Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25409
Points : 34855
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres   Mar 13 Sep - 21:57


Année d'édition: 2010
Editions : J'ai lu
Nombre de pages : 542
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Merry Gentry n'est pas une détective comme les autres. Elle habite Los Angeles, parmi les mortels, et mène une vie professionnelle et sentimentale plutôt calme et rangée. En réalité, elle est la Princesse Meredith NicEssus et a fui sa famille trois ans plus tôt - surtout sa tante Andais, Reine de l'Air et de l'Obscurité de la Cour Unseelie, qui n'a de cesse de vouloir la supprimer. Elle a toujours été exclue des siens parce qu'elle est mi-humaine mi-fey, qu'elle possède peu de pouvoirs. Lors d'une enquête où elle découvre le trafic illégal d'un aphrodisiaque magique - redoutablement efficace -, sa véritable personnalité se dévoile au contact de l'élixir ; et les Gardes de la Reine, créatures ô combien puissantes et viriles, partent aussitôt à sa recherche. Une course-poursuite enragée, semée d'ébats torrides, de complots et de combats magiques, conduit Meredith jusqu'à la Cour où elle connaîtra les desseins cruels que lui réserve sa tante machiavélique. Cruels, certes, mais placés sous le signe de la sensualité et de l'érotisme...

**********************


Dernière édition par Louve le Sam 24 Nov - 20:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
ayma
psychopathe
avatar

Messages : 598
Points : 628
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres   Lun 13 Fév - 1:08

Mon avis : Nous découvrons donc Merry, jeune femme vigoureuse, intelligente, en plein travail dans l'agence de détectives privés qui l'a engagée. Deux femmes, la maîtresse et l'épouse d'un homme violent ont besoin de confondre l'affreux personnage et paient donc les services de Merry et ses collègues. La rencontre entre le mari et notre héroine tourne court lorsque celui-ci se sert d'un onguent magique. Merry comprend donc qu'il est en adoration devant les congénères de la jeune femme. Après des ébats compliqués, Merry se rend compte que le piège qu'elle voulait tendre à cet infidèle violent va se retourner contre elle. En effet, elle assiste à la mort du mari et échappe de peu au même sort, celui qui lui était réservé. Seulement, à présent, la Reine, sa tante, sait où la trouver et un chassé-croisé s'ensuit.

Nous voilà donc plongés dans l'histoire de cette jeune femme plutôt sympathique. C'est sans difficulté que l'on rentre dans l'univers créé par Laurel K. Hamilton. Les peuples qui illustrent ce roman ne sont pas fidèles au mythes que l'on connaît, du moins pas totalement mais sa vision de la « féérie » est totalement convaincante et sérieuse. Nous suivons donc les aventures de Merry dans un monde proche du nôtre mais dans lequel les créatures magiques ont toute leur place. Sans être trop fouillés, les personnages sont crédibles, consistants... En quelques mots, on croit tout à fait à l'aventure qui s'ouvre à nous.

Je suis obligée de m'arrêter sur un aspect du livre qui n'échappera à personne. L'auteure aime mêler le fantastique à l'érotisme. Je dirais qu'un bon tiers du livre est consacré au sexe. Je me suis même dit que Merry n'avait pas vraiment de tabous puisque à peu près tous les hommes qui croisent son chemin finissent dans son lit. Parfois, je me suis dit que ça n'était pas très réaliste mais, malgré tout, le sexe est bien amené, il n'est pas trop vulgaire, presque sensuel, il permet de donner un côté particulier à cette saga fantastique. Ne vous arrêtez donc pas à cela, l'histoire devient plus dense à partir de la moitié du livre, sans être déplaisante non plus toute la première partie, et le sexe passe au second plan. Je vous engage donc à ne pas faire lire Merry Gentry à des enfants ou des ados.

Parmi ces autres qualités, ce livre fait parfois sourire par ses références, ses descriptions, ses rebondissements... Quelque fois, des situations un peu cocasses ponctuent le cours de l'histoire.
Il faut absolument, donc, que je vous parle d'un passage dans lequel l'auteure implique la seconde guerre mondiale et tout particulièrement son instigateur, Hitler. Selon elle, il aurait enrôlé des Feys qui se seraient retournés contre lui après une discorde et on l'aurait retrouvé, avec Eva Braun, pendu dans un bunker. J'ai trouvé ça sympathique à faire remarquer !

En conclusion, ça n'est pas le roman du siècle mais la lecture est agréable et je me suis immédiatement acheté le tome 2, que je lirai prochainement ! Merci TheChouille pour la découverte !

Ma note : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peregrinationslitteraires.over-blog.com/#
chris62150
psychopathe
avatar

Messages : 557
Points : 597
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 40
Localisation : 62

MessageSujet: Re: [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres   Ven 20 Avr - 8:13

mon avis ;
Citation :
Merry Gentry, qui est en fait la princesse Meredith NicEssus, cache sa véritable identité depuis 3 ans, et travaille dans une agence de détectives à Los Angeles. C'est en prenant en charge une affaire de divorce, qu'elle va se retrouver à révéler sa véritable identité et devoir se confronter à nouveau au monde des Feys. La première partie du roman, je l'ai trouvée intéressante, j'ai beaucoup apprécié l'intrigue, le fil de l'histoire, ... Par contre, dès le moment où l'on entre dans le monde des Feys, là, je me suis quelque peu ennuyée, je trouvais le temps assez long en me demandant quand Merry et sa troupe allaient arriver jusqu'à la reine Andais.
A nouveau, dés lors que ces derniers arrivent à la reine, je me suis replongée dans l'univers du roman, sans vouloir le lâcher, tellement je voulais connaitre la suite.

Un ouvrage contenant encore une fois, pas mal de scènes de sexe, quelquefois pas mal détaillées, donc à déconseiller aux jeunes ados quand même (enfin cela n'engage que moi).

Vous aurez donc compris, que c'est un bilan assez mitigé pour ce premier roman de la série. Je vais toutefois avancer jusqu'au 2e tome, afin de voir si l'histoire m'attire ou non, car quelquefois les premiers tomes ne sont pas les meilleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdechris.blogspot.fr
cesnat
psychopathe
avatar

Messages : 474
Points : 470
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 44

MessageSujet: Re: [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres   Dim 4 Nov - 9:01

Citation :
J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune organisée par isa1977 sur Dark Ambiance.
Il s’agit pour moi d’un premier roman de l’auteur Lauren K.Hamilton. J’ai trouvé que son style d’écriture donne vraiment un bon rythme à son histoire, et elle possède une imagination débordante quant aux êtres surnaturels, ce qui fait sa plume apparemment.
L’héroïne Merry gentry est mi- humaine, mi-fey, elle se cache dans notre monde en travaillant dans une agence de détective ou personne ne sait qui elle est réellement. Un jour, avec son patron, elle tombe sur une affaire qui va l’amener à se retrouver prise au dépourvu, car sa couverture par en lambeaux dans cette enquête et elle sait qu’elle risque donc sa vie. En effet, sa tante cherche à la tuer, ainsi que son cousin qui lui, veut le trône des feys. Mais les apparences ne sont pas ce qu’elles sont et Merry va avoir de nombreuses surprises.
Avec merry gentry, on rentre dans un monde rempli de magie, d’intrigues (les peuples magiques ne sont pas si merveilleux que cela), d’enquêtes, et d’érotisme. Lauren K.Hamilton insère énormément de scènes et de discussions portant sur le sujet érotique dans son intrigue sans rentrer dans le vulgaire, mais cela peut paraitre gênant pour certaines personnes, car l’érotisme est vraiment très présent. En effet, les personnages en parlent sans aucun tabous, ni préjugés. Mais je pense que c’est ce qui démarque la saga, et ce qui lui donne une touche particulière.
Il y a aussi énormément de personnages, beaucoup, tous décrit correctement, mais l’on peut parfois s’y perdre je l’avoue. Quant à Merry, c’est encore une jeune femme pleine de talent, courageuse, maligne, et intelligente
Quant à l’intrigue, je l’ai trouvé très bien ficelé, pleine de rebondissements, d’action, jusqu’au dénouement final.
Comme je le disais auparavant l’histoire est rythmée, et l’on est vraiment tenu en haleine grâce à cela. C’est donc une lecture facile, rapide et plaisante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3483
Points : 3503
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres   Dim 4 Nov - 11:24

Je l'ai lu...Et n'ai pas accroché du tout. Je l'ai cependant lu jusqu'au bout, pour "voir jusqu'où", mais n'ouvrirai pas les suivants. les personnages sont 'trop", trop beaux, trop méchants, trop parfaits, trop ... Beaucoup de sexe, donc à recommander aux amateurs de scènes torridement féériques.
Pas mal écrit, hein, non, c'est juste que je n'ai pas accrochée au personnage principal, c'est tout. Par contre , je reconnais que tout ce qui concerne la lutte de pouvoirs, l'univers féérique, etc, ça m'a plu.
Donc, les fans du genre seront ravis, mais pas moi tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25409
Points : 34855
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres   Mar 13 Nov - 11:47

Merry Gentry est une princesse dans le royaume des fées. Depuis maintenant trois ans, elle se cache grâce à son pouvoir du glamour qui lui permet de changer son apparence physique pour ne pas être reconnue. Cela lui permet d'ailleurs d'être détective pour une agence où ses dons sont utiles. Mais lors d'une intervention sur un nouveau dossier, son véritable visage est découvert. Dès lors, il lui faut fuir sa nouvelle vie, car à la cour des fae, sa tante, la reine souhaite sa mort et n'hésitera pas à lui envoyer de nombreux tueurs aux trousses. Cependant, bien vite, Meredith va découvrir que la cour a changé et que quelque chose se trame, quelque chose de bien plus obscur que ce qu'elle pouvait imaginer. Il lui faut désormais rentrer à la maison, là où se trouve sa véritable place, tout en évitant les différentes tentatives de meurtres sur sa personne.

Même après avoir refermé ce roman, je suis sceptique. Je n'ai pas détesté, mais je n'ai pas aimé non plus. Ce premier tome m'a presque laissée de marbre. Je ne connaissais pas l'auteur dont je possède le premier tome d'Anita Blake dans ma PAL, mais en ayant découvert Merry, je ne me sens pas prête de le lire de suite.

Le style de l'auteur n'est pas désagréable. Nous nous retrouvons ici dans la peau de Merry, une jeune femme qui fuit son passé et ses origines. Celle-ci est sûre d'elle et de sa beauté. Elle n'hésite pas à charmer à tout va les hommes qui l'approchent afin de se prouver qu'elle a un potentiel de séduction au top niveau. J'ai un peu eu du mal à me mettre dans sa peau. Ce n'est pas une héroïne qui m'a plu, elle mélange trop le genre Caliméro à celui d'une actrice de films pornographiques, changeant d'avis sur les hommes comme de petites culottes. Si le début du roman m'a intriguée, très vite je me suis lassée du comportement de cette héroïne qui n'a aucun respect d'elle-même. Le monde crée par Laurel K.Hamilton est intéressant, mais ce qu'elle en fait est franchement mauvais et même trop porté sur le sexe et le sado-masochisme. Je n'ai rien contre un peu de sexe dans un roman comme dans la confrérie de la dague noire, où j'adore même ça, raison pour laquelle j'apprécie cette dernière, mais ici, c'était trop.

Merry qui se révèle une amante hors pair et donc qui va se faire tous les mâles du roman à un ou deux près. Regard libidineux, attouchement, tenue très sexy, elle fera tout pour les attirer dans son lit, et lorsqu'on lui ordonne de coucher avec plusieurs hommes en même temps et même un gobelin, elle feint d'être prude et timide.

J'ai trouvé par exemple que les pouvoirs propres à chaque fae n'étaient pas suffisamment exploités. La main de la Chair qui permet de transformer un être vivant en une boule de chair et d'organe, l'empêchant de mourir, de parler, de manger ou de bouger est vraiment bien trouvée, mais on en parle si peu. Si je devais schématiser ce roman pour moi, ça donnerait donc ça :

Merry rencontre un homme. Tentative d'attouchement et plus si affinité.
Oh ! Il se passe quelque chose d'incroyable !
Merry rencontre à nouveau un homme. Elle a envie de lui et le lui fait savoir.
Oh ! Il se passe quelque chose !


Etc.

J'aime l'érotisme lorsqu'il est bien utilisé. Ici tout n'est que prétexte à écarter les cuisses de l'héroïne, me gâchant le plaisir de savourer ce monde plutôt complexe et riche. J'ai lu de nombreux avis différents sur ce roman, dont beaucoup criaient « ya que du sexe ! C'est un scandale », en fin de compte, oui il n'y a que ça et chaque action ou événement, entraîne une semi-partie de jambe en l'air avec notre héroïne. Merry, tu es une princesse ! Tiens-toi mieux que ça !

En fait, je me rends compte que je critique beaucoup l'utilisation du sexe dans ce roman, alors qu'au fond, pourquoi pas ? Pourquoi le monde fae ne pourrait-il pas être dominé par le sexe, la souffrance, la soumission ? Pourquoi serait-il forcément tout beau tout rose ? Et c'est quand même là que l'auteur m'a embarquée. Lorsque Merry rencontre la reine, et bien j'ai trouvé que le sexe trouvait là son explication. Lorsqu'enfin on découvre le monde de notre héroïne. Certes, sur la durée c'est barbant, parce qu'au final, nous pauvre lectrice, on fantasme à droite et à gauche sans pouvoir se focaliser sur un seul des mâles de ce premier tome. Ils ont tous l'air si virils et parfaits ! La fin de ce roman m'a d'ailleurs fait penser à Cygne noir de Richelle Mead où l'héroïne se retrouve dans cette même situation gênante. Mais autant dans Cygne noir, elle ne l'accepte pas, autant Mérédith dit amen à tout !

Du coup je ne sais pas quoi vraiment penser de ce roman. Certes, j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de sexe, mais cela ne m'a pas donné envie de fermer le livre. Je pense que c'est dû aux parfois, très longues explications de l'héroïne sur certains pouvoirs ou sur son monde, où on se retrouve presque à regarder une émission scientifique tant les explications sont longues et lourdes. Parfois beaucoup trop de descriptions ( jusqu'à deux pages entières), mais autant les scènes avec la magie sont bien rendues et les scènes d'actions bien retranscrites et bien chorégraphiées. Certains personnages m'ont également bien plu comme Doyle ou encore Frost, tandis que certains sont inutiles à mes yeux ! ( Rhys, Roane, le journaliste...).

En bref donc, je pense que je me laisserais tenter à lire la suite, pour voir l'évolution des relations, parce que dans ce premier opus il n'y a pas d'amour ! L'amour c'est pour les faibles (huhu). Pas mal d'actions et de magies, de beaux mâles souvent mis à nu pour notre plus grand plaisir, une héroïne qu'on déteste bien vite (bah oui la chance qu'elle a d'avoir tous ces hommes à ses pieds !), des descriptions à rallonge et un poil trop de sexe font que je suis mitigée sur cette série. Je pense que de lire la suite me permettra de me faire réellement un avis !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25409
Points : 34855
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres   Mar 13 Nov - 12:40

Je viens de jeter un coup d'oeil à vos avis les filles, et ce qu'on peut dire c'est qu'ils sont vraiment différents.

J'ai regretté la surabondance d'éléments sexuels, pourtant j'ai apprécié l'univers dépeint par l'auteur. Mais j'ai eu du mal avec l'héroïne ^^"

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
roxou06
Proie
avatar

Messages : 128
Points : 131
Date d'inscription : 16/02/2015

MessageSujet: Re: [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres   Mar 17 Fév - 13:55

Voici ma première contribution sur ce forum :

L'histoire commence assez doucement, par la présentation de notre personnage principal : Merry Gentry ! On nous parle de ces amis (dont son patron), de son physique, de sa vie, de ses origines... et j'avoue que là, j'ai totalement pataugé ! Et oui, car nous entrons donc doucement dans un univers fantastique, donc il faut se faire aux différents personnages, aux Feys et à tout le vocabulaire qui a avec. Ce sentiment de flou perdure pendant plusieurs chapitres, puis on s'y habitue, bien que tout au long du livre nous apprenons de nouvelles choses.

Après avoir donc rapidement fait connaissance avec Merry (ou Princesse Meredith) ainsi que de son patron, Jérémy, nous sommes directement plongé dans l'action du livre avec la mise en place d'un piège pour attraper un homme qui ensorcelle sa femme. Et oui, car les humains et les Feys vivent en (plus ou moins) harmonie et donc, la magie est connue de tous. Nous ne sommes donc pas dans un univers caché, comme dans certains livres fantastiques.
Mais qu'est ce que le monde des Feys (ou Féerie si vous préférez) ? Alors c'est un monde plein de magie et constitué de différents peuples qui vivent dans deux cours distinctes : la cour Seelie (où tout est beau, tout est jolie, cour de lumière) et la cour Unseelie (où c'est moins beau, vu qu'elle recueille tous les parias de la cour Seelie). Et ça manigance, cela fait des mauvais coups (de magie bien sur)... et entre les différents peuples, il y a une espèce de hiérarchie, qui provoque beaucoup d'intolérance et de tension : les Sidhes (dont fait partie Merry) est « la classe dirigeante » si l'on peut dire, et autour, gravite tout un tas de peuples : les gobelins, les mi-feys....

Nous voilà donc bien loin de l’univers magique et féerique des petites filles ! Ici, c'est quasiment la guerre pour survivre !
Et en plus, c'est un univers où la violence est certes omniprésente, mais le sexe aussi ! En veux tu en voilà, et la Reine couche avec tout le monde, et bientôt, Merry devra couche avec tous ses gardes aussi ! Il y a beaucoup de scènes avec moult détails ! Cela fait bizarre surtout que ce n'est pas habituel dans ma littérature habituelle !
Merry est donc une Princesse en fuite, car peur d'être assassinée par son cousin !
Mais voilà, dans ce premier tome, elle est retrouvée et sa tante (la Reine Unseelie), envoie ses gardes pour la récupérer. Et donc, toute l'histoire tourne plus ou moins autour de cela : une armée pas forcément charmante qui essaie d'attraper Merry, des gardes qui la protège tant bien que mal et un repas chez la Reine qui s'annonce dangereux pour Merry.
Je ne vais pas en révéler plus pour si vous désirez lire le livre !
En clair, il y a beaucoup d'actions, et cela va vraiment vite. Donc pas question de louper une ligne ou de lire en diagonale (ce que je fais quand un livre me barbe). Une minute d’inattention et c'est un peu le drame car on risque de perdre le fils très vite.

Il y a pas mal de personnages qui gravitent autour de Merry (et pour la plupart, des hommes, avec qui elle a des préliminaires sexuelles!), pour la plupart, on les vois quelques chapitres, puis ils occupent une place secondaire. Mais il y a aussi tout un groupe d'hommes, la garde rapprochée de Meredith, qui est très présent. Les personnages sont vraiment tous intéressants, tant émotionnellement, historiquement, mais aussi physiquement (genre un Fey bleu!). J'ai bien aimé car cela apporte vraiment une profondeur à l'histoire !
Le livre est écrit à la première personne du singulier, et nous nous trouvons donc dans la tête de Merry ! C'est plutôt sympa comme cela nous savons ses pensées et ses sentiments. J'ai bien aimé ! En plus, comme cela, nous avons la surprise quand il arrive quelque chose !
Le livre est séparé en chapitres, assez nombreux je dirais et de taille variable. Cela permet d'alléger le récit qui est quand même vraiment prenant. Sinon, l'auteur que je découvre a un style d'écriture que j'apprécie déjà énormément.
Une histoire prenante, que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher, même si j'avoue qu'au début du roman, j'ai eu un peu de mal à accrocher à cause de l'univers vraiment complexe et de toute cette violence !


Un premier tome que je suis ravie d'avoir pu découvrir et en tout cas, une série que je lirais dans son intégralité !
Un livre vraiment captivant que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher ! Par contre, à réserver aux amateurs de fantasy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lavienenrose.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Laurell K. Hamilton] Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MERRY GENTRY (Tome 5) SOUS LE SOUFFLE DE MISTRAL de Laurell K. Hamilton
» [Hamilton, Laurell K.] Merry Gentry - Tome 2: La Caresse de l'Aube
» MERRY GENTRY (Tome 3) L'ECLAT ENVOUTANT DE LA LUNE de Laurell K. Hamilton
» [Hamilton, Laurell K.] Merry Gentry - Tome 1: Le Baiser des Ombres
» ANITA BLAKE (Tome 07) OFFRANDE BRULEE de Laurell K. Hamilton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Bit-Lit-
Sauter vers: