Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Stephen King] Carrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Votre avis :
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
67%
 67% [ 6 ]
3. Roman sympa
33%
 33% [ 3 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25440
Points : 34896
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Stephen King] Carrie   Mar 14 Sep - 23:34


Année d'édition : 2000
Edition : J'ai lu
Nombre de pages : 252
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture
Carrie White a seize ans et est étudiante dans un lycée. Déjà petite, elle avait le don de déplacer les objets à distance de par sa seule volonté. Sa mère est une puritaine obsédée par le diable et le péché. Elle est le souffre-douleur de la classe et elle est profondément malheureuse. C'est alors qu'une surprise bouleverse sa vie : elle est invitée par Tommy Ross, le boy-friend d'une de ses ennemies, au bal de l'école. Malheureusement, ce rendez-vous est un piège..

Votre opinion
Ce roman qui fut adapté à la télévision, m'a énormément plu.
Stephen king parvient toujours à mélanger habilement fantastique et psychologie de personnages tous plus étranges les uns que les autres.

Les personnages sont presque tous attachants à quelques exceptions près. Carrie nous bouleverse et ce qu'il lui arrive est compréhensible. Elle ne mérite pas l'acharnement dont font preuve ses camarades à son égard et c'est avec satisfaction qu'on assiste à leur pulvérisation, simple mais efficace.

Je conseille donc ce roman aux fans du grand maître Stephen King. Un roman rapide à lire mais dont on en sort pas indemne.

**********************


Dernière édition par Louve le Sam 26 Mai - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Livresse
V.I.P
avatar

Messages : 159
Points : 234
Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Dim 26 Sep - 10:42

J'ai littéralement ADORE!!

Effectivement, pour moi, dans ce livre, l'horreur ne se profile pas dans le sens "terreur"! Mais surtout dans le sens de la réaction des gens! Comment l'être humain peut-il être aussi cruel, comment une enfant peut-elle endurer de tels épreuves? Cette Carrie, malgré le drame terrible qu'elle a produit, peut-on lui en vouloir? Pour ma part, non! Depuis sa plus jeune enfance, elle côtoie un monde de délire, entre sa mère fanatique et la haine des autres...
Ce qu'elle va subir est l'humiliation de trop, qui va déchaîner sa colère...sans limite...

Je pense que ce roman peut faire réagir les gens sur les limites à ne pas dépasser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresse.eklablog.com
Louve
Admin
avatar

Messages : 25440
Points : 34896
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Dim 26 Sep - 13:53

Je suis tout à fait d'accord avec toi Livresse. Et pour ma part je n'ai eu aucune aversion envers Carrie, car nous, lecteur, nous savons ce qu'elle endure et de ce fait nous nous sentons obligé de la soutenir et de ne pas la juger.

En tout cas ce roman est sublime!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 9 Fév - 0:42

Dans une petite ville du Maine aux États-Unis vit Carrie White et sa mère Margaret.
Cette dernière fait vivre un calvaire à sa fille unique depuis sa tendre enfance étant victime d'un fanatisme religieux de plus en plus violent. C'est sans compter les moqueries voir même la méchanceté des élèves de son école. Carrie White vit constamment dans la peur et dans la solitude. Jusqu'au jour ou un élève l'invite au Bal de printemps...Personne ne s'attendait à ce que la promotion 1979 se passe ainsi!

Ce livre a été très difficile à lire. Non pas qu'il soit ennuyant (au contraire) mais il m'a vraiment marqué. L'histoire de Carrie m'a fait monter les larmes aux yeux. Elle est le souffre-douleur de tout le monde, cette haine inexplicable et injustifiée qu'avait les autres élèves à son égard... C'est horrible... oui horrible je pense que c'est le meilleur mon décrire cette situation. Je me suis beaucoup attachée à elle, comme si j'aurais voulu que tout cela cesse.

Fidèle à ses habitudes Stephen King nous entraîne dans une histoire fantastique (dû aux pouvoirs de Carrie) mais aussi dans un amalgame d'émotions. C'est un texte ou les pensées des personnages s'entremêlent pour former quelque chose d'assez confus par moment mais captivant. Les points de vue de plusieurs personnages sont mis à l'avant.
Évidemment, celui de Carrie prime. Son point de vue est poignant, triste jusqu'à ce que l'horreur s'installe. Elle est indescriptible et justifiée. La fin m'a énormément surprise.

J'ai bien évidemment dévorer ce roman! Je le recommande très fortement cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25440
Points : 34896
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 9 Fév - 1:37

ah je suis contente que tu ai apprécié ce roman!
Moi aussi j'ai été émue par Carrie et tout ce qu'elle endure et j'ai pris son partie vers la fin.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1317
Points : 1352
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 9 Fév - 8:20

Si mes souvenirs sont justes, c'est le roman qui a lancé Stephen King, celui qu'il avait jeté et que son épouse a rattrapé en disant en substance que non, il était bon et qu'il fallait qu'il tente l'édition avec.

J'ai adoré ce roman, moi aussi, car il traite parfaitement de toute la cruauté adolescente.

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Louve
Admin
avatar

Messages : 25440
Points : 34896
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 9 Fév - 11:51

oui c'est bien ça roanne ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Ven 10 Fév - 0:54

Heureusement, qu'elle l'a retrouvé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25440
Points : 34896
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Ven 10 Fév - 12:58

oui ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
ayma
psychopathe
avatar

Messages : 598
Points : 628
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Dim 29 Avr - 8:05

Mon avis : Depuis ma découverte de Stephen King au début de l'adolescence avec le terrifiant « Ca », j'étais persuadée que tous ses livres mais surtout les adaptations tirées de ceux-là tendaient vers l'horreur. J'avais brièvement vu des images du film avec Sissy Spacek et il me semblait que le sang était présent à profusion aussi j'avais associé gore et horreur. Loin s'en faut, en tout cas avec le livre car je me suis penchée sur le film qui a été un véritable succès et son réalisateur, Brian de Palma a lui bien voulu faire un film d'épouvante, adaptant ou rajoutant les scènes clées.

Revenons-en au livre. Nous plongeons donc tête la première dans la vie de Carrie à l'un de ces moments où l'on prend pitié pour le personnage principal. Alors qu'elle vient d'avoir ses règles, en pleine séance de douche après le sport, Carrie devient une fois encore la risée de ses camarades quand ces dernières voient le sang qui s'écoule et terrifie la jeune fille qui n'a jamais été prévenue de ce que sont les menstruations. Chaque fille ou presque va s'en prendre à Carrie et lui jeter des protection hygiénique à la tête tout en la traitant plus bas que terre. Le professeur intervient et entraîne Carrie à l'écart pour la laver de cette souillure puis, avec l'accord de l'administration, la jeune fille est renvoyée chez elle.

Ce qui est intéressant c'est la structure du récit. Les personnages centraux prennent tour à tour la parole pour décrire les événements qui vont se succéder jusqu'au bal de fin d'année. Ces récits sont entrecoupés d'extraits de l'enquête sur le cas « Carrie White » ou encore d'extraits de livres toujours sur ce qui va sensiblement devenir une soirée inoubliable, dévastatrice, folle... et parfois, nous avons aussi des compte-rendu sur la télékinésie.
En effet, Carrie démontre que son esprit est fort développé car elle peut manier les objets à distance. Tout au long du court roman, on la voit s'entraîner et faire de sérieux progrès.

J'ai lu quelques autres livres de King et je crois que son plus grand talent c'est sa maîtrise parfaite de l'angoisse et de la montée du climat cauchemardesque même si on ne parle pas forcément d'horreur. Il sait également construire des personnages insolites et tout à la fois totalement réalistes. Avec Carrie, il ne fait pas exception et nous livre un roman, son premier, magistralement réussi. C'est donc crescendo que la tension monte au fil des pages et je pense que chaque lecteur sait très vite que l'on va vers un dénouement dramatique.

Outre les enchaînements de points de vue, l'histoire elle-même et les personnages, j'ai trouvé que l'auteur a fait une parfaite critique de la société américaine et surtout des adolescents qui ne sont pas très différents des ados actuels. Tout ce qui peut être fascinant aux Etats-Unis comme le fameux bal de fin d'année, le permis dès l'âge de 16 ans, les hiérarchies du lycées, non pas celles du corps enseignant mais celles imposées par les ados populaires contre les plus décriés. Dans ce livre, il faudra oublier l'intérêt pour les belles robes, les flirts romantiques, les locations de limousine. On va en fait plutôt parler de cruauté, de clinquant, de superficialité... En fait, la seule qui échappe à ces travers détestables est Carrie. Elle se rebelle contre sa mère en lui expliquant qu'elle ne veut pas vivre comme elle, qu'elle veut sortir, avoir des amis, se dégager de la religion... D'ailleurs, au bal où Tommy Ross l'a invitée à la demande expresse de Suzie Snell, sa petite amie officielle, Carrie est décrite comme une jeune fille finalement plutôt jolie, dans une robe qu'elle a cousue elle-même et qui lui va à ravir. Ses traits d'esprit lors de la soirée séduise le jeune homme et ce bal qui semble le point culminant de la descente aux enfers de Carrie, aurait pu être un vrai passage salutaire pour l'héroine. Mais c'était sans compter sur la cruauté de ses pairs...

Une autre critique importante à mon sens est celle faite à la mère de Carrie, cette femme obsédée par la religion, le péché, le sang. Qui ne tire de la religion que ses travers les plus persécuteurs et pousse donc cette femme dans une folie destructrice jusqu'à enfermer sa fille dans un placard pour qu'elle prie un Dieu dont Carrie a peur car il est représenté par des icônes peu flatteuses.

Il y aurait tellement à dire...je veux pourtant uniquement vous poussez à lire ce livre qui ne fait aucunement peur mais qui présente, d'une façon très intéressante en alternant comme je le disais plus haut récit, enquête et extraits de livres, une société perverse et des jeunes gens extrêmes. Une description amère de l'exclusion, du désespoir et de la folie si tant est que ce mot ait un sens.

En conclusion, si vous devez commencer Stephen King en douceur, Carrie pourra vous ravir sans vous faire peur pour autant.

Ma note : 18/20

Le prix : 6,27 pour la version poche à la FNAC et 0,90 centimes en occasion sur Priceminister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peregrinationslitteraires.over-blog.com/#
Alexia
psychopathe
avatar

Messages : 838
Points : 1126
Date d'inscription : 28/02/2012
Age : 40

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Mer 17 Oct - 6:58

C'est mon premier Stephen King et je dois dire que j'ai été un peu déçue, je m'attendais à avoir peur et ben je n'ai même pas frissonné un peu. L'histoire en elle même m'a bien plus. On découvre Carrie qui est une jeune fille, qui n'est pas très chanceuse. Elle est persécutée par ces camarades vu qu'elle est différente, enfin différente disosn qu'elle ne rentre pas dans le moule de la lycéenne type. Vu ce que sa mère lui fait subir, on comprend qu'elle soit différente. La mère de carrie est complètement cinglée, elle a un fanatisme vis à vis de la religion qui fait peur. Pour la mère de Carrie, tout est mal, donc je comprend que Carrie perde un moment la tête. Elle m'a touchée, presque fait mal au coeur. Au fond elle n'est pas mauvaise, elle aurait pu avoir une vie différente avec un autre mère.

J'ai hâte de découvrir un autre livre de Stephen King, j'ai La part des ténèbres et Différentes saisons qui m'attendent sagement dans ma pal, d'autres livres de Stephen King viendront doucement les rejoindre.

Ma note : 7/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livralex.blogspot.com/
ayma
psychopathe
avatar

Messages : 598
Points : 628
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Mer 17 Oct - 20:31

Eh oui S. King n'écrit pas principalement de l'horreur même s'il manie bien le genre. Carrie est son premier roman et je trouve que c'est une réussite. J'y vois plus une critique acerbe de la religion, de la différence, de la société... Ca fait plus frémir mais ça reste pour moi une étude de moeurs et une belle histoire d'amitié à travers le fantastique. Enfin moi j'apprécie beaucoup son style, ses histoires. Dans le genre très psychologique à ambiance glauque tu as Misery !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peregrinationslitteraires.over-blog.com/#
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3524
Points : 3572
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Mer 5 Déc - 9:15

J'ai lu Carrie il y a au moins une douzaine d'années...Minimum. Voilà mon édition : .
Dans le cadre de mon année "Redécouverte de mes auteurs préférés", j'ai donc commencé Maître King par Carrie.
Carrie a 16 ans . Elevée par sa mère, fanatique religieuse traumatisée par les rares rapports sexuels qu'elle a subie, elle est le bouc émissaire de ses camarades d'école depuis le plus jeune âge. Maladroite, mal fagotée, elle est une proie facile et habituée aux quolibets.
Carrie est décrite dans les premières pages à travers les yeux des autres adolescentes : entre le veau et la méduse...Ce qui ne fait pas d'elle un personnage attachant.
L'évènement déclencheur est l'arrivée de ses premières règles, dans les douches du gymnase. La façon même dont l'auteur décrit cet évènement ne m'a pas rendue Carrie attachante. Et si les autres adolescentes sont cruelles envers elle, sujet auquel Stephen King est très attaché et qui est récurrent dans ses romans, j'avoue avoir eu envie de secouer cette pauvre Carrie en lui disant : "Reprends toi, réagis!". Un peu comme sa prof de sport, qui l'aide et met fin aux horreurs que font et disent ses camarades de classe mais que l'image de Carrie dégoûte. Peut-être parce qu'au fond j'ai reconnu en elle un peu de celle que je pouvais être au même âge Rolling Eyes
Si les adolescents sont particulièrement cruels, j'ai été contente de redécouvrir les adultes : la prof de sport et le directeur qui sont justes dans leur façon de réagir.
La mère de Carrie m'a vraiment terrifié : le pouvoir que nous avons sur nos enfants est incalculable, et je pense que c'est ce roman qui me l'avait fait réaliser . Nous avons tout pouvoir. Nous pouvons leur montrer le monde sous le jour que nous voulons, et en faire leur seule réalité. :ange/demon:
Dès le départ, la catastrophe est annoncée : la trame du récit est entrecoupée d'interviews de témoins, ados devenus adultes, d'extraits de livres écrits sur "l'évènement", de compte-rendus d'audiences: cette façon d'écrire m'a beaucoup plu !
Carrie n'est pas le roman que je préfère de Stephen King, mais il me plaît beaucoup : cette montée en puissance du pouvoir de Carrie, avec ce besoin de vengeance qui la submerge, c'est jouissif

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (10/17 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)


Dernière édition par Hellza le Jeu 6 Déc - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ayma
psychopathe
avatar

Messages : 598
Points : 628
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Mer 5 Déc - 18:45

Toi qui connais bien King visiblement, que penses-tu du style ? J'avoue que l'histoire est intéressante dans le fonds même si la télékinésie ne me passionne pas mais c'est surtout la façon Kingienne d'aborder l'histoire, son analyse d'une micro-société qui m'ont plu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peregrinationslitteraires.over-blog.com/#
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3524
Points : 3572
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 6 Déc - 0:19

Pour moi, la télékinésie n'est qu'un élément mineur, un prétexte : je suis d'accord avec toi pour dire que l'élément central est une fois de plus la nature humaine, avec ce qu'elle peut avoir de plus mesquin. Dans ce roman, si je devais dire à quel personnage je me suis le plus identifiée, ou sans aller jusque là, lequel m'a le plus "plu", ce serait Sue. elle se remet en question , a une vision désespérément lucide de la vie qui l'attend et de ses failles.
Je ne prétends pas connaître Stephen King au point de pouvoir l'analyser, je suis simplement une de ses fidèles lectrices . Son style me déconcerte, il peut être si différent d'un livre à l'autre ! J'ai vraiment beaucoup aimé ici l'alternance avec des témoignages qui nous faisaient faire des allers-retours dans le temps : ça faisait très "documentaire", et c'est avec cette vision là que j'ai lu Carrie : un reportage sur une catastrophe, "on revient sur les lieux du crime", en quelque sorte .
La fin de ses romans m'a souvent laissée frustrée, et j'espère en le relisant me défaire de cette petite déception ! D’ailleurs, au sujet de la fin de Carrie, rien à dire : parfait cheers

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (10/17 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 6 Déc - 1:08

Personnellement, je pense que c'est un style qui ne pourrait pas plaire à tout le monde.
Avant de lire mon premier SK j'ai cru que ce n'était que des romans d'horreur pur et simple sans réel "introspection" mais finalement c'est tout le contraire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ayma
psychopathe
avatar

Messages : 598
Points : 628
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 6 Déc - 6:35

Tout à fait Hellza et Lady ! Là où King est fort et dans Ca également c'est sur la perception d'une petite ville du Maine (dans les deux), de la parfois "froideur" avec laquelle il rapporte, tel un documentaire, je suis d'accord, des faits.
Mais oui King ne parle pas que d'horreur au sens gore du terme et c'est je crois son plus gros talent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peregrinationslitteraires.over-blog.com/#
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3524
Points : 3572
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 6 Déc - 6:38

Tout à fait cheers
Plus j'en parle, plus j'ai envie de me plonger dans le suivant, mais, NON-NON, patience !

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (10/17 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ayma
psychopathe
avatar

Messages : 598
Points : 628
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 6 Déc - 20:33

M'en parle pas, Dome, Jessie, Le chantier et tellement d'autres m'attendent xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peregrinationslitteraires.over-blog.com/#
Lili.M
psychopathe
avatar

Messages : 492
Points : 458
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 40
Localisation : Ile-De-France

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Sam 19 Jan - 11:45


Dans le cadre du challenge Stephen King initié par Grazou sur The Coffee Book et auquel je me suis greffée, j'ai donc relu Carrie.Je devais avoir 14 ans quand je l'ai découvert; ça date maintenant.L'intérêt pour moi, était de voir s'il allait autant me plaire des années après.

L'histoire bien sûr, la connaissant, je n'ai pas été surprise; mais vu qu'il s'agissait d'une relecture, j'ai pu m'attarder cette fois sur les détails.
J'ai donc retrouvé avec délices la patte de l'auteur, ses descriptions simples mais léchées et efficaces; oui, oui, la fameuse scène de la douche, j'avais oublié combien elle était "parlante".Tout en éprouvant de la compassion pour Carrie, je n'ai pu m'empêcher d'être un peu écoeurée tout de même; pareil pour les conflits qui l'oppose à sa folle de mère , je ne me les rappelais pas aussi intenses.L'introduction du pouvoir de Carrie est simple ..."Décolles"et progressive , du coup on vit avec elle la montée en puissance de son don .

Dois-je avouer que l'image de Carrie, tel un démon vengeur arpentant les rues de Chamberlain m'a plus que réjouie?

Les extraits des différents articles/livres (un peu nombreux tout de même ) renforce l'idée de l'ampleur du drame qui s'est joué cette nuit là ; avec les efforts de la commission White pour tenter d'expliquer l'irrationnel et ce foutu déni dans lequel ils s'obstinent .
Mais ce que j'ai aimé par dessus tout , c'est la culpabilité de chacun pour parler de Carrie : jubilatoire débrouillez vous avec ça maintenant .

D'une histoire assez simple (le thème du bouc émissaire n'est pas neuf), l'auteur nous mitonne un récit qui va crescendo jusqu'à un dénouement explosif. J'ai pris un réel plaisir à cette relecture, pas le meilleur non, mais très bon quand même et pour une première publication whaoou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ayma
psychopathe
avatar

Messages : 598
Points : 628
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Sam 19 Jan - 11:58

Je suis on ne peut plus d'accord Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peregrinationslitteraires.over-blog.com/#
Lili.M
psychopathe
avatar

Messages : 492
Points : 458
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 40
Localisation : Ile-De-France

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Sam 19 Jan - 12:01

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25440
Points : 34896
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 7 Nov - 14:47

nouvelle parution en vue de la sortie du film


**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25440
Points : 34896
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Jeu 7 Nov - 15:04

Roman reçu en partenariat

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Froggy80
lycan
avatar

Messages : 1246
Points : 1292
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 37
Localisation : Dans les nuages dans la région de Québec City ...

MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   Ven 15 Nov - 19:16

Trop hâte de le lire !!!

**********************



www.frogzine.weebly.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogzine.weebly.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Stephen King] Carrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Stephen King] Carrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Stephen King] Carrie
» Stephen KING - Carrie
» CARRIE de Stephen King
» Stephen King - La Tour Sombre et autres écrits du King.
» Carrie • Stephen King

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Nos auteurs favoris! :: Stephen King-
Sauter vers: