Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4468
Points : 3300
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Dim 4 Mar - 21:57



Année d'édition : 2008
Edition: Le Livre de Poche
Nombre de pages : 704
Quatrième de couverture :


A Saint-Pétersbourg, en 1865, Raskolnikov, un jeune noble sombre et altier, renfermé mais aussi généreux, a interrompu ses études faute d’argent. Endetté auprès de sa logeuse qui lui loue une étroite mansarde, il se sent écrasé par sa pauvreté. Mais il se croit aussi appelé à un grand avenir et, dédaigneux de la loi morale, se pense fondé à commettre un crime : ce qu’il va faire bientôt – de manière crapuleuse. Publié en huit livraisons par Le Messager russe au cours de l’année 1866, le roman de Dostoïevski montre en Raskolnikov un témoin de la misère, de l’alcoolisme et de la prostitution que l’auteur décrit sans voiles, un criminel aussi qui ne sait trop pourquoi il l’est devenu, tant les raisons qu’il s’invente pour agir sont contradictoires. Mais la tragédie n’exclut pas la vision d’une vie lumineuse, et le châtiment de son crime va lui permettre un long cheminement vers la vérité, et la renonciation à sa mélancolie brutale. Après quoi sera possible ce que l’épilogue annonce : l’initiation de Raskolnikov à une réalité nouvelle, le passage d’un monde à un autre monde.
Traduction d’Elisabeth Guertik.
Edition de Jean-Louis Backès.


Mon avis :

Tout d'abord sachez que ce n'est pas la meilleure traduction (même si celle-ci se lit très bien), celle de l'édition Babel en deux tomes est meilleure.

Si Dostoïevski est connu pour être un classique de la littérature russe, ce n'est certainement pas par hasard. Avec Crime et Châtiment, paru en 1866, il signe l'un de ses plus grand chef-d'oeuvre. Nous suivons Raskolnikov (que le narrateur ne laisse que rarement), à moitié rendu fou par l'idée de tuer, puis d'avoir tué. Nôtre héros se donne des raisons plus ou moins valables pour justifier le meurtre d'une vieille usurière tout en « oubliant » l'autre crime qui n'était pas dans son plan à l'origine. Nous savons donc qui est le meurtrier et pourquoi (à peu de choses près). Ce qui est intéressant est de voir comment les autres personnages vont être au courant et comment Raskolnikov va être amené à se rendre ou à être arrêté. Associable, il est tout de même pourvu d'un ami, au milieu des nombreux personnages qui pullulent dans le roman : Razoumikhine. Celui-ci est un peu bêta mais tout plein de bonne volonté : un personnage attendrissant. Mais ce roman possède un certain nombre de personnages, et ceux-ci permettent d'apporter d'autres intrigues, ce qui amplifie de ce fait la dimension psychologique du livre. En cela, Dostoïevski est un précurseur : le roman est à mi-chemin entre roman psychologique et policier, tout en s'interrogeant sur le Bien et la Mal. Il faut se souvenir que le romancier était profondément croyant et il avait foi en la rédemption par le repentir. La religion, sans pour autant être là dans un but didactique, est disséminée dans les détails, dans certains personnages. C'est à la fin qu'elle prend plus d'ampleur mais laisse l'impression, par l'épilogue, d'une grosse arnaque. C'est principalement dans le personnage de Sonia qu'elle est présente (un peu moins chez la mère et la soeur de Dostoïevski). Sonia est le type même de la malheureuse à qui il arrive tous les malheurs du monde mais qu'elle endosse parce qu'elle est d'une âme généreuse. Fille d'un alcoolique remarié avec une femme phtisique et hystérique, elle se prostitue pour subvenir à leur besoin à eux et à elle bien évidemment. C'est avec elle, pureté incarnée malgré sa condition, que Raskolnikov fait sa rédemption et ainsi que Dostoïevski tente de nous prouver que les sentiments doivent gagner sur la raison. Zametov, Porphyre, Svidrigaïlov, Loujine, Razoumikhine, Dounia, Puchérie Alexandrovna, Sonia et j'en passe, tout un panel de personnages ainsi qu'un univers miséreux et une ambiance mêlée de suspense, de mystère guident nôtre héros vers « l'envie d'en finir » que ce soit par le suicide ou par l'aveu.
Ce roman est donc l'histoire d'un crime et de son châtiment que le héros s'inflige d'abord lui-même. Toutefois, il ne s'avouera jamais l'horreur de son (ses crimes) crime, ne gardant en tête que « l'échec » du crime. Un roman qui est donc avant tout psychologique cherchant à satisfaire le désir de savoir « ce qu'il se passe dans la tête d'un meurtrier » mais qui reste inassouvi. Dostoïevski nous fait ainsi partager sa passion pour la psychologie du crime.

La façon dont est raconté le roman, la mise en place des évènements, la manière dont ils s'enchaînent est très captivante malgré quelques monologues internes un peu trop longs par moments. Il est difficile de rendre compte ici du style réel de l'auteur lui-même car c'est une traduction, mais la lecture, captivante, reste fluide même si ce n'est pas la meilleure traduction (j'ai pu lire des extraits de deux autres éditions). Ce qui personnellement m'a plu c'est de toujours être restée passionnée par l'histoire alors que je savais déjà tout ce qu'il s'y passait d'avance (le désavantage d'étudier un livre en cours). Mais le meilleur reste l'univers sombre et parfois fantastique ; c'est à dire qu'il laisse planer le doute entre "est-ce le personnage qui est fou ou bien est-ce que c'est réel ?". Une hésitation constante qui intrigue le lecteur.

Pour conclure je dirai que ce roman est à mettre en les mains de tous puisqu'il mélange plusieurs genres mais ne fait vraiment parti d'aucun. Donc :

Un livre à découvrir, lire et dévorer !


Si quelqu'un pouvait me dire ce qu'il manque ou ce qui ne va pas pour que ce soit une véritable critique en bon et du forme, ce serait sympa ^^


Dernière édition par Tears le Dim 18 Mar - 0:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4468
Points : 3300
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Ven 9 Mar - 20:55

En fait je voudrais une critique de ma critique, si vous avez pas compris -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Lun 12 Mar - 0:29

personnellement je trouve ta critique très bonne.
Tu donnes ton ressenti tout en détaillant les personnages et en parlant de l'histoire.
J'aurais juste aimé savoir ce que tu as pensé du style de l'auteur, si c'est accessible à tous ou pas et au final qu'est-ce qui t'a vraiment plu avec un petit paragraphe de conclusion.

Sinon ton écriture est nickel et tu sais donner envie de se pencher sur le roman ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4468
Points : 3300
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Mar 13 Mar - 20:01

Je pensais qu'on le voyait à travers ce que je disais. J'ai rajouté deux petits paragraphes, c'est mieux comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Mar 13 Mar - 20:57

c'est parfait ! =)

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4468
Points : 3300
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Mar 13 Mar - 23:26

Cool, merci d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre Louve ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Ven 16 Mar - 2:18

pas de quoi Tears et désolée du temps que j'ai mis ^^
du coup je vais essayer de me le procurer Very Happy

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4468
Points : 3300
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Ven 16 Mar - 20:20

XD ok et pas grave pour le temps ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
HerculeSavinien
Proie
avatar

Messages : 64
Points : 55
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Ven 16 Mar - 23:03

Des points de détail:
"(que le narrateur ne laisse que rarement)" je trouve ça vilain comme formulation? Peut être plus quelque chose comme (autour duquel le narrateur se centre quasi exclusivement), ou un truc du genre.

Ensuite, ligne2 tu écris "Nôtre", ici c'est Notre je pense, sans l'accent donc.

"Notre héros se donne des raisons plus ou moins valable pour le meurtre d'une vieille usurière" --> en soi c'est viable mais j'aurais ajouter "pour expliquer le meurtre d'une vieille usurière"
Puis le "tout en oubliant l'autre crime qui n'était pas dans son plan à l'origine" --> c'est peut être pas nécessaire, ça surcharge la phrase en informations et tu détails pas ce que c'est que l'autre crime, ni avant ni après, il est de toute façon assez contingent.

"côté psychologique du livre" --> la dimension psychologique, plus joli non? :p

Bon après, la critique est impec' et mes remarques ne sont que des détails!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4468
Points : 3300
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Dim 18 Mar - 0:09

Bah le problème du "nôtre" c'est que, quand je l'ai écrit comme ça dans le plan détaillé à la prof elle me l'a corrigé (et c'était le même type de phrase) , du coup je mets tout le temps un accent maintenant

Pour le premier, j'aime bien ma formulation en fait, je préfère qu'on voit bien le fait qu'il le laisse parfois et pas mettre en avant le fait que le narrateur se concentre quasiment sur lui

Humm expliquer non mais justifier oui, ce serait plus juste (ce que je vais changer)

"Puis le "tout en oubliant l'autre crime qui n'était pas dans son plan à l'origine" --> c'est peut être pas nécessaire, ça surcharge la phrase en informations et tu détails pas ce que c'est que l'autre crime, ni avant ni après, il est de toute façon assez contingent." ---> ouais mais je voulais quand même dire qu'il n'y avait pas qu'un seul meurtre et le deuxième est important: tout le monde le rappellent au héros mais lui le met de côté (sauf dans un passage que t'as pas encore lu) et ce 2ème meurtre que Raskolnikov oublie tout le temps, moi je le dis pour qu'on y prête attention. Donc peut-être que j'aurais du faire une autre phrase mais je voulais pas non plus le détacher du premier meurtre. Donc ça fait lourd mais tant pis...

Dimension oui c'est mieux ça je veux bien te l'accorder ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
HerculeSavinien
Proie
avatar

Messages : 64
Points : 55
Date d'inscription : 10/01/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Dim 18 Mar - 10:16

En effet, glisser l'autre meurtre dans une autre phrase serait plus juste si tu veux vraiment l'inscrire (bien que je pense que c'est le genre de petites surprises qu'on aime découvrir à la lecture, un double meurtre inattendu est toujours très excitant! )

Pour le "laisse", c'est le mot qui est moche je trouve, je partage tout à fait ton idée d'exprimer que le narrateur de laisse de côté son personnage que rarement. Mais justement, pourquoi ne pas rajouter "de côté", ce serait plus joli.

Et le "nôtre" j'avais vérifié pour te dire ça, avec un accent sur le o c'est quand il est précédé d'un le ou d'un la (pronom possessif), en revanche, sans l'accent, ce serait le déterminant possessif. Bref j'ai appris un truc personnellement ,et j'ai même quasiment jamais utilisé le "nôtre" sous cette forme, c'est pour te dire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4468
Points : 3300
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   Dim 18 Mar - 20:43

oui bon j'ai la flemme de changer la phrase pour l'autre meurtre

ouais je trouvais pas le "laisse" très classe non plus mais en même temps ça reflète bien l'effet que je veux donner...il ne le suit pas, l'abandonne tu vois, je sais pas... "de côté" ça me plaît pas non plus :/

bah ouais mais alors pourquoi la prof m'a corrigé alors ? moi avant je le mettais jamais l'accent :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski] Crime et châtiment
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ETERNEL MARI de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski
» L'IDIOT de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski
» Fedor Mikhaïlovitch Dostoievski
» [Dostoïevski, Fédor] Le double
» LE JOUEUR de Fedor Dostoïevski

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: