Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Leo Perutz] La neige de saint Pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3501
Points : 3531
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Leo Perutz] La neige de saint Pierre   Sam 31 Déc - 17:49



Année d'édition : 2016
Edition : Zulma
Nombre de pages : 218
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Le 2 mars 1932, Georg Friedrich Amberg, jeune médecin récemment engagé par le baron von Malchin pour soigner les paysans de son village de Morwede, émerge d'un long coma dans un hôpital d'Osnabrück en Westphalie. A peine les terribles événements des cinq dernières semaines lui sont-ils revenus en mémoire qu'il s'enquiert, auprès de l'infirmière et du médecin-chef, du baron, de Bibiche, sa bien-aimée menacée de mort, de la révolte, mais on lui rétorque qu'il divague, qu'il a tout simplement été renversé par une voiture. Or Georg reconnaît parmi les infirmiers les protagonistes du drame qu'il a vécu à Morwede...

Cauchemar? Délire? Conspiration? Etayés par la structure " policière " du récit, les thèmes chers à Perutz ne tardent pas à apparaître: manipulation de l'Histoire, précarité de la frontière entre raison et folie, aveuglement de l'homme qui cherche à faire et à comprendre sa propre histoire.

Fable trop transparente en pleine ascension du nazisme, la Neige de saint Pierre, oeuvre d'un écrivain juif, fut interdite peu après sa sortie en 1933.

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (16/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (10/17 romans)      ---         Serge Brussolo
(13/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)


Dernière édition par Hellza le Lun 2 Jan - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3501
Points : 3531
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Leo Perutz] La neige de saint Pierre   Lun 2 Jan - 10:44

Ce livre a été un de mes cadeaux de Noël. Je ne connaissais pas du tout l'auteur, et ce fut une jolie découverte.
C'est un récit à la première personne. Un jeune homme se réveille dans une chambre d'hopital, sortant d'un coma qui a duré cinq semaines après avoir été victime d'un accident de voiture.
Du moins c'est ce que lui explique le médecin qui est à son chevet. Georg Friedrich Amberg, le narrateur, prétend qu'il s'agit d'une erreur : jeune médecin engagé par le baron von Malchin, il a quitté Berlin cinq semaines plus tôt pour remplacer le médecin de Morwede, village en Westphalie. Il y a travaillé pendant plusieurs semaines, retrouvant Kallisto, une jeune femme dont il était amoureux du temps de ses études.Ses souvenirs entrent en collision constante avec la réalité que lui renvoient les soignants : tout lui a paru si tangible, et cependant il en vient à douter de la véracité de ce qu'il pense avoir vécu.
Ce roman est le récit de ces "souvenirs", entrecoupés de retours vers sa chambre d'hopital. Le baron est un ancien ami de son père, et l'a surtout fait venir pour qu'il s'occupe de sa fille Elsie, qui est souffrante. Il va révéler au narrateur qu'il se livre en secret à des recherches scientifiques qu'il poursuit depuis des années, et qui sont proches de réussir : il veut mettre au point la "neige de saint Pierre", une drogue tirée d'un parasite du blé capable d'aider les hommes à retrouver la foi en Dieu. Kallisto l'aide dans ses travaux.
Le lecteur est amené à douter, autant de la véracité des souvenirs de Georg que des propos du médecin. Nous trouvons des indices d'une conspiration contre le narrateur autant que des traces de la constitution d'une éventuelle fantasmagorie provoquée par le coma.
J'ai beaucoup aimé ce roman , les indices se démentent, les pistes se creusent sans se rejoindre, jusqu'à la dernière page .

"-Pourquoi avez-vous pitié de lui ? lui demandai-je. Il est heureux. Il vit un rêve, et de cette façon, sa richesse est plus assurée que n'importe quelle autre. Car ce que l'on possède en rêve, une armée entière d'ennemis ne saurait vous le prendre. Sauf le réveil...Mais qui serait assez cruel pour le réveiller ?"
p.88

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (16/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (10/17 romans)      ---         Serge Brussolo
(13/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Leo Perutz] La neige de saint Pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bernardin de Saint-Pierre : Paul et Virginie
» Saint-Pierre de Bailleul
» La Seine, de Saint-Pierre du Vauvray à Tournedos sur Seine
» Très jolie médaille Saint Pierre - avec revers inversé
» Papillote de filets de saint pierre aux légumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: