Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [ray Bradbury] Fahrenheit 451

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin


Messages : 24927
Points : 34254
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 29
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Lun 6 Déc - 17:25


Année d'édition : 1953
Edition: Gallimard
Nombre de pages : 224
Public visé : adulte
Quatrième de couverture :451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.
Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable.
Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

**********************


Dernière édition par Louve le Mar 22 Mai - 23:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin


Messages : 24927
Points : 34254
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 29
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Lun 6 Déc - 17:35

Je n'avais jamais eu l'occasion de lire ce roman de science-fiction. Je craignais de ne pas aimer et de ne pas saisir toute sa subtilité. Que j'ai eu tort!
L'histoire n'a rien de bien complexe. Montag est un pompier. Mais pas un pompier comme on les connaît! Non, Montag n'éteint aucun incendie, au contraire, il les allume. Son travail? Brûler les livres et les maisons qui en possèdent. Sa vie personnelle n'a rien de bien agréable. Il est marié à Mildred depuis dix ans, mais on a l'impression tout au long du roman, que Mildred est juste un robot, à toujours faire la même chose, soit parler avec "la famille" à la télé. Elle se dit heureuse mais elle ne l'est pas. Montag va commencer à redécouvrir la vie. Un soir, il rencontre Clarisse et la jeune fille lui tient une discussion qui va lui faire prendre conscience d'une chose grave : il a oublié tellement de chose! Il a oublié sa rencontre avec sa femme, il a oublié que la rosée se déposait sur l'herbe au petit matin, il a oublié le goût de la pluie, il a même oublié s'il est amoureux ou non!
Tant de choses anodines pourtant. Grâce à Clarisse donc, il va redécouvrir le monde mais surtout, il va voler un livre au lieu de le brûler et être témoin du suicide d'une vieille femme sur son lieux de travail.

Dès lors Montag devient un autre homme. Il en viendra même à tuer pour sa survie et à devenir un hors-la-loi. A travers l'histoire, l'auteur nous offre une petite critique de la société où les hommes qui pensent trop ne sont pas toujours les bienvenues. On conditionne les gens dans ce roman un peu comme dans Le Meilleur des Mondes de Huxley.

Sur les personnages, j'ai beaucoup apprécié Montag. Il devient enfin un homme libre et important et il sera la voix du futur. On ressent très vite qu'il est malheureux, sa vie ne lui convient pas et c'est grâce à la jeune Clarisse qu'il va en prendre conscience. Sa femme Mildred est beaucoup plus vide que lui. C'est une pochette sans âme et, pour elle, le bonheur, c'est d'avoir 4 télé géante dans la maison. On aura vite pitié d'elle, de sa trahison envers son époux et de sa fin tragique.
Car l'auteur nous offre ici un monde étrange, ignoble et ridicule. Quoi de mieux donc que de raser ce monde à l'aide d'une bombe nucléaire, pour permettre à Montag et aux hommes qui pensent de mieux le reconstruire?

Un très bon roman qui nous permettra de réfléchir!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Elvindra
Dangereux personnage


Messages : 325
Points : 263
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 23
Localisation : Dans mon imagination

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Lun 6 Déc - 20:11

WAH ! En venant ici je me suis dit que j'allais rien trouver et là O surprise un livre qui fais parti de ma PAL obligatoire pour mon TPE ! Moi aussi j'ai peur de m'ennuyer ! Mais si tu me dit qu'il est bien alors ca devrait le faire !!! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin


Messages : 24927
Points : 34254
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 29
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Lun 6 Déc - 21:34

Déjà il est très court, et donc il se lit très vite mais oui, en plus il est vraiment bien, j'ai trouvé ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Elvindra
Dangereux personnage


Messages : 325
Points : 263
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 23
Localisation : Dans mon imagination

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Lun 6 Déc - 21:40

C'est cool alors ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena
Nouveau


Messages : 29
Points : 32
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Ven 4 Mar - 22:13

Je suis en train de le lire pour les cours !
En tout cas c'est vraiment bien écrit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bookenfolie.blogspot.com/
Malorie
Hôte de la louve


Messages : 175
Points : 163
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Jeu 20 Sep - 14:39

J'avais souvent entendu parler de ce roman de science-fiction, dans divers magazines littéraires, dans des émissions culturelles ou par des lecteurs. Mais je ne m'étais encore jamais sentie prête pour le lire. Avec ma nouvelle envie de lecture de l'imaginaire (fantastique, fantasy et science-fiction), le désir de me plonger dans ce roman est venu, comme une évidence, d'autant plus que j'avais le roman de Ray Bradbury dans ma bibliothèque depuis quelques mois.

Guy Montag est un pompier, mais pas tel que nous les connaissons aujourd'hui. Les pompiers de ce roman allument des feux, au lieu de les éteindre. Mais que brûlent-ils ? Des livres…
Car dans la société du futur que nous présente l'auteur, les livres sont considérés comme des horreurs, des inutilités… La société futuriste imaginée par Ray Bradbury condamne le questionnement et la réflexion (considéré comme antisocial, propagande de la paresse mentale), d'où l'anéantissement des livres (qui eux poussent à la réflexion, au questionnement, au débat…). Les pompiers sont donc chargés de brûler les livres, cachés par des citoyens, faisant acte de résistance.
Mais un évènement et une rencontre (avec Clarisse McClellan) « réveillera » Guy Montag et lui fera prendre conscience que la vie, la vraie n'est pas celle qu'on les oblige à vivre ; et que les livres, l'accès à la culture sont des plus important.

Ce livre est un vrai bijou. Commençons par le style de l'auteur. J'aime beaucoup sa manière d'aborder les choses, de donner vie aux personnages. Sa plume délicate, poétique, mais toujours puissante et passionnante m'a conduite au cœur du roman, vivant, moi aussi dans cette société totalitariste. Le roman est brillamment construit, je n'ai pas trouvé de longueur, ni de passage inutile. Tout y est essentiel, important…

J'ai été choqué par la société imaginée par Ray Bradbury. J'ai été choqué par la tendance à être un troupeau, déconnecté de la réalité, de la population. Ray Bradbury a créé une société totalitaire comme il en a existé plein et comme, malheureusement, il en existera toujours. Déjà dans le passé les livres étaient brûlés en place public, car jugés comme sataniques, détournant les femmes, les hommes et les enfants du droit chemin. Encore aujourd'hui, dans certains pays lire un livre n'est pas permis à tout le monde, et certains livres sont interdits. Même dans les démocraties, certains livres, même s'ils ne sont pas interdits, sont estimés dangereux et immoraux par certaines personnes, certaines communautés (exemple de la critique des sept tomes d'Harry Potter de J.K. Rowling par l'Eglise catholique) ou encore l'interdiction des Versets sataniques de Salman Rushdie, qui est l'objet d'une fatwa. Ainsi l'œuvre de Ray Bradbury est un livre d'anticipation très réaliste.
L'individualisme est le moteur de la société de Fahrenheit 451, chacun vit pour soi, se contentant seulement de vivre de choses futiles, inutiles, mais tout en suivant l'avis général ; les gens me font penser à des moutons mener bêtement par un berger totalitaire (le gouvernement). En lisant ce roman, je n'ai pas pu m'empêcher de pensé à la montée du totalitarisme nazi et aux autodafés. Terrible.

Ce qui m'a aussi frappé, dans ce roman, c'est que le livre de Ray Bradbury, publié la première fois en 1953, montre une société qui ressemble beaucoup à la nôtre. Combien de fois ne me suis-je pas écrié « mais c'est pareil, ici, aujourd'hui… », « C'est tout à fait ça maintenant, ici… ». Ainsi Ray Bradbury a inventé, avant l'heure les écrans plats géants (les murs écrans), les baladeurs mp3 (les coquillages bourdonnant)… il avait vu la place immense que tiendrait la publicité dans les sociétés consommatrices, il avait vu l'expansion de la mondialisation…
Pas de « happy end » dans ce livre, qui semble montrer par-là, que pour que l'humanité change et devienne « meilleure », il faut qu'elle soit d'abord anéanti…

Vous l'aurez donc compris, cette œuvre est un grand classique du genre. Un ouvrage passionnant et très bien écrit. Tant le thème abordé que la plume de Ray Bradbury m'ont plu, m'ont intéressés. J'ai passé un moment passionnant de lecture, car au-delà du divertissement, se livre amène à la réflexion. Si vous ne l'avez pas encore lu, n'hésitez plus, car je pense que même les lecteurs qui ne sont pas du tout attirés par la science-fiction, seront captivés par ce roman.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdemalorie.blogspot.fr/
Hellza
succube des enfers


Messages : 3330
Points : 3323
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 37
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Jeu 20 Sep - 15:09

Je rejoins Louve et Malorie, c'est un livre à luire absolument. j'en garde un souvenir très marquant, alors que je l'ai lu il y a environ 15 ans. Il fait partie de la PAL de mon fils maintenant Wink
Ce qui est terrifiant, c'est ce besoin des hommes à suivre, besoin de faire partie d'un troupeau. Un thème inépuisable...

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin


Messages : 24927
Points : 34254
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 29
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Sam 15 Juin - 12:01

J'ai reçu un mail suite à mon avis sur mon blog, d'un étudiant américain qui voudrait vous faire partager sa vidéo avec l'explication de ce grand roman !


Citation :
"No worries, Aurélie.

Thanks for getting back to me. The video explains Ray Bradbury’s Fahrenheit 451 in less than three minutes. Our post with the video is located on http://academicearth.org/electives/tldr-fahrenheit-451/

Feel free to post or share the video with proper attribution to the original source. I also appreciate and welcome any comments or feedback!

Thanks again,

Jack
(la vidéo est très sympa!)

http://academicearth.org/electives/tldr-fahrenheit-451/

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Hellza
succube des enfers


Messages : 3330
Points : 3323
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 37
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Dim 16 Juin - 20:18

Super partage ! Merci Louve d'avoir relayé l'info cheers

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin


Messages : 24927
Points : 34254
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 29
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Dim 16 Juin - 20:52

de rien Very Happy

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ray Bradbury] Fahrenheit 451    Aujourd'hui à 9:29

Revenir en haut Aller en bas
 
[ray Bradbury] Fahrenheit 451
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bradbury Ray - Fahrenheit 451
» Ray Bradbury - Fahrenheit 451
» [Bradbury, Ray] Fahrenheit 451
» FAHRENHEIT 451 de Ray Bradbury
» Fahrenheit 451 [Bradbury, Ray & Hamilton, Tim]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: