Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

votre avis
1. Coup de coeur
58%
 58% [ 7 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
25%
 25% [ 3 ]
3. Roman sympa
8%
 8% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
8%
 8% [ 1 ]
Total des votes : 12
 

AuteurMessage
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1321
Points : 1354
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 5 Déc - 22:34

Il existe quand même des personnes qui n'ont pas du tout accroché au style ou qui n'ont pas aimé l'intrigue.
Si si.

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Louve
Admin
avatar

Messages : 25412
Points : 34858
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 5 Déc - 23:31

oui j'ai vu... alors que en toute honnêteté, si la bit-lit ressemblait autant à ce petit bijoux, j'en raffolerais davantage !

Je pense que c'est le style qui ne plait pas à tout le monde et la finesse de l'humour. En fait dans Alexia Tarabotti, à l'inverse de bon nombre de romans de bit-lit, il n'y a jamais d'obscénités et de vulgarité. C'est finement dosé et avec beaucoup de classe je trouve !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
cesnat
psychopathe
avatar

Messages : 474
Points : 470
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 44

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Jeu 6 Déc - 7:07

je suis d'accord avec toi louve
l'auteur a choisi une époque victorienne et utilise donc les facteurs qui lui sont propres, donc beaucoup moins de vulgarité et de scènes "crues"
Ceci dit tout ne peux pas plaire à tout le monde et c'est compréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1321
Points : 1354
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Jeu 6 Déc - 8:19

La vulgarité apparait dans le tome 3 (présence de termes injurieux qui dénotent par rapport aux précédents tomes, où je ne me souvenais pas en avoir lu un seul), et justement elle m'a drôlement "choquée" : le fait que l'éditeur ait changé de traducteur y est-il pour quelque chose ?
Bref, le 3ème tome est moins "fin" je trouve dans le style, et c'est dommage.
Je ne sais pas ce que donnera le 4ème, mais je le lirai quand même, bien que le coup de cœur que j'ai eu pour le tout premier ne se soit pas renouvelé avec les suites : je les ai quand même dévorées !

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Belledenuit
psychopathe
avatar

Messages : 576
Points : 750
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 41
Localisation : Aude

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Jeu 6 Déc - 9:29

Mon avis :

Ce livre me tentait depuis pas mal de temps déjà notamment à cause de la particularité de son héroïne, Alexia. Les avis étant toujours très positifs, je voulais le découvrir à mon tour et pourtant j'avais une petite appréhension : celle de ne pas aimer et d'être encore le vilain petit canard. Du coup, c'est avec Avalon que nous avons décidé de faire cette lecture en commun. Cela nous a boostées et heureusement pour nous car autant l'une que l'autre nous avons adoré cet ouvrage.

Nous rencontrons ici Alexia Tarabotti, jeune femme d'une vingtaine d'années qui a une particularité peu commune : elle n'a pas d'âme. Ces êtres peu communs sont appelés par les surnaturels, des paranaturels. De plus, son physique n'échappe pas aux critiques de l'époque puisque notre chère Alexia est typée méditerranéenne (son père était italien), elle a un nez plutôt bien visible et elle a ce qu'il faut là où il faut. Autant dire que cela ne facilite pas son entrée dans le monde et surtout de trouver un éventuel mari. A son âge avancé, Alexia est vieille fille mais attention elle est loin d'avoir le caractère qui va avec.

Tout en Alexia m'a plu : ses réparties, ses particularités, son entrain, ses envies de régler les problèmes... C'est une jeune fille à laquelle on s'attache. C'est un fait indéniable une fois qu'on a fait sa connaissance.

Ce qui marque aussi c'est le mélange d'histoire située au 19ème siècle à Londres avec tout ce que cela comporte en bienséance et l'apparition d'étranges machines pour l'époque. D'un certain côté, cela m'a fait penser à la série La confrérie de l'horloge aux Editions MSK où là encore l'auteur mêle avec brio deux époques dans une histoire. Mais l'analogie s'arrête là. Car avec Sans âme nous abordons le côté surnaturel avec les loups-garous, les vampires et même un automate.

J'ai été subjuguée du début à la fin et les échanges entre Alexia et le comte de Woosley sont tout simplement subliminaux. Ces deux là s'entendent comme chat et chien et se cherchent sans arrêt. C'est vraiment exaltant. On sent l'attirance qui naît entre eux et leurs envies réciproques. Mais l'étiquette, les convenances sont là. Alexia fait tout pour rester une femme bien comme il faut et cela prend du temps pour que tout s'installe entre nos deux héros, pour le plus grand bonheur du lecteur.

Le style de Gail Carriger est à la hauteur de mes attentes. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois. J'ai lu avec plaisir cette écriture fluide, simple et pourtant très précise qui permet de tout imaginer et d'être englobé nous-même dans cette histoire. Grâce à l'auteur, j'ai pu me mettre à la place d'Alexia et qu'est-ce que c'était bon et chaud...

Tout se fait avec volupté, douceur. Mais il y a ce petit brin de folie et de force en même temps. C'est très excitant de suivre tout ce qui se passe dans ce livre. On suit avec un énorme intérêt l'évolution de la relation entre Alexia et le comte mais aussi l'enquête menée par le BUR (le bureau du registre des non-naturels) suite à la mort d'un vampire au début de l'ouvrage.

La mythologie mise en place par l'auteur est excellente. Les différentes maisons et les rapports entre elles sont très bien expliqués. Il n'y a donc aucune difficulté pour tout comprendre et cela donne encore plus envie de se plonger dans la suite de cette série dont la fin est... miam-miam...

En bref, j'ai vraiment accroché à cette lecture. Je l'ai même adorée. Je suis plus que conquise par tout ce qui est créé ici par Gail Carriger et je n'ai plus qu'une seule hâte : me trouver rapidement le tome 2, Sans forme, et le dévorer d'un trait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
Sytra
Dangereux personnage
avatar

Messages : 438
Points : 438
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Jeu 6 Déc - 10:03

Je fais aussi partie de ceux qui ont eu un coup de coeur pour ce premier tome. Je l'ai acheté sur les recommandations d'un ami, et je ne le regrette vraiment pas.

Le style, et surtout l'humour à l'anglaise m'ont régalé ! J'adore l'humour au second degré, et j'ai vraiment été servie. Very Happy L'histoire n'en reste pas moins sérieuse, avec des personnages bien construits. Mais le ton, les petites réflexions d'Alexia, les habitudes de certains personnages... C'était savoureux !

Si j'avais un regret à exprimer par rapport à ce tome 1, c'est une intrigue un peu trop simple. Mais comme là n'est pas l'intérêt principal de ce roman, ce n'est pas bien grave. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sytranoyume.blogspot.com
takisys
Nouveau
avatar

Messages : 53
Points : 54
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 59
Localisation : Présentement, à bord d'un roman en relecture

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 16 Jan - 9:05

Désolée, je n'ai pas du tout accrocher au "style" qui se veut humour anglais et qui n'a au final rien de British et tombe le plus souvent à plat. Ce qu'il manque c'est la subtilité. Un ingrédient très difficile à doser. Après est-ce que ça vient de la traduction?
Bref, j'ai pas dépassé le troisième chapitre, donc je prononcerai pas sur l'histoire elle-même. Sad
désolé, il semble que j'ai commencé par la fin Embarassed le trois en fait, du coup normal que je me soit sentit largué dès le début. Je reviendrais lorsque je l'aurais lu le tome 1


Dernière édition par takisys le Mer 1 Mai - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takisys.livejournal.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25412
Points : 34858
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 16 Jan - 12:27

oh c'est dommage Takisys!

Surtout que trois chapitres, c'est peu pour apprendre à apprécier le roman en lui-même ^^

Mais il en faut pour tous les goûts ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1321
Points : 1354
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 16 Jan - 22:25

takisys a écrit:
Désolée, je n'ai pas du tout accrocher au "style" qui se veut humour anglais et qui n'a au final rien de British et tombe le plus souvent à plat. Ce qu'il manque c'est la subtilité. Un ingrédient très difficile à doser. Après est-ce que ça vient de la traduction?
Bref, j'ai pas dépassé le troisième chapitre, donc je prononcerai pas sur l'histoire elle-même. Sad
J'ai un avis totalement contraire, c'est amusant.
Je trouve même le ton 'british' de l'américaine auteur de ce roman bien plus sympa que celui du dernier auteur vraiment britannique que j'ai lu (bon, en même temps, je n'ai vraiment pas aimé So shocking ! donc il vaut mieux que je ne compare pas...).
Question de goût je dirais, plutôt.
J'ai toujours dit que Le protectorat de l'ombrelle ne peux pas plaire à tout le monde rien que par son style.
Tu as eu raison de le reposer en tout cas, s'il n'est pas pour toi, sinon tu ne te serais vraiment pas fait plaisir (après tout c'est quand même le but premier de ce genre de lecture, à la base).

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
takisys
Nouveau
avatar

Messages : 53
Points : 54
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 59
Localisation : Présentement, à bord d'un roman en relecture

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Jeu 17 Jan - 9:12

Roanne a écrit:

J'ai un avis totalement contraire, c'est amusant.
Je trouve même le ton 'british' de l'américaine auteur de ce roman bien plus sympa que celui du dernier auteur vraiment britannique que j'ai lu (bon, en même temps, je n'ai vraiment pas aimé So shocking ! donc il vaut mieux que je ne compare pas...).
Je trouve que pour sonner réellement British, il manque l'élégance : l'élégante hypocrisie affectée si typique à nos voisins d'outre manche. Rolling Eyes perso, c'est un ton en littérature que j'adore. Comme tu dis si bien : Question de goût je dirais, plutôt.

Roanne a écrit:

J'ai toujours dit que Le protectorat de l'ombrelle ne peux pas plaire à tout le monde rien que par son style.
Tu as eu raison de le reposer en tout cas, s'il n'est pas pour toi, sinon tu ne te serais vraiment pas fait plaisir (après tout c'est quand même le but premier de ce genre de lecture, à la base).
C'est une règle que je m'impose : ne pas continuer un livre qui me rebute. Je suis dyslexique, lire me demande des efforts, je les réserve aux livres qui "m'embarquent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takisys.livejournal.com/
Yezahel
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 2116
Points : 2101
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 31
Localisation : Sous l'océan

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 1 Mai - 15:49

« Une histoire de vampires, de loups-garous et d’ombrelles ! » J’avoue qu’au départ je n’étais pas très attirée par cette accroche et encore moins par le résumé en quatrième de couverture… et pourtant cette lecture se révèle être un énorme coup de cœur. Je ne sais pas trop ce que j’attendais trouver dans les lignes de Gail Carriger, mais surement pas une histoire si bien ficelée et aussi addictive. J’ai adoré !

L’aventure d’Alexia Tarabotti se déroule donc à Londres, dans ses parcs aux fleurs parfaitement taillées où elle peut admirer le vol des dirigeables, dans les bals de la haute société où les gens regardent son profil de travers à cause de l’héritage génétique italien de son père, dans le salon familial où elle supporte de moins en moins les blablatages de ses sœurs qui aiment raconter les derniers potins sur la meute de loups-garous locale ou sur les déboires de la ruche vampire du quartier… Rien de bien exceptionnel si on occulte le fait qu’Alexia soit née sans âme ! Alors si notre héroïne est un peu mise de coté par la société à cause de son caractère particulièrement sanguin, Alexia s’isole aussi de son plein gré pour protéger son secret : à son contact, les être surnaturels redeviennent de banals humains. Eux, vampires et loups, connaissent parfaitement son existence. Alors quand un vampire perd ses crocs en essayant de là mordre au cou, Alexia comprend qu’il y a un problème… et d’autant plus qu’elle n’a d’autre choix que de l’éliminer froidement dans une bibliothèque où elle s’était retirée pour se rafraichir loin des danseurs du bal. Quel défaut d’éducation ! Il semblerait que la reine de la ruche de Westminster ait oublié d’enseigner les bonnes manières à ses nouveaux nés. Pourtant Alexia va vite comprendre qu’il s’agit de bien plus que ça. Entourée par Lord Maccon, l’alpha de la meute de Londres, et Lord Akeldama, un vampire solitaire, notre vieille fille va aller de découverte en découverte… mais pas uniquement sur le monde surnaturel Wink il se pourrait bien que la demoiselle se trouve elle-même en chemin. Mais motus et bouche cousus, je n’en dis pas plus !

J’ai vraiment adoré le personnage d’Alexia ! Même s’il m’a fallu un peu de temps pour apprendre à la connaitre et la comprendre, surtout avec son débordement de sale caractère dans le premier chapitre, je me suis ensuite très rapidement attachée à cette héroïne particulièrement intelligente. Bien qu’elle ne soit pas une martyre, j’ai été peinée de la voir si « seule » même au sein de sa famille. Les paroles de sa mère sont vraiment blessantes ! Alors, quand elle commence à dépasser les limites de l’attitude convenable d’une vieille fille de son rang, je me suis presque vue applaudir… sauf que je ne voulais pas lâcher le livre une seule seconde pour dévorer la suite !

Vous l’aurez compris, le style de l’auteur m’a totalement embarqué dans l’histoire. A part le premier chapitre qui m’a donné un peu de fil à retordre, le rythme du roman est ensuite très agréable. Alternance de passages descriptifs et d’action qui ne laisse pas le temps au lecteur de s’ennuyer. Les dialogues sont aussi un point fort de ce livre : piquants et amusants tout en respectant bien la mode de l’époque victorienne. J’ai adoré les répliques guindées des personnages même dans les pires situations. Et puis j’ai aussi beaucoup aimé le coté romance qui est parfaitement maitrisé. Je ne suis pas restée sur ma faim puisque l’auteur nous offre quelques passages « osés » pour l’époque. C’est écrit très finement, sans tomber dans le vulgaire. J’aime !

Enorme coup de cœur pour ce roman ! J’ai d’ailleurs acheté la suite hier soir…

Un grand merci aux éditions « Le livre de poche » et au forum Mort-Sure pour ce partenariat.

**********************

Mon blog : http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25412
Points : 34858
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 1 Mai - 16:15

j'ai envoyé ta chronique elle est super et je suis contente que tu ai autant aimé !!! bienvenue dans le club des fans d'Alexia ^^ cheers

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Yezahel
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 2116
Points : 2101
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 31
Localisation : Sous l'océan

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 1 Mai - 16:22

:amour: Merci à toi Louve!!!

Heu... Il reste de la place sur le canapé du club? Sinon tant pis, je m’assois sur les genoux de quelqu'un.

**********************

Mon blog : http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
zebuline
succube des enfers
avatar

Messages : 4004
Points : 3687
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 1 Mai - 17:53

Ce livre se déroule en Angleterre à l'époque victorienne. Les créature de l'ombre telle que les vampires et les loup-garou sont sortie de l'anonymat, et tout le monde est au courant de leurs existences.
En bref:
Les vampires vivent en "ruche" pour la plupart. Certains humains, que l'on nomme "drone" les servent, pour plus tard rejoindre le monde des immortels. Et point important, il n'y a que les "reines" vampires qui peuvent créé des vampires.
Pour les loup-garou, ils vivent en meute. Et pour eux aussi il y a des humains à leurs service pour la même raison que les vampires xD, mais ils sont nommés "porte clef" (merci Yezahel!). Pour les loup-garou rien de spécial, un alpha, une meute, des solitaires, voila.

Mais le personnage important ici, c'est Mlle Tarabotti. Elle est une "sans âme". Voilas une chose original ! quant elle touche un être surnaturel, elle le rend humain et ça tant qu'elle est en contact avec.
Alexia va se retrouver confrontait à un vampire qui veut se nourrir d'elle. Pourtant dans la ruche des vampires de Londres tous savent qu'à son contacte ils perde tout leur pouvoir ! y compris leurs canines ! comment ce vampire peut, ne pas être au courant? et d'ou vient t'il ? Lord Maccon va devoir enquêté pour découvrir ce qui se trame ... Mais Alexia n'est pas décidé à le laissé chercher seul ! après tout c'est elle qui a été attaqué !

J'ai eu un peu de mal au début de ce livre à rentrer dans l'histoire.
Déjà dû à l'époque où se déroule l'action. J'aime beaucoup cette époque, mais j'avoue que certaine choses rende les lectures sur cette époque un peu moins facile. Les objets par exemple ^^ comme au début du roman" les besicles" (je ne savais pas que c'était l'ancêtre des lunettes ... ).
Et ensuite l'action met un peu de temps à arriver. Même si j'avoue que le premier chapitre est très bien fait, car on découvre de suite les personnages important : Mlle Tarabottie et Lord Maccon, ainsi que leurs caractères !

Pour ce qui est des personnages j'adore Alexia !!! elle m'a beaucoup fait rire tout au long de ma lecture, ses pensés en particulier mais aussi sa façon d'être ! c'est un personnage très intelligent dans un monde où la femme n'est qu'un objet qui attend d'être marié pour ensuite, être une épouse rien de plus. Mais notre héroïne n'est pas comme ça, elle ne cadre pas avec cette époque et ce décalage est très sympa !
Le personnage de Lord Maccon est celui d'un loup-garou "typique" si je peux dire. Beau, fort, dominant .. voila. J'ai été sous le charme!! malgré que ce personnage était très prévisible.

Pour conclure j'ai beaucoup aimé cette lecture. En moins de cent pages je suis devenu addict de cette série ! J'ai adoré lire les aventures d'Alexia, qui est vraiment un personnage très original! à chaque page tourné j'avais hâte qu'il y ai une autre confrontation entre Alexia et Lord Maccon !
C'est une lecture qui m'a vraiment fait passer un bon moment ! j'ai rarement autant ri en lisant un livre!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/
zebuline
succube des enfers
avatar

Messages : 4004
Points : 3687
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 1 Mai - 17:56

Yezahel a écrit:
:amour: Merci à toi Louve!!!

Heu... Il reste de la place sur le canapé du club? Sinon tant pis, je m’assois sur les genoux de quelqu'un.
moi aussi je veux une place !!!!

Spoiler:
 

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/
takisys
Nouveau
avatar

Messages : 53
Points : 54
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 59
Localisation : Présentement, à bord d'un roman en relecture

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 1 Mai - 18:54

takisys a écrit:
Désolée, je n'ai pas du tout accrocher au "style" qui se veut humour anglais et qui n'a au final rien de British et tombe le plus souvent à plat. Ce qu'il manque c'est la subtilité. Un ingrédient très difficile à doser. Après est-ce que ça vient de la traduction?
Bref, j'ai pas dépassé le troisième chapitre, donc je prononcerai pas sur l'histoire elle-même. Sad
désolé, il semble que j'ai commencé par la fin Embarassed le trois en fait, du coup normal que je me soit sentit largué dès le début. Je reviendrais lorsque je l'aurais lu le tome 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takisys.livejournal.com/
zebuline
succube des enfers
avatar

Messages : 4004
Points : 3687
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mer 1 Mai - 19:11

lol bon en même temps c'est dingue ces série ou il ne sont pas capable de noté les numéro !!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/
angelebb
Proie
avatar

Messages : 159
Points : 164
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 35
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Dim 26 Mai - 10:36

Citation :
Mon avis...
*
Cette lecture à bien failli être un échec. Les premières pages m'ont surprise de part le style d'écriture que j'ai trouvé vieillot et pas du tout agréable à lire, et je dois bien avouer que je ne me suis habituée à cet aspect désuet qu'à partir de la moitié du roman.
Mis à part ce soucis, l'histoire est incontestablement atypique et charmante.
J'ai trouvé que le côté Science-Fiction/Steampunk était à porté de tous et facile d'accès.

Malheureusement je m'attendais à mieux.

Certes c'est atypique de part beaucoup d'aspects (l'écriture, les personnages), c'est carrément drôle (avec par exemple les répliques entre Aléxia et Lord Maccon) et le situations loquaces ne manquent pas. Il règne une atmosphère si "so british" et très charmante tout au long de ce premier roman.

Toutefois malgrè tous ces bons éléments, je ne suis pas totalement entrée dans l'histoire.
J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de répétitions (on nous explique au moins dix fois la nature particulière de notre héroïne :/), pas beaucoup d'actions et un certains manque de tonus dans l'histoire.Je l'ai trouvé un peu plate en fait.
La fin par contre et contre toute attente m'a surprise et beaucoup plue!!!

Au niveau des personnages... Je ne les aient pas trouvé si travaillés que cela; leur passé respectif est relativement simple et ne sont pas l'attrait principal des héros (il n'y a pas de beaux bruns torturés au passé mystérieux par exemple).En revanche, la relation entre eux, et plus particulèrement entre Aléxia et Lord Maccon est vraiment sympa à suivre.
Le caractère de chacun est bient trempé.

Aléxia, d'une beauté jugée trop simple et commune, célibataire de 26 ans et considérée comme vieille fille pour son époque (XIXè siècle), très à cheval sur les présentations... à la langue bien pendue.
Elle enchaine les répliques acérées aussi bien que son ombrelles fétiches pour de sortir des situations les plus délicates!!!
Lord Maccon, Alpha et loup-garou de son état, fort et bourru ne sera pas si insensible que cela à la presonnalité d'Aléxia...


En conclusion: un avis entre deux eaux pour ce début de saga. J'ai aimé mais pas autantq ue j'aurai voulu, des défauts qui j'espère s'estomperont dans les prochains tomes.
Je voudrai autant de peps dans l'histoire que dans les personnages!!!
La fin intriguante et surprenante me donne envie toutefois de poursuivre la saga; le nouveau statut d'Aléxia semble prometteur!!!!

Extrait...
*
"Mademoiselle Tarabotti était en général très discrète quant à son absence d'âme, même dans sa propre famille. Elle ne fait pas partie des morts-vivants, entendons-nous bien. Elle était un être humain bien en vie, mais il lui manquait simplement...quelque chose. Ni sa famille, ni les membres des cercles sociaux qu'elle fréquantait ne le remarquaient jamais. Mademoiselle Tarabotti leur apparaissait comme une vieille fille dont la triste condition résultait de toute évidence de la combinaison d'une personnalité dominatrice, d'un teint mat et d'un visage aux traits trop prononcés" (p.27)


Mon ressenti 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelebb.over-blog.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25412
Points : 34858
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Dim 16 Mar - 12:41

sortie le 12 mars


**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
zebuline
succube des enfers
avatar

Messages : 4004
Points : 3687
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Dim 16 Mar - 15:10

ça doit être sympa en graphique ... mais j'espère que les dessins sont à la hauteur de ce monde!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6961
Points : 7512
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Sam 13 Déc - 14:56

L'ambiance à la fois fantastique et steampunk de ce roman apporte une nouveauté et un rafraîchissement dans mes lectures du genre qui commençait à être lassantes. Composé un personnage atypique aux répliques percutantes voire impertinentes, vieille fille de son état et à l'éducation due à son rang et vous obtenez Alexia qui est tout sauf sans personnalité !

Alexia Tarabotti, sans âme, vieille fille de bonne famille, explore les mondanités accompagnées de sa mère et de ses deux jeunes demi-soeurs. Un soir, à nouveau ennuyée par cet énième bal où la nourriture est rare, elle se réfugie dans la bibliothèque de la demeure. Là un homme, qui n'est autre qu'un vampire, l'accoste, la menace pour finalement mourir sous le coup défensif de son ombrelle. Bien sûr Lord Maccon, un bel écossais Loup-garou incroyablement agaçant, est mis au parfum et enquête sur cet "accident". Alexia est dans sa ligne de mire, mais aussi menacée par d'étranges êtres d'un groupuscule extrémiste.

Le roman dénote des écrits du genre, d'une part par son atmosphère steampunk et fantastique ; l'époque Victorienne avec ses femmes prudes aux manières irréprochables, dirigeables, machines à vapeur et engrenages, et créatures surnaturels, se côtoient, d'autre part par ses personnages principaux , Alexia et Lord Maccon, ovnis du genre, dans ce monde qui ne leur correspond pas. Alexia est un personnage drôle, rafraîchissant et intelligent, cette vieille fille de 26 ans, d'origine italienne n'aspire plus à se marier et cache un secret à sa famille ; il s'agit d'une paranaturelle, un être sans âme qui semble annihiler tout effet surnaturel des créatures qu'elle touche. A côté de cela, elle est curieuse et pleine de répartie, dans cette époque puritaine où le rôle des femmes se limite à sourire, être jolie et manquer d'esprit, Alexia est tout le contraire, un physique tout en exotisme qui aspire davantage au plaisir de la chair qu'à une femme au foyer, et un franc parlé qui ne cesse de faire honte à sa famille. Bien sûr, Alexia a également le don de s'attirer les amitiés de personnages douteux (Lord Akeldama entre autre) et des ennuis à foison. Lord Maccon, Alpha de la meute Loup Garou de la ville et au service de la reine pour toutes enquêtes concernant les êtres surnaturels, est un personnage irascible, imprévisible et souvent perdu entre sa nature "animale" et les attitudes convenables de la société. Le Comte est respecté mais inspire aussi beaucoup de craintes et de méfiance. Excepté pour Alexia, laquelle semble exacerber son agressivité, leur rencontre est souvent ponctuée de joutes verbales acerbes, de regards incendiaires et d'irrespect partagé et pourtant...  Heureusement, le Béta de la meute, le professeur Lyall, plus doux et plus engageant que son alpha, apporte un apaisement attendrissant et tient là un rôle primordial sur la santé mentale de son alpha. Quand à Lord Akeldama, le vieux vampire édulcoré et à la personnalité acidulée, est plein de tendresse pour Alexia et est très mystérieux.

Concernant l'histoire de fond, l'enquête est plutôt palpitante et sombre le lecteur dans un groupe aux attitudes monstrueuses où la peur de la différence et des capacités d'autrui les entraînent dans des actes extrêmes et morbides. Cela apporte énormément de profondeur à un récit qui s'annonçait léger en apparence. L'auteure a par ailleurs un style assez dynamique à l'image de son héroïne, un côté posé et élégant mêlé à un côté brute et franc, cette dualité apporte des phases de lectures douces entrecoupées d'action et de dialogues irrésistibles. On ne s'ennuie donc jamais même si on peut reprocher une certaine longueur au démarrage de la lecture.

En bref, une belle surprise que ce roman : une ambiance originale, une héroïne dépaysante et piquante et une enquête pleine de crédibilité. Que demander de plus ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Michou
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 1960
Points : 1924
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 38
Localisation : quelque part dans ma tête...

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Ven 20 Mar - 19:08

Gros coup de coeur pour ce premier tome ! Voilà, comme ça, ça c'est fait ^^
Plus sérieusement, je crois bien avoir tout aimé dans ce roman :
L'histoire est très intéressante : nous sommes dans un Londres du 19ème siècle, où le monde fantastique s'est révélé. Ainsi, loups garous et vampires sont connus de tous, et font partie intégrante de la société. Le récit commence par l'un de ces vampires qui agresse notre héroïne. Malheureusement pour lui, Alexia, de la même façon qu'elle ne mâche pas ses mots, elle ne rechigne pas à ce salir les mains et à prouver une fois de plus qu'elle est une femme forte et moderne. Très vite, on va se rendre compte que des vampires et des loups garous disparaissent. Cela est-il lié à l'agression de Miss Tarabotti ?
Les personnages, même les plus loufoques comme la meilleure amie d'Alexia avec ses chapeaux tous plus laids les uns que les autres, ou encore les soeurs qui même si elles rabaissent constamment notre héroïne, ne sont pas méchantes, ont tous leur importance et apportent beaucoup à ce récit, en particulier bien sûr, Alexia et Lord Maccon, dont les échanges verbaux sont de vraies petites pépites. On se régale en lisant les rencontres et altercations de ces deux-là !
L'époque où se place l'action fait aussi beaucoup. Déjà, de part le langage utilisé qui donne un certain ton au récit, puis par l'ambiance de l'époque, les costumes, Londres ... Une époque avec des habitudes et mœurs si différentes des nôtres, notre héroïne est après tout considérée comme une vieille fille, et donc sans plus aucune chance de se marier, alors qu'elle n'a que 25 ans !
J'ai également adoré le style de l'auteur : c'est drôle, piquant, et tellement british ! On est emporté sans peine dans un tourbillon un peu fou, mêlant action, humour, danger, et amour.
Car bien sûr, il y a de la romance dans l'air, ponctuée de quelques scènes à peine olé olé, entre nos deux héros, pour notre plus grand plaisir Very Happy

En bref, un premier tome passionnant, avec une héroïne qui n'a pas la langue dans sa poche, un Lord qui fait rêver, un univers original, le tout saupoudré d'une bonne dose d'humour à l'anglaise !

**********************


"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
roxou06
Proie
avatar

Messages : 128
Points : 131
Date d'inscription : 16/02/2015

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Mar 24 Mar - 10:28

Ce livre me tente déjà depuis quelques temps :) j'ai plein d'autres livres à découvrir avant, mais je pense le découvrir un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lavienenrose.wordpress.com
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1716
Points : 1565
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Sam 2 Mai - 12:58

Ce premier tome signe pour la merveilleuse découverte d'Alexia Tarabotti. Lu, il y a presque deux ans, je vais essayer de restituer au mieux mon ressenti.

Alexia Tarabotti, fille d'un père italien, est en passe, à 26 ans, de devenir une vieille fille. Il faut dire que son physique fort et plus bronzé que le veut la mode de l'époque londonienne, n'attire pas beaucoup de prétendants. Faisant fi des regards extérieur, Alexia est une femme indépendante avec un caractère bien trempé. Si elle est au fait des dernières modes, elle se renseigne aussi sur les nouvelles technologies. En plus d'être une femme originale pour l'époque, elle est aussi une "Sans âme", remède ou malédiction aux surnaturelles.

Gail Garriger nous lance dans le vif du sujet des les premières pages lorsque Alexia tue un vampire par inadvertance lors d'une petite soirée. C'est là que nous rencontrons le beau Lord Conall Macon. Au premier abord, on peut dire qu'entre lui et Alexia, c'est électrique. Le lecteur suit avec délectation l'évolution de la relation entre ces deux personnages haut en couleurs qui poursuivent la même enquête.
Je ne me souviens de tous les détails de l'intrigue, je l'avoue, mais je peux vous dire que jusqu'au dernier ligne, on se pose la question de qui est l'instigateur de tout ce barda.

L'auteur maîtrise d'une main de maître son roman du début jusqu'à la fin. Le style peut rebuter au début, mais le texte reste fluide entre les descriptions et les dialogues. Ces derniers sont souvent plein de traits d'humour ou de réparti bien senti de la part d'Alexia. Celle-ci a toujours son mot à dire sur tout, au grand damne de Lord Maccon.

Le deuxième point fort de ce roman est ses personnages. On ne parle plus de Lord Maccon, le loup-garou, beau et buté ou d'Alexia, la paranaturel sans limite. On trouve aussi un vampire coquet, Lord Akelma avec ses surnoms tous plus élaborés les uns que les autres ou encore le sage professeur Lyall qui pallie au sale caractère de son Alpha. Des personnages secondaires qui tiennent une place importante dans l'histoire et auxquels on s'attache tout autant.

Le Protectorat de l'ombrelle est une saga prometteuse alliant intrigue rythmée et prenante à des personnages uniques et drôles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
☆May
psychopathe
avatar

Messages : 467
Points : 571
Date d'inscription : 21/10/2015

MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   Lun 26 Oct - 11:56

Moi aussi je veux faire partie du club ! Je n'ai lu que le tome 1 et pour l'instant mais j'ai beaucoup aimé :

    J'ai peur de lire de la Bit-Lit depuis que j'ai eu la mauvaise idée de lire la série des Twilight. Le Protectorat de l'Ombrelle avec son côté British et uchronique m'a cependant tout de suite fait de l'oeil, mais sans un certain swap où j'ai eu la chance de recevoir le tome 1 je ne me serais peut-être jamais lancée dans cette lecture que j'ai cependant beaucoup aimé !

    Lorsque l'on se plonge dans les premières pages, l'action est tout de suite au rendez-vous. Si on est un peu perdu au début devant cette société londonienne vraiment originale où les loups-garous et les vampires font partis du paysage, celle-ci est tellement riche et bien pensée que l'on se prend très vite au jeu. Gail Carriger a vraiment créé quelque chose de jamais vu : l'Angleterre est l'un des premiers pays où les vampires, loups-garous et fantômes peuvent vivre une vie normale, sans se cacher, aux côtés des humains, et ainsi une société surnaturelle hiérarchisée et géré par le BUR (bureau du registre des non-naturels) a vu le jour, et la reine d'Angleterre elle-même possède maintenant des conseillers surnaturels : un vampire et un loup-garou.

    Au milieu de ces êtres à poils ou à longues dents, on retrouve notre héroïne, Alexia Tarabotti, qui n'est ni un vampire ni un loup-garou, mais un être très spécial elle aussi : c'est une paranaturelle. Au contact d'un être surnaturel, elle annule ses pouvoirs et peut le rendre à nouveau humain (celui-ci redevient de nouveau vampire ou loup-garou quand elle ne le touche plus) Cette capacité paranaturelle étant rare et plutôt prisée, Alexia va se retrouver dans des situations pas possibles qui vont rendre le roman vraiment intéressant. Si Alexia est spéciale de par son don, c'est son caractère très trempé qui l'a rend cependant si attachante. Parmi mes personnages préférés il y a aussi le professeur Lyall, un vrai gentleman, que j'ai contre toute attente préféré à Lord Maccon ; et on ne saurait oublié Lord Akeldama, un vampire, et son style vestimentaire discutable.

    Si l'histoire est cependant plutôt banale et prévisible dans ce premier tome (des disparitions étranges menées par des hommes aux visages de cire) ce qui fait tout le charme de cette série selon moi est le style de Gail Carriger et son humour pétillant. Durant ma lecture, j'avais plusieurs fois l'impression de lire un Jane Austen avec ces histoires de filles à marier et surtout à travers la famille d'Alexia qui est exactement de celle que l'on pourrait croiser dans un Jane Austen. L'humour est très présent dans ce roman et j'ai vraiment beaucoup ri devant certaines comparaisons qu'Alexia fait. De plus le narrateur omniscient nous met dans la tête de plusieurs personnages et j'ai trouvé ça très intéressant d'avoir différents points de vue. Certains passages sont très érotiques, et si j'ai parfois trouvé certaines situations exagérées, cet érotisme est dans l'ensemble plutôt bien mené et géré comme il faut.

    Le Protectorat de l'Ombrelle est ainsi une très jolie découverte pour moi. Cette série comporte 5 tomes que je pense vite me procurer. J'ai en effet vraiment hâte de voir l'évolution de la vie professionnelle et amoureuse d'Alexia et de retrouver mes personnages préférés !


Personnellement mon gros chouchou c'est le professeur Lyall <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bookshowl.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Gail Carriger]Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 2) SANS FORME de Gail Carriger
» LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 3) SANS HONTE de Gail Carriger
» LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE (Tome 4) SANS COEUR de Gail Carriger
» [Carriger, Gail] Le Protectorat de l'Ombrelle - Tome 1: Sans Âme
» Gail Carriger : Le Protectorat de l'Ombrelle et autres ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Bit-Lit-
Sauter vers: