Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Philippe Ségur] Extermination des cloportes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6799
Points : 7313
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Philippe Ségur] Extermination des cloportes   Mer 18 Jan - 13:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Année d'édition : 2017
Edition : Buchet-Chastel
Nombre de pages : 285
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : En dehors de sa passion pour sa femme Betty, Don Dechine a un but dans la vie : écrire. Seulement voilà, pas facile d'écrire un roman fracassant quand on est prof de lycée et qu'après les avanies de la journée, il faut encore affronter un voisin pas content, les tracas de la copropriété, le harcèlement fiscal et les PV pour stationnement interdit. Rien de plus normal, pour se détendre, que de consacrer ses soirées à l'intégrale des six saisons des Soprano. Sauf que ça n'aide pas non plus à trouver la fortune et la gloire littéraire. Il y aurait bien une solution : tout plaquer pour aller vivre à la campagne. Comme l'explique Don Dechine, il n'y a que dans la nature qu'on peut valablement produire un chef-d'oeuvre. Armés d'une confiance et d'un humour à toute épreuve, Betty et lui vont donc se lancer dans la quête de la maison idéale, tenter de se débarrasser d'un appartement invendable et se perdre dans un monde inconnu et atroce : la jungle impitoyable de l'immobilier. Une sacrée aventure quand on est un futur génie de la littérature et qu'on se réveille un matin avec un cloporte dans l'oeil !

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Walkyrie le Mer 19 Avr - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6799
Points : 7313
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Philippe Ségur] Extermination des cloportes   Lun 13 Fév - 22:58

« Extermination des cloportes », que peut bien cacher ce titre intrigant ? Il est évident que ce sont ces trois petits mots qui ont attiré mon attention de lectrice. Ensuite, quand on s’attarde sur la quatrième de couverture, il y a quelques thèmes qui attirent l’attention, un couple tout ce qu’il y a de banal qui tente de se sortir de leur vie en tentant de réussir chacun leur « chef d’œuvre » respectif, des thèmes récurrents d’une vie ordinaire ; l’immobilier, la réussite sociale, chercher le bonheur au bout d’un chemin semé d’embûches, de voisins récalcitrants et surtout de cloportes qui viennent occulter la vie de nos deux personnages principaux.

Le roman raconte la vie de deux enseignants, maîtres de la procrastination, pourtant ils rêvent les deux tourtereaux, à la fois naïfs et contemplatifs, l’un cherche à écrire un best seller, un futur prix Goncourt, une œuvre littéraire qui les rendra riche et lui apportera le succès et la reconnaissance qu’il pense mériter, l’autre étale ses livres sur la grande table de la cuisine, et tente entre deux recherches d’achats internet, de rédiger une thèse. Évidemment, cela demande du travail, de l’investissement, du temps et de la motivation, alors au rythme de trois à quatre épisodes des Soprano, c’est difficile d’aboutir aux objectifs. Persuadés tous les deux, enfin du moins Don Dechine, car Betty suit le mouvement de son homme sans forcément y réfléchir davantage, que leur salut se trouve à la campagne, loin de la ville, loin de cet appartement austère et nuisible à leur talent, et surtout loin de ce voisin envahissant et harcelant, M. Mortez, toujours à planifier de nouveaux travaux au sein de la copropriété et plus particulièrement au sein de l’appartement du couple, ils décident de chercher une maison à la campagne.

Dans ce roman, il faut y voir beaucoup d’ironie, beaucoup de second degré, et un humour à la fois loufoque et limite satirique sur certains thèmes qui ressortent. Le couple en soit correspond à deux personnages complètement farfelus et naïfs, persuadés de leur valeur, se sentant hors du monde et bien ancrés dans leur couple sans forcément s’appesantir sur leur entourage, d’où l’absence de personnages secondaires probablement si ce n’est le fameux M. Mortez. Don Dechine, pseudo d’auteur de notre personnage, est un auteur qui n’a jamais rien écrit, toujours à la recherche d’un titre, d’une première ligne, il passe en grande partie dans le roman à se lancer des fleurs, à se persuader de sa réussite future et tente de faire l’homme face à une femme complètement béate et fascinée par l’intelligence et les idées de son cher et tendre. Il peut vite se révéler agaçant dans son attitude sûre de lui. Quant à Betty, jeune et innocente, qui joue franchement bien le rôle de la femme amoureuse complètement éblouie et passionnée par son homme, peut vite passer pour une gourdasse sans aucune personnalité, toujours à affirmer les dires de Don Dechine, mais en même temps très sensible aux attentions de celui-ci. Bref, nous avons un couple assez hallucinant dans leur flemmingite aiguë, passant des heures devant la télévision ou plus rarement des heures à lire. Jusqu’à ce qu’ils adoptent un cloporte, un premier cloporte s’installe dans le chant de vision de l’homme, métaphore d’une tâche qui annonce l’inéluctable et c’est la vie du couple qui bascule. Cela s’accumule et le couple décide de prendre un virage à 180° dans leur quotidien. On entre dans les thèmes clés du roman ; la maladie d’une part, traité avec un humour décoiffant, le lecteur reste perplexe face aux professionnels de santé mais surtout face aux réactions de Don Dechine, cela lui semble secondaire alors qu’il se passe inévitablement quelque chose, l’immobilier d’autres part, là encore le couple rencontre les professionnels de ce domaine ; agent immobilier, banquier, notaire, plombier, etc… de l’achat à la vente, ils passent par toutes les expériences plus ou moins réussies… Sans oublier l’incroyable M. MORTEZ, agent de la DDE, le voisin ne voit le monde qu’à travers la multitude de travaux à réaliser et le couple est dans son collimateur pour réaliser des travaux toujours plus fous, toujours plus coûteux. Au final, on est vite pris d’un peu de tendresse pour ce couple, finalement doux rêveurs enfantins, pleins de croyance et d’espoir.

Du côté du style de l’auteur, c’est dynamique et plein d’ironie, l’auteur joue la carte de l’humour et de la dérision certainement, ayant pleinement conscience de stigmatiser et d’entrer dans des clichés en dévoilant ses personnages. Le roman se lit très vite, les chapitres sont courts entretenant un dynamisme de lecture plutôt agréable.

En bref, Extermination des Cloportes est avant tout une satire pleine d’humour d’un couple complètement paumé dans leur routine quotidienne, aspirant au changement en réalisant leur rêve, certainement un reflet d’une société actuelle en déperdition totale, oubliant l’essentiel ; croire en soi, croire en ses rêves, mais aussi vivre loin de la déchéance citadine pour mieux se ressourcer dans la fraîcheur campagnarde. Un roman à deux sens donc, l’une plus narrative et fictive, l’autre plus réfléchie voire même philosophique. Un roman qui aura le mérite de ses idées !

Je remercie Babelio et son partenaire les éditions Buchet – Chastel pour cet envoi.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
[Philippe Ségur] Extermination des cloportes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Historique des chronos Patek Philippe à QP et revue du chrono QP 5970
» Recherche sur Philippe Daudet
» SOMMAIRE DU GRIMOIRE DE PHILIPPE DE NEUVILLE
» Recueil de Philippe de Neuville
» Lange 1 Timezone VS Patek Philippe WT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: