Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Benoit Sokal et Dana Skoll ]Syberia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25346
Points : 34788
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Benoit Sokal et Dana Skoll ]Syberia   Mer 19 Avr - 21:35



Année d'édition : 2017
Edition : Michel lafon
Nombre de pages : 346
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Kate Walker, jeune avocate américaine, est envoyée dans le petit village montagnard de Valadilène pour conclure le rachat d’une usine d’automates qui appartient à la famille Voralberg. Mais à son arrivée, elle découvre qu’un héritier potentiel, Hans Voralberg, a disparu en Europe de l’Est. Créateur d’automates de génie qui a passé sa vie à chercher les derniers mammouths vivant sur Terre, il s’est lancé dans sa quête jusqu’au nord de la Sibérie. Kate devra le retrouver pour mener à bien sa mission et sera confrontée à de nombreux personnages et lieux étranges qui remettront en question la vie qu’elle s’était construite.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25346
Points : 34788
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Benoit Sokal et Dana Skoll ]Syberia   Mer 19 Avr - 22:27

Syberia, c'est un jeu que j'aime depuis des années. C'est d'ailleurs l'un des jeux Point & Click que j'ai le plus apprécié (avec Runaway). Alors forcément, pouvoir redécouvrir l'histoire et l'aventure passionnante de Kate via le livre, c'était très tentant.

Comme je m'en suis doutée, j'ai bon nombre de souvenirs qui sont remontés à la surface. Ce roman est l'adaptation romanesque du premier jeu à être sorti. On y retrouve Kate, alors avocate qui se rend en France pour faire signer des papiers de ventes d'une usine réputée d'automates. Mais bien évidemment, rien ne va se dérouler comme elle le pensait et sa mission va se transformer en quête palpitante et incroyable.

Je vais débuter par le point qui pourrait fâcher le plus les lecteurs qui ne comprendraient pas qu'il s'agit d'une adaptation roman d'un jeu vidéo. A ceux qui n'ont pas joué au jeu, ou qui ne connaissent pas le principe des point & click, on va avoir dans ce livre une succession de mini quêtes qui permettront à Kate de réussir sa mission principale. Alors parfois c'est aller d'un point A à un point B, trouver un objet pour tel personnage et avancer dans son aventure. C'est donc très linéaire et parfois le hasard fera bien les choses puisque Kate trouvera beaucoup d'aide extérieures qui lui permettront d'y arriver. Pas de panique, cette manière de procéder est tout à fait logique et normal puisqu'il s'agit à la base d'un point & click et je trouvais important de le souligner.

Syberia est donc l'histoire du premier jeu où Kate se découvre la passion du voyage, des énigmes et des enquêtes mystérieuses. Un voyage palpitant où elle ira de découvertes en découvertes, de rencontres en rencontres, le tout dans un climat polaire et parfois obscur. Tous ne seront pas des alliés et certains personnages ont complètement perdu la tête. La faute au froid? A l'isolation ? A la pollution ? On est en droit de se poser des questions quand l'un veut séquestrer une chanteuse qu'il a toujours admiré ou d'autres encore kidnappent un vieil homme...

D'autres apportent heureusement une touche d'humanité et ce ne seront pas forcément les personnages auxquels on s'attendrait. (Je pense à Oscar par exemple, l'automate qui a plus d'humanité que les humains, un comble pour une machine !) Kate va ainsi faire la connaissance de personnalité toutes différentes et certains auront un rôle décisif dans sa quête spirituelle. Parce que c'est aussi un voyage initiatique où la jeune femme va se redécouvrir, et enfin se révéler : courageuse, téméraire, curieuse et passionnée, elle fera tout pour parvenir à ses fins.

On voyage en Amérique, en France, en Russie et dans bien d'autres endroits tout ça dans le seul but au départ de faire signer un papier de vente pour une usine. Mais très vite c'est une quête personnelle qui va tenir en haleine notre héroïne prête à tout pour l'accomplir. On pourrait regretter sa froideur (surtout avec son petit ami et ses proches), mais prise dans l'aventure exceptionnelle qu'elle va vivre, Kate oublie son passé et va de l'avant.

En bref, Syberia est une adaptation réussie du jeu qui m'a tant passionné. Les mammouths, l'histoire, les personnages et les petites quêtes ont su raviver de merveilleux souvenirs. Certes ce n'était pas aussi prenant et palpitant que de vivre l'aventure soi-même avec le jeu, mais cela donne un magnifique aperçu de la qualité de l'histoire que l'on vit au travers de Syberia.

Les + :
- L'aventure palpitante
- Les paysages et endroits sublimes qu'on découvre
- La mythologie mise en avant et le côté très steam punk avec les automates et les machines

Les - :
- Le côté très linéaire qui vient du jeu vidéo.
- Le côté un peu froid de Kate qui ne semble jamais s'émouvoir des annonces que lui font ses amis.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6799
Points : 7313
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Benoit Sokal et Dana Skoll ]Syberia   Mer 19 Avr - 22:57

Je suis en plein dedans, je trouve qu'il a aussi parfois un côté "robotique" sûrement ce que tu appelles "linéaire" qui perturbe un peu mais on s'y fait à force.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/ En ligne
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3445
Points : 3453
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 37
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Benoit Sokal et Dana Skoll ]Syberia   Jeu 20 Avr - 7:59

Le 3 sort aujourd'hui !
J'étais loin de me douter qu'ils avaient adapté un de mes jeux préférés en roman, il me le faut cheers

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6799
Points : 7313
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Benoit Sokal et Dana Skoll ]Syberia   Ven 21 Avr - 23:41

Syberia est une aventure fantastique à la recherche des mammouths et du peuple ancien Youkole, où l’héroïne Kate Walker, américaine, quitte les artifices et la superficialité new-yorkaise pour sombrer dans une aventure vibrante et merveilleuse où chaque étape marque sa renaissance et lui ouvre les yeux sur ce qu’elle est. L’ensemble est magnifié par une ambiance steampunk, sombre et froide embrumée d’une magie chamanique et ancienne. Syberia, c’est à la fois un roman d’aventure épique et haletante, une quête de soi pour l’héroïne et un rêve d’enfant fasciné par les rouages et la préhistoire.

Kate Walker est une avocate new yorkaise qui a pour mission de faire valider un acte de vente d’une ancienne manufacture de jouets alpine pour une grosse start-up américaine. Envoyée par Marson, son patron, elle doit rencontrer Anna Voralberg, dernier membre de la famille, enfin du moins c’est ce qu’elle pensait. A son arrivée, elle apprend le décès de la propriétaire et l’existence d’un héritier Hans Voralberg, le jeune frère d’Anna. Celui-ci ne serait pas mort mais ce serait enfui dans les pays du l’Est, rêvant de voir des mammouths survivants en Sibérie et de rencontrer le peuple ancien qui les aurait maintenu vivant : les Youkoles. Accompagnée d’un automate, plus humain que nature, Oscar, Kate embarque à bord d’une locomotive particulière sur les traces d’Hans et se voit débuter une aventure à la fois magique et fascinante mais aussi un brin rocambolesque qui la mèneront sur des lieux incroyables à la rencontre d’êtres tantôt bienveillants tantôt dangereux. Mais au bout du chemin ne serait-ce pas elle – même qu’elle retrouvera ?

Ce roman est issu d’un jeu vidéo sur PC que personnellement je ne connais pas. On peut toutefois en apprécier le visuel rien qu’en regardant la superbe couverture et en ouvrant le roman parcheminé à chaque début de chapitre de croquis savamment dessinés, le visuel est donc un sans faute pour cet ouvrage. Qui dit roman issu d’un jeu vidéo, dit aussi petit défaut certainement du au genre du jeu. L’histoire de Kate Walker a quelque chose de robotique, et manque parfois un peu de panache, de surprise ou de détournement pour que cela la rende parfaitement vivante, certes, c’est plutôt haletant et dynamique d’une certaine façon, mais on suit les étapes de son aventure, quête par quête, sachant qu’à chaque point, il y aura une difficulté souvent lié à un personnage néfaste associée à une réussite de l’héroïne souvent liée à un personnage bénéfique pour passer à l’étape suivante, et ce jusqu’à la fin du récit. Il y aussi une certaine facilité de résolutions des énigmes et des hasards qui manquent franchement de finesse. J’avoue au début ça m’a un peu gêné ce côté saccadé, une impression d’entendre une voix off, puis on finit par s’y faire et on se prend finalement rapidement au « jeu », embarqué dans cet univers merveilleux et magique à vivre une aventure pleine de découvertes. Autre point négatif, ce roman comporte pas mal de coquilles, des lettres manquantes dans certains mots, un mot pour un autre, un gros souci de distinction entre les personnages d’Igor et d’Ivan, un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre, notamment sur la fin, ceux qui ont lu le roman comprendront ce que je veux dire.

L’univers est vraiment sympa, on passe des paillettes new-yorkaises à ce petit village alpin francophone pour entrer dans un monde peuplé d’automates, d’un génie ayant gardé son âme d’enfant, de mammouths disparus et d’une peuplade à la magie chamane à travers l’Allemagne, l’Ouzbékistan et la Russie. Le froid, la neige, la glace toute une ambiance que l’on vit à travers une héroïne qui évolue de manière très intéressante.

Kate Walker est une véritable héroïne, on se demande bien parfois comment cette petite blonde au look branché et aux ongles manucurés, quelque peu artificielle mais néanmoins intelligente, peut ainsi se transformer en battante, prête à affronter les dangers les plus extrêmes, à se dépasser et s’éprendre d’amitié et de tendresses pour de parfaits inconnus jusqu’alors. Le personnage est plutôt attachant et on ne lui reprochera pas cette indifférence qui vient peu à peu s’installer vis à vis de ses « proches » américains : son petit ami Dan, sa meilleure amie Olivia, sa mère… Finalement, Kate comprend ce qui est essentiel, ce qui la rend heureuse aussi, et elle ne le sera jamais autant qu’avec Oscar, cet automate bien plus humain que d’autres et Hans, ce vieux génie amoureux des mammouths.

En bref, un roman qui n’est pas dénué de défauts mais qui a quand même ce quelque chose de merveilleux et magique, et rien que pour cet aspect là, il mérite qu’on le découvre.

Je remercie les éditions Michel Lafon et plus particulièrement Camille pour ce partenariat.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Benoit Sokal et Dana Skoll ]Syberia   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Benoit Sokal et Dana Skoll ]Syberia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peter Benoit - Jozef Cantré
» Namibie - Les himbas - Benoit Feron
» Pierre Benoit
» Demi bulle papale BENOIT XII
» Médaille de ST BENOIT - XIXème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: