Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Franck Thilliez] La forêt des ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1626
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 28
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   Ven 23 Mar - 0:30



Année d'édition : 2006
Edition: Le Passage
Nombre de pages : 394 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Paris, hiver 2006. Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans : ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d'un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte somme d'argent. Reclus dans un chalet en pleine Forêt-Noire, accompagné de sa femme et de sa fille, de Doffre et de sa jeune compagne, David se met aussitôt au travail. Mais il est des fantômes que l'on ne doit pas rappeler, et la psychose saisit un à un tous les occupants de la ténébreuse demeure cernée par la neige...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1626
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 28
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   Ven 23 Mar - 0:30

Citation :
Ca fait bien longtemps que je n'avais pas lu un thriller aussi génial ! Angoissant, surprenant, machiavéliquement horrible.. Une merveille ! Je ne connaissais pas du tout cet auteur mais du coup je ne compte pas m'arrêter là ! Ce livre m'a vraiment étonné !

David Miller, embaumeur de profession & accessoirement écrivain à ses heures perdues, est contacté par Arthur Doffre qui lui propose d'écrire un livre pour retracer les oeuvres épouvantables du Bourreau 125, un serial killer qui s'est suicidé il y a vingt-cinq ans. Doffre lui propose d'aller dans un coin isolé, un chalet dans les bois, loin de toute civilisation, avec sa femme Cathy & leur fille Clara ainsi que la compagne de Doffre, pour qu'il soit tranquille. Il dispose alors d'un mois seulement pour faire revivre le Bourreau 125 contre une grosse somme d'argent. Mais ressusciter le Bourreau 125 n'est pas sans quelques sacrifices & douleurs surgis du passé..

Je n'ai pas pu lâcher ce livre une seule fois. La seule fois où je l'ai posé, c'était par fatigue parce que je le lisais avant de me coucher.. Une belle erreur d'ailleurs car cette histoire nous suit pendant longtemps. On est omnibulé par tout ce qu'il se passe & c'est assez dur de dormir après l'avoir lu..
La véritable nature de Doffre est prévisible quand l'histoire commence réellement mais pour ce qui concerne David ou Adeline ou même la chute de l'histoire, ça ne l'est pas du tout. On est captivé par le Bourreau 125, par les chiffres qui hantent David, ces chiffres qui sont tatoués sur le crâne des enfants des victimes.. Tout est si bien ficelé qu'on se prend au jeu, on rentre vraiment dans l'histoire pour n'en ressorir qu'à la fin. On frissonne, on est écoeuré, étonné, surpris.. C'est juste génial !

David & Cathy sont deux personnages que j'ai beaucoup aimé. Je ne sais pas pourquoi j'ai apprécié David ; il délaisse presque sa femme pour son métier ou ses livres, mais il est tellement humain.. Cathy est une mère avant tout, avec ses problèmes.. En tant que femme, je comprends forcément ce qu'elle ressent dès le début du livre par rapport à son avortement & la cause. On ressent tellement bien ce qu'elle traverse que je me suis attachée à elle tout de suite..

Le style de l'auteur est bien particulier. Il ne s'embarrasse pas toujours de longues phrases ou de grandes explications. Beaucoup de phrases ne font que deux, trois mots. Pas de verbes. Juste les mots importants. Ce n'est pas partout comme ça évidemment mais je tenais à signaler ce point qui m'a sauté aux yeux car c'est grâce à ça qu'on est autant happé par l'histoire, qu'on se sent angoissé, menacé, oppressé..
Autant ce style me dérange dans la littérature jeunesse, parce que j'ai l'impression de ne pas respirer.. Autant là, il est nécessaire pour faire ressortir les côtés morbides & angoissants que l'auteur a décrit.

Voilà encore un coup de coeur. Parce que je sais que je ne pourrai jamais oublier ce livre. Il m'a marqué. Le style, les personnages, l'intrigue.. Tout m'a marqué. L'auteur nous mène en bateau dès le début jusqu'à la fin, comme avec ses personnages. J'ai adoré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
gummis
Hôte de la louve
avatar

Messages : 245
Points : 225
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   Ven 23 Mar - 19:42

plusieurs livres de cet auteur me font de l'oeil mais depuis que j'ai lu Fractures, je ne suis plus très enthousiaste. Fractures ne m'avait pas trop emballé et je n'ai aucune surprise. A voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdegummis.over-blog.com
Ninis47
psychopathe
avatar

Messages : 806
Points : 783
Date d'inscription : 06/12/2013
Age : 32
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   Ven 7 Nov - 22:20

Mon avis:

Voilà mon troisième roman de cet auteur et même si je n'en ressors pas avec un coup de coeur, ce fut quand même une très bonne lecture!

David Miller est embaumeur et a écrit un roman qui a connu un peu de succès. Il fait la rencontre de Arthur Doffre milliardaire handicapé, qui lui demande de lui écrire un livre sur le célèbre tueur en série le Bourreau 125, contre une somme d'argent intéressante. David accepte et se retrouve dans un chalet avec sa femme et sa fille, Doffre et sa compagne en Allemagne, au beau milieu de la Forêt Noire.

Ce qui est très intéressant avec Thilliez, c'est qu'ici on est rapidement dans l'histoire, il ne met pas des plombes à planter le décor et l'intrigue. Ce qui fait que ce roman une fois dedans, on a vraiment du mal à le lâcher.
L'intrigue se déroule pour l'essentiel dans ce chalet perdu dans une forêt, isolé par la neige. Cet environnement est vraiment à prendre comme un personnage à part entière selon moi, car c'est lui qui donne cette ambiance si particulière au roman. Ce huis clos est juste oppressant, inquiétant. On se rend compte que quoiqu'il arrive, les protagonistes seront bloqués, livrés à eux même, ça rend l'histoire d'autant plus angoissante!

Je tiens à vous prévenir d'emblée, tous les personnages sont... bizarres!!
David, écrivain à ses heures et thanatopracteur de profession, est obsédé par les tueurs en série, tout ce qui entoure la mort. Sa femme, Cathy, elle est impulsive, pas franchement aimable et vraiment asociale!
Adeline, la "compagne" de Doffre, elle on se demande un peu ce qu'elle fait là, le pourquoi de sa présence, hormis tenir compagnie au milliardaire.
Doffre, lui tient la palme du bizarre. Ce gars est tout simplement cinglé!! Il est obsédé, littéralement, par le Bourreau 125. Une fascination malsaine, qui m'a mise mal à l'aise à plusieurs moments.
La seule personne qui soit vraiment normale, c'est la fille de David, elle a à peine 2 ans et le fait qu'elle soit là rend l'intrigue encore plus angoissante et difficile à lire...

Une fois ce thriller ouvert il est très difficile de le fermer. Et même une fois fermé, il a continué de me hanter (j'ai mis plusieurs heures à m'endormie après l'avoir lu!). Moi qui voulait être dans l'ambiance pour Halloween j'ai été servi! Thilliez amène son intrigue petit à petit au fil des pages, avec parcimonie mais on ne s'ennuie vraiment pas. En plus, il n'y a pas de tueur à proprement parlé, juste l'ombre du Bourreau, tueur en série décédé depuis presque une trentaine d'année. Son ombre plane sur le chalet, on sent sa présence omniprésente. L'auteur pousse l'horreur et le suspense à son paroxysme, il plonge dans l'âme humaine pour en sortir ce qu'elle a de plus sombre, il imagine les tueurs les plus sadiques qui soit...
Alors pourquoi pas un coup de coeur? Tout simplement parce que j'avais deviné un peu tôt le plus gros de l'histoire mais Thilliez a toutefois su me surprendre sur certains points de l'histoire.

Pour résumé, un thrillez inquiétant, à l'ambiance très glauque, à ne surtout pas lire si vous tenez à votre sommeil!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninisbook.blogspot.fr/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25460
Points : 34926
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   Sam 18 Avr - 10:37

David Miller est embaumeur. Solitaire et très amoureux de sa femme, il a écrit par le passé un roman policier qui a été remarqué par certains lecteurs. Vivant plus ou moins en harmonie avec sa petite fille et son épouse, David se donne à fond dans son travail malgré le harcèlement dont lui et sa femme sont victimes. Miss Hyde, une folle, ne cesse de lui envoyer des messages romantiques et dingues, de quoi semer la zizanie dans son couple. Lorsqu'un vieil homme infirme, Arthur, lui propose de l'inviter dans un chalet en pleine forêt avec femme et enfant pour écrire un roman sur un tueur en série mort depuis quelques années contre une forte somme d'argent, David et son épouse Cathy voit là un bon moyen de se retrouver et de gagner beaucoup d'argent. Mais les apparences sont trompeuses et très vite, ce qui leur semblait une excellente idée se transforme en véritable cauchemar.

Je n'avais encore jamais lu de romans de Franck Thilliez. Pourtant, c'est totalement le style que j'aime et qui me fait dévorer un livre. Glauque, sombre, personnages malmenés du début à la fin. On ressort de ce roman avec le coeur qui palpite et qui bat à cent à l'heure tant on s'est inquiété pour nos héros. Nul doute que je lirais d'autres ouvrages de l'auteur parce qu'il fut une véritable révélations à mes yeux ! Tout m'a plu et même si j'ai deviné très vite l'identité de certains protagonistes et leurs secrets, j'ai complètement succombé à la plume de l'auteur et à son imagination.

Déjà, le style est accrocheur et nous transporte dans ce chalet perdu dans la neige, au milieu d'une forêt sombre. D'emblée on frissonne, s'attendant au pire concernant le sort réservé à nos héros. David, Cathy et leur fille Clara tente d'échapper à une folle furieuse obsédée par David alors qu'il ne l'a connait même pas. Ses messages sont haineux et elle semble connaître tous les secret de Cathy. Car voyez-vous, Cathy cache un lourd secret à son époux. Elle est enceinte alors que David ne peut pas avoir d'enfant sans passer par la science. Forcément, on comprend de suite que le couple risque de se déchirer face à certaines révélations et notre mère de famille, amoureuse de son époux, fera tout pour garder certaines choses secrètes.

D'emblée, avec une famille qui camoufle une véritable tempête j'ai su que le roman serait mouvementé. Et j'ai aussi su que miss Thyde serait de la partie même si pour le coup, elle s'est fait désirer ! Et puis arrive Arthur, ce vieil homme qui propose quelque chose d'incroyable à notre héros, l'appâtant avec une somme considérable avec comme seule mission d'écrire un roman qui fait revivre le fameux Bourreau 125, un tueur en série monstrueux qui a finit par se suicider. J'ai toujours été fascinée et intriguée par les tueurs en séries non pas pour leurs actes, mais pour leur personnalité, essayant de comprendre comme on peut être à ce point dénué d'émotions pour commettre de tels crimes. Je n'ai donc pas été déçue par la personnalité de ce monstre qui assassinait des couples sous les yeux de leurs enfants. Même si le tueur n'apparaît pas en tant que personnage, on le découvre via le livre qu'écrit David, roman qui deviendra une véritable obsession pour l'auteur et pour Arthur. Les réponses à une telle passion seront étonnantes et plus que surprenantes. (Je ne m'attendais pas du tout à certaines d'entre elles!).

J'ai cependant trouvé juste dommage de ne pas avoir davantage le ressenti de la fillette qui semble totalement imperméable à ce qui se joue autour d'elle. Elle ne réagit pas lorsque les adultes se disputent et en viennent presque aux mains trop obnubilée par son cochon. Du coup, elle semble totalement à côté de la plaque et même un peu étrangère au roman. Malgré ce seul point un peu négatif, j'avoue que ce n'était pas vraiment Clara au centre de mon attention, mais bien Cathy et David, ce couple qui va très vite finir par se déchirer. A côté d'eux, nous avons d'autres protagonistes : Arthur, un psychiatre très riche qui semble vouer un culte au Bourreau 125 et qui nous montre son caractère très lunatique et Adeline, une jeune fille payée pour lui tenir compagnie et satisfaire ses envies. Adeline qui au départ semble un peu naïve et peu utile alors qu'elle est la véritable héroïne du roman. Son courage et sa persévérance permettront de sauver des vies.


Et enfin, il y a Emma. Dès le départ, on sent que ce personnage est étrange. Cette femme sortie de nulle part, un peu comme l'héroïne du roman qu'écrit David. Elle a échappé de peu à la mort et a trouvé refuge au chalet, demandant à tous de lui porter secours. L'ambiance du roman est tout aussi étrange avec ses références au Bourreau, ces expériences faites sur des cochons, des photos anciennes qui rappellent des souvenirs cachés et oubliés.

En bref, un roman magistral qui ne laisse pas indemne et dont l'épilogue m'a presque fait verser des larmes. Un auteur à suivre, c'est certain ! J'en redemande !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3532
Points : 3582
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   Sam 18 Avr - 18:40

Bon. Ta chronique m'a convaincu : je dois le lire !

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (12/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25460
Points : 34926
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   Sam 18 Avr - 18:41

mon premier de l'auteur, mais certainement pas le dernier ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3532
Points : 3582
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   Ven 15 Mai - 15:57

Franck Thilliez est doué pour tisser patiemment une toile d'araignée dans laquelle son lecteur s'englue.
J'ai lu ce roman presque d'une traite, voulant à tout prix me sauver de ce chalet, moi aussi...
L'auteur parvient à créer une atmosphère oppressante dès le départ , avec le métier de David (thanatopracteur), le harcèlement donc il est victime et les cachotteries de sa femme.
Quand Arthur Doffre surgit dans sa vie pour lui proposer de le "lancer" en tant qu'auteur, lui fait miroiter une vie débarrassée des soins aux morts pour se consacrer à l'écriture, David doute mais...C'est peut-être LA chance de sa vie !

Quelques semaines dans la Montagne Noire, à écrire 10 pages par jour pour un vieil excentrique très riche, et il peut même emmener sa fille de deux et sa femme avec lui ! David n'hésite pas longtemps devant l'avance généreuse offerte par Arthur Doffre et les promesses d'un avenir plus souriant : il part avec sa famille.
Et le cauchemar commence.

Un auteur, son "fan", un chalet isolé dans la neige, la présence des cochons ... Je n'ai pu m'empêcher d'y voir un clin d'oeil à Misery de Stephen King.  Non, je ne suis pas monomaniaque Wink

Je ne m'attendais pas à plonger aussi profondément dans le roman. L'auteur sait nous tenir en haleine, le rythme des événements est vraiment parfait.
Les personnages m'ont plu . Je n'ai trouvé aucun particulièrement attachant, sauf peut-être Adeline, l'escort girl engagée par Doffre pour le séjour. Elle est perspicace, a beaucoup de force de caractère. Tous sont abîmés, bancals, et c'est ça participe à la montée en pression, parce que peu à peu ils partent en vrille mais se découvrent aussi.

J'ai dès le départ pressenti la clef de l'énigme, mais ça n'a pas gâché le plaisir que j'ai eu à la lecture du roman. J'ai vraiment beaucoup aimé La forêt des ombres malgré des ressorts connus (chalet isolé, fuite dans la forêt, serial killer, travail de l'écrivain etc) et peut-être justement à cause de cela, parce que Franck Thilliez en fait une histoire nouvelle et palpitante, le tout avec La jeune fille et la mort de Schubert en fond sonore...

"-On est loin, n'est-ce pas ? [...] Des Hannibal Lecter du cinéma. Du lissage cinématographique. Ici, tout n'est que furie, une délectation innommable, accouchée de la souffrance et du sadisme. Ôter une vie pour un orgasme, déchirer les chairs pour se masturber avec, éclater les crânes et bander quand le sang jaillit. C'est ça, leur réalité ! Quand je pense que les gens en font des objets de culte, des sujets de discussion, bien au chaud dans leur petite vie tranquille. Certains les admirent, même, vous imaginez ? Voilà ce qu'on devrait leur montrer ! La mort n'est pas ce qu'ils croient, bordel ! Elle est aussi rouge et sanglante que les cuisses de ces pauvres femmes !"p.289

Spoiler:
 

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (12/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lovereadandbooks
psychopathe
avatar

Messages : 563
Points : 612
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 28
Localisation : Calais

MessageSujet: Re: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   Mar 26 Mai - 13:59

Lien vers ma chronique sur mon blog

Citation :
Comme dans les précédents romans de cet auteur que j'ai pu lire, celui-ci tisse une toile d'araignée dans laquelle on se retrouve très vite coincé ... De ce fait, j'ai eu un peu de mal (pour ne pas dire beaucoup) à lâcher ce livre une fois commencé, car non seulement je voulais connaitre la suite mais plus que tout je voulais moi aussi m'échapper de cet enfer dans lequel sont plongés les personnages. Dès le début, le lecteur est plongé dans une atmosphère très oppressante, spécialité de Franck Thilliez d'après les deux précédents que j'ai pu lire (Puzzle et Vertige) : David est embaumeur mais aussi victime d'un corbeau et des cachoteries de sa femme.

C'est donc dans ce contexte qu' Arthur Doffre, un milliardaire assez bizarre, va proposer à David d'écrire un livre, mais pas n'importe où, dans un chalet situé dans la Forêt-Noire, isolé de tout ; mais accompagné de sa fille et de sa femme. Dès lors, je me suis doutée qu'il y avait anguille sous roche !!!
En effet très vite, on s'aperçoit qu'Arthur Doffre n'est pas seulement celui qu'il prétend être. Cependant je l'ai quand même bien "aimé" ce personnage, pas pour ce qu'il est mais pour le double jeu qu'il a réussi à jouer. Ensuite il y a l'escort-girl engagé par le milliardaire, une femme avec beaucoup de caractère mais qui très instables mentalement. Puis enfin David, sa femme et sa fille, que j'ai aussi beaucoup aimé au début même si leur naïveté du début m'a un peu énervé Sad Tous les personnages sont un peu bancal mentalement, ce qui explique que tout part en vrille petit à petit.

L'écriture de l'auteur est pour moi toujours aussi plaisante que dans mes précédentes lectures, le rythme est parfait, l'action est bien présente et même si le contexte, il faut l'avouer, est vieux comme le monde (oui le chalet isolé c'est assez banal), et le dénouement un peu prévisible, Franck Thilliez arrive a nous tenir en haleine.

En conclusion

Un très très bon thriller, un coup de coeur pour moi. Je me suis régalée du début à la fin sans jamais m'ennuyer. Franck Thilliez est définitivement dans mon top 3 de mes auteurs préférés (thrillers). Je vous conseille donc vivement de découvrir ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovereadandbooks62.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Franck Thilliez] La forêt des ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Franck Thilliez] La forêt des ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TdA] Final - Fronts Est/Nord-Est - Orée Forêt des Ombres
» Les Brûlins, forêt de Bord-Louviers
» Anet, promenade en forêt
» En forêt de Bord/Louviers
» Garde eaux et forêts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: