Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
100%
 100% [ 3 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25506
Points : 35000
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Mer 15 Fév - 23:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2017
Edition : Robert Laffont (R)
Nombre de pages : 493
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

" MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu'en étant tué aléatoirement (" glané ") par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu'ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l'art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l'un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu'il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l'un contre l'autre bien malgré eux... "

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
liliaza
Hôte de la louve
avatar

Messages : 247
Points : 268
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 30
Localisation : entre deux mondes imaginaires

MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Jeu 16 Fév - 13:36

Oh ça a l'air pas mal. Ça change comme sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-entre-deux-mondes.e-monsite.com/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4804
Points : 6176
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Jeu 16 Fév - 14:12

Celui-là, il me fait tellement de l'oeil que ça va finir en obsession ! Razz

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
☆May
psychopathe
avatar

Messages : 486
Points : 592
Date d'inscription : 21/10/2015

MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Jeu 16 Fév - 18:25

Je vais définitivement chiper le SP qui traîne au boulot eheh Il me tente trop !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bookshowl.blogspot.fr
TicaYuna
Dangereux personnage
avatar

Messages : 332
Points : 338
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 25
Localisation : Brest

MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Jeu 16 Fév - 21:07

Il a l'air super comme roman !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7145
Points : 7763
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Jeu 16 Fév - 21:38

Je suis très tentée aussi !

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/ En ligne
liliaza
Hôte de la louve
avatar

Messages : 247
Points : 268
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 30
Localisation : entre deux mondes imaginaires

MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Jeu 23 Fév - 17:49

Je l'ai emprunté et lu presque d'une traite. C'est un coup de coeur. Voici ce que j'en ai dis sur mon site :

La faucheuse nous raconte l'histoire de notre futur. Un futur où nous avons vaincu la mort. L'immortalité est là mais sans la vieillesse. Car vous avez la possibilité de "passer le cap" c'est à dire de vous rajeunir jusqu'à vos 20 ans. Bref l'avenir est radieux et on peut avoir l'âge de notre dixième fils. Mais si la mort n'existe pas les faucheurs existent. Ce sont des humains comme les autres sauf que leur métier c'est de "glaner". Le glanage c'est prendre la vie d'une personne. Ainsi la population humaine est régulé. Nous suivons ici les aventures de Citra et Rowan, apprentis faucheurs, qui apprendront que la mort n'est pas la même pour tous.

La thématique est assez dur pour un livre. Mais pour autant elle est traité avec justesse. Nos héros apprenent les différentes façons de tuer mais aussi la compassion, l'empathie, le rapport à avoir avec la famille du défunt. Mais ça c'est pour les bons faucheurs. Les "mauvais" faucheurs font des glanages collectifs où ils prennent des vies par dizaine. Et ils aiment ça. Or un faucheur est d'abord choisit par ce qu'il ne veut pas l'être. La symbolique est forte. Ils doivent donner la mort mais ne doivent pas apprécier cela. Cela fait l'écho à la religion où normalement Lucifer est un ange déchu qui doit punir les pêcheurs alors qu'il n'aime pas ça. De la même façon Hadès règne sur les enfers mais c'est un des dieux les plus vertueux (surtout comparé à Zeus). Donc ici il n'est pas juste question de bien ou de mal mais de ressenti personnel. Dois je apprécier ce que je fais? Si j'apprécie de tuer suis je un monstre ou un faucheur normal? Faut il se présenter d'abord à sa victime ou alors on tue aléatoirement et après on voit qui était la personne? Tant de questions qui tourmente nos héros ainsi que le lecteur. Ici les vagues à l'âme ne sont pas lourds comme il pourrait l'être dans d'autres livres. Nos héros se posent des questions, doutent mais c'est normal et ça passe bien. Généralement dans la littérature young adult les jeunes se posent tellement de questions que ça en devient lassant. On a envie de crier :"mais prends une décision bon sang!". Et généralement il ne la prend qu'à la fin du livre. Là ce n'est pas le cas et ça fait du bien! Enfin des héros qui s'interrogent sur les bonnes choses et de la bonne façon. L'histoire d'amour que l'on pressent dans le résumé n'est pas lourde et mieilleuse comme souvent. Elle me fait un peu penser à celle de Mulder et Scully dans X-files (on l'attend, elle arrive progressivement mais pas au détriment de l'histoire). L'action va de rebondissement en rebondissement et on ne se lasse pas. Je n'avais pas du tout pensé que le livre finirait comme ça. Impossible de prévoir les retournements de situation.

Un des aspects les plus intéressants est la création du Thunderhead. Le Thunderhead c'est tout simplement internet en version parfaite. C'est une IA qui a contrôle sur tout et qui a solution à tout. Il a résolu le problème de faim dans le monde, a supprimé la politique grâce à sa connaissance universelle. Et tout le monde y a accès mais personne ne l'utilise. C'est une vraie critique d'internet et du monde virtuel d'aujourd'hui. Voici une petite citation du livre pour illustrer mon propos.

- On pourrait le lire. Les archives des faucheurs sont publiques.

- D'accord. Comme le Thunderhead. Les gens y ont libre accès mais personne ne s'y intéresse. On se contente de l'utiliser pour jouer à des jeux débiles et pour regarder des hologrammes de chats.

Bref un livre qui ravira autant les jeunes que les moins jeunes avec son discours et son message. L'écriture sans être exceptionnelle est très bien faite. Les pages défilent et on ne voit pas le temps passer. En gros c'est un énorme coup de coeur. J'ai lu qu'un film allait sortir et j'ai hâte de voir ça. Pourvu qu'il n'enlève pas ce qui fait la force du livre. Mais après les meurtres en série dans un film young adult je sais pas si ça va bien passer. Quoi qu'il en soit vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-entre-deux-mondes.e-monsite.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7145
Points : 7763
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Mer 3 Mai - 15:13

La Mort, vaste thème qui attire autant qu’il révulse. Dans cette dystopie Neal Shusterman en fait une histoire assez dérangeante dans un futur a priori idéaliste pas si lointain. Et pourtant, on embarque dès les premières pages en compagnie d’excellents personnages au sein d’un univers qui semble froid, redondant et triste par son manque de surprise, l’humanité s’étant terrée dans une vie soit disant parfaite. Ce qui fait l’humanité ; une durée de vie, des émotions, des différences, des expériences, prend ici une tout autre tournure et amène à se poser réellement certaines questions existentielles sur l’immortalité, la notion de passé, la mort et les bas instincts de l’homme. Sous ses bavardages philosophiques, ce roman young adult est juste excellent !

Dans un futur plus lointain, l’Âge de la Mortalité n’est plus. L’humanité ne craint pas la mort par vieillesse. Chaque individu à la possibilité de subir un « cap » lui permettant de retrouver une seconde, une troisième ou plus jeunesse, et peut être amené à vivre plusieurs vies maritales au cœur d’une famille nombreuse. L’humanité ne craint pas non plus la mort accidentelle, de nombreux laboratoires de résurrection ont pullulé dans le monde, du moment que l’on retrouve tous les morceaux de votre corps, vous continuerez à vivre. L’humanité craint juste le courroux des Faucheurs, seul ses êtres qui arborent une robe de la couleur de leur choix, excepté le noir, peuvent donner une mort définitive, c’est ce que l’on appelle le glanage. Ils ont le choix de la méthode : armes blanches, armes à feu, poisons, à mains nues, etc. et le choix de l’être humain à glaner. Quant aux Faucheurs, ils sont immunisés contre le glanage et peuvent seulement mourir de leur propre chef. Un système régi par des règles bien précises ; des quotas, pas de distinctions sectaires ou ethniques, pas de préméditation, pas de plaisir à la tâche, tout un ensemble de règles qui nécessite sagesse et empathie. Cependant, ce système si bien rôdé par les « anciens » Faucheurs est mis à mal par une nouvelle génération plus impulsive, plus gourmande et plus vicieuse. C’est dans ce contexte que Citra et Rowan, deux adolescents, se retrouvent apprentis d’un maître Faucheur et que, de leur ordination, un certain nombre de conflits pourrait faire basculer un système déjà fragile.

Ce roman, c’est donc un univers assez simple mais efficace où l’humanité est régie par le Thunderhead, une intelligence artificielle qui gère les besoins de la société à partir de l’étude de la mémoire de l’humanité accumulée dans le « cerveau primitif », plus de crime, si ce n’est les « Malpropres » qui se contentent d’actes de vandalisme légers, plus de mort par vieillesse, plus de maladie, plus de besoins véritables, le thunderhead répondant à tout ce dont vous avez besoin pour vivre, la pauvreté est un choix, plus de guerre, plus de dictature, plus de famine, bref l’humanité vit dans une espèce de bulle protectrice, toujours plus nombreuse. C’est dans cet état de fait que les Faucheurs interviennent et sont nécessaires pour réguler la population.

Ce qui fait vraiment la force de cette intrigue, c’est la petite goutte d’eau qui va venir enrailler le système bien rôdé et faire basculer certains Faucheurs bien au delà de leur rôle, l’humanité est alors potentiellement menacée des pires horreurs : massacres en masse, douloureux et jouissifs pour ceux qui les perpétuent avec vice, et l’intervention de ces deux jeunes bien différents qui pourraient être les clés nécessaires pour conserver un système juste et impartial. De là, l’histoire en devient très addictive avec des rebondissements que l’on ne voit pas venir, et par deux fois l’auteur nous embrouille pour nous mettre une belle claque, violente avec des meurtres (on ne parle plus de glanages dans ce cas) sanglants, passionnante avec des personnages qui évoluent pouvant basculer d’un côté comme de l’autre, ce roman est certes young adult mais certainement pas jeunesse, et même plutôt mature dans ces idées véhiculées et certains actes barbares.

Qu’en est-il des personnages ? Je vais être honnête, Rowan et Dame Curie ont ma préférence. Le premier est un jeune homme de seize ans qui se retrouve apprenti de Maître Faraday, connu pour sa sagesse et sa bonté, qui vient d’une famille nombreuse, une « feuille de salade » au cœur d’un sandwich bien riche en ingrédients (pour reprendre sa propre métaphore), effacée et peu considérée par ses proches, pourtant malgré ce manque d’affection, Rowan est un très beau personnage, très empathique, qui ne juge pas, plutôt sage et observateur, il sait aussi parfaitement dissimuler ses propres émotions, il a ce côté un peu flegmatique, on ne sait pas forcément ce qu’il pense, ce qui va profondément agacer Citra. Il est fascinant ce personnage dans son évolution, vraiment, on ne peut pas en dire trop sans dévoiler un gros tournant de l’histoire mais sachez que vous allez vibrer pour Rowan. Ensuite, il y a Citra qui pourrait être considérée comme le personnage principal, mais on suit les deux points de vue, et à mon sens, Rowan est aussi important que Citra dans ce récit. Elle est très différente de Rowan, elle est plus nerveuse, plus impulsive et ose dire les choses, elle est très naturelle et en même temps pleine de bonté. Elle a une évolution plus linéaire et plus attendue dans cette histoire, elle ne crée par vraiment de surprises, enfin mise à part… Elle va changer évidemment en vivant cette année d’apprentissage qui promet d’être mouvementée !
Du côté des faucheurs, il y a les bons et les moins bons, Maître Faraday et Dame Curie font partie de cette caste des Anciens qui prônent la sagesse et l’empathie, ils ont déjà subi plusieurs cap et respectent les règles. Maître Goddard et sa clique de jeunes Maîtres est d’un autre genre, ce Faucheur respecté est aussi profondément égocentrique et manipulateur, certains le voient comme un visionnaire, porteur d’un renouveau au sein du système ancien des Faucheurs, il aime les massacres en masse et qui marquent les esprits…

Pour le style de l’auteur, rien à dire, c’est tellement bien, le roman se dévore tant l’intrigue nous porte jusqu’aux dernières lignes qui laissent une fin ouverte pour les deux opus à venir mais qui peut aussi se suffire à elle même, le roman a une véritable fin, chose franchement très agréable ! Ce n’est pas un cliffangher qui va nous faire attendre impatiemment le prochain tome mais de pouvoir de nouveau replonger dans l’univers en compagnie de ses personnages.

En bref, je n’ai pas pour habitude d’utiliser cette expression usée de moult façons à bâton rompu mais ce roman est véritable coup de cœur ! J’ai adoré cet univers macabre, cette mort qui rôde à chaque page, cette perversité qui peut potentiellement vous atteindre sans le vouloir. J’ai adoré ces différents personnages qui viennent renforcer l’intrigue en évoluant pour certains de manière surprenante, bref un excellent roman et nul doute que je m’aventurerai dans l’intégralité de la trilogie !

Je remercie Babelio et son partenaire Robert Laffont pour cette bien belle lecture !

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/ En ligne
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1254
Points : 1632
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 28
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Mer 22 Nov - 16:15

Mon avis :

Une dystopie originale qui fait franchement du bien au genre ! Comme d'habitude, Neal Shusterman n'épargne pas ses personnages et les a littéralement rendus vivant. Un coup de cœur !

La mort naturelle n'existe plus. Les maladies, la famine, le suicide, la vieillesse, le meurtre, ne sont qu'histoire ancienne. Si vous mourrez, vous revenez à la vie dans un centre de résurrection à peine quelques jours après votre mort, en pleine forme. Sauf si un Faucheur vous glane. Là, vous êtes réellement mort.
Depuis qu'il n'est plus possible de mourir naturellement, des personnes ont été formées pour devenir des Faucheurs, afin que la population reste à un nombre correcte. Citra et Rowen, deux adolescents qui ne se connaissent pas, vont être formés pour en devenir un, bien malgré eux. En effet, ce n'est pas forcément une vocation que l'on convoite mais ceci pourrait promettre l'immunité pour l'éternité à toute leur famille, s'ils réussissent. Ce qu'ils pensaient être quelque chose de relativement simple s'avère finalement bien plus compliqué. Car au sein de la Communauté, il y a beaucoup de non-dits, de manipulation, de complots, de secrets et de laisser aller... Comment vont-ils réussir à faire face à tout ce qui les dépasse ? D'autant plus qu'ils n'ont aucun pouvoir, ni sur la mort, ni sur la Communauté...

Cette saga s'annonce juste exceptionnelle ! Pour un premier tome, on a les bases mais aussi énormément d'action, de retournements de situations, de rebondissements et même de belles conclusions. Ça appelle clairement à une suite mais la fin clôt très bien ce premier tome.
Pour avoir lu une autre saga de l'auteur, j'aurais dû me douter qu'il ne ferait pas de cadeaux à ses personnages... En effet, même ici, on s'attache très vite et, du coup, on souffre très vite également. Des événements inattendus nous tombent dessus presque à chaque chapitre, nous laissant dans le désespoir quant à la suite, puis finalement dans le doute, pour retomber dans l'espoir, etc. De vraies montagnes russes ce livre ! J'ai été autant dégoûtée, que toucher, ou encore heureuse ! Tout ce que je découvrais n'était que du plaisir, mêlé à de la crainte certes, mais contente que ça ne stagne jamais et que, surtout, on trouve réponses à toutes nos interrogations !
Quand j'ai commencé ce roman, je ne m'attendais pas vraiment à grand chose mais l'auteur m'a bien étonnée ! Non seulement l'histoire de cette dystopie est originale, pas de caste, de district ou que sais-je, simplement une existence éternelle ou presque, mais l'auteur à creuser bien plus loin. Que feriez-vous si vous aviez droit de vie ou de mort sur tout le monde ? Et que ferait une personne mal attentionnée ? Parce qu'on a beau enlever tout ce qui est moche en ce monde, je reste persuadée que l'on ne peut pas changer la nature humaine... Et Neal Shusterman a justement écrit son histoire avec tous ces éléments ; le bien, le mal, les limites...

On rencontre beaucoup de personnages dans ce premier tome mais on ne s'y perd pas pour autant. Certains fonctionnent pas mal en groupe, d'autres se démarquent suffisamment pour que l'on se repère et s'attache même à eux, à différents degrés.
Maître Faraday, le Faucheur qui forme Citra et Rowan, est le premier auquel je me suis attachée. Il dégage une telle autorité, tout en restant tellement humain et sage... Je dirais même que c'est un personnage qui m'a marquée.
Je me suis rapidement attachée à Citra également parce qu'elle a du caractère et qu'elle évolue sans cesse : elle est juste, honnête, loyale, intelligente.
J'ai mis plus de temps à m'attacher à Rowan. Beaucoup plus, mais disons qu'il y a des circonstances atténuantes... Pour finir, la fin ne fait que confirmer que c'est un personnage totalement badass (notez que je n'utilise jamais ce mot... mais c'est le premier qui me vient en tête quand j'essaie de le qualifier !) !

Pour conclure, c'est un premier tome que je ne peux que conseiller ! Parce que c'est une dystopie qui sort du lot, une nouveauté dans le genre. Parce que les personnages sont très vivants à plusieurs titres et que l'on angoisse systématiquement pour eux (on saute de joie aussi, rassurez-vous). Parce que la tension est bien présente tant les événements sont complètement imprévisibles. Tout peut arriver, et d'ailleurs beaucoup de choses arrivent, jamais vraiment ce que l'on croit et c'est un réel plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
☆May
psychopathe
avatar

Messages : 486
Points : 592
Date d'inscription : 21/10/2015

MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   Jeu 23 Nov - 13:14

    La Faucheuse est un livre qui a beaucoup fait parler de lui lors de sa sortie, et pour cause : sa quatrième de couverture et le futur qu’elle dépeint est franchement intéressant et inattendu ! Si j’avais peur que le côté jeunesse prenne le dessus, j’ai au final été vraiment surprise et transportée par ce livre vraiment riche et prenant ! 
    Le futur où se déroule notre histoire ne connaît plus la mort. Ou plutôt si : il est toujours possible de mourir, mais on est sur le champ ressuscité. Après quelques jours de soin dans un centre de résurrection, on peut repartir et reprendre notre vie normale. Il n’y a plus de gouvernement, la Terre étant gérée par une intelligence artificielle, le Thunderhead, qui met à disposition absolument toutes les informations que vous pouvez imaginer. Mais l’âge de la mortalité étant derrière nous, comment réguler la population sur cette Terre qui devient vite trop petite ? C’est là qu’entrent en jeu les faucheurs : c’est eux qui ont le lourd devoir de choisir impartialement et de tuer pour de bon une personne. 
    Les premiers chapitres nous plongent au cœur du travail des faucheurs, nous allons assister à plusieurs mise à mort et croiser, sans vraiment tout de suite nous en rendre compte, les deux personnages principaux du livre : Citra et Rowan. Ils vont croiser le chemin d’un faucheur pour la première fois de leur vie, et celle-ci va changer : il va les prendre comme apprentis. 
    Dès lors, le lecteur découvre en même temps que nos jeunes personnages l’étendue de la communauté des faucheurs, ses règles et son histoire. Et c’est absolument passionnant ! L’univers est d’autant plus riche qu’à la fin de chaque chapitre, un extrait du journal d’un faucheur nous est proposé, nous montrant par la même occasion que les faucheurs ont parfois des visions très différentes de leur travail.
    La communauté est en effet très divisée, certains faucheurs trouvant que les règles instaurées par les premiers faucheurs sont obsolètes et trop strictes. De plus en plus de faucheurs tuent pour le plaisir et ne veulent plus suivre les règles qui rendent leur vie extrêmement solitaire et misérable. Ils en perdent leur humanité et deviennent de véritables monstres comme Goddard, un faucheur célèbre pour ses glanages collectifs et très violents. Pour changer cette communauté, Goddard va entraîner Citra et Rowan malgré eux dans son horrible stratagème. 
    L’histoire est vraiment géniale, immersive et pleine de rebondissements. J’avais deviné ce qu’ils allaient leur demander de faire à la fin, mais j’ai quand même été surprise de nombreuses fois. J’avais peur de la relation entre Rowan et Citra mais l’auteur a réussi à ne pas tomber dans le niais et la facilité. Pour autant, je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à eux et j’ai trouvé dame Curie et maître Faraday beaucoup plus intéressants ! 
    J’ai adoré le style de l’auteur qui était toujours soit dans la tête de Citra soit dans la tête de Rowan. Le changement de point de vue est parfois brutal mais c’est vraiment immersif ! J’aurais cependant parfois aimé qu’il s’attarde plus sur les descriptions, certaines scènes sont vraiment rapides et les dialogues pas assez décrits.
    La Faucheuse de Neal Shusterman fut donc une très bonne surprise, un livre original autour d’un thème pourtant déjà vu et revu : la mort. La communauté des faucheurs et cette société futuriste quasi parfaite (en apparence) m’ont vraiment passionné. Bonne surprise aussi au niveau des personnages qui ne tombent pas dans les clichés habituels des romans jeunesse et arrivent à nous surprendre. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bookshowl.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Neal Shusterman]La faucheuse, tome 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Neal Shusterman] La trilogie des Illumière T1 L'éternéant
» LA TRILOGIE DES ILLUMIERES (Tome 1) L'ETERNEANT de Neal Shusterman
» LES FRAGMENTES (Tome 1 à 4 ) de Neal Shusterman
» Les Fragmentés, tome 1 à 3 : Les Éclairés - Neal Shusterman
» [Neal Shusterman] Les Fragmentés tome 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: