Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Barbara Abel] Je sais pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
100%
 100% [ 1 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Kassyna Carotte
Proie
avatar

Messages : 162
Points : 181
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 30
Localisation : Île de France

MessageSujet: [Barbara Abel] Je sais pas   Lun 21 Nov - 9:54



Année d'édition : 2016
Edition : Belfond
Nombre de pages : 304
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar. Une enfant de cinq ans a disparu. Que s’est-il passé dans la forêt ? À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://loasislivresque.com/
Kassyna Carotte
Proie
avatar

Messages : 162
Points : 181
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 30
Localisation : Île de France

MessageSujet: Re: [Barbara Abel] Je sais pas   Lun 21 Nov - 9:55

Mon avis : Dans Je sais pas, Barbara Abel met en scène une famille avec ses secrets les plus inavouables. En effet, quand Emma revient seule, elle a un le foulard de sa maîtresse autour du bras. Pourquoi ? Elle l’a donc forcément rencontrée en forêt… Mais dans ce cas, où est Mylène ? Que lui est-il arrivé ? De plus, le lecteur ne va pas tarder à découvrir que Camille, la mère d’Emma, entretient une relation adultérine avec Étienne, le père de Mylène. Or, peu de temps avant la double disparition, Emma a surpris sa maman dans les bras de cet homme. Ainsi, tait-elle de façon consciente l’endroit où est sa maîtresse, ou ne le sait-elle réellement pas ? Par ailleurs, nous n’allons pas tarder à découvrir que Mylène est diabétique. Le temps dont disposent les forces de la police pour retrouver la jeune femme est donc tout particulièrement compté.

Une nouvelle fois, Barbara Abel nous propose des personnages relativement travaillés. Il y a tout d’abord Emma, cette petite fille qui a un je-ne-sais-quoi d’inquiétant. Mise à l’écart par ses camarades, son comportement et ses réactions parviendront à faire ressentir un certain malaise – voire effrayer – jusqu’à sa propre mère. Camille, la jeune maman, n’est plus vraiment épanouie dans son mariage, et c’est auprès du père de l’institutrice de son enfant qu’elle va parvenir à retrouver le frisson, à ressentir des émotions… Mais cette relation va être aussi intense que source de pression lorsqu’Étienne va être à la recherche de sa fille. En effet, il est persuadé qu’Emma sait où se trouve Mylène, et il n’hésite pas à menacer son amante de tout révéler à son époux si la jeune femme ne parvient pas à faire parler sa fille. Quant à l’institutrice, nous n’allons pas tarder à découvrir qu’elle aussi est relativement instable, et son père n’est pas totalement indifférent à tout ça…

Malheureusement, cet ouvrage a, à mon sens, deux gros défauts. Tout d’abord, une fois arrivée au premier tiers du roman, l’auteure nous divulgue certaines informations… et clairement beaucoup trop d’éléments. En effet, à compter de ce moment, je me suis dit que le fin mot de l’histoire était sans doute… Et j’avais raison ! Au fur et à mesure que j’ai avancé dans ma lecture, j’ai compris que j’avais vu juste… Quel dommage ! Par ailleurs, il semblerait que Barbara Abel ait traité d’un sujet qu’elle ne maîtrise apparemment pas bien. En effet, elle donne diverses informations plutôt fausses. Ainsi, elle décrète que Mylène est diabétique parce que son père l’est, et que c’est une maladie héréditaire… Sauf que d’après le site de l’INSERM, « aucun gène ne peut expliquer à lui seul la maladie » dans le cas d’un diabète de type 1. Par ailleurs, l’auteure est, selon moi quelque peu désagréable, en martelant le texte de « il lui faut sa dose » d’insuline, pour insister (lourdement) sur le fait que le temps de Mylène est compté. La tournure est assez abjecte, et me donne davantage l’impression qu’elle parle d’une droguée que d’une personne souffrant d’une maladie. Et à mon sens, on touche clairement le fond quand
Spoiler:
 
Je ressors donc vraiment déçue de ce thriller, d’autant plus que j’ai toujours beaucoup aimé les récits de Barbara Abel… Un ouvrage qui avait un réel potentiel, mais qui est mal exploité et victime de certains « clichés ».

Une citation : « L’ignorance génère une imagination féconde. Ne pas savoir, c’est envisager tous les possibles. Et parmi ces possibles, le pire est toujours celui qui s’impose à l’esprit avec le plus de férocité. » (24 %)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://loasislivresque.com/
 
[Barbara Abel] Je sais pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Abel, Barbara] Duelle
» [Abel, Barbara] Derrière la Haine
» Abel, Barbara - Derrière la haine
» BARBARA ABEL
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: