Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Stan Nicholls] La Revanche des Orcs Tome 2 L'Armée des Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Tyrork Deffbringa
lycan


Messages : 1236
Points : 866
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: [Stan Nicholls] La Revanche des Orcs Tome 2 L'Armée des Ombres   Sam 7 Avr - 13:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2009
Édition : Bragelonne, toujours.
Nombre de pages : 357
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Rien de pire qu'un séjour idyllique pour une bande d'orcs ! Aussi, dès que l'occasion d'une bonne dérouillée se présente, Stryke et ses fidèles Renards s'empressent de la saisir. Grâce à de mystérieux artefacts, ils se retrouvent en Acuriel, un monde où la population orc indigène est soumise aux cruels envahisseurs humains. A son arrivée, la bande de Stryke s'allie au mouvement de la résistance. Tandis que la révolution prend de l'ampleur, les Renards doivent se lancer dans une quête où ils seront pourchassés à la fois par leur plus impitoyable ennemi et par une armée mystérieuse qui veut à tout prix leur mort...

Résumé rapide sans spoiler :

Encore une fois la quatrième de couverture raconte n'importe quoi... Breeeef. La compagnie des Renards a réussi à infliger de sérieux revers à l'Empire de Peczan durant les évènements d'Armes de Destruction Magique. La rébellion est en train de prendre un mauvais tournant pour les oppresseurs humains et les orcs sont sur le point de se libérer de leurs chaînes. Enfin ça, c'était sans compter les interventions de Jennesta et de Pelli Madayar qui forceront Stryke et sa troupe à prendre la fuite pour essayer de s'en sortir face à des adversaires qui les surclassent sévèrement en termes de puissance de feu.

Mon avis :

De l'histoire :

C'était bien parti pourtant. Tout s'était mis en place dans un superbe premier tome riche en action et promettait un développement tout simplement époustouflant. En tout cas, mon cerveau bouillonnait d'impatience quand j'ai ouvert ce livre. Le début était assez correct et allait dans le bon sens : on reprenait l'histoire là où on l'avait laissée, en Acurial et plus précisément dans la cité de Taress. La révolte des orcs prenait un nouveau virage avec l'apparition publique de la Cardinale, la chef spirituelle des peaux-vertes. De son côté, Jennesta avait repris les rênes du pouvoir à Taress en évinçant Hacher. Elle entendait bien mater la rébellion avec ses propres méthodes très... radicales.

En d'autres termes, tout était fin prêt pour une véritable escalade du conflit, une campagne qui aurait autant trempé dans le côté militaire avec les altercations directes entre Peczan et les orcs d'Acurial, que dans le politique (Je sentais bien Hacher essayer de doubler Jennesta maintenant que sa fierté de général était blessée) ou dans l'infiltration, le magique... Enfin j'étais complètement électrisé quoi !

Et en fait non, non. Non non non. Jennesta zomibifie Hacher et laisse les Renards reprendre leurs instrumentalités pour une raison qui m'échappe totalement. La Brigade des Portails, Pelli Madayar à sa tête, attaque les orcs. Ils fuient par delà les plans. Elle leur court après. Spurral se fait capturer dans un monde lointain par des humains (encore eux). Il faut la sauver. C'est tout.
Que dire si ce n'est que cela m'a totalement blasé ? Je ne comprends pas la décision de l'auteur d'abandonner Acurial après avoir autant préparé le terrain dans le tome précédent. On arrive dans un nouveau monde dont on ignore tout, à part le fait qu'il soit constitué d'une myriade d'îles. Sans surprise, les humains sont exécrables et font du commerce d'esclave. La moitié du livre se résume à une traque insipide des kidnappeurs par les Renards qui, finalement, ne servira à rien puisque Spurral arrive à se délivrer toute seule. Une énorme déception, donc.

Des personnages :

Je ne me donnerai pas la peine de faire un cas par cas détaillé tant les personnages n'évoluent pas dans ce tome. Stryke est limite transparent et ne fait ni ne sert à grand chose. Le nom de Dallog doit apparaître un truc comme trois fois dans la deuxième moitié du bouquin donc je n'en parlerai même pas tant il est insignifiant. Coilla sort avec Jode vers la fin mais c'est tellement bâclé (ils sont drogués par du pellucide, ils s'embrassent, boum, jackpot, ils sont ensemble) que ça n'a aucune espèce d'intérêt alors même que ça aurait pu être juste génial.

Jup et Haskeer se battent comme depuis le tome 1, prouvant par la même que Stryke est un mou du genou puisque ce dernier ne fait que de les menacer de les rétrograder sans pour autant aller au delà des mots. Jennesta... C'est Jennesta, rien d'intéressant, aucun développement à part qu'elle devient encore plus mégalo, ce qui confine au ridicule : "WUUHUHU maintenant que je peux copier les instrumentalités je vais lever une armée d'orcs zombis et régner sur l'univers !" (passage à peine exagéré).

Pelli Madayar, ben c'est juste une cruche qui se fait avoir trois fois de suite par les orcs alors que son supérieur l'exhorte à se contenter de les abattre pour récupérer les instrumentalités. Bizarrement, c'est une nouvelle dans la profession mais on lui confie cette "mission vraiment super ouf de la mort qu'on ne rencontre qu'une fois dans sa vie". Bon bah écoutez c'est logique... Standeven, quant à lui, est atteint du même mal que Stryke et Haskeer ce qui en fait un fantôme. Notez que ça ne le change pas des masses. Ah, oui, il est aussi accusé d'un meurtre à un moment, vers le début. Vous savez, quand je pensais que ça allait être bien. Ben en fait on s'en fout, puisque tout le monde prend la fuite.

Du style :

Le style est meilleur, enfin je crois que c'était le cas en anglais de ce que j'ai pu lire de la retranscription en français ? La traductrice a changé sur ce tome, et elle a fait un job vraiment médiocre. Il y a des coquilles de traduction dans tout ce foutu livre. Sérieusement, était-ce si compliqué d'éviter une "bouilloire bouillonnante" ou une "appellation appelant" ? Comme si ce n'était pas suffisant, on a aussi droit à des contresens, à croire que la demoiselle ne connait pas le sens du mot "ragoûtant" et l'a employé comme un mot plus soutenu pour dire "dégoûtant", ridicule. Ah oui et je ne parlerai même pas du mot "pellucide" qui devient indifféremment masculin ou féminin d'une page à l'autre, je crois qu'en fait elle n'a pas relu son "travail".

Les points qui m'ont plu :

- Ca partait bien, le premier tiers du livre se lit sans problème vu qu'on est encore dans la même intrigue avec les orcs esclaves et tout.
- Ca se lit vite, le style de Nicholls étant, malgré les errances de la traduction, facile d'accès.

Les points qui m'ont déplu :

- La traduction proprement déplorable.
- L'abandon brutal de TOUT ce qui faisait le charme du premier livre. Acurial, les rebelles, la Cardinale, Hacher/Jennesta, les luttes internes entre l'Ordre et l'armée, les soupçons des jumeaux, le meurtre de l'orc supposément par Standeven...
- La nouvelle trame complètement pourrie en plein milieu du livre. Je m'étais cru dans Pirates des Caraïbes avec ces histoires de navires et de kraken, sauf qu'il n'y avait pas Jack Sparrow pour rendre ça lisible.
- Le personnage de Jennesta devient juste complètement nul, on se croirait dans un mauvais comics où un savant fou essaie de lever une armée de super soldats pour conquérir le monde. Ben là c'est pareil, sauf qu'elle, c'est l'univers qu'elle veut.
- Pelli Madayar en définitive ne sert strictement à rien. A part à casser les pieds...
- La romance entre Pepperdyne et Coilla est bâclée.
- D'ailleurs, en général, la fin est juste bâclée. Beaucoup d'évènements s'enchaînent super vite sans qu'on puisse rien assimiler et avant qu'on ait le temps de dire "ouf", c'est fini. On plie les gaules et on repart !
- Plein d'autres trucs qui m'ont énervé...

A qui je recommande ce livre :

Personne, je ne le recommande pas et j'hésite sérieusement à acheter la suite quand elle sortira.

Ma note personnelle : 3/10, parce que j'ai quand même réussi à finir le livre et que le début s'annonçait sous les meilleurs auspices.


Dernière édition par Tyrork Deffbringa le Sam 7 Avr - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25482
Points : 34952
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Stan Nicholls] La Revanche des Orcs Tome 2 L'Armée des Ombres   Sam 7 Avr - 13:32

arf x)

faut lire en vo quand on le peut on est moins déçu!

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Tyrork Deffbringa
lycan


Messages : 1236
Points : 866
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: [Stan Nicholls] La Revanche des Orcs Tome 2 L'Armée des Ombres   Sam 7 Avr - 13:58

La traductrice précédente était compétente pourtant. Celle là, en revanche... x_X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Stan Nicholls] La Revanche des Orcs Tome 2 L'Armée des Ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Stan Nicholls] La Revanche des Orcs Tome 2 L'Armée des Ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: