Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Murielle Lucie Clément] Meurtre à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
100%
 100% [ 1 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2921
Points : 4009
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Murielle Lucie Clément] Meurtre à Paris   Ven 28 Avr - 10:19


Année d'édition : 2016
Édition : Auto-édition
Nombre de pages : 416
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Une réception semble avoir été le théâtre d’une rencontre fatale entre la victime et un de ses invités. Mais lorsque sa collègue est, elle aussi, retrouvée sauvagement exécutée d’une balle dans la tête, le doute est permis.Et qui a tué ces jeunes femmes dont le corps est affreusement mutilé ?
Un serial killer est à l’œuvre dans les rues de Paris.
Les inspecteurs s’interrogent. Combien y a-t-il de tueurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2921
Points : 4009
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Murielle Lucie Clément] Meurtre à Paris   Mer 24 Mai - 11:15

Mon avis :

Un clochard récupère une moitié de tapis qui vient d'être jeté dans la Seine, celui-ci est maculé de sang. Les corps de deux journalistes tués d'une balle dans la tête sont découverts. Sur quoi ces deux jeunes femmes enquêtaient-elles. Le suicide suspect d'un homme politique ? Puis la police découvre une voiture remplie de caisses d'armes. Les deux jeunes femmes enquêtaient-elles sur ce trafic ? Puis les découvertes de corps de jeunes éviscérées se succèdent sur quatre jours. Autant de faits que le 36 va devoir résoudre.

Mais l'auteure prend le lecteur à contre-pied puisque le travail de la police ne passe qu 'au second plan. A la place de la routine des enquêtes, l'auteure a choisi de nous faire vivre les tranches de vies quotidiennes des personnes qui ont assisté où auraient du assister à la fête donnée la veille de son exécution par l'une des journalistes. Sur les pas des multiples personnages, elle nous entraîne de Paris en Provence, de Paris à Amsterdam, où nous fait assister à la conférence donnée par un professeur effectuant des recherches dans le domaine du chant.

Pour le lecteur qui s'attendait à suivre le travail des enquêteurs la déception est grande, et au fil des chapitres l'ennui s'installe. On est bien loin du thriller haletant annoncé et l'on se pose demande où est le suspense annoncé, pas de fausses pistes, pas d'erreurs de la part des policiers,... rien sur la vie des policiers qui paraissent ici bien fades. L'on a envie de sauter des chapitres entiers, d’abandonner la lecture en cours de route, mais l'on résiste espérant trouver un indice, que les enquêteurs lors de leurs trop brefs interrogatoires vont nous mettre sur une piste. Mais rien, absolument rien ! Il faut attendre la toute dernière partie du roman pour que des détails plutôt anodins surgissent, et que les policiers, que l'on a très peu vu au demeurant, résolvent les enquêtes alors qu'ils n'y sont pas vraiment pour grand chose.

Malgré des chapitres courts et une écriture plutôt fluide, le style de l'auteure nous semble pesant tant les personnages se révèlent plutôt nombreux, que les pans de leurs petites histoires personnelles se succèdent créant bon nombre de longueurs inutiles qui ne nous intéressant pas du tout. C'est très déçu que l'on referme ce livre, car hormis les chapitres où l'on suit le tueur dans ses œuvres et les rares apparitions de la police rien ne viens doper la dynamique de lecture, le côté policier ou thriller est quasiment inexistant par rapport à tout le décorum dans lequel il est noyé. Certes comme annoncé il y a du suspense ! Quand va-t-il enfin se passer quelque chose !!!

En général on prend souvent plaisir à découvrir des auteurs auto-édités qui nous offrent souvent de belles surprises malgré quelquefois nombre de petits défauts. Mais rien dans Crime à Paris n'a suscité chez nous le moindre intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Murielle Lucie Clément] Meurtre à Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catacombes
» Paris brûle-t-il ? 1965 . Réné Clément .
» RE-MENT objets miniatures japonais
» Re-ment : miniatures japonaises
» [VDS] Re-Ment Rilakkuma, Sylvanian Families et miniature 1/6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: