Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Cara Zina]Heureux les simples d'esprit

Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3649
Points : 3762
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 39
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Cara Zina]Heureux les simples d'esprit   Lun 5 Mar - 22:06



Année d'édition : 2008
Edition : Robert Laffont
Nombre de pages : 234
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : "Je ne suis plus punk depuis bien longtemps, lassée d'affronter les regards, j'ai admis que les cheveux longs me vont mieux que le pétard vert. Je ne me bats plus contre les fachos, ils sont de plus en plus nombreux, je n'ai pas assez de bras. Je ne fais même plus les manifs, j'ai la flemme (à peine une grève de temps en temps, et, en toute honnêteté, c'est plutôt parce que tout est bon pour ne pas aller bosser). Je ne défends plus les squats, j'ai cédé aux sirènes du confort. Je ne monte plus sur scène pour cracher ma rage, je n'héberge même plus de sans-papiers, si ce n'était pour le sexe, si ça se trouve je ne fréquenterais plus que des Blancs (non, j'exagère). Enfin j'ai abandonné les biographies de taulards au profit de celles de princesses de Park Avenue, c'est la fin d'une époque."

Peut-on devenir mère courage et maîtresse d'école respectable sans s'asseoir pour autant sur ses rêves d'adolescente rebelle? Voici l'histoire mordante d'une punkette qui s'est assagie, mais a encore la tête pleine de colère et d'utopie, d'une jeune femme toujours ramenée à la marge et qui revendique son humour comme carte de séjour. Vif comme un riff de guitare, un livre-miroir pour la génération anarcho-punk.

Cara Zina a grandi dans la fascination de la guérilla urbaine et a failli finir douzième épouse dans une chefferie du Cameroun. Fan des Bénis et de Bootsy Collins, elle a hurlé sa rage avec Virginie Despentes au sein du groupe Straight Royeur. Heureux les simples d'esprit est son premier roman.


**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (21/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (15/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3649
Points : 3762
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 39
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Cara Zina]Heureux les simples d'esprit   Lun 5 Mar - 22:23

Comment chroniquer un livre aussi fort ? Moi en tout cas, j'en suis incapable. Je m'étais promis de le relire, c'est chose faite, et Heureux les simples d'esprit m'a à nouveau terrassé par sa justesse, transporté par son énergie.
Cara Zina y parle de sa vie au sens le plus large et à la fois le plus intime : de son adolescence à ses amants, en passant par la rencontre de son mari et de l'arrivée de leur fils. Les aventures d'une vie de femme, mouvementée, tumul-tueuse, avec ses cotés très -faussement-"rangés" d'enseignante et de maman.
Le mieux est de vous laisser quelques extraits, mais il faudrait citer le roman entier !
A propos de son ex mari, qui a glissé dans l'alcool et les comportements violents :
"Et moi j'ai mis si longtemps à m'en rendre compte, j'ai voulu croire qu'il était marabouté, surmené, déprimé, qu'il irait mieux quand il aurait un vrai travail qui lui occuperait l'esprit, qu'il serait guéri q'il avait un enfant qui le détournerait de lui-même...j'ai tellement repoussé les limites du raisonnable, relativisant toujours par rapport à l'étape précédente, ça avait fini par être lui et moi contre le monde entier, qu'il a fallu mettre des kilomètres entre nous pour retourner à la norme, à la vraie vie, au libre arbitre. la distance m'a permis de m'affranchir physiquement et le temps de m'affranchir moralement. " p.56

A propos des regards que les gens portent sur elle et son fils handicapé :
"Je voudrais que les gens comprennent que la compassion pue le mépris, autant que le bon esprit pue la connerie." p.73

La plus phrase la plus forte du roman, parce qu'elle a trouvé un écho dans tout mon être : "J'essaye d'être résolument optimiste à tendance invincible" p.54

Un très beau roman, un cri de guerre contre la bêtise, mais aussi une déclaration d'amour et de vie.

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (21/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (15/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Cara Zina]Heureux les simples d'esprit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réfléchir en deux fois
» ITO NAGA : Invité grandiose
» Esprit de collections
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première
» Pont Saint Esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Témoignages/autobiographie/drames-
Sauter vers: