Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Camille Pujol] Blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Camille Pujol] Blue   Dim 8 Jan - 20:26



Année d'édition : 2017
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 300
Quatrième de couverture :
Blue n’est pas une adolescente comme les autres. À seulement 17 ans, elle dissimule un lourd secret qui l’a obligée à changer brutalement de vie, à déménager avec ses parents et son jeune frère, et à rester discrète pour ne pas attirer l’attention. Mais ses mystérieux cheveux bleus captent inévitablement tous les regards et attisent la curiosité des élèves de son nouveau lycée. Et comment se fondre dans la masse alors que son ex violent refait surface et que Nathan, un jeune homme à la réputation sulfureuse, a décidé de la percer à jour ?

**********************


Dernière édition par Louve le Sam 28 Jan - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Camille Pujol] Blue   Dim 8 Jan - 21:47

Voilà un roman que j'ai voulu lire pour changer un peu de genre et parce qu'il semble que la jeune auteur soit très suivi sur Wattpad. Succès qui lui a valu donc une publication et forcément, moi ça m'intrigue. La lecture fut sympa, mais très franchement, je ne suis absolument pas la cible du roman qui je pense plaira davantage au 14-20 ans. On sent l'influence des séries américaines pour adolescentes avec amour, drogue, violence, secrets et jalousie. Tous les ingrédients sont présents pour que les adolescentes puissent passer toute la lecture à vibrer en compagnie de Blue. Me concernant, j'ai trouvé beaucoup de défauts à ce roman, mais on ne peut nier que l'auteur cherche a bien faire et surtout à faire rêver ses lectrice.

Comme dans tout roman jeunesse et romantique (auquel on peut ajouter un côté drame et thriller), on a avant tout une héroïne rebelle qui ne se laisse pas faire et encore moins approcher. Enfin c'est ce qu'elle veut nous faire croire, mais certains éléments ont tendance à ne pas être très cohérents. La voilà qui se lit très vite d'amitié avec un groupe de 3. Elle qui dit vouloir rejeter les autres, c'est donc totalement faux. Elle ne rejette que Nathan parce qu'il traine une histoire aussi derrière lui et qu'il est trop compliqué pour elle. Si vraiment j'avais envie d'y passer du temps, j'énumérerais toutes les erreurs de ce premier roman. (le fait qu'il faille attendre l'arrivée de Blue pour que Léa et Minho avouent enfin leur attirance l'un pour l'autre), l'attitude de Blue via Cameroun qui ne semble pas tant que ça vouloir qu'on la laisse tranquille.


Citation :
" Je n'aime pas mentir, mais j'y suis obligée. Heureusement, les autres questions qu'il me pose sont banales. Nous rigolons tout au long du repas, et malgré le fait qu'ils ne me connaissent pas, Minho, Cameron et Léa m'ont bien intégrée." page 15


Blue possède un secret et c'est sur ce dernier que l'auteur tente de tout miser. L'idée choisie était intéressante, mais à mes yeux ça manquait aussi d'explications. Blue est une énigme. Aux yeux de tous. Aussi forte et courageuse (et indépendante) que Buffy contre les vampires (sans les vampires), j'ai trouvé cependant son trait de caractères trop forcé et exagéré. Ok, elle a appris à se battre, mais réussir à mettre des mecs au tapis aussi facilement et quelques pages plus loin paniquer parce qu'un gars la suit dans la rue... non. Il faut qu'elle garde son caractère en toute circonstance, sinon j'ai la sensation de voir deux personnages différents. Soit Blue est une battante qui n'a peur de personne soit c'est une petite chose fragile. Mais aller de l'un à l'autre, honnêtement ça m'a agacée.

Le roman est court est pourtant il s'y passe énormément de chose. Blue tente de se reconstruire après un tragique événement qui l'a marqué, mais là aussi quand les révélations sont faites... que d'incohérences ! Je vous les donne en dessous et sous spoiler pour ceux qui l'ont lu afin d'en parler. Pour les autres passez votre chemin !

Spoiler (surligner pour lire):
Spoiler:
 
Fin de Spoiler.

Heureusement, il y a de bonnes choses tout de même dans ce roman. Le fait que Blue ne soit pas une pimbêche m'a plu. La fin du roman et le choix de l'auteur de faire en sorte que tout ne se termine pas comme les lectrices vont le souhaiter. La romance m'a plutôt plu. A condition de mettre le côté la fille soumise que devient Blue parce que lorsqu'elle dit non et envoie balader Nathan, le mec se pointe dans sa chambre ou alors la plaque contre des murs. C'est tendance un mec un peu violent qui fait ce qu'il veut de nous ? C'est en tout cas la sensation que j'ai et ce n'est pas pour me plaire. Vraiment pas !
Heureusement, Blue ne met pas dix secondes pour se jeter dans les bras de Nathan, son passé lui criant de se méfier de ce mec un peu trop beau pour être vrai. J'aurais adorer par contre en découvrir plus sur Cameron et Hugo. Là aussi, pourquoi forcément tout débuter avec tant de violence ?

Je vais finir par penser que Camille Pujol aime les relations qui font mal dans tous les sens du terme ! Alors oui on sent la jeunesse derrière l'écriture. Camille est encore une adolescente et pas besoin de lire plus de vingt pages pour s'en rendre compte. Non pas que le style soit mauvais, mais ya comme quelque chose qui m'a dépassé : l'absence totale d'émotions me concernant à l'égard de Blue. L'auteur ne vient pas suffisamment nous chercher pour qu'on soit triste, inquiet, malheureux. C'était aussi froid que dans les Hauts de France, glacial même. On ne fait que lire l'histoire de Blue sans émotions aucune et c'est là où on voit que la jeunesse de l'auteur est peut-être la principal raison de cette absence d'empathie envers Blue.

Bon, on peut penser que je n'ai pas aimer ce livre et ce n'est pas ça. Je l'ai lu quasi d'une traite et s'il avait été si mauvais, je l'aurais arrêté bien avant. Camille Pujol est une auteur en herbe qui a, je pense, encore des progrès à faire. Son style ne demande qu'à mûrir, mais déjà elle sait éviter certains pièges trop facile pour tomber dans d'autres plus stéréotypés concernant la drogue ou d'autres thématiques que je ne peux évoquer sous peine de spoiler le roman.

Alors si vous êtes fan des romances compliqués, des lourds secrets à la Beverly Hills, de combats de boxes illégaux, de vendeurs de drogues, de jalousies ou d'agressions alors vous devriez tenter Blue, mais je vous préviens, il est, je pense, davantage destiné à un public assez jeune et crédule qui ne verront pas grosses incohérences du roman.

Les plus :
- L'héroïne assez courageuse et qui ne se laisse pas faire
- Certaines thématiques : la vie avec un père militaire, l'homosexualité et la popularité.

Les moins :
- Une énorme incohérence vers la fin qui remet tout en cause l'intrigue.
- Quelques choix de l'auteur trop mélodramatique à mon sens.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7021
Points : 7596
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Camille Pujol] Blue   Dim 8 Jan - 22:14

Blue est un petit roman pour adolescentes, oui je dis bien « adolescentes » car c’est clairement le public visé. Du haut de mes trente-deux ans, il y certaines choses qui ne fonctionnent plus, certaines invraisemblances, certains sujets un peu tirés par les cheveux, le surréalisme, bref beaucoup d’éléments qui font que cet ouvrage est à prendre comme une fiction à l’américaine. Vous savez, le genre qui plaît aux adolescentes parce que cela les évade de leur quotidien, trop morne, pas assez intense, trop sage, peu importe ! Tout est que l’adolescente aime les histoires qui font palpiter son petit cœur, les romances qui a priori démarrent mal, les bad boy beaux et sexy en diable mais gentils tout de même, des personnages super balèzes ou qui vivent des choses incroyables pour leur âge… Enfin, vous l’avez compris, pour apprécier ce roman, il faut avoir conscience de tout ça ou du moins savoir se détacher de tout ce qui paraîtra grossier ou invraisemblable, on est dans une fiction faite pour faire « rêver » (je le mets entre parenthèse parce que la pauvre Blue n’a pas une vie rêvée…) mais qui a le mérite de traiter de sujets sensibles qui pourraient parler aux adolescents : la drogue, le sexe, la violence, l’amour…

Blue vient à peine de s’installer à Toulouse après un déménagement précipité. Elle entre dans un nouveau lycée, dernière année avant le bac, elle aimerait passer inaperçue mais c’est peine perdue quand on a les cheveux bleus. Au détour de son entretien avec le proviseur du lycée, elle rencontre Nathan, un garçon aussi beau qu’agaçant et qui porte une sale réputation. Elle sympathise avec Minho et Cameron, qui sont tous deux dans sa classe et avec qui l’amitié va vite prendre. Mais Blue cache des secrets, un passé dont elle ne doit pas parler, et quand des lettres anonymes comment à apparaître dans sa vie, la menaçant, elle se sent vite perdue entre sa nouvelle vie et les réminiscences de son passé.

Blue est une jeune fille qui semble plutôt tranquille, une nouvelle un peu perdue dans son nouveau lycée, tout ce qui a de plus classique pour une adolescente. Si elle est plutôt joviale avec ses amis, Minho et Cameron, il en est tout autre avec Nathan, ce garçon qui semble vouloir en savoir davantage sur elle, sur son passé, et qu’elle intrigue en entretenant cet aura mystérieux autour d’elle. Et là, le jeu du chat et de la souris démarre, ça se dispute sans cesse, s’envoie sur les roses, se rejette, du moins de son côté à elle… Blue voit en Nathan, des images passées, voit les problèmes, les risques et pourtant, elle sera indéniablement attirée par lui ! Et c’est là que les ennuis s’accéléreront… Blue, c’est aussi beaucoup d’autres choses : du courage, une certaine combativité, un caractère têtu, l’auteure serait-elle fan de ses héroïnes innocentes ultra fortes et musclées ? (Je me suis revue quinze plus tôt devant les séries phares pour adolescents de l’époque…). On n’en dira pas plus mais Blue peut-être surprenante.
Si on doit évoquer ce qui ne fonctionne pas dans le roman, il y a plusieurs choses qui paraissent trop faciles ou qui manquent cruellement de réalisme. Blue, prénom bien curieux pour une française habitant Toulouse, soit pourquoi pas, nous sommes une génération extrêmement extravagante sur les prénoms de nos enfants, mais ce n’est pas forcément le cas de ses parents… Ensuite, le passé de Blue, une sordide histoire, un peu trop quand même, le roman regorge de ces petites choses qui plairont aux adolescents, du moment que l’héroïne se lance dans une romance avec un beau gosse, globalement tout sera accepté, mais il y a aussi tout une image de la jeune fille qui peut se révéler perturbante en terme de droit des femmes, on va chercher loin là, mais soyons honnête certains actes ou attitudes de l’adolescente ne donne pas forcément une très bonne image. Mais là encore, il s’agit d’un roman pour adolescents avec des idéaux immatures…

Sur la fin, il y aussi une accumulation d’évènements en très peu de temps (difficile de vous exposer les choses clairement sans vous spolier), tout est qu’on a un début plutôt classique, une jeune fille qui refait sa vie, de nouveaux amis, un garçon pas trop fréquentable va venir perturber les choses, une vie de famille entre un petit frère à s’occuper, un père militaire absent, une mère à aider… Et puis, effet boule de neige, les ennuis s’accumulent, jusqu’à cette fin, ah cette fin, pas forcément celle que j’aurai souhaité (là c’est mon côté adolescente qui parle), et surtout qui cumulent les invraisemblances ! On n’y croit pas (du moins du haut de mes trente deux ans… ça ne m’a pas emballée car je suis restée septique et dubitative devant ses explications et ce dénouement à la mort moi le nœud…)

A côté de ça, le roman se lit très vite, le style est simple et concis (un peu trop peut-être), on sent la jeunesse de l’auteure, 16 ans, c’est bien jeune mais je salue son travail et l’aboutissement de son récit. L’auteure ne s’est pas encombrée de détails ou de développements de certains points, du moins c’est assez mal équilibrée entre le début et la fin du roman. Un début plus lent, une fin un peu trop précipitée. Là encore, des choses qui auraient mérité d’être améliorées mais qui certainement contenteront les adolescentes.

Du côté des personnages secondaires, on a une mère qui a souvent besoin de l’aide de sa fille pour son commerce, aimante toutefois, un petit frère vif d’esprit et très émotif, Minho, le meilleur ami et confident très protecteur, Cameron, ah celui-ci il m’a intrigué et franchement j’aurai bien aimé en savoir bien plus (de même que le personnage d’Hugo, ceux qui auront lu le roman comprendront…), j’ai senti le truc direct sur ce personnage mais je suis restée sur une note de trop peu, et puis il y a Nathan et ses yeux verts émeraudes, un bad boy, séduisant et charmant qui traîne une sacré réputation à la fois sulfureuse et dangereuse, le genre de garçon que Blue doit absolument éviter pour ne pas reproduire les mêmes erreurs et pourtant, vous vous en doutez l’attraction sera là mais pas forcément évidente à concrétiser, un point  plutôt positif.

En bref, un roman détente clairement fait pour les adolescentes, si j’ai plutôt apprécié ma lecture dans l’ensemble, j’ai du occulter un certain nombre de fait pour cela. J’ai tenté quelque part de faire revivre l’adolescente perdue en moi qui aimait ce genre d’histoire un peu mégalo avec une héroïne plutôt forte, une romance avec un bad boy sexy et une tragique histoire de fond. Si vous aimez ce genre d’histoire pour adolescente, foncez, sinon passez votre chemin.

Je remercie les éditions Michel Lafon et plus particulièrement Camille pour cet envoi.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/ En ligne
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1626
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 28
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Camille Pujol] Blue   Lun 16 Jan - 12:13

Mon avis :

La couverture m'a d'abord beaucoup attirée (je ne résiste pas à des cheveux bleus !) mais le résumé m'a totalement convaincue. Et je suis très contente d'avoir découvert ce roman ! Il se lit rapidement et il est très prenant.

Blue, une jeune lycéenne de 17 ans, se voit contrainte de changer de vie du jour au lendemain. Elle emménage donc à Toulouse avec ses parents et son petit frère. Malgré sa couleur de cheveux tape à l’œil, elle doit se faire la plus discrète possible pour ne pas attirer l'attention et ne pas avoir à raconter son passé. Mais Nathan n'est pas de cet avis. Bad boy populaire du nouveau lycée de Blue, il fera tout pour découvrir ses secrets...

Le début est assez lent, du moins l'intrigue se met doucement en place et ce n'était pas gagné pour moi, d'autant plus que le fait que Blue répète souvent qu'elle doit se faire discrète, ne pas attirer l'attention sur elle, alors qu'elle a les cheveux bleus... ça ne collait pas des masses, on fait forcément attention à elle, on la voit même de très loin ! Surtout qu'elle n'a pas la langue dans sa poche donc niveau discrétion, on repassera. Mais une fois qu'on a des petits éléments sur son passé, qu'on se doute de ce qui lui est arrivé, on est happé par le récit et, pour ma part, ça a été très difficile de lâcher le livre. J'avais envie de savoir comment ça allait se finir, comment Nathan allait évoluer... C'est très, très prenant !
Une petite chose qui m'a dérangé également mais très rarement, c'est la plume que je trouvais parfois jeunesse dans la narration. Bon, c'est normal, l'auteure est toute jeune lorsqu'elle écrit ce livre mais, par exemple, Blue qui considère un garçon comme son meilleur ami alors que ça fait à peine quelques jours (heures ? je ne sais plus) qu'elle le connaît, ça fait trop "frais" (pour ne pas dire trop puéril, je trouve le mot trop fort). Mais à part ça, et comme je le disais plus haut, une fois prise dans l'intrigue, dans l'action, plus rien ne m'a dérangé, je voulais juste connaître le dénouement final.
Et côté final, on est plutôt bien servi ! Si on se doute un minimum du passé de Blue, l'auteure nous garde quelques surprises sous la main pour un final surprenant et qui donne des réponses à nos questions. De plus, l'intrigue est bien plus sérieuse qu'elle n'en a l'air, les secrets de Blue étant d'une dureté incomparable. L'auteure n'a d'ailleurs pas donné énormément de détails, juste ce qu'il faut pour qu'on comprenne l'étendu des dégâts ainsi que certaines réactions de Blue, ce qui correspond très bien au jeune public qui est visé avec ce roman.

Je me suis très vite attachée à Blue. Le début a beau être un peu lent, on prend le temps de s'attacher à elle justement, de se demander pourquoi elle a certaines réactions, de se questionner sur son passé et de se dire qu'il a dû arriver quelque chose de terrible pour qu'elle soit comme ça. Elle nous apparaît tout de suite comme quelqu'un de sympathique, notamment parce qu'elle ne se laisse pas faire avec le premier venu, sans pour autant être insolente ou vulgaire. Et puis, finalement, elle baisse rapidement la garde, à plusieurs reprises, bien qu'elle sache qu'il ne le faut pas, et ça ne la rend que plus humaine.
Nathan est un garçon qui fait rapidement fuir. Il a tout du bad boy mais rien de vraiment attirant. Pour lui, les filles ne servent que de jouets que l'on jette quand l'on veut... Puis, on apprend à mieux le connaître, à percer les secrets qu'il garde également et plus on creuse, plus il est intéressant. Même si le final change beaucoup de choses... Je ne l'ai pas vu venir et, en refermant le livre, je ne peux qu'admirer Blue pour tout le courage dont elle a fait preuve autant dans le passé que dans le présent...

Un roman que j'ai beaucoup apprécié malgré le style parfois trop jeunesse (qui est compréhensible, je ne dis pas ça négativement). J'ai passé un excellent moment avec cette histoire, même si les événements sont durs (mais l'auteure a su ne pas tout dramatiser non plus, du moins ce n'est pas lourd à lire) et la fin m'a agréablement surprise à plusieurs reprises. L'auteure a beaucoup de potentiel et j'espère qu'elle continuera à écrire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Camille Pujol] Blue   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Camille Pujol] Blue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME] LASKARTHEME V2 "Black","Blue","Green" and "Transparent"
» La Pavoni Blue Brand - VeroBar VRS & VRV
» [vendu] bracelet alligator Camille Fournet 20mm - 100 €
» Bracelets / Boucles de Camille
» Rosalie Blum de Camille Jourdy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Contes et romans jeunesse-
Sauter vers: