie et Ric, je n'ai rien ressenti de particulier car il n'y a pas de réel jeu de séduction ... Les choses se font trop naturellement, du coup je n'ai pas accroché à leur couple.

J'ai trouvé que par moment l'histoire était un peu trop longue à se dérouler et que l'on faisait un peu du surplace. L'intrigue ne m'a pas entraîné dans son sillage non plus. Et pourtant ce livre, contient beaucoup d'humour et de situations humoristiques comme je les aiment. Malgré cela, la sauce n'a pas prise ...

La faut à quoi ? Je ne sais pas trop, car il a plu à beaucoup de monde. Du coup, cette lecture m'a un peu refroidie, j'ai eu beaucoup de mal à la finir, j'ai même passé quelques pages à la fin et je ne pense pas pour le moment, lire les autres livres de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 31
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Mer 14 Jan - 21:28

Je trouve super intéressant les différences d'avis sur ce bouquin!

Julie a vingt-huit ans, vient de se séparer de son loser de petit ami toxique, et, lors d’une soirée, se rappelle de ce qu’elle a fait de plus stupide dans sa vie. Lorsqu’elle a lu le nom particulièrement amusant de son nouveau voisin, elle a été si intriguée qu’elle a tout fait pour en apprendre le plus possible sur lui. Mais Julie semble particulièrement douée pour se fourrer dans des situations improbables. Comme faire le guet toute la nuit derrière sa porte pour l’apercevoir par l’oeilleton, ou se coincer la main dans une boite aux lettres qui n’est pas la sienne. Et pour ne rien arranger à sa curiosité maladive et à sa capacité à se faire des films, le beau Ric, malgré sa gentillesse avec elle, reste très évasif sur sa vie et montre un comportement bien mystérieux.

J’ai beaucoup entendu parler de ce livre, sur et en dehors de la toile. Lorsqu’il a fallu que je choisisse un livre audio pour le trajet vers la famille (les fêtes, tout ça…), je me suis dit que c’était l’occasion. Et je ne regrette pas mon choix. Ce n’est pas tant l’histoire qui m’a plu dans ce livre: il s’agit somme toute d’une banale histoire d’amour naissante entre une jeune femme un peu désespérée sentimentalement et son nouveau voisin. Tout tient dans le ton abordé et dans la galerie de personnages, à commencer par Julie. Pas de sentimentalisme excessif, pas de mièvrerie, mais de subtiles petites vérités sur ce que c’est que d’être une femme moderne, adulte et célibataire, sur la pression des apparences et de l’entourage, qu’il vaut mieux prendre avec folie et avec dérision comme nous le suggère l’auteur. Julie, c’est celle qui insulte silencieusement celui qu’elle convoite car il ne l’a pas encore emmenée chez lui avec ou sans vêtements, et qui reste calme et avenante à voix haute tout en se demandant quelle folie elle pourrait faire pour qu’il comprenne quelle fille géniale elle est. Le décalage entre ce qu’elle pense et ce qu’elle dit est juste un délice. On croisera aussi ces personnages touchants du quotidien comme la vieille voisine qui remonte péniblement ses courses, la boulangère experte en manigances économiques ou la belle collègue banquière qui sait faire des folies de son corps le week-end et être impeccable le lundi matin au guichet.
Vous l’aurez compris, ce qui empêche ce livre d’être banal et qui en fait un gros moment de détente bien barré, c’est son ton décalé assumé. Car Julie, c’est aussi celle qui coordonne un commando de démontage des palissadess du jardin public ou une infiltration dans une usine de luxe comme si elle faisait ça tous les week-end, normal. C’est celle qui imagine des feux d’artifice à la moindre bonne nouvelle, son propre enterrement dès que quelque chose va de travers, ou qui illustre ses débats intérieurs par un combat à main nue entre l’avocat et le procureur. Pour ne rien arranger, elle s’entoure d’amis qui construisent dans la cour de leur immeuble une voiture blindée du futur, qui se lancent dans des filatures avec des bonnets péruviens en guise de déguisement ou qui assomment à coup de planche les invités d’un mariage qu’ils prennent pour des vampires. Mention spéciale pour le fiancé pompier australien à qui on fait dire que les Français manient bien leur grosse lance à incendie… On ne s’ennuie jamais, on attend juste à quel moment tout ça va encore foirer ou quelle bonne idée ils vont encore trouver, tout en les trouvant adorables dans leur optimisme et leur humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7069
Points : 7658
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Dim 20 Sep - 15:26

Gilles Legardinier est un de ces auteurs à succès qui comme Guillaume Musso entre autre ne m’entraîne pas dans l’enthousiasme du lectorat qui les entoure, entre les couvertures des romans qui ne m’emballent pas et le trop plein de succès, c’est le genre de lecture qui ne sait pas m’appâter. On m’a offert le roman en me disant « un auteur qui me fait hurler de rire » alors ayant le roman dans ma PAL et profitant d’une lecture commune avec Chtitepuce de La Puce à l’Oreille, je me suis lancée dans cette lecture. J’avoue j’y allais à reculons et pourtant, quelle belle surprise !

Julie, fraîche célibataire, presque trentenaire, sort régulièrement avec ses copines et parlent entre autre des hommes qu’elles détestent évidemment. Un boulot à la banque qui ne lui convient pas, une vie plate et triste depuis sa rupture, Julie déprime. Lorsqu’un nouveau voisin s’installe à l’étage au dessus répondant au doux nom de Ricardo Patatras, Julie trouve un nouveau but dans sa vie, découvrir qui est ce voisin au nom risible. Quand la rencontre a lieu, Ric chamboule tout et plus particulièrement le cœur de Julie prête à toutes les invraisemblances pour conquérir l’homme qui porte de nombreux secrets.

Ce roman répond aux critère de la chick lit, une héroïne féminine trentenaire, une vie de femme entre copines, mecs et boulot, mais écrit par un homme dont on sent qu’il doit être entouré et aimé des femmes. Parce que l’auteur en narrant cette histoire parfois un peu stéréotypé sur les femmes, leur déclare surtout sa flamme, il aime les femmes et prend certainement beaucoup de plaisir à les entraîner dans des situations rocambolesques. Le roman est plein d’humour et les personnages hauts en couleur, notamment les femmes n’y sont pas pour rien. Loin de la perfection, au contraire, ce sont leur petits défauts qui font leur charme et celui de ce petit roman.

Julie, l’héroïne, est certainement un peu naïve et pleine de bon sentiments, on sent qu’elle aime les gens, qu’elle aime les sentir près d’elle. Elle vit dans le même quartier depuis toute petite, se rend chaque jour à la même boulangerie, passe de temps en temps au traiteur chinois du coin aux crevettes pas toujours fraîches et discute régulièrement avec Mohamed le propriétaire de la supérette de la rue. Un quartier, une rue, une véritable famille pour Julie que cela rassure chaque jour qui passe. Puis, une rupture, une histoire de deux ans avec le mauvais homme, des larmes, le cœur brisé… des repas avec les copines plus dingues les unes que les autres, son « club de célibataires » qui piaillent hommes et chiffons, et Patatras (super jeu de mot), Ric, le nouveau voisin entre dans sa vie de la plus loufoque des façons (j’ai ri !), une histoire de mains, de lampe torche et de boîtes aux lettres…  De là, la curiosité maladive de Julie entre en jeu et l’entraîne à faire n’importe quoi pour découvrir cet homme charmant aux yeux noisettes, peut-être aussi un peu pour le séduire. Cela en devient maladif, excessif, Julie ne pense qu’à une chose, Ric, qui est-il ? Que fait-il ? Que cache t-il ? Alors, Julie devient un personnage complètement psychotique, complètement folle mais terriblement simple et nature et franchement, on l’adore et on rit de ses idées et actions farfelues.

Gravitant autour d’elle, une ribambelle de personnages aussi barrés qu’elle, Xavier, le copain d’enfance, recalé de l’armée, as de la soudure et de la mécanique, se construit durant son temps libre, son propre tank et quand le véhicule est terminé et qu’il faut le faire sortir… C’est une véritable armada qui se met en place sous la direction de… Julie évidemment ! Sophie, la meilleure amie de Julie, probablement un peu folle aussi mais nettement moins que la bande de copines ; Léa et ses obus qu’elle invite à tripatouiller ou encore Jade et ses visions alcoolisées d’attaque vampirique contre la race humaine… Il y a aussi les jeux et les querelles digne d’une parade séductrice entre la patronne de la boulangerie et Mohamed, Madame Roudan et ses kilos de cabas qu’elle transporte dans son appartement chaque jour… Dans ce tableau incongru, Ric semble normal, certes il cache des choses, répond aux invitations de l’héroïne sans pour autant cédé à sa séduction, la relation est très platonique, pour la suite, il faudra lire le roman…

Vous l’aurez compris le roman est rempli d’humour mais regorge aussi de beaucoup d’émotions, de l’amitié à l’amour, l’auteur dépeint tout simplement la vie à travers cette histoire. Des actes, du partage, de l’entraide et beaucoup de sentiments partagés par les protagonistes. L’auteur d’une grande sensibilité joue sur la vie et ses déboires en les accentuant légèrement pour les renforcer davantage. Tout un art qu’il rédige simplement et avec une écriture fluide et très efficace ! La narratrice étant l’héroïne, on s’immisce profondément dans sa vie et ses ressentis et on se laisse emporter dans ce souffle de vie à la fois joyeuse et triste, empreint de beaucoup de réalisme.

Le pourquoi de cette couverture ? Le roman contient énormément de clins d’oeil à la vie sociale des chats que l’héroïne s’amuse à comparer à celles des humains de manière très humoristique. Quand au bonnet péruvien, une situation où il est question d’une grosse mouche vous le fera comprendre !

En bref, il s’agit là d’une lecture fraîche et piquante servie par une héroïne pétillante. L’auteur a beaucoup d’humour et sait parfaitement en user dans son écrit. Une véritable bouffée d’air frais ! Et vous qu’elle est la chose la plus stupide que vous ayez faite dans votre vie ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1725
Points : 1574
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Mar 6 Oct - 15:55

Mon avis (il était temps) :

Gilles Legardinier est un auteur polyvalent, tantôt jeunesse, tantôt thriller, aujourd'hui il sème sa belle plume dans du contemporain. J'avoue que je ne connaissais pas du tout l'auteur avant de lire Demain j'arrête! et quel regret!

Julie est une jeune fille simple avec une vie banale jusqu'au jour où un nouveau voisin emménage dans son bâtiment. Prise d'une impulsion curieuse, elle cherche par tous les moyens à en apprendre plus sur ce fameux "Ric Patatras". Pleine d'imagination, Julie nous embarque dans son quotidien, certes, anodin, mais peuplé de personnages attachants et un goût de folie.

J'étais un peu décontenancée en commençant Demain j'arrête!. On rencontre Julie lors d'une soirée qui fête le divorce d'un des amis de Julie. Dès les premières pages le ton est donné! Puis Julie nous raconte la pire idiotie qu'elle ait pu faire pour quelqu'un. A ce moment de l'histoire, on part un peu dans un autre monde, une sorte d'Amélie Poulain à la Gilles Legardinier. Julie nous entraîne dans sa vie, rythmée par la banque où elle travaille, ses copines célibataires et les commerçants de sa rue. Comme une pièce de théâtre, tout se joue dans un petit quartier on ne sait où.
Demain j'arrête! a un petit goût des madeleines de Proust, du déjà vu qui vous inspire une certaine nostalgie. Son petit plus? C'est humour à tout épreuve où chaque instant est un rayon de soleil, à commencer par Julie.

Cette dernière est une héroïne plutôt maladroite, mais extrêmement imaginative. C'est d'ailleurs son imagination qui va la propulser parfois dans des situations rocambolesques. Certes elle a ses défauts, ses côtés un peu parano et un peu obsédée, mais elle nous fait craquer par son humanité. Elle est toujours prête à aider les autres comme Xavier, son ami d'enfance ou sa voisine du dessus qui tombe malade. Elle est très attachée à sa petite vie et ses amis. Elle nous fait rentrer dans son univers avec toute son innocence et sa fraicheur.

Bien sur les autres personnages ne sont pas en reste. On découvre une petite communauté uni au travers de Julie. Les différents protagonistes sont un peu stéréotypés, mais en même temps, n'avons nous jamais rencontré les mêmes genres de personnes. Ils ressemblent à votre voisin, vos amis, vos parents, votre boulanger et j'en passe, ils font parti de notre vis et c'est pour ça qu'on s'y attache si facilement. Gilles Legardinier arrive à donner vie à ses personnages, à leur insuffler tout ce qu'il a d'humain et a enchanté le lecteur pour qu'il se sente comme à la maison.

En ce qui concerne le style, j'ai été conquise. Je crois n'avoir jamais lu un roman contemporain dans un style un peu romance avec un homme comme auteur. Ce point ne m'a en rien déranger, on ne le sent pas du tout à la lecture. Je pense que c'est là aussi où se trouve le talent de l'auteur. Il arrive à transmettre les émotions de Julie avec facilité. Il joue avec les mots et nous dépeint un quartier simple et accueillant.

Demain j'arrête! est un roman cocooning. On est accueilli avec chaleur par les personnages et le décor. On suit avidement les aventures et mésaventures de Julie. Dès les premières pages, je sentais le coup de cœur, mais je n'arrivais pas à savoir pourquoi. En réalité, c'est tout simplement par son humanité que le roman m'a conquis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Lun 7 Mar - 18:03

Roman reçu en service presse

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   Dim 5 Juin - 22:45

Julie a rompu avec un homme qui ne lui correspondait pas. La voilà avec un boulot dans une banque qui ne lui plaît pas, célibataire et à profiter des soirées avec ses copines. Mais tandis qu'elle poursuit sa routine, un nouveau voisin emménage et son nom intrigue vite la jeune femme qui s'imagine déjà un tas de choses complètement loufoques le concernant. Elle fera tout ce qu'il faut pour découvrir à quoi peu bien ressembler cet homme intrigant. Et quand enfin elle fait sa connaissance, elle ne peut s'empêcher de fondre pour lui et de tout faire pour les rapprocher. Mais qui est-il vraiment ? Pourquoi semble-t-il cacher quelque chose ?

J'ai eu l'occasion de découvrir l'auteur avec un thriller Nous étions les Hommes, qui m'avait beaucoup plu. J'avais donc très envie de le découvrir dans un autre registre et je suis ravie de la découverte, même si j'ai trouvé beaucoup de choses qui ne m'ont pas plu dans ce roman. En fait, c'est l'accumulation de choses complètement folles qui finalement décrédibilisent la romance proposée. Et j'attendais une romance plus vivante, moins plate, parce que finalement, il ne se passe pas grand chose entre Julie et Ric !

La plume est amusante et farfelue. On suit l'histoire via Julie et ses pensées sont vraiment très drôles. Elle a une imagination débordante et tente par tous les moyens d'arriver à ses fins. Elle n'est certes pas parfaite : elle ment, n'est pas toujours très franche, cache beaucoup de choses aux autres, mais on ne peut s'empêcher de l'apprécier pour tous ses défauts. Cependant, j'ai trouvé qu'elle était un peu naïve avec un vrai coeur d'artichaud. Elle rencontre Ric une fois, puis deux et voilà c'est l'homme de sa vie et elle va s'arranger pour l'attraper dans ses filets. Sauf que voilà, au départ il semble n'en avoir rien à faire de Julie. Alors oui, ya des compliments par-ci par-là, mais concrètement c'est le genre de mec à être totalement passif et à attendre qu'une femme lui saute dans les bras ! Je me souviens de leur premier dîner avec explosion de pc et explosion de canalisation et voyant l'héroïne quasi nue et trempée, j'ai espéré qu'un petit quelque chose coquin se passerait, mais rien, nada ! C'était autant frustrant pour moi que pour l'héroïne j'en suis sûre !

Si on met de côté la "romance" qui n'en est pas vraiment une, parce que l'auteur la met finalement assez au second plan, on a une belle histoire sur l'amitié et les valeurs. Julie qui aide sa voisine qui se retrouve hospitalisé pour quelque chose de grave et qui n'a personne pour l'accompagner dans sa maladie. J'ai adoré cet aspect du roman qui une fois encore est criant de vérité. L'amitié est aussi mis en avant, puisque Julie adore ses amis et qu'elle le leur dit et montre bien. Une fois encore, un aspect que j'ai particulièrement apprécié. Le changement de Julie au niveau professionnel est très drôle et atypique et les passages en boulangerie sont très drôles. Mais voilà, lorsque Julie se fait un film sur le but de Ric vis à vis d'une collection, ça m'a complètement refroidie. C'était trop exagéré, trop criard surtout la manière dont elle veut l'aider. Que déjà elle ai tant d'imagination pour sa vie de tous les jours, je veux bien. Mais vouloir à tout prix aider quelqu'un qu'elle pense être mauvais juste parce qu'elle est amoureuse, cela ne m'aura pas convaincu.

Les révélations m'ont surprises et vraiment déçue. Finalement il est aussi distant avec elle pour un tel objet ? Tout ça pour ça ? Non la pilule a eu du mal à passer concernant le dénouement, surtout que d'un coup, tout s'enchaîne, bien trop vite entre eux. Dommage !


En bref, j'ai quand même apprécié ce roman. La plupart du temps il m'aura amusé et j'en avais drôlement besoin ! C'est vraiment une question de goût sur la fin. La plume de l'auteur et l'imagination et le caractère de son héroïne m'aura vraiment fait passer un chouette moment, me donnant envie d'en découvrir d'autres de l'auteur, que ce soit en contemporain ou en thriller. Une bonne lecture tout de même idéal en cas de coup de mou !


Lisez le :
- pour son héroïne décalée avec une imagination débordante
- pour ses personnages secondaires hyper attachant ! Même le banquier et la secrétaire !

Ne le lisez pas :
- si vous n'aimez pas les histoires trop loufoques, un peu burlesques
- en romance vous voulez de la passion et de l'AMOUUUUR *o*

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Gilles Legardinier] Demain j'arrête!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Legardinier, Gilles] Demain, j'arrête
» DEMAIN J'ARRETE de Gilles Legardinier
» [Gilles Legardinier] Demain j'arrête!
» NOUS ETIONS LES HOMMES de Gilles Legardinier
» Legardinier, Gilles - Demain j'arrête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Chick-lit/comédie/Romance-
Sauter vers: