Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Marie Darrieussecq]Truismes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3540
Points : 3594
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Marie Darrieussecq]Truismes   Mar 13 Juin - 20:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Année d'édition : 1996
Edition : P.O.L.
Nombre de pages : 158
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : «Le directeur a été très gentil avec moi le jour de mon embauche. J'ai eu la permission de gérer ma parfumerie toute seule. Ça marchait bien. Seulement, quand les premiers symptômes sont apparus, j'ai dû quitter la parfumerie. Ce n'était pas une histoire de décence ni rien ; c'est juste que tout devenait trop compliqué. Heureusement, j'ai rencontré Edgar, et Edgar, comme vous le savez, est devenu président de la République. C'était moi, l'égérie d'Edgar. Mais personne ne m'a reconnue. J'avais trop changé. Est-ce que j'avais raté la chance de ma vie ? En tout cas, je ne comprenais toujours pas très bien ce qui m'arrivait. C'était surtout ce bleu sous le sein droit qui m'inquiétait...»



**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3540
Points : 3594
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Marie Darrieussecq]Truismes   Mer 14 Juin - 7:42

Voilà un roman qui ne laissera personne indifférent... S'adresse-t-il surtout aux lectrices ? Peut-être : la présence du corps féminin y est omniprésente, écrasante de chair, d'odeurs, de perceptions.
Ce roman est sous forme de témoignage. La narratrice fait un gros efforts pour nous le confier, elle doit combattre son corps même, lutter pour retrouver une mémoire du passé qui a glissé avec son corps "d'avant".
Elle nous raconte comment, jeune fille, elle a eu la chance de tenir un salon de parfumerie très apprécié. Apprécié des messieurs en particulier, car elle était vraiment très douée en massages "particuliers", avec onguents de luxe et petits extras recherchés. Elle nous raconte son travail et ses clients de façon naturelle, le sexe n'est qu'un détail de ses journées, un boulot comme un autre ou peut-être même mieux, elle est "appréciée", "considérée". Et elle aime Honoré, son compagnon, l'entretient, le dorlote quand il a trop bu, se désole de ne jamais pouvoir faire plus pour lui, si perdu, si gentil...
La narratrice est emportée à la fois par des changements incontrôlables de son corps et par des bouleversements politiques très étranges.
J'ai éprouvé un certain malaise nauséeux devant ce témoignage naïf. Les hommes abusent d'elle, sa mère la méprise et l'utilise, l'homme qu'elle aime l'exploite, et elle continue à "comprendre" qu'ils sont malheureux, ou qu'ils ont besoin d'elle pour aller mieux, elle leur laisse le bénéfice du doute. Entourée de profiteurs, elle interprète les moqueries pour de la compassion, la condescendance pour de la gentillesse. La moindre aumône la rempli de gratitude d'intense. Elle se reproche son manque de culture, ses échecs.
Il y a également la violence des ressentis physiques de la narratrice,
Spoiler:
 
C'est le récit de la déchéance d'une jeune femme qui ne comprend pas le monde dans lequel elle vit, ni les enjeux des interactions humaines, et qui donc ne sait pas se protéger. C'est aussi l'histoire d'une renaissance-émancipation, en une autre forme de vie, plus forte et plus libre, en harmonie avec la nature et les animaux.
Je me suis retrouvée toute bête à pleurer après la dernière ligne, je l'avoue, de tristesse ou de soulagement je ne sais pas : ce livre m'a ébranlé par son coté bancal et cru, "cru" sans vulgarité, cru au sens viande crue, vérité crue, rejet, abus, violence mais aussi beauté dans l'acceptation de l'autre qui crée l'amour.

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Marie Darrieussecq]Truismes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie Darrieussecq - Truismes
» LE BEBE de Marie Darrieussecq
» Who's that girl/sr.Marie Misamu
» [Dupuy, Marie-Bernadette] Famille Roy - Tome 3: Les tristes noces
» Marie-Aude Murail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: