Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Leena Lehtolainen] Mon premier meurtre

Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
100%
 100% [ 1 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3052
Points : 4210
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Leena Lehtolainen] Mon premier meurtre   Mer 13 Déc - 9:42


Année d'édition : 2011
Édition : J'ai Lu
Nombre de pages : 281
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Après quelques années à la police nationale où la routine des procès-verbaux et interrogatoires de petits délinquants l'ennuie, Maria Kallio reprend ses études à la fac de droit. Elle accepte alors un remplacement. C'est l'occasion de sa première enquête criminelle : un jeune homme est retrouvé noyé, après un week-end dans la villa de ses parents en compagnie de sept autres membres d'une chorale. L'un d'eux est forcément le coupable. Maria connaît les suspects et sa jeunesse ne la rend guère crédible. La victime était un garçon riche, talentueux et aux succès faciles. Autant de bonnes raisons de lui en vouloir..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3052
Points : 4210
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Leena Lehtolainen] Mon premier meurtre   Mar 2 Jan - 4:41

Dés le début et malgré qu'elle ait effectué plusieurs années dans la police avant de reprendre ses études, on est abasourdi qu'une enquête judiciaire soit confiée à une réserviste novice dans le domaine. On n'échappe pas non plus au cliché avec un supérieur alcoolique invétéré maintenu dans ses fonctions alors qu'il se trouve la plupart du temps absent du commissariat pour cette raison. Coté cliché on est servi car l'auteure les accumule avec des policiers masculins machistes et un personnage central qui fait tout ce qu'elle peut pour s'intégrer dans ce milieu en donnant un visage de la police pas flatteur. L'auteure sur le comportement de la jeune femme et sa présentation nous en a dressé une liste interminable.

L'enquête dès le début s'avère des plus classiques de la littérature nordique avec un synopsis proche du huis clos et une victime pas très nette dans les affaires qu'elle menait. Une enquête qui démarre donc en toute logique par les témoignages des sept autres membres du groupe, seuls présents sur place. Mais très rapidement l'auteure dévie du sujet principal le récit s’orientant sur les relations qu’entretenait entre les différents suspects et force est de reconnaître une fois de plus on va se retrouver encore avec des clichés. Des relations extrêmement compliquées qui vont tout de même à force de recoupements permettre à l'enquêtrice de découvrir que le défunt n'était pas aussi sympathique et était mêlé à plusieurs trafics.

Cette partie somme toute assez indigeste aurait pu passer si on n'avait pas de plus les atermoiements de Maria sur sa propre situation, sur ses hésitations sur son avenir, ses histoires d'amour ratées,... Le côté dramatique du meurtre est vite remplacé par un côté mélodramatique guimauve qui permettrait de classer ce roman dans un autre catégorie de la littérature. On est effectivement avec l'héroïne comme cité par autre source pas loin d'une cousine de Bridget Jones et de Stephanie Plum. Désolé si l'on s'éloigne du sujet principal l'enquête mais on ne peut s'empêcher de suivre la même orientation que le synopsis du roman.

On a beaucoup de mal à suivre l'enquête car Maria passe dans ces moments là plus de temps à taper la discute oubliant à mettre reprises les questions essentielles à son enquête. Certes elle débute dans la police judiciaire mais là l'auteure fait très fort tout comme dans le dénouement du jamais vu.

Au scénario quelque peu linéaire il faut ajouter un style plat qui ne favoris nullement la dynamique de lecture. Il vaut mieux passer son chemin !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Leena Lehtolainen] Mon premier meurtre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leena LEHTOLAINEN (Finlande)
» La jeune fille aux prunes
» Conseils pour achat d'un premier appareil photo
» Des conseils pour mon premier "reflex"................
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: