Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Résilience] Damien Leban

Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3051
Points : 4209
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Résilience] Damien Leban   Mer 13 Déc - 9:39


Année d'édition : 2017
Édition : Fleur Sauvage
Nombre de pages : 366
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Sur la tempétueuse île de Vinalhaven, l'éminent truand George Karletti est torturé à mort devant sa famille. Le shérif local bâclant volontairement l'enquête, ses deux adjoints reprennent discrètement l'investigation. Entre chasse à l'homme, pression de la mafia et influences politiques, l'archipel maudite est alors mis à feu et à sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3051
Points : 4209
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Résilience] Damien Leban   Ven 15 Déc - 12:20

S’empressant de rentrer du continent, la tempête annoncée venant d'éclater Charline rejoint sa villa sur l'île de Vinalhaven. Juste le temps de déposer ses emplettes et elle aperçoit de la fenêtre de sa cuisine une grande tache rouge inhabituelle dans la haie de conifères qui entoure la propriété. Malgré le décharnement des éléments elle sort pour vois qu'elle est cette tache : sur une toile rouge est inscrit à la peinture ces mots : « Merci de m'avoir ouvert cette porte ». Elle se précipite à l'intérieur et découvre un homme intégralement vêtu de noir qui menace son fils d'un couteau sur la gorge. Commence pour elle le début d'une nuit de cauchemar... et le lendemain son mari, un fils d'une influente famille de maffieux est mort horriblement torturé.

Le shérif Hanson, sur les conseils de son père et à la demande de la famille va bâcler l'enquête et lancer ses adjoints su une chasse à l'homme d'un détenu évadé du centre de détention évadé aux prémices de la tempête.Mais les deux adjoints qui ne croient pas à cette coïncidence vont mener de leurs côtés leur propre enquête.

Pour les deux adjoints les indices sont minces, le comportement du shérif et les tueurs envoyés par la famille ne va pas leur faciliter la tâche : c'est dans un climat de suspicion, de corruption, de pouvoir de l'argent, des influences des puissants qu'il vont devoir travailler. Une ambiance particulièrement sombre exacerbée par les conditions climatiques qui isolent totalement l’île. Un contexte qui n'est pas sans rappeler certains auteurs nordiques.

L’intrigue est bien ficelée et bien maîtrisé avec de nombreux rebondissements, le meurtre d'un autre membre de la famille va accentuer le climat de malaise qui va monter d'un degré supérieur à l'arrivée du continent de la Police Judiciaire qu n'avait pas été prévenue.

Quand les indices, essentiellement présentés par les adjoints, conduisent à un coupable idéal, le lecteur ce dit que tout est terminé, mais pour l'auteur vient le temps des révélations détonantes qui viennent expliciter en apothéose le prologue et les zones d'ombres non alors éclairées. Des révélations qui haussent d'un ton un scénario déjà particulièrement noir tout en lui ajoutant un côté plus atroce pour les deux enquêteurs principaux au passé quelque peu trouble.

Si le couple d'enquêteurs est intéressant à suivre notamment dans leurs joutes verbales saupoudrées d'humour qui ajoute un ton plus léger au scénario particulièrement glauque, le personnage du shérif n'a pas apporté toute notre adhésion. Certes pour les besoins du scénario il était nécessaire dépeindre comme un homme tout particulièrement abject, mais par moments son portrait se révèle quelque peu caricatural. Les personnalités psychologiques des personnages sont bien fouillées attirant soit l'empathie soit le dégoût du lecteur et même parfois les deux à la suite au fil de l'évolution du scenario.

Les descriptions sont bien dosées nous permettant de découvrir les beautés de l'île sans entraver l'enquête. Les vues de l’île sont bien mises en valeur notamment par le contraste avec le déchaînement des éléments.

La plume de l'auteur est fluide, souvent acérée ce qui combiné aux nombreux rebondissements donnent une excellente dynamique de lecture.

Un scénario très bien maîtrisé, une situation de huis clos qui ajoute un plus au côté teinté de roman noir du récit, un côté psychologique travaillé,... Après un excellent roman mêlant le policier et le fantastique, l'auteur nous séduit une nouvelle fois avec un thriller peut être un peu plus classique mais addictif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Résilience] Damien Leban
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Damien Thesee
» Damien Rice
» Damien
» Damien junior
» François Damien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: