Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Joe R. lansdale]les enfants du rasoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
50%
 50% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25506
Points : 35000
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Joe R. lansdale]les enfants du rasoir   Jeu 8 Sep - 17:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition: 2009
Editions :Milady
Nombre de pages : 320
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Un coin sympa. Oui, ce lac bordé de pins aurait pu être un coin sympa pour des vacances. Idyllique, même. Becky et Monty sont venus s’y réfugier pour tenter de rebâtir leur couple et d’oublier l’horreur de ce viol dont Becky a été victime sous les yeux de son mari. Un mari qui n’a pas eu le courage de s’interposer…
Mais comment chasser pareil souvenir ? Becky fait d’horribles cauchemars, des visions qui lui semblent prémonitoires. Rien n’est fini, ça ne fait que commencer. Car même si l’auteur du viol s’est pendu en prison, il a laissé derrière lui un terrifiant héritage. Le démon qui le possédait va hanter ses acolytes. Ces derniers, des adolescents désaxés, croyant venger leur complice en poursuivant Becky, vont en fait devenir les instruments démoniaques de cette monstrueuse entité. Ils vont devenir les Enfants du rasoir.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25506
Points : 35000
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Joe R. lansdale]les enfants du rasoir   Mar 15 Jan - 12:30

Becky et Monty avaient tout pour être heureux dans leur couple. Jusqu'à ce jour où Clyde, un gamin de dix-sept ans et fou à lier, décida de violer Becky comme il avait violé et égorgé d'autres femmes avant elle. Par un grand hasard, la jeune femme a survécu et son agresseur a fini en prison, là où il s'est pendu. Mais ses trois acolytes se sont échappés et la police les recherche toujours, même s'ils n'ont aucune piste. Monty s'apercevant que sa femme ne va pas bien et fait de nombreux cauchemars qu'elle pense être des visions, va l'emmener dans la cabane d'un couple d'amis, dans un petit coin tranquille. Ce qu'ils ignoraient, c'est que les amis de Clyde veulent le venger et ont décidé de terminer le travail en cherchant Becky pour lui faire payer le suicide de leur meneur.

Rectifions de suite certaines choses ! Monty n'a pas assisté au viol de son épouse, puisqu'il n'était pas présent à ce moment-là, il était à une conférence tout un week-end. D'ailleurs, je pense que Monty aurait eu le courage d'intervenir même s'il est très lâche ^^.

Le style de l'auteur n'est pas très fin puisqu'il est volontairement vulgaire et brutal. C'est un roman d'épouvante pur et dur que nous offre Joe R.Lansdale et c'est tout ce que je cherchais. Les descriptions de scènes gores et barbares sont bien décrites et ça ferait un excellent film interdit au moins de 18 ans vu certaines scènes.

J'ai trouvé l'intrigue très sympa et même si elle est prévisible, cela ne m'a pas gênée. Je voulais un roman d'horreur par un roman avec une intrigue très évoluée, auquel cas, je n'aurais pas choisi ce roman. Alors certes, peu de lecteurs ont eu l'air de l'apprécier pour sa brutalité, son manque de profondeur, mais moi je me suis éclatée pendant la lecture ne pouvant m'empêcher de visualiser les scènes gores ! Beaucoup de choses sont prévisibles surtout le final, mais cela ne m'a pas empêché de prendre du plaisir à le lire ! C'est tellement agréable de lire un roman et de se laisser emporter, sans poser de questions !

Roman qui m'a d'ailleurs fait penser à l'excellent film Eden Lake où une jeune professeure et son époux se rendent aussi dans un coin isolé pour faire du camping et vont se retrouver traqués et violentés par un groupe de jeunes du coin. Même si Eden Lake est plus soft, la ressemblance est présente dans ma tête ^^ .

Alors, l'histoire des enfants du rasoir avance vite et sans prendre de long chemin, du coup le roman se lit en une soirée si on est plongé dedans ! Viol, torture, meurtres, tout y est, même un passage qui m'a fait mal au coeur : celui du meurtre d'un petit chaton avec une tondeuse à gazon... je vous laisse imaginer la suite, mais ce passage m'a fait froid dans le dos !

Ajoutons à cela plusieurs personnages dont une femme violée et meurtrie qui refuse qu'on l'approche et qui se met à avoir des visions du futur, son époux, un homme qui a toujours souffert de sa lâcheté et qui se sent impuissant face à la détresse de sa femme, mais qui au fond cache un warrior, des flics pas très utiles et des ados fous, dangereux et vraiment psychopathes et on a un roman à ne pas mettre entre toutes les mains.

Moi j'ai adoré et j'en redemande !

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
cesnat
psychopathe
avatar

Messages : 479
Points : 473
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 44

MessageSujet: Re: [Joe R. lansdale]les enfants du rasoir   Mar 15 Jan - 16:15

Citation :
Contrairement à ce que dit le résumé, le mari de Becky n’est pas présent lorsqu’elle se fait violer, mais s’en veut de ne pas avoir pu la sauver de cet acte par son absence. Cela est important à préciser car leurs rapports par la suite en découlent.


« Les enfants du rasoir » est un roman que l’on peut considérer à mi-chemin entre le thriller avec la violence d’adolescents, et le roman horrifique avec une possession diabolique. Et il n’est pas à poser entre toutes les mains de par les descriptions qui s’y trouvent. En effet on y trouve son lot de scène trash : meurtres gratuits, sang, tortures, viols, menés par une bande d’adolescents désaxés que l’on suit dans leur Chevrolet noire.
Cette bande d’adolescents ne connait aucunes limites dans leur besoin d’assouvir leurs fantasmes. Ils sont dépravés et s’entrainent mutuellement dans leurs côtés pervers. Ils ne semblent connaitre aucune peur, aucune limite, c’est ce qui les rend d’autant plus dangereux. Le meneur se sent investi d’une mission demandée par « le dieu du rasoir », sorte de personnage diabolique qui l’entraine dans des excès. D’ailleurs quand on lit ce passage, on ne peut que le prendre avec ironie, car tout cela ne fait que cacher leur schizophrénie et leur envie de violence pour le jeu.




Face à eux deux victimes principales Becky et son mari, qui ne cherchent qu’à survivre suite au viol de Becky, et qui tentent de renouer au sein de leur couple malgré les séquelles morales ; et des victimes de hasard. Becky a énormément de mal à s’en remettre et pense même devenir folle car elle commence à avoir des prémonitions. Quant à son mari il s’est toujours senti inférieur de par son vécu passé, et tente de sauver son couple en tentant de surmonter lui-même son caractère calme pour prouver sa valeur à sa femme.


Joe R lansdale mène son récit avec un rythme soutenu, imagé, sans aucun temps mort, et nous offre même un flash-back pour nous amener jusqu’au commencement de cette folie adolescente. Son roman se lit dans l’angoisse, la frayeur, la compassion pour les victimes ; et il est aussi dérangeant, glauque, surprenant. C’est une histoire sanglante à ne pas mettre entre toutes les mains.


En lisant ce roman on ne peut s’empêcher de penser à des références cinématographiques telles que « Funny games US » ou « Ils » dans lesquels des adolescents agissent aussi avec barbarie.


Ce fut pour moi une lecture surprenante jusqu’à la fin avec un dénouement explosif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentinne
lycan
avatar

Messages : 1140
Points : 1078
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 33
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Joe R. lansdale]les enfants du rasoir   Mar 30 Mai - 16:09

A bord de leur Chevrolet noire, une bande de jeunes garçons sème la violence, le sang et la mort tout au long de leur voyage jusqu’aux confins de l’horreur. Violer, torturer et finalement tuer leur victime est leur passe-temps préféré. Becky est la seule femme à avoir échappé à la mort, mais malheureusement pas au viol (dont son mari Monty n’a pas été témoin comme le sous-entend la quatrième de couverture). Cette nuit-là, Clyde, le meneur du groupe est arrêté et emprisonné. Malheureusement, ce n’est que le début de l’horreur pour le jeune couple, car les agresseurs de Becky n’ont qu’une seule idée en tête : venger Clyde et terminer le travail.

Si je m’attendais à lire un roman violent, je ne pensais pas qu’il le serait à ce point ! Vraiment, ce fut la goutte de sang qui a fait déborder le vase. Entre scènes de tortures, meurtres de sang-froid, violence envers les animaux, toutes plus détaillées les unes que les autres, la nausée fut ma compagne de lecture.

J’ai également ressenti un vif malaise à suivre le voyage sanglant de ces adolescents, même pas majeurs, juste des gamins dénués de la moindre petite once d’humanité et de pitié. De véritables psychopathes, dont la drogue est le sang qu’ils doivent faire couler pour éviter le manque. Selon moi, l’auteur est allé un peu trop loin. Alors oui, il s’agit d’un roman, c’est de la fiction, mais pour pouvoir apprécier un personnage, il faut que sa personnalité ait du sens. Ces adolescents sont juste « trop » psychopathes pour pouvoir être crédibles. Les autres personnages, tels Becky, Monty ou encore les policiers faisant juste office de figurants, au final, on n'en sait pas grand-chose, du coup, on se demande ce qu’ils font là et au final, ils passent inaperçu.

Quant au style de l’auteur, il est brutal, plat et vulgaire. Tout ce que je n’apprécie pas dans un livre. Cependant, je dois reconnaitre qu’il convient bien à l’histoire racontée. Un style plus enrobé aurait été comme un cheveu dans la soupe.

Finalement, pour terminer tout de même sur une note positive, l’auteur mène son intrigue tambour battant. L’action, la peur et l’angoisse sont au détour de chaque page, ce que l’on attend généralement d’un thriller. Ce roman se lit donc assez rapidement. Et cette petite touche de surnaturel, bien que pas assez exploitée à mon sens, donne un petit côté horrifique intéressant à cette histoire déjà bien glauque.

Bref, à cause de personnages manquant de profondeur et au comportement invraisemblable, et une intrigue manquant de crédibilité, ce roman fut, pour moi, une véritable déception.

**********************
Serpentine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alohommora.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Joe R. lansdale]les enfants du rasoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Joe R. lansdale]les enfants du rasoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez-vous (ou côtoyez-vous) des enfants insupportables ?
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Les recettes préférées des enfants
» Les enfants, ces diaboliques tueurs du cinéma!
» [Jay, françoise] Les Enfants rats

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: