Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Stephen King] Jessie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
50%
 50% [ 1 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Stephen King] Jessie   Ven 17 Sep - 23:42



Année d'édition : 2001
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 412
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture
Jessie et Ronald ont l'air d'un couple modèle et tout ce qu'il y a de plus banal. Lui est avocat et elle, a arrété de travailler.

Mais Jessie a de vieux secrets enfouis en elle, secret qu'elle ne peut révéler, trop honteuse. Et son époux ne fait rien pour les lui faire oublier. Comme à leur habitude, ils décident de s'isoler à deux dans leur villa du lac Kashwakamac afin de poursuivre leur jeux sexuels étranges. Leurs jeux? Non, ceux de Gérald qui ne parvient à être satisfait qu'en voyant sa femme complètement soumise. Mais par un curieux jeu du destin, Jessie, lasse d'être ainsi soumise, se rebelle. Attachée au montant du lit, son époux refuse de la détacher. D'un coup mal placé, elle l'envoit hors du lit et l'homme fait une crise cardiaque. Seulement, la femme est toujours attachée sans aucun moyen de prendre les clef à l'opposées du lit. C'était sans oublier qu'un chien très affamé passerait par là et déciderait de goputer à la chair du défunt. C'était aussi sans oublier que les voix OVNI de Jessie referaient leur apparition, sans oublier le cow boy OVNI qui viendrait l'épier dans son calvaire.
Comment pourra-t-elle sortir de son cauchemar?



Mon avis :
Avec ce roman, Stephen king une fois de plus parvient à nous intéresser au sort de l'une de ses heroine. Une femme banale et d'apparence fragile qui se révélera pourtant être quelqu'un d'extrêmement forte et courageuse. Son calvaire, on le vit en même temps qu'elle. On veut la voir s'en sortir, oublier ces vieux souvenirs qui la torturent.

Le style est toujours fidèle à Stephen King et cela ne rebutera que très peu de lecteurs. L'intrigue et la personnalité du personnage principal réussiront à capter toute l'attention du lecteur.

A lire donc pour se faire une réelle opinion des oeuvres du maître de l'épouvante et du suspense .

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Yezahel
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 2116
Points : 2101
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 31
Localisation : Sous l'océan

MessageSujet: Re: [Stephen King] Jessie   Jeu 19 Déc - 2:51

Décidément, ma découverte des thrillers Stephen King ne se passe pas du tout comme je l’avais imaginé… Moi qui pensais adorer les écrits de ce maitre de la littérature, ce  n’est absolument pas le cas. Après une lecture difficile de Dôme, j’ai malheureusement eu tout autant de mal à lire Jessie. L’histoire et la construction de ces deux romans ne sont absolument pas les mêmes, je peux même dire qu’ils sont en total opposition (multi personnages et science fiction pour Dôme, huis clos et réalité pour Jessie), mais l’un comme l’autre n’ont pas réussi à me convaincre.

Jessie, c’est une intrigue qui se passe dans une maison isolée en lisière de forêt. Alors quand l’héroïne se retrouve menottée au lit conjugal après que son mari se soit effondré, mort, sur le sol, elle ne peut compter que sur elle-même pour se sortir de cette mauvaise situation. Du moins, sur elle-même et sur toutes les voix qui s’invitent dans sa tête… Sans compter l’intervention d’un chien errant affamé et d’un visiteur nocturne pour perturber sa santé mentale : réalité ou illusion de l’esprit ?

Dans les faits, cette histoire aurait pu me plaire, d’ailleurs j’ai beaucoup aimé les premiers chapitres, le passage où elle se contorsionne le corps et le cerveau pour trouver une solution et réussir un boire un verre d’eau avec une paille improvisée à l’aide d’un prospectus publicitaire, mais en dehors de ça, j’ai trouvé ça long… Terriblement long. Que ce soit les dialogues avec ses multiples personnalités intérieures ou dans la narration de ses souvenirs d’enfance. Long, à tel point que ce qu’a vécu Jessie ne m’est pas apparu comme extrêmement traumatisant. Je n’ai absolument pas été émue en apprenant ce qu’il s’était réellement passé avec son père, voir même je m’attendais à quelque chose de « pire ». Entendons nous, bien sur c’est horrible, mais avec la manière dont elle parlait de cette après midi d’éclipse solaire je m’attendais à un degré bien supérieur de perversité. Je veux dire par là que je suis passée à coté de l’émotion qu’aurait dû déclencher l’histoire de Jessie à cause de l’écriture chargée de Stephen King. Dommage, j'aurais aimé être touchée par ce personnage.

Les chapitres de fin sont plus vifs et donc plus intéressant. Je pense donc qu’il m’aurait fallu moins de descriptions, moins de flash back, moins de temps passé dans cette chambre de torture, pour apprécier ce livre. En gros, j’ai aimé le début, les passages « en mode survie », et la fin. En dehors de ça je me suis ennuyée. J’ai même lu de nombreuses pages en diagonales pour éviter d’abandonner ce livre.

J’ai donc un problème avec le style d’écriture et le rythme des histoires de Stefen king… Je pense quand réessayer une troisième lecture car des nombreux romans titillent ma curiosité. Misery, Shinning,… A voir !

**********************

Mon blog : http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Stephen King] Jessie   Jeu 19 Déc - 10:58

rho j'avais beaucoup aimé ce livre ! Ce côté huis-clos était top !

Après je pense que tu devrais tester misery ou cujo ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
ML
Dangereux personnage
avatar

Messages : 318
Points : 304
Date d'inscription : 11/11/2013
Age : 38
Localisation : Au pays des merveilles

MessageSujet: Re: [Stephen King] Jessie   Jeu 19 Déc - 12:11

Personnellement, j'ai trouvé les lectures de Marche ou crève (Très bien pour commencer à lire du SK à mon humble avis), de Ça ou du Fléau beaucoup plus convaincantes. Si tu préfères le réalisme, je te conseille plutôt Dolores Claiborn. Bon, après je suis un peu spéciale, n'étant pas comme la majorité des gens une fan de Shining (que j'ai même détesté). Mais j'ai trouvé ceux que j'ai cité plus faciles à lire et plus prenant que Jessie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshistoiresdeml.weebly.com/
Yezahel
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 2116
Points : 2101
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 31
Localisation : Sous l'océan

MessageSujet: Re: [Stephen King] Jessie   Jeu 19 Déc - 18:20

En thriller j'ai pas de préférence, que ce soit fantastique ou plutôt réel, mais avec Jessie et Dôme j'ai pas accroché. Certains passages sont top, mais dans l'ensemble je trouve ça trop long... J'ai Misery dans ma PAL, du coup je pense tenter cette lecture, mais je note aussi les autres titres =) Merci pour vos conseils ♥

**********************

Mon blog : http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3540
Points : 3594
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Stephen King] Jessie   Lun 1 Juin - 11:58

Jessie est dans une situation "inconfortable" : pour faire plaisir à Gérald, son avocat de mari, elle s'est laissée menotter aux montants du lit. Gerald gît part terre, victime d'une crise cardiaque. Et Jessie est coincée, seule, dans leur maison isolée au bord du lac...Autant dire que l'escapade coquine s'est transformée en cauchemar !

Ce roman, c'est à peine plus de 24h d'angoisse, de recherches fébriles d'un moyen de se libérer, des heures d'introspection et de souvenirs qui affleurent. Jessie fait face non seulement à sa situation qui semble désespérée, mais aussi à son passé qu'elle avait soigneusement cadenassé.

Le personnage de Jessie ne m'a pas plu, j'ai eu du mal à m’apitoyer sur son sort. Elle se comporte au début du roman comme une petite fille capricieuse, qui a l'habitude d'obtenir ce qu'elle veut, elle se laisse porter mais râle sans cesse. Jessie s'ennuie au lit, les petits jeux de domination de son mari ne l'excitent plus autant et le regard qu'elle porte sur Gerald est désenchanté. Malgré tout, c'est elle qui a prévu cette escapade, elle qui se laisse menotter...et qui soudain change d'idée, elle ne veut plus, frappe Gerald et...zut...sans doute trop fort, il est mort... Ça l'attriste un peu, mais soyons honnête, l'inconfort de sa situation passe avant tout.

Plus on avance dans le roman, plus le comportement de Jessie, son manque apparent d'empathie, son détachement, prend sens : Jessie porte un secret depuis ses dix ans, comme une sale petite croix honteuse. Elle pense être responsable de quelque chose qu'on lui a fait subir, et à laquelle elle ne veut absolument pas penser. Elle a éloigné d'elle le peu de personnes qui ont essayé de l'aider, est-ce si étonnant qu'elle ait choisi un mari obnubilé par sa carrière et intéressé uniquement par son propre plaisir ? Elle a traversé sa vie en fuyant le plus vite possible, et la voilà coincée, menottée, incapable de se cacher : elle doit faire face pour la première fois à la petite fille qu'elle était et à la femme qu'elle est devenue.

Stephen King nous livre un huis clos angoissant : Jessie est à la fois menottée sur ce lit, coincée dans la chambre, mais aussi prisonnière de ses souvenirs.
Mention spéciale pour l'histoire de Prince, chien errant, qui est véritablement poignante et m'a rappelé ma lecture de Cujo. Qu'il s'agisse d'émouvoir en racontant l'abandon d'un chien, ou de révolter en peignant le malsain de l'inceste, Stephen King est d'une justesse impressionnante.

Je devais avoir 12 ou 13 ans quand j'ai lu Jessie pour la première fois. J'ai eu du mal à dégoter un exemplaire pour continuer mon "défi King" d'ailleurs. De ma première lecture, je gardais un souvenir écœuré de la "libération" de la pauvre Jessie. Je me suis accordée un petit plaisir cette fois ci : j'ai sauté le passage en question...Car si ma lecture de Ça m'a, comme beaucoup d'autres lecteurs, poussé à croire que derrière chaque clown se cache un tueur, ma première lecture de Jessie est à l'origine de ma trouille de tout ce qui est tranchant et des coupures... Pas facile de lire en ayant envie de vomir, je me suis épargnée ce désagrément...

Un roman qui remue donc. Pas un de mes préférés, mais un vrai tour de force de l'auteur, qui est d'une justesse incroyable quand il s'agit de nous plonger dans les marécages nauséabonds de l'inconscient.

Les clins d'oeil : Dolores Claiborne est en filigrane tout au long du roman, puisque "le jour de l'éclipse", central dans ce roman,a une grande importance aussi dans la vie de Jessie. L'auteur fait également allusion à Norris Ridgwick, le shérif qui a remplacé Alan Pangborn, tous deux bien connus des lecteurs de King.

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Stephen King] Jessie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Stephen King] Jessie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Nos auteurs favoris! :: Stephen King-
Sauter vers: