Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [John Steinbeck] Des souris et des hommes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
33%
 33% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
33%
 33% [ 1 ]
3. Roman sympa
33%
 33% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Lun 17 Oct - 0:36


Année d'édition: 1936
Editions : Pocket Classique
Nombre de pages : 125
Public visé : adulte
Quatrième de couverture En Californie, pendant la Grande Crise, Lennie et George vont de ferme en ferme. Ils louent leurs bras en attendant le jour où ils auront leur ferme à eux, avec un petit bout de luzerne pour élever des lapins. Lennie, malgré sa taille de colosse, n'a pas plus de malice qu'un enfant de six ans ; George veille sur lui, le protège du monde qui n'est pas tendre aux innocents. Le soir, ils se racontent leur rêve, celui de la maison et des lapins. Mais allez savoir pourquoi, les rêves de certains finissent toujours en cauchemars.





Mon avis:

Si ce n'avait pas été une lecture obligatoire pour les cours je n'aurais probablement jamais lu ce roman...et je serais passé à côté d'une magnifique histoire. Ceci est un roman datant de 1936, on peut pratiquement le qualifier de classique. Je comprends maintenant pourquoi.

George et Lennie voyagent ensemble. Ils sont sur la route en quête de travail. Ils se rendront dans un ranch de Californie . Lennie est un simple d'esprit, il ne comprend pas le monde qui l'entoure. George l'accompagne depuis des années car seul Lennie ne suivivrait pas.

En ouvrant ce roman je ne m'attendais pas du tout à une aussi belle histoire. En fait, je m'attendais à une banale histoire, sans plus. Pourtant, ce n'est pas le cas. Plus on tourne les pages plus le dénouement de l'histoire semble vouloir se faire connaître. On ne comprends pas tout de suite ou l'auteur veut en venir en nous racontant l'histoire de ces deux hommes. De ces lignes se dégage une profonde amitié, quelque chose de rare. On sent à travers le personnage de George, l'envie qu'il a de mener une vie normale sans Lennie mais au fond saurait-il l'abandonner? Non, pas du tout parce qu'il l'aime malgré son handicap. Lennie est attachant . J'ai ressenti tout au long un sentiment de compassion pour lui. Lui, qui ne comprends pas le monde qui l'entoure, qui semble si fragile malgré son allure de colossse. La fin m'a bouleversée.
J'en ai presque pleurée.

Je glisse un petit mot concernant l'adaptation de ce roman en 1992. Je l'ai vu récemment et je dois dire qu'il est fidèle au roman et aussi poignant. On dit souvent que l'adaptation n'est pas à la hauteur du roman qui l'a inspiré mais je vous confirme que dans ce cas-ci c'est tout à fait faux,


Dernière édition par Lady Swan le Ven 4 Jan - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Mer 15 Aoû - 14:48

La fiche du film est par ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jackotte
Dangereux personnage
avatar

Messages : 408
Points : 406
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 36
Localisation : une poussière dans l univers

MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Sam 15 Sep - 19:30

j ai lu ce livre il y a longtemps, en première je crois.
puis je l ai relu il y a quelque temps. c est un livre facile a lire tres fluide
plein de douceur j en garde un tres bon souvenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pix
serial killer
avatar

Messages : 1344
Points : 900
Date d'inscription : 05/02/2012
Localisation : ailleurs

MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Sam 15 Sep - 20:49

J'ai le livre quelque part par là, mais je ne l'ai pas encore lu. J'avais vu le film au ciné au lycée et je sais que j'avais vraiment beaucoup apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encredepix.blogspot.fr/
Lili.M
psychopathe
avatar

Messages : 492
Points : 458
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 41
Localisation : Ile-De-France

MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Mar 18 Sep - 14:31

J'avais pas du tout accroché au roman ,jeune, mais il se trouve que j'ai vu le film pendant les vacances ,j'ai été bouleversée et ,là , je vais replonger dedans, car d'après mon entourage, l'adaptation , est conforme au livre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jackotte
Dangereux personnage
avatar

Messages : 408
Points : 406
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 36
Localisation : une poussière dans l univers

MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Mar 18 Sep - 15:15

oui je suis assez d accord l adaptation colle assez bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elarinya
Proie
avatar

Messages : 85
Points : 89
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Dim 7 Oct - 12:51

Je l'ai vu en pièce de théâtre l'an dernier, et comme vous, j'en ai été totalement bouleversée, depuis j'ai très envie de le lire, parce qu'il me paraît court et vraiment très intéréssant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jackotte
Dangereux personnage
avatar

Messages : 408
Points : 406
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 36
Localisation : une poussière dans l univers

MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Dim 7 Oct - 14:13

oui c est le cas je t'y encourage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1729
Points : 1577
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Ven 3 Mai - 13:42

Mon avis :

Mon premier roman de Steinbeck, j'ai eu un très bon avis dessus et moi-même je ne suis pas déçue.On suit la vie de deux amis George, une petit gars, plutôt intelligent et Lennie, un grand ours au coeur tendre. Ils travaillent dans des ranchs en nourrissant le rêve d'avoir leur petit ferme.
Le livre est court mais on s'attache vite aux personnages. Bien qu'il soit intelligent et qu'il reproche souvent à Lennie ses bêtises, on voit bien que Georges est très attaché à lui et le protège tant bien que mal. Lennie est un grand enfant et ne se rend pas compte de sa force ce qui lui apporte souvent des problèmes. Lorsqu'ils arrivent dans le ranch, on découvre d'autres personnages que Steinbeck nous dépeint très bien comme Curley, un petit gars nerveux qui aime se battre avec les autres gars plus grands que lui.

Au fil du roman, on découvre la vie difficile de journalier, on y voit la solitude de ses hommes qui n'ont rien ni famille, ni amis, leur seul loisir et d'aller une fois par mois dépenser leur argent dans un bordel.

Grâce à l'écriture de Steinbeck on rentre facilement dans le roman, les dialogues sont bien faits, on sent l'accent des personnages. C'est un beau roman.

C'est un classique, je le conseille à partir de 15 ans après il convient à n'importe qui.

J'ai beaucoup apprécié l'écriture de l'auteur, le roman en lui-même, je n'hésiterais pas à lire d'autres romans de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 31
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Sam 11 Mai - 11:16

Lennie est un colosse, fort comme un boeuf, gentil mais pas intelligent. George est petit mais il lui dit tout ce qu'il doit faire. Ils voyagent ensemble en cherchant du travail dans les ranch, avec le rêve qu'un jour, ils pourront avoir leur petite ferme où ils vivront comme des rentiers et où ils élèveront leurs lapins. En attendant, Lennie aime caresser les choses douces, comme les souris, même si elles ne survivent pas longtemps aux caresses de l'immense bonhomme.

Bref et poignant, ce récit a de quoi déstabiliser. Lennie est visiblement déficient, complètement perdu dans un monde qu'il ne comprend pas et devant sa propre force. Mais il nous dépeint aussi un monde désabusé, d'une grande solitude, où le bien le plus précieux des deux hommes est qu'ils soient là pour veiller l'un sur l'autre. L'exclusion, la différence, la volonté de n'être pas seul, tout cela est au cœur de ce roman. La vulgarité de la femme qui causera la perte de Lennie nous laisse penser qu'il n'est qu'une montagne d'innocence victime du cynisme du monde autour de lui.
La fin ne laisse pas indifférent. A avoir lu au moins une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   Mar 2 Juil - 22:00


Mon avis :

En Califormie, Lennie et George, deux amis, viennent de quitter un ranch dans lequel ils ont travaillé. Ils s’apprêtent à se rendre dans un autre, afin d’œuvrer pour un autre patron. Ils vont d’un petit boulot à l’autre, tout en nourrissant le rêve secret de parvenir à se payer un jour une petite ferme. Lennie a pour ambition d’y élever des lapins et de leur apporter de la luzerne. Mais on se rend rapidement compte que Lennie est assez simple d’esprit, et que lié à sa force physique, cela pourrait provoquer des catastrophes. Or, une fois arrivés chez leur nouvel employeur, ils vont faire la connaissance de leurs camarades de chambrée, qui travaillent pour ce même homme. Puis on va découvrir que le fils du patron, Curley, aime provoquer les ouvriers. Dès qu’il aperçoit Lennie, il décide d’en faire son nouveau souffre-douleur. Mais c’est sans compter sur la force hors norme de Lennie. Il a promis à George de ne rien dire et de ne rien faire qui puisse les mettre tous les deux dans l’embarras. Mais parviendra-t-il à rester calme ? Et comment réagira-t-il lorsque la femme de Curley viendra trouver Lennie et lui proposera de toucher ses cheveux ?

J’ai beaucoup aimé ce livre, qui véhicule une émotion incroyable. On ressent immédiatement beaucoup d’empathie pour Lennie et George. On est tout de suite certain que l’amitié qui lie des ceux hommes est sincère. George est très protecteur vis-à-vis de Lennie, qui est, comme on le voit dès le début de la narration, quelque peu limité. En effet, à titre d’exemple, il cache dans sa poche le corps d’une souris morte qu’il caresse, car cela semble l’apaiser. De plus, il ne semble pas vraiment se rendre compte du mal dont il est capable à cause de sa force colossale, et sa seule crainte est de fâcher George.

Cet ouvrage met en avant les différences sociales au début du XXe siècle en Amérique. On parvient parfaitement à se représenter la campagne mise en scène ainsi que ses habitants. Ainsi, on fait la connaissance de Crooks, un homme noir qui travaille en tant que palefrenier. Or, à cause de la couleur de sa peau, il ne peut pas partager la chambre des autres et est traité en deçà de ses compères. Ainsi, il est contraint de vivre dans l’écurie. Curley sait qu’il a le pouvoir en tant que fils du patron et il n’hésite pas à le faire savoir. Ainsi, il n’est pas toujours très agréable avec les employés. Il passe la plupart de son temps à chercher son épouse, qui s’est mariée avec lui plus par nécessité que par amour.

Un autre personnage m’a beaucoup émue. Il s’agit de Candy, l’homme le plus âgé parmi les travailleurs de la ferme, qui est handicapé et a pour fidèle compagnon un chien. Mais son ami à quatre pattes est âgé et il n’a plus la même vigueur qu’avant. Ainsi, ses collègues vont lui conseiller de l’abattre. J’ai trouvé ce passage vraiment triste, et l’auteur parvient à nous communiquer la peine qu’il ressent lorsque son animal perd la vie.

Ce livre ne raconte pas une histoire extraordinaire, juste une tranche de vie de deux amis qui partagent les mêmes ambitions. Malgré sa froideur et le fait qu’il réprimande assez facilement Lennie, on découvre peu à peu que George aime très sincèrement son ami et qu’il fait avant tout cela pour le protéger des autres, mais aussi de lui-même. Le tout est servi par la magnifique plume de John Steinbeck, qui transparaît d’émotion page après page, tout en utilisant un langage approprié qui nous permet de nous imaginer les personnages mis en scène, leurs voix, leurs comportements… La part importante de dialogue dans le récit rend le tout très fluide.

Vous vous douterez donc que j’ai beaucoup apprécié Des Souris et des hommes et que je découvrirai avec plaisir un autre titre de l’auteur. Reste à savoir si je lirai Tortilla Flat ou Les Raisins de la colère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [John Steinbeck] Des souris et des hommes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[John Steinbeck] Des souris et des hommes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John STEINBECK - Des souris et des hommes
» JOhn STEINBECK: Des souris et des hommes
» [John Steinbeck] Des souris et des hommes
» DES SOURIS ET DES HOMMES de John Steinbeck
» Steinbeck John - Des souris et des hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: