Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Blandine Lejeune] Embrouilles lilloises

Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
100%
 100% [ 1 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3068
Points : 4230
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Blandine Lejeune] Embrouilles lilloises   Jeu 14 Juin - 11:09


Année d'édition : 2012
Édition : Ravet Anceau
Nombre de pages : 148
Public visé : adulte
Quatrième de couverture : Branle-bas de combat à Lille : Fabio Battisti, un proche du maire de la ville, a été retrouvé assassiné dans son lit. À ses cotés, le cadavre d’une inconnue. Le commandant Boulard est persuadé qu’il s’agit de crimes passionnels. D’autant que Battisti, réputé homme à femmes, entretenait plusieurs relations à la fois. Boulard n’aime pas les privilégiés. S’il faut participer à l’effondrement de leur petit monde pour démasquer l’assassin, il n’hésitera pas un instant. Ce sera avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3068
Points : 4230
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Blandine Lejeune] Embrouilles lilloises   Jeu 14 Juin - 11:09

Avant de rentrer dans le vif du sujet, à savoir les meurtres, l'auteure nous présente quelques tranches de vie de certains des protagonistes.

Lorsque Fabio Battisti, un proche de la Maire de Lille, est retrouvé mort chez lui, en compagnie d'une femme elle aussi assassinée, l'enquête est confiée au Commandant Boulard de la SRPJ de Lille. La médecin légiste appelée sur place se récuse car elle avait une relation avec le secrétaire général de la mairie. Le dossier est confié à la juge d'instruction Degallaix spécialisée dans les affaires de drogues.

Une enquête qui va se dérouler dans une ambiance de coucheries passionnelles où tout le monde à des relations sexuelles avec tout le monde. Une thématique de fond qui n'échappe pas à de nombreux clichés.

Si l'intrigue de base est assez sympathique avec un meurtre qui pourrait s'avérer politiques malheureusement l'enquête s'avère trop classique et sans réelle surprise.

Si le début du roman s'annonçait prometteur de prime abord la suite se révèle des plus décevante. En effet du côté des enquêteurs on a une juge d'instruction divorcée et un policier qui au moindre soupçon veut arrêter tout le monde sans réelle preuve. Le commandant Boulard n'aime personne ni les nantis, ni les avocats, ni les politiques ! On n'échappe pas une fois de plus aux sempiternels clichés sur les enquêteurs.

On est clairement dans un policier régional qui manque de fond, de volume : quelques dizaines de pages aurait peut être pu le rendre attractif.

On doit également noter une énorme coquille à la page 67 où l'auteure en seulement quelques lignes se trompe de prénom. On ne peut s'empêcher de constater un manque de relecture qui aurait permis d'éviter cette énorme de bourde. C'est dommage car la plume de l'auteure sans atteindre des sommets se révélait acceptable.

Revenons à l'enquête en elle même, le lecteur à très vite des soupçons quant au meurtrier ce qui se confirme quand l'une des victimes n'est pas celle annoncée auparavant. Un fait qui se révèle un peu trop facile et manquant d'intérêt.

Dans l'épilogue tous les mis en cause ou éclaboussés quittent la région ou sont mutés : encore une fois cela fait très cliché et l'on n'a même pas droit à un scandale dans la presse qui aurait donné un peu d'ampleur au récit. Et de surcroît on n'échappe pas à un début d'idylle entre les enquêteurs que l'on n'espère pas pour les lecteurs désireux de lire la suite des œuvres de l'auteure qu'ils y figurent.


Au final, un policier très simple, trop simple, des clichés qui succèdent aux clichés, et un côté régional pas assez exploité. Quant à la conduite de l'enquête elle n'est que survolée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Blandine Lejeune] Embrouilles lilloises
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elisabeth YOUNG - Petites embrouilles et pieux mensonges
» A l'ombre du Père Lejeune
» Collection populaire / Editions lilloises
» Avis de marché - Versailles (78) - EPMDV - restauration picturales d'oeuvres de Lejeune
» [Le Callet, Blandine] Une pièce montée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: