Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Camilla & Viveca Sten] L'île des disparus tome 1 : La fille de l'eau

Aller en bas 

votre avis ?
1. Coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7307
Points : 7978
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 34
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Camilla & Viveca Sten] L'île des disparus tome 1 : La fille de l'eau   Sam 24 Mar - 15:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Année d'édition : 2018
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 315
Public visé : Jeunesse
Quatrième de couverture : La timide Tuva n’a pas grand-chose en commun avec ses camarades de classe. Elle ne se sent bien que sur l’île où elle habite, dans l’archipel de Stockholm dont elle connaît chaque recoin. Mais, alors que l’automne arrive, le changement se profile dans ce havre si tranquille. Des gens disparaissent en mer, des ombres se cachent sous les vagues et d’étranges lueurs éclairent la forêt.
Lors d’une sortie, l’un des élèves s’évapore à son tour. La jeune fille se retrouve embarquée dans une terrible aventure, là où les vieilles superstitions des marins rencontrent la mythologie nordique…

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7307
Points : 7978
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 34
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Camilla & Viveca Sten] L'île des disparus tome 1 : La fille de l'eau   Sam 24 Mar - 15:28

L’Art et la manière de mêler astucieusement contes et légendes nordiques, écologie et croyances marines. Méfiez – vous des choses cachées au creux des vagues, méfiez – vous des apparences trompeuses et mélodieuses, soyez attentifs au peuple ancien tapi dans l’ombre qui s’abîme dans les dérives de l’être humain…


Dans l’Archipel de Stockholm au cœur de la Mer Baltique, Tuva vit sur l’île d’Harö. Chaque jour pour se rendre au collège, elle prend la navette dirigée par Österman, traversant les flots et les vagues dans une nausée récurrente où l’angoisse des fonds marins fait appel à elle. Tuva est bien les pieds sur terre et dans cet Archipel natal, pourtant une menace semble gronder au large, dans les profondeurs, elle le sent et déteste ce que la mer cache dans son ventre noir et abyssal, des disparitions inexpliquées. Tuva a douze ans, elle est différente, plus solitaire, plus petite que les autres qui ne s’intéressent pas à celle qu’il considère comme « perchée » et peu fréquentable depuis son plus jeune âge, se moquant d’elle. Aujourd’hui, Tuva joue les indifférentes, tente d’échapper à ces regards et à ces contacts plus blessants qu’autre chose. Lors d’un cours d’orientation, les élèves se lancent dans une brume épaisse et dangereuse au cœur de la forêt, Tuva est seule et rapidement observe un camarade de classe, Rasmus, qui titube, le regard dans le vide, de drôles de lumière lui tournant autour, et s’enfonçant profondément dans la forêt, il est seul et ne devrait pas l’être, la course se faisant en binôme. Elle réussit à l’interpeller et siffle l’alerte pour appeler à l’aide. Rapidement, on apprend que l’ami de Rasmus a disparu, ce dernier et Tuva sont interrogés par la police. C’est le début d’une aventure et d’une enquête qui viendront révéler bien des choses à Tuva.

Ce premier opus de l’île des disparus assure une ambiance très particulière, on est dans l’Archipel de Stockholm au début de l’automne, les dernières « chaleurs » se sont, depuis longtemps, évaporées, laissant l’humidité et le froid s’installer. Les nuits sont plus longues, et la brume angoissante et dense. Un contexte environnemental propice à instaurer une atmosphère éprise de contes et légendes où les croyances des vieux marins ou des anciens des îles refont surface pour expliquer des disparitions étranges et irrésolues. Le décor est posé et il est très difficile de ne pas complètement s’y immerger. Personnellement, j’aime beaucoup ce genre d’atmosphère sombre et étrange qui invite aisément l’aspect fantastique, à y croire aussi davantage, une île paradisiaque ensoleillée avec un océan calme et tout est différent. C’est le premier bon point de cette série, l’environnement, le décor, le mer et ces îles de l’Archipel petites et désertées.

Ensuite, il y a les personnages, à travers cette panoplie de protagonistes fort réalistes, les auteures dressent les portraits, et les problèmes qui vont avec, d’individus dans une société qui se perd facilement dans le chômage, l’alcool et les difficultés financière, on est loin de la prospérité de la capitale. Dans ces îles les gens sont seuls, éloignés de tout, et subissent de nombreuses difficultés, le revers du décor paradisiaque dans lequel ils vivent finalement, dès que les beaux jours s’éteignent, la société tente de survivre à l’automne et à l’hiver. Tuva est une jeune adolescente dont les parents vivent ces travers, elle est intéressante dans sa solitude imposée par les autres, elle est mâture, intelligente, mais se laisse cependant trop dominée et s’efface pour éviter le contact des autres. J’ai beaucoup aimé Tuva, pour sa force et son courage, sa détermination aussi, pour sa façon de réussir à outrepasser ses angoisses, ses peurs pour aider ceux qu’elle aime, pour sa sensibilité. Elle sera rapidement aider par Rasmus dans cette quête de vérité : que se passe t-il réellement dans l’Archipel ? Pourquoi ces disparitions inexpliquées ? Que recèle les profondeurs de la mer ? Que signifie ces recommandations des anciens ? Et qu’est ce qui se cache dans la forêt ? Rasmus est un personnage différent, il vient de la capitale, ses parents sont aisés, et rapidement il devient assez populaire malgré qu’il soit nouveau. Pourtant, il va se tourner vers Tuva et lui faire confiance, quitte à croire l’inimaginable. Il a un véritable rôle de soutien, important pour permettre à Tuva d’avancer.

Les révélations et le dévoilement au fur et à mesure des mystères et des secrets, qui peuplent les fond marins mais aussi les forêts, sont aussi très bien amenés et bien ficelés dans l’intrigue. On pose des bases réalistes et peu à peu l’on dérive vers toute une mythologie, des légendes du peuple ancien, où des créatures viennent s’inviter à la partie. Méfiez – vous du noir, lorsque le soleil se couche, au large l’enfer se réveille et menace chaque traversée maritime nocturne. Tuva et Rasmus devront faire face à des dangers et à des choses qui dépassent tout entendement pour les autres adolescents déjà bien éloignés de leurs croyances ancestrales. Les auteures ont choisi des thèmes sensibles et forts, la richesse de la mythologie propre à leur pays d’origine mais aussi de cette culture, de ses us et coutumes qui se perdent dans le cœur de cette nouvelle génération. Elles ajoutent également une forte idéologie écologique évoquant la terrible pollution qui menace les écosystèmes de la mer Baltique. Des notions qui me parlent bien évidemment, les êtres de légende, la mer, l’écologique, et cette ambiance froide et brumeuse où l’angoisse se mêle à l’ébahissement de tant de beauté naturelle, il n’en fallait pas plus pour que je succombe à cette fabuleuse histoire !

En bref, ce premier tome est prenant et promet une histoire bien amenée où les créatures fantastiques côtoient des idéologies écologiques, les personnages sont beaux et attachants et l’environnement magnifique. En prime le roman se termine sans aucun stress pour le lecteur puisque le roman se suffit à lui-même. La boucle de cette première histoire est bouclée ! Je suis très impatiente de lire le second tome.

Je remercie les éditions Michel Lafon et plus particulièrement Camille pour l’envoi de ce très bel ouvrage.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
[Camilla & Viveca Sten] L'île des disparus tome 1 : La fille de l'eau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Camilla Läckberg] Erica Falck et Patrick Hedström Tome 7: le gardien du phare
» Derr, Megan - Les Dieux Disparus (Tome 03) La Rose de Pierre
» Viveca Sten, la nouvelle reine du polar scandinave
» LES DIEUX DISPARUS (Tome 05) CHAOS, de Megan Derr
» LES DIEUX DISPARUS (TOME 04) POISON, de Megan Derr [M/M]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: