Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Quentin Clément] Aussi rudes que l'hiver, tome 1 : Du sang sur la neige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
100%
 100% [ 1 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2985
Points : 4113
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Quentin Clément] Aussi rudes que l'hiver, tome 1 : Du sang sur la neige   Dim 12 Mar - 10:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2013
Édition : TheBookEdition
Nombre de pages : 272
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Les Terres de l'Arc. Un pays violent où l'honneur des hommes passe par la guerre et le sang. Ces contrées lointaines furent maintes fois théâtre de tragédies et de massacres.
Mais il y eut une année plus difficile que les autres. Pourquoi la terre n'avait-elle rien fait pousser ? Pourquoi les animaux sauvages, proies des chasseurs, avaient-ils fui ? Il y avait une chose surnaturelle et morbide dans la neige qui tombait sans s'arrêter cet hiver-là.
Et lorsque les hommes ont faim, ils sont capables de tout. Cet hiver fut chargé de scènes de trahisons, d'injustices, mais parfois de la plus grande des bontés. Cet hiver offrit la preuve de ce qu'était un être humain : une créature imparfaite capable du meilleur, mais aussi du pire.
Alors que les clans se déchirent en guerres et en pillages pour tenter de survivre, personne ne se doute que bien au sud, un guerrier maudit des hommes et des Dieux sombre dans la folie, et apportera le plus grand fléau que les Terres de l'Arc aient connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2985
Points : 4113
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Quentin Clément] Aussi rudes que l'hiver, tome 1 : Du sang sur la neige   Mer 19 Avr - 11:02

Mon avis :

Avec Du sang dans la neige, c'est dans un univers très sombre et très violent que nous entraîne l'auteur. Dans cette histoire sur fond de monde celtique il n'y a pas vraiment d'intrigue mais un fil conducteur qui relie les différents événements : la guerre quasi-permanente que se livrent les différents clans.

Avant de nous présenter les différents acteurs, l'auteur nous brosse rapidement le contexte de l’histoire à savoir un hiver très rude qui après de mauvaises récoltes a mis les réserves de nourriture de la plupart des clans au plus bas. Un postulat de départ des plus simples et qui n'a rien de novateur dans le genre puisqu'il en est assez souvent question dans le genre.

Dans cette histoire où les combats vont se révéler assez nombreux, l'on suit une multitude de personnages. Même si quelques uns des personnages sont un peu plus en vue, ce n'est pas moins de vingt deux personnages que le lecteur va devoir suivre. De ce fait au fil de la lecture on a un peu de mal de savoir qui est qui, mais l'auteur nous a dressé une liste  en début de roman des personnages et de leurs clans. Ce qui nous aide dans la lecture mais qui casse il faut bien le reconnaître le rythme de lecture, heureusement cet inconvénient tend à disparaître vers la fin du roman puisque l'on arrive avec les titres de chapitres a savoir quel seront les personnages à suivre dans celui-ci.

Tous les personnages semblent avoir été façonnés dans les mêmes moules, quelque peu caricaturaux, frustres et violents, et n'ayant pour la majorité d'entre eux qu'un seul désir : se battre. L'auteur s'attache plus à nous décrire les caractéristiques physiques de chacun d'eux, la couleur de leurs cheveux, et leur aptitude au combat, plus qu'a façonner une personnalité propre qui les distingueraient des autres. Toutefois le côté psychologique de quelques personnages  a été abordé, mais de manière insuffisante  pour que l'on puisse vraiment s'attacher à l'un d'eux.

Certes quelques références comme les Druides, les Fianna, le Sidh permettent de situer le récit dans un monde Celtique mais au niveau du développement du monde çà s'arrête là : rien des us et coutumes de cette civilisation n'est proposé.

En l'absence de carte l'on a du mal à situer géographiquement les clans les uns par rapport aux autres. On sait qu'il existe une magie mais là encore aucune démonstration n'en est faite, tout dans le récit étant uniquement axé sur les faits d'armes.

Avec pour premier plan de l'histoire les combats qui opposent ou ont opposés par le passé les clans, on pouvait s'attendre à ce que les combats soient de grande qualité, malheureusement pour la plupart ils sont expédiés trop rapidement selon notre point de vue. Dans les batailles de masse l'auteur s'attache surtout à nous décrire les combats des plus valeureux guerriers mettant en exergue leur force supérieure ou leur adresse  ce qui inévitablement tend à raccourcir très fortement leur description et laisse sur ce point premier de l'histoire le lecteur quelque peu sur sa faim.

La plume de l'auteur est simple, fluide, les descriptions hormis le physique des personnages sont peu nombreuses et pas très longues ce qui donne à défaut d’additivité une bonne dynamique de lecture. Par contre l'on a un peu de mal avec l'orthographe : l'on a du mal à comprendre pourquoi l'épée s'enfonce dans le poste occupé par un professeur en faculté : comme beaucoup de jeunes écrivains de fantasy Quentin Clément utilise le mot chaire au lieu du mot chair pour le corps humain. C'est récurrent avec les romans auto-édités et au fur et à mesure des lectures ça devient plus qu'agaçant. Pour ces auteurs il existe des dictionnaires en ligne !!! Il est possible également sur des forums littéraires ou sites spécialisés de demander la lecture préalable à l'impression !!!  A ce point il faut encore ajouter des fautes de frappe ou d'impression.

Au final, un côté épique pas assez présent pour une thématique de guerre, des personnages qui ont trop de points en commun, un univers à peine ébauché ; une histoire intéressante mais qui en fait en recoupe plusieurs à la fois avec pour seul lien la violence... C'est avec un sentiment fort mitigé que l'on ferme le livre. On espère que les tomes suivants sont mieux construits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Quentin Clément] Aussi rudes que l'hiver, tome 1 : Du sang sur la neige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FANTOMES D'HIVER de Kate Mosse
» [Follett, Ken] Le Siècle - Tome 2: L'hiver du monde
» [Marvel] Captain America : Le Soldat de l'Hiver (2014)
» Confiture de pastèque (ou melon d'hiver)
» Recherche modèles désespérément...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: