Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Davy Artero] 4 Saisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25252
Points : 34681
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Davy Artero] 4 Saisons   Sam 21 Jan - 22:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2017
Edition : Rebelle
Nombre de pages : 234
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Lorsque l'épouvantable se mêle au quotidien, lorsque les évènements les plus monstrueux surgissent sans crier gare, au fil du temps qui passe, et des changements climatiques. Automne : Louis mène une vie simple et agréable, mais c'est sans compter ces hallucinations horrifiques qui arrivent sans prévenir. Serait-ce le début d'un long cauchemar qui risquerait d'anéantir toute sa vie ? Hiver : David n'aurait jamais dû se lever ce matin-là. Mais pourquoi a-t-il accepté l'aide de ce forestier lorsqu'il s'est retrouvé accidenté ? Printemps : Chacun de nous s'est dit au moins une fois dans sa vie qu'il aurait dû prendre son destin en main et faire vraiment ce qui le passionne. Le problème est que ce n'est pas si facile et, parfois, le destin fait tout son possible pour contrer nos envies. Été : Henry est allongé, yeux et bouche fermés. Impossible de bouger. Où est-il ? Il ne se souvient de rien. Des récits qui conduiront le lecteur dans une sombre et terrifiante machination. . .

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Louve le Ven 24 Fév - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25252
Points : 34681
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Davy Artero] 4 Saisons   Lun 30 Jan - 14:40

Automne : Emprise .

Louis a une vie parfaite. Une femme aimante, des jumelles adorables et attendrissantes. Quoi rêver de mieux ? L'automne est là avec son palmarès de couleurs plus superbes les unes que les autres. Ses arbres qui se dénudent pour mieux accueillir le froid. La forêt si proche véritable source d'apaisement pour les habitants de son petit village l'inspire et lui fait davantage apprécier cette vie si tranquille. Lorsqu'il le peut, Louis aime aller conduire ses filles à l'école et les récupérer, mais ce matin, il se sent différent. Que penser lorsque sa main refuse de lui obéir. Lorsqu'il est certain de faire certaines choses si anodines alors qu'en vérité c'est sa femme qui le fait pour lui. Souffre-t-il d'une énorme fatigue qui lui fait voir des choses irréelles ? Et que penser de cette vieille femme, sorcière peut-être, toujours tapi dans l'ombre à l'effrayant et à le guetter ? C'est certain, Louis a un problème et il ne le remarquera que le jour où après avoir demandé un traitement au médecin, on lui apprend à l'école que ses filles n'y sont plus, qu'elles sont parties avec leur oncle. Un oncle ? Mais enfin, quel oncle ?

Emprise est une nouvelle agréable à lire et à découvrir au fil des pages qui se tournent. L'on découvre un petit village bien tranquille où il fait bon vivre pour notre héros Louis. L'auteur a volontairement choisi un narrateur interne à la première personne et nous glisse donc dans la peau de quelqu'un de tout à fait normal avec une vie des plus banale et agréable. Si tout est beau et rose au départ, Louis nous en mettant plein la vue concernant sa vie idyllique, ce sont de petits événements sans grande gravité au départ qui vont nous enfoncer subtilement dans l'horreur. Perte du contrôle de certains de ses membres, impression d'avoir fait quelque chose alors que non, sang qui s'écoule du lavabo, vieille femme étrange qui le surveille et apparaît lorsqu'il s'y attend le moins.

L'horreur est bien présente, mais à très légère dose pour ne pas nous en mettre trop plein la vue et vite saouler le lecteur. C'est léger et subtile, mais très bien dosé jusqu'à ce que les choses empires. Louis commence à craindre pour sa raison, plus rien ne lui semble cohérent, tout ce qu'il pensait vivre ou avoir vécu auprès de sa famille semble disparaître. Pire, il effraye sa femme, celle qu'il aime tant, le rendant aussi dangereux qu'un homme souffrant de troubles psychiatriques. Louis doute de tout, mais reste persuadé qu'on lui joue un mauvais tour.

Le lecteur se voit prit dans une spirale infernale jusqu'à la chute. Ce choix de l'auteur est le seul point noir du roman. Maintes fois utilisé, j'attendais un final plus percutant, plus étonnant et non ce réalité qui gâche un peu tout. L'image de la mère est pourtant présente dès le début avec son épouse si parfaite et qui s'occupe si bien de lui jusqu'à cette vielle femme qui attend on ne sait quoi de notre héros.


Hiver : Méprise.

Après un accident de voiture à cause d'une route très glissante, David est victime d'un accident de voiture. C'est grâce à Jacques qu'il parvient à s'extraire du véhicule à se mettre à l'abri au chaud chez le forestier. Mais ce dernier semble étrange, trop secret et tandis que David ne cesse de penser à sa charmante épouse qui doit s'inquiéter pour lui, Jacques le séquestre dans une cave humide et obscure pour on ne sait quelle raison.

Dans cette nouvelle, Jacques est un forestier dangereux et enclin à de grâce problèmes psychotiques. Il semble fasciné par la nature, le corps humain et semble apprécier sa solitude et son univers. Mais derrière cette apparence si sympathique de bon samaritain qui vient vous aider en cas de problème, Jacques cache habilement sa nature profonde. Et lorsqu'on a l'habitude de ce genre de personnage, on cerne très vite le personnage. David lui est un homme tout ce qu'il y a de plus banal. Complètement épris de son épouse et appréciant un train de vie normale et routinier, il ne s'attendait pas à devenir la cible d'un dangereux psychopathe en pleine forêt.

On sent l'influence des films d'horreur dans cette nouvelle. Les clins d’œil à House of mille Corpses sont nombreux et j'ai grandement apprécié ça. L'horreur va crescendo, surtout que toute la première partie de la nouvelle est lente et peu intéressante dans le sens où l'auteur ne fait que raconter dans les moindres détails la matinée de notre héros. Du coup, le contraste avec la seconde moitié est beaucoup plus saisissant quand on découvre le sort réservé à ce pauvre David.

Printemps : Surprise.

Angélique veut devenir écrivain. Mais pour se faire, il lui faut travailler son style et trouver une bonne histoire qui la propulserait dans les meilleurs auteurs du moment. S'inspirant de tout ce qui l'entoure, Angélique va se rendre en forêt et faire la connaissance d'un charmant forestier, Louis, prêt à répondre à toutes ses questions. Mais voilà, Louis l'intrigue et l'attire et sans qu'elle ne sache bien pourquoi elle agit comme un animal, la voilà qui retourne chez lui pour y passer une nuit pleine d'érotisme. Du moins c'est ce qu'elle espérait...

Cette nouvelle-ci est sympathique, mais là encore, j'avoue avoir trouvé le début un poil très ennuyeux. L'auteur nous raconte les moindres faits et gestes d'Angélique, du moment où elle se sert à boire, va chercher de l'inspiration, son travail au quotidien qui ne l'attire plus et dont elle aimerait vite se soustraire. Parce que c'est une jeune femme qui rêve de changer radicalement de vie et qui va du jour au lendemain se jeter à corps perdus dans l'envie de rédiger son propre roman, on ne peut s'empêcher d'avoir de la sympathie pour elle et son audace. Maintenant, je doute vraiment que l'écriture puisse être à la portée de tout le monde comme elle le suggère. Sa rencontre avec Louis va lui permettre d'en apprendre beaucoup sur la forêt afin de s'imprégner de l'atmosphère pour son roman. Jusqu'à ce qu'elle prenne peur de Louis et décide de rompre tout contact avec lui. Voilà qui ne plaira certainement pas au forestier.

Eté : Reprise.

Henry est enfermé il ne sait où. Qui l'a déposé là ? Dans quel but ? Henry a peur, il craint pour sa vie et il aura raison puisque c'est l'un de ses patients qui a décidé de tout lui avouer sur un fameux projets secrets dont il s'occupe depuis des mois !

Cette nouvelle m'a beaucoup plu et permet de clore le recueil de la meilleure façon qui soit. 4 Saisons est surprenant. Possédant d'excellents ingrédients et offrant un véritable fil conducteur entre chacune des quatre nouvelles proposés par l'auteur. Si, au départ, j'ai du du mal à comprendre les véritables enjeux de ces quatre saisons, petit à petit, je suis parvenue à coller les pièces du puzzle ensemble. Surtout que l'auteur nous explique enfin le lien qui existe entre tous nos héros.

C'est bien pensé et audacieux, ça marche nous concernant et le tout début du recueil nous revient forcément en tête lorsqu'on lit les dernières lignes. Cela remet en cause tout ce que je pensais de certaines nouvelles où je trouvais que l'auteur donnait bien trop de détails sur la vie de nos personnages offrant un départ de nouvelle très lent et parfois ennuyeux pour finir chaque fois en apothéose.

Ce recueil est honnête et bien construit. L'horreur est présente, mais à petite dose pour ne pas nous en mettre trop plein la vue. L'on passe un bon moment en compagnie de chacun d'entre eux sauf lorsque le Forestier surgit et décide de briser ce si bel équilibre. C'est intelligent et bien amené. La fin nous surprend et répond à presque toutes les questions qu'on se pose sur le pourquoi des saisons et le lien qui unit chaque nouvelle. Je regrette juste de ne pas en savoir davantage sur les fillettes et leur provenance. Qui sont-elles ? Depuis combien de temps prévoit-il un tel projet et même si on comprend la cause d'un art si écœurant et déstabilisant on en vient à le haïr profondément.

En bref, c'est un roman sous forme de recueil. Chaque nouvelle possède un lien avec la trame principale qui se déroule et se dévoile au fur et à mesure que l'on avance dans notre lecture. J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman sombre et horrifique bercé par des influences évidentes.

Vous y trouverez :
- De l'amour et de la folie
- De l'horreur
- Un lien entre chaque nouvelle qui ne cesse de s'accroître en vue d'une révélation finale étonnante

Vous ne trouverez pas :
- De l'action. Les nouvelles sont assez lentes dans leur déroulement.
- D'espoir. Chaque nouvelle étant une réelle descente aux enfers.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
 
[Davy Artero] 4 Saisons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les compagnons des saisons...ROUVROY 2009
» Le grand retour d'occupation double ( septieme saisons )
» Vaisselle au Ranh Davy Crockett ?
» Les dictons de saisons et des mois
» Les différentes Saisons à Disney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: