Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Mar 3 Avr - 19:59



Année d'édition : n.c
Edition: thebookedition.com
Nombre de pages : 52
Public visé : adulte
Quatrième de couverture :
Une naissance, une souffrance de plus dans ce monde, un abandon d’enfant commis par une jeunesse qui s’envole dans l’insouciance et dans l’inconnu.
Voici l’histoire d’un enfant que le monde a décidé d’égarer en cours de route.
Entre l’abandon, le passage en foyer et un passé qui reste sans cesse à travers ses pensées.
Entre vol et tourmente, déception et mensonge, une vie qu’il faut raconter.
Une banalité pour certains, une chose courante pour d’autres.
Voici une vie parmi des milliers…

**********************


Dernière édition par Louve le Mer 29 Aoû - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
jeremy23510



Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Mer 4 Avr - 7:55

en toute rapidité et en fessant court pour vous donner envie de lire mon histoire et protéger les enfants dans le besoin voici ce que j' ai vécut .
je n' était qu' un bébé avec mes 2 frères et ma soeur quand nos parents nous ont fait subir la maltraitance .
( brûlure de cigarette, fesses sur la gazinière , fractures du crane , enfermer dans un placard dans le noir
sous nutrition , laisser à l' abandon dans une chambre dans nos déjections et inceste de la part d' un père sur ces filles ) j' ai vécu cela de ma naissance à mes 2ans après avoir eut une triple fracture du crane le genou casser et la verge sectionner j' ai été placé en pouponnière au foyer de l' enfance après mon rétablissement ; enfin rentrer dans un monde normal je fut placer en famille d' accueille , foyer , lieu de vie je passa aussi par la case délinquance. en ayant grandit et approchant d' un quart de siècle j' ai décider d' écrire ce petit livret pour essayer d' aider les enfant et les jeunes qui sont ou ont été dans mon cas , le fait d' écrire ma vie en raccourcie dans ce livret ma servit de thérapie et j' espère quelle pourra aider beaucoup de personnes aujourd'hui . nous sommes des milliers de personnes dans ce cas à être battus chaque jour , violer , maltraité et même tué . la seule chance que j' ai eut c'est d' être découvert par les pompiers et les force de l' ordre grâce au bruit qui agissait dans cette maison une voisine à oser dire STOP aujourd'hui sans elle je ne serait pas la . je remercie tout le monde pour le passage sur ce forum Jeremy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Mer 4 Avr - 12:05

merci pour ton témoignage. J'espère que des lecteurs seront intéressé par ton roman et ton histoire.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
jeremy23510



Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Ven 6 Avr - 8:28

très peu de lecteurs intéressé mais aujourd'hui j' ai reçu mon premier commentaires et critique par email et pas n' importe qui une écrivain connut en Charente maritime , elle ma félicité pour le travail que j' ai fait sur moi pour raconter ma vie me félicite aussi pour avoir créer un petit livre avec très peu de moyen financier et elle ma dit être touché par ce récit même si il comporte très peu de pages je suis vraiment très fière je vous remercie tous pour votre gentillesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Ven 6 Avr - 12:07

c'est une bonne nouvelle ça je trouve!

c'est sur qu'il t'a fallu du courage pour raconter ton histoire à travers ce roman et t'ouvrir ainsi aux autres.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
jeremy23510



Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Ven 6 Avr - 12:16

oui c'est pas facile , je reverai mantenant que les gens l' obtienne pour decouvrir mon histoire et par la suite etre commenter ou critiquer tout est bon a prendre bisou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Ven 6 Avr - 13:04

je peux te poser une petite question?

Comment t'es venu l'idée et l'envie surtout d'écrire ton histoire dans ce témoignage?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
jeremy23510



Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Ven 6 Avr - 13:17

en toute franchise j' ai décider d’écrire ce témoignage de ma vie car le passé me fait souffrir et le faite de l' écrire ma service de thérapie , ensuite le dire me permet de m' aider et essayer d' aider les autres à le dire ne pas avoir honte tout simplement après je sais que rien n'est facile et que cela fait mal de faire remonter les souvenirs à la surface mais cela fait quand même du bien .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Ven 6 Avr - 13:35

tes proches sont-ils au courant de la création de ce roman? Les regards ont-ils changé envers toi suite à ça?

je sais je suis curieuse mais j'aime bien connaître " l'envers du décor".

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
jeremy23510



Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Ven 6 Avr - 16:08

mes proches n' en ayant pas beaucoup il ont été heureux de le savoir sans pour autant le commander pour savoir se qu'il y avait dedans mais les regards on changés un peu oui il me voient plus comme le petit enfant de l' epoque mais plus comme quelqu un qui ose le dire , j' adore les gens curieux n'hesite pas surtout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeremy23510



Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Lun 16 Avr - 20:11

si vous êtes intéresser je peut vous mettre un extrait demain matin du livre je vous remercie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Lun 16 Avr - 20:30

pourquoi pas oui! ça pourrait nous donner une idée de ton style ^^
et peut-être inciter des lecteurs à se le procurer =)

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
jeremy23510



Messages : 11
Points : 11
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Mar 17 Avr - 7:33

Une enfance
à l’abandon

Une naissance, une souffrance de plus dans ce monde, un abandon d’enfant commis par une jeunesse qui s’envole dans l’insouciance et dans l’inconnu.
Voici l’histoire d’un enfant que le monde a décidé d’égarer en cours de route.
Entre l’abandon, le passage en foyer et un passé qui reste sans cesse à travers ses pensées.
Entre vol et tourmente, déceptionet mensonge, une vie qu’il faut raconter.
Une banalité pour certains, une chose courante pour d’autres.
Voici une vie parmi des milliers…

Un 17 juillet comme un autre, un jour ensoleillé à première vue, un beau matin de 1987 dans une petite ville nommée Rochefort, une femme parmi tant d’autres accouche d’un nourrisson. Il vient rejoindre une longue lignée de frères et soeurs. Cet enfant, c’est moi.
Une mère reproductrice contaminée par l’égocentrisme et atteinte par une sorte de folie naturelle, mais aussi par un certain manque de confiance en elle, altérée par une bêtise humaine due à la surconsommation d’alcool et à une violence effrayante de son conjoint.

Cette femme est âgée de vingt et un ans lorsqu’elle accouche pour la première fois. Dans un monde qui, par ces temps de crise, demande une certaine stabilité et où on a une certaine conception de la vie. Elle a à elle seule une bonne poignée d’enfants ce qui pourrait être un acte d’amour et non une façon d’obtenir une meilleure approche budgétaire.
Chaque chose a son temps, mais le temps ne guérit pas les blessures, il les atténue, petit à petit, mais jamais elles ne s’effacent.
Cette mère qui a tant de soucis personnels est suivie par une assistante sociale. Celle-ci aurait dû prévenir le drame que je vais vous conter. Cette personne aurait dû prendre la sage décision de mettre fin au malheur de ces enfants délaissés et plongés dans le noir, en prenant en compte cet abandon d’enfants.
Par enfants abandonnés, j’entends ceux qui l’ont été à la naissance – les nourris, les sans nom –, mais aussi les orphelins, les les enfants illégitimes dont la mère est mariée, et enfin les enfants légitimes que les parents sont incapables de nourrir ou ceux de mères veuves, pauvres ou délaissées par leur mari.
Bien sûr les enfants sont ensuite considérés comme propriété de la nation, « pupilles » s’ils sont trop jeunes. D’autres se font émanciper dès que possible, pour éviter de rendre des comptes à leur patrie qui les considère comme des numéros sur un dossier.
Certains sont envoyés dans de nouvelles familles d’accueil et ont la chance de survivre et d’oublier la misère connue dans le passé. Un passé qui ne rompt pas, mais reste en permanence noué. Essayer simplement d’oublier une réalité glacée. Même si dans la vie l’oubli n’est pas possible, une vie simple et heureuse n’est pas impossible.
Revenons à cette histoire en vous racontant les faits exacts que cette petite famille a connus au fur et à mesure des jours, des semaines et des mois.
Ce jeune bambin vit avec ses frères Jérôme et Cyrille et sa soeur Lætitia. Ils sont en permanence enfermés dans une pièce sombre où se trouve un lit superposé et un placard étroit. La clarté du jour passe à travers le volet fermé.
L’affection et l’amour ne sont pas de rigueur, les occupations qui auraient dû profiter à un enfant ne sont pas à l’ordre du jour.
À peine debout et ne pouvant pas encore marcher, cet enfant est souvent bruyant, comme le sont les enfants de cet âge. Ses frères et sa soeur à cette période ont trois et quatre ans. Un âge où ils auraient dû profiter du cursus scolaire et entrer pas à pas dans l’éducation, le respect et l’apprentissage.
Ces enfants ne sont pas des « enfants de la lune » mais sont pourtant très rarement exposés à la lumière du jour. En plus d’être enfermés dans une pièce sombre et nauséabonde, ils ont aussi à subir un père alcoolique, très menaçant par sa violence excessive. Ces mômes sont en permanence laissés dans cette chambre par un père à moitié contaminé par la folie et par le manque d’amour de ses propres parents. Ce père a eu une enfance morose, un père violent et une mère qui n’a jamais voulu rien dire, de peur d’être à son tour brutalisée.
Il prend ses enfants et leur inflige d’atroces sévices pour certainement atténuer la douleur de son passé.
Ce père brutalise pour assouvir une vengeance envers son père qui a fait de même avec lui. C’était une rigueur, une éducation, une autre époque.
Pendant toutes ces années, il est vrai que j’ai beaucoup réfléchi sur ce passé.
Pour essayer de moins y penser, j’ai couché mes pensées sur le papier, mais je n’ai jamais compris pourquoi ?
Pourquoi peut-on faire cela à des enfants à qui on a donné la vie et que l’on a voulus plus que tout au monde ?
Une violence incroyable, un dégoût immense, des envies de brutalité innommables.
Ce jour-là, il commence par mon frère Cyrille, cet enfant calme avec un sourire d’ange et qui est un peu réservé. Il veut montrer l’exemple en lui brûlant le postérieur sur la gazinière, ainsi que la main. Ce qui reste encore aujourd’hui un traumatisme immense. Pour lui, c’est une sorte de punition pour les cris et hurlements stridents qui emplissent cette maison. Même si ces cris ne sont que la normalité d’enfants en bas âge qui se retrouvent sans cesse dans le noir, sans manger, avec des couches sales.
Après ce coup de tonnerre et une envie soudaine, il n’a cependant pas assouvi ses pulsions colériques. C’est au tour de mon frère Jérôme, le jumeau de Cyrille, un jeune garçon souriant, mais moins discipliné et timide que Cyrille. Il prend mon frère et lui fait subir une forte punition. Une souffrance et un dégoût qui restent enfouis dans son cerveau. Lui seul sait ce qu’il lui est arrivé, car jamais il n’en a parlé, même au bout de toutes ces années, lui seul en a le secret.
Ensuite, il me brutalise pour soi-disant « s’amuser », assouvir une envie de dominer. Une pulsion certainement meurtrière, car mes chances de survie sont moindres. Je suis secouru par un appel téléphonique d’un voisin. Celui-ci, ayant entendu depuis plusieurs jours des cris et des bruits terrifiants, fait appel aux forces de l’ordre et à la protection de l’enfance.
Lesquelles trouvent des enfants enfermés
18 dans une pièce sombre avec un enfant allongé sur le sol, dans une mare de sang. Cet enfant, comme vous l’avez compris, c’est moi, Jérémy. Mes séquelles sont gravées à jamais, même si je n’étais qu’un bébé insouciant du danger et trop jeune pour avoir des souvenirs. Des contusions diverses, une triple fracture du crâne et un passé douloureux.
Pour ce qui est de ma soeur, jamais personne n’a voulu nous expliquer les faits et gestes de ce père, car nous n’étions « que » des enfants et nous n’avions pas la la maturité pour comprendre.............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   Dim 6 Mai - 13:07

bon voici ce que j'ai pensé de ton livre Jeremy :

Dans l'ensemble tu écris bien (j'ai repéré une ou deux fautes au long de ma lecture). Tu essayes de choisir un vocabulaire spécifique pour ton roman mais par moment j'avoue que de par les mots employés, je n'ai pas été "touché" par certains passages. Peut-être est-ce dû au fait que ton livre soit extrêmement court et que tu ne fais que survoler les maltraitances qu'ont subit les enfants dans ton livre. Je pense que tu aurais pu pousser les détails et rallonger ce roman pour vraiment bien faire comprendre aux lecteurs tout ce qu'ils ont enduré.
Tu racontes le tout comme un souvenir et c'est là qu'on a pas l'impression de lire un roman mais un documentaire sur ce sujet si délicat.
Vers la fin tu donnes mêmes un cours sur ce qu'est la maltraitance et comment y remédier mais je pense que c'est une petite erreur maladroite. Le lecteur en lisant ton roman sans ce passage documentaire comprend ce qu'est la maltraitance. Il est inutile je pense de le lui rappeler.

Bien sûr ce n'est qu'un avis de lectrice, le tout est intéressant mais tu aurais pu davantage pousser les détails pour que le lecteur se sente mal et éprouve de la peine à l'égard des enfants et hélas ce n'est pas le cas puisque tu racontes ça trop vite en passant sous silence certaines choses.

Ensuite j'ai beaucoup de mal avec l'idée que parce qu'on a été malheureux dans son enfance on vol et on a souvent des problèmes avec la justice. Mon frère a commis beaucoup de choses et pourtant il a été heureux dans son enfance. Je pense que cette excuse est injustifiée. ^^

Autre petit détail qui m'a chiffonée c'est l'histoire de la famille d'accueil qui parce qu'elle est trop bonne avec l'enfant, se voit retirer la garde. C'est très peu crédible dans le sens où justement l'état vérifie que tout se passe bien et si c'est le cas, il n'intervient pas. C'est un milieu que je connais par le biais d'une connaissance qui a beaucoup été en famille d'accueil puisque sa mère était décédé et son père lui était hospitalisé dans un état critique. Elle a connu deux maisons d'accueil et elle fut retiré de la première puisque cela avait un impact négatif sur sa scolarité et donc que cela ne se passait pas bien. Quand à la seconde, elle y est restée jusqu'à sa majorité puisque justement tout allait pour le mieux.

Fin je chipote hein mais ce ne sont que des détails ^^

En bref je pense que tu aurais gagné à faire un livre beaucoup plus long ^^


**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Jérémy MONNERAUD] Une enfance à l'abandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'abandon
» L'abandon !!
» A l'abandon
» Chapelle à l'abandon
» Photos de notre circuit à l'abandon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Témoignages/autobiographie/drames-
Sauter vers: