Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Dean Koontz]Lune froide

Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25615
Points : 35173
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Dean Koontz]Lune froide   Sam 2 Oct - 17:29


Année d'édition : 1995
Edition : Pocket
Nombre de pages : 409
Public visé : Adulte

Quatrième de couverture:
Pris de démence sous l'influence de la drogue, un jeune réalisateur hollywoodien déclenche dans une station-service une apocalypse de feu. En essayant de l'arrêter, Jack McGarvey, un policier de Los Angeles, est grièvement blessé. Pendant ce temps, dans une région reculée du Montana, Eduardo Fernandez, le père d'un collègue de Jack, voit d'étranges lumières et sept une présence maléfique dans la forêt. Une suite d'événements de plus en plus inquiétants le conduit inéluctablement vers une confrontation où il risque de perdre la raison et peut-être davantage. Après plusieurs mois entre la vie et la mort, McGarvey décide de tenter un nouveau départ avec sa famille dans le Montana. Là, il va devoir affronter une menace encore plus terrifiante que la violence urbaine.



**********************


Dernière édition par Louve le Lun 28 Mai - 23:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25615
Points : 35173
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Dean Koontz]Lune froide   Lun 2 Jan - 15:47


Ce roman mélange habilement fantastique et psychologie de personnage loin d'être caricaturaux. L'action avance et monte crescendo pour parvenir à un final des plus vite expédié. Même si le début ne laisse pas paraître les évènements à venir, il faut bien avouer que l'auteur nous met l'eau à la bouche. L'ennemi n'apparaît pas de suite et laisse le suspense monter petit à petit. Et c'est l'un de mes plus grands regrets.

On ne sait que peu de chose sur l'ennemi, cet être qui vient de l'espace ou d'on ne sait où. Mais les choses qu'on découvre sont suffisantes pour le lecteur et lui permet d'utiliser son imagination pour émettre des hypothèses.

Le final m'a déçu. Le policier abandonne sa femme et son fils face à l'ennemi pour tenter de trouver de l'aide à des kilomètres en pleine tempête. Le plus évident aurait été que ce soit la femme qui y aille, étant donné la récente blessure de Jack. De plus le villageois qui vient les aider, met trop de temps à réagir car au début il ne comprend rien et ne trouve pas ça si dérangeant qu'une famille brule leur maison.
L'ennemi est bien vite détruit et je m'attendais à davantage de complications.

En résumé, ce roman est sympathique à lire même si la fin est assez décevante.


**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3627
Points : 3728
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 39
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Dean Koontz]Lune froide   Lun 5 Déc - 15:02

Dans la première moitié du roman, deux histoires s'entremêlement : Jack et sa famille en Californie, et Eduardo dans le Montana.
Jack est flic à Los Angeles. Ce qui signifie une paye qui baisse sans cesse, moins d'effectif dans les rues à cause des réductions de budget, un boulot dangereux et de moins en moins  respecté par les citoyens. La réalité de la vie d'un américain "moyen" marié et père d'un enfant : hausse des impôts, accés difficile aux soins, chômage, factures, traites de la maison.
Jack a perdu son coéquipié un an auparavant, dans une fusillade, Tommy Fernandez.
Eduardo est le père de Tommy Fernandez : il vit seul, depuis le décés de sa femme, dans l'énorme propriété du Montana dont il a hérité après la mort de son patron. A l'abri des soucis financiers après une vie de dur labeur, il a un quotidien simple et bien réglé dans la solitude son ranch.
Alors que Jak est gravement blessé en service, Eduardo assiste à des phénomènes inquiétants devant sa maison. Les deux hommes vont passer les mois suivants à lutter pour leur survie : l'un en rééducation, l'autre à chercher ce qui le guette et tenter de le débusquer.
La deuxième moitié du roman se déroule uniquement dans le Montana, mais je n'en dis pas plus.

J'ai bien aimé ce roman. C'est bien écrit, les personnages ont du corps. L'auteur nous immerge dans le quotidien si différents de ces deux hommes. Je me suis attachée à tous les personnages en fait : l'épouse et le fils de Jack sont aussi au premier plan de l'intrigue, et ils sont sympas.
J'ai aimé la solidarité que décrit l'auteur : celle de la communauté de policiers et de leurs familles,  mais aussi celle des voisins du ranch. Les gens se serrent les coudes pour survivre, faire face à des conditions de vie hostiles, à la violence, l'isolement, face à des conditions climatiques ardues ou au mépris des citoyens, etc Quelque soit les raisons, l'humanité émerge, dans le respect de l'autre, avec des valeurs saines et simples : ça fait du bien, un peu d'espoir dans cette nuit d'encre dégueulasse qu'est le monde.
Et, comme si la terre n'était pas assez polluée par la présence humaine égoïste et vicieuse, voilà qu'une entité surpuissante débarque par un portail devant le ranch d'Eduardo. Je l'ai trouvé originale, parce qu'elle n'est pas animée d'intentions particulières, et reste mystérieuse finalement. Cette créature est hostile, certes, mais surtout perplexe : le concept de mortalité lui échappe, et elle trouve l'être humain plutôt têtu, peu coopératif...Ça, c'est un vrai compliment à l'échelle interstellaire, non ?

Donc, un roman bien sympa.

Spoiler:
 

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (21/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (15/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Dean Koontz]Lune froide   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Dean Koontz]Lune froide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dean Koontz]Lune froide
» Dean Koontz - Les étrangers
» [Dean Koontz] Fièvre de glace
» Dean Koontz - Une porte sur l'hiver
» Dean Koontz - Le rideau de ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Nos auteurs favoris! :: Dean Koontz-
Sauter vers: