Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Marie-Gisèle Landes]Le Grand Homme gris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3540
Points : 3594
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Marie-Gisèle Landes]Le Grand Homme gris   Lun 21 Nov - 16:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Année d'édition : 1958
Edition : Gallimard
Nombre de pages : 216
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Anne est très jeune. Elle vit seule et mal, mais mène son existence à sa guise. Ce qui lui vaut de connaître bon nombre d'hommes qu'elle écarte vite. Elle n'est pas romanesque. Elle se veut libre. Les hasards de sa vie à St-Germain des Prés lui font rencontrer Antoine B. que l'actualité dépeint comme un dangereux et mûrissant séducteur. Anne devient sa maîtresse. Il s'établit très vite entre ces deux inconstants professionnels des liens de camaraderie amoureuse dont ils se satisfont très bien l'un et l'autre, mais qui évolue bientôt vers autre chose de plus profond. Anne s'en rend compte la première, et cela n'est pas sans lui inspirer d'abord de la crainte, puis de l'inquiétude. C'est alors que pour se "préserver" d'Antoine, elle provoque la rencontre, puis la liaison d'Antoine avec Elisabeth, jolie sotte.Elle dirige un temps leurs amours, dont elle suit avec intérêt leurs péripéties. Mais bientôt, le sens même de sa machination lui échappe. Elle quitte alors la place, et rejoint des amis à Vallauris. Un jour, Elisabeth arrive, défaite. Elle est enceinte d'Antoine. Elle demande un avis, un conseil, de l'aide. Anne voit le danger. Elle trouvera la solution : ce sera la plus cruelle. Celle aussi qui lui permettra de rejoindre seule un Antoine qu'elle veut, égoïstement, tenir loin des "autres".

Pour tracer ce portrait de la 'jeune fille moderne", cynique, cruelle, dissolue, mais aussi sympathique et attachante, Marie-Gisèle Landes a trouvé un ton qu'il ne nous a pas été donné de rencontrer souvent chez les jeunes auteurs de sa génération.

Le roman est écrit dans un style net, précis, rapide, et dénote un talent incontestable. La grande maturité d'esprit qui s'en dégage ne laisse pas de surprendre, si l'on pense que Marie-Gisèle Landes a vingt et un ans et que Le Grand Homme gris est son premier roman.

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3540
Points : 3594
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Marie-Gisèle Landes]Le Grand Homme gris   Lun 21 Nov - 18:17

Après avoir lu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], il fallait à tout prix que j'en sache plus sur M-G Landes-Fuss, et que je trouve tout ce qu'elle avait écrit... Déception : très peu d'informations sur le net, et un seul autre roman, son tout premier : Un grand Homme gris. Difficile à trouver en plus, jamais réédité. Je suis patiente : j'en ai trouvé un exemplaire, ouf !
Au sujet de l'histoire, je ne ferai pas mieux que la quatrième de couverture, qui est très détaillée. C'est un récit à la première personne, comme pour Une baraque rouge.... Ce pourrait presque être la même jeune femme, dix ans plus tôt, d'ailleurs.
Je suis très impressionnée par le style de l'auteur, par sa pertinence, sa maturité. Un  vrai coup de cœur. Je pourrais citer des passages entiers : sa vision de l'indépendance, de l'attachement à l'autre, le recul du personnage par rapport à ses choix de vie... C'est tranchant et froid, pourtant ça palpite, agrippe, égratigne. Ce qui commence comme le récit d'une vie légère et insouciante vire au malsain -Antoine peut être violent, dépressif, et la pauvre Elisabeth une bien triste victime de l'égoïsme des deux amants.
Quel dommage que je n'arrive pas à trouver d'autres romans de cet auteur ! Je ne peux pas croire qu'elle n'ait pas écrit plus !

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Marie-Gisèle Landes]Le Grand Homme gris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Nkom, Marie Gisèle] Les passerelles célestes
» [Kyklos] Les Passerelles célestes de Marie Gisèle Nkom
» Présentation d'un grand homme... Moi !
» Panneau japonais
» Video-David Gilmour!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: