Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Westley Diguet & Alexandra V. Bach] L'âme de l'enfer

Aller en bas 

votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7307
Points : 7978
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 34
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Westley Diguet & Alexandra V. Bach] L'âme de l'enfer   Sam 17 Mar - 23:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Année d'édition : 2018
Edition : Gloriana
Nombre de pages : 115
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Il est le dieu des Enfers. Redouté des Hommes. Honni par les siens.
Au fond de son cœur continue de brûler le désir ardent d’être enfin heureux malgré la tâche qui lui a été dévolue.
Hadès n’a pas souhaité régner sur les âmes des mortels. Cependant, rien ne l’empêchera de choisir sa reine. Quand bien même cela déchaînerait les puissances des dieux de l’Olympe.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7307
Points : 7978
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 34
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Westley Diguet & Alexandra V. Bach] L'âme de l'enfer   Sam 17 Mar - 23:31

Hadès, Poséidon et Zeus sont trois frères, des Dieux vénérés par les hommes dont l’adoration accroît leur puissance. Pourtant, Zeus décide de mettre Hadès à la tête des Enfers dont personne ne veut malgré le potentiel guerrier et fin stratège du Dieu. Ce dernier ne souhaite pas se retrouver dans les ombres, dans cet endroit à la réputation funeste, violente et dévastatrice, pourtant il n’a pas le choix d’accepter. Abandonné, seul avec sa « conscience », Hadès traverse les temps, les ténèbres et se transforment peu à peu, devenant plus que l’ombre de lui – même, sans toutefois perdre un objectif, trouver une femme qui l’accompagnera dans son règne, trouver l’amour qui le rendra un peu moins seul dans ce lieux sordide, trouver celle qui pourrait lui rendre son âme.

Hadès est un personnage mythique, que l’on soutient dès le départ malgré sa transformation au cours du temps, c’est finalement le frère mal aimé, celui que l’on abandonne à son propre sort, celui dont on se méfiait du potentiel que l’on a subtilement éteint en l’envoyant dans le pire des endroits. Pourtant, Hadès aussi désespéré parait-il, il n’en n’oublie pas son envie d’être accompagné, de trouver l’amour. C’est un bon Dieu, qui prend les choses à cœur ainsi que son rôle mais qui au cours du temps est brisé par la noirceur des morts qu’il côtoie et par sa réputation ternie, les hommes le craignent plus qu’ils l’adorent. On ne peut que s’attacher à ce personnage, espérant qu’il trouve celle qui le réanimera un peu, lui souhaitant de retrouver le chemin de la lumière plutôt que de continuer à sombrer toujours plus dans les ténèbres.

Des rencontres féminines, il en fera, des déceptions, il en aura également, l’amour peut parfois faire plus de mal que de bien, et Hadès l’apprendra à ses dépends jusqu’à ce que Perséphone, fille de Zeus et de Demeter (déesse de l’agriculture et des moissons) fasse son apparition… De là, naîtra une très belle romance mythologique, loin d’être facile et acceptée cependant. L’auteur offre avec cette réécriture une belle histoire d’amour éprise de solitude et de noirceur avec une conclusion pleine de poésie, à la fois dramatique et pleine d’espoir. L’ensemble est joliment illustré par la talentueuse Alexandra V. Bach.

Des illustrations soignées et magnifiques mais pas forcément toutes inédites, j’en connaissais déjà beaucoup et ce manque d’innovation ou de renouveau, c’est selon, m’a un peu frustrée. J’aurais aimé plus d’images non connues, plus de créations spécialement faites pour l’ouvrage, et non finalement une illustration choisie dans le superbe répertoire d’Alexandra et accolée à un passage du récit auquel elle correspond. Elles restent belles et en parfaites adéquation avec le récit mais le format ne les met malheureusement pas en valeur. C’est dommage, finalement un peu plus de fioritures n’auraient pas été du luxe pour améliorer l’ensemble texte / illustration, pour l’harmoniser davantage et former un tout indissociable.

Je n’ai pour le coup pas du tout retrouvé l’excellence de Requiem écrit par Arnaud Armant ou encore du très beau Le Cabinet de Curiosité écrit avec la plume poétique d’Hilda d’Alonso, tout deux magnifiquement illustrés par Alexandra. J’avoue, j’attendais vraiment quelque chose du même acabit, une œuvre soignée et parfaite sur la forme, franchement cela aurait pu en le travaillant davantage.

En bref, un roman court avec des illustrations de qualité qui met en avant une réécriture du magnifique personnage d’Hadès et de sa très belle histoire d’amour avec Perséphone. Il est juste dommage que le format soit si peu soigné pour le mettre véritablement en valeur ! Quant à son prix, c’est là aussi à discuter.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
[Westley Diguet & Alexandra V. Bach] L'âme de l'enfer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Arnaud ARMANT et Alexandra V. BACH] Requiem
» Wagon baché roco
» Hommages aux cat-cat-baché
» pages alexandra s.m.
» Alexandra LD "écriture"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: