Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Jules Verne]Le château des Carpathes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3483
Points : 3503
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Jules Verne]Le château des Carpathes   Jeu 3 Nov - 18:37



Année d'édition : 1976
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 240
Public visé : tout public
Quatrième de couverture : Près du village de Werst, en Transylvanie, se dresse le château des Carpathes qui, depuis le départ du dernier représentant de ses seigneurs, Rodolphe de Gortz, est complètement abandonné et fui par tous tant les rumeurs alarmantes et de folles légendes circulent à son sujet. Un jour, une fumée est aperçue au faîte du donjon. Malgré leur peur, le jeune forestier Nic Deck et le docteur Patak partent en reconnaissance et sont victimes de phénomènes surprenants. Peu après ces événements, le comte Franz de Telek qui voyage pour oublier la mort de sa fiancée, la cantatrice Stilla, arrive à Werst. Apprenant que le château des Carpathes appartenait à celui qui l'avait maudit au moment du décès de la Stilla, il décide de s'y rendre... Dans ce roman envoûtant, Jules Verne s'affirme comme un maître de la littérature fantastique.
Illustrations de l'édition originale Hetzel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3483
Points : 3503
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Jules Verne]Le château des Carpathes   Mar 8 Nov - 14:59

Oui, on ne peut s'empêcher d'y penser... Et pourtant, ce roman a devancé de cinq années la publication du Dracula de Bram Stoker. Et s'il foisonne de mystères, le rôle joué par les progrès scientifiques, notamment l'électricité, sont ici au premier plan de l'histoire.
Tout est dit dans la quatrième de couverture : des signes de vie sont aperçus par un berger dans un château censé être abandonné. Les villageois, pétris de superstitions, attribuent cette fumée entrevue à la présence du diable. Un voyageur, coïncidence incroyable, a un compte à régler avec le propriétaire du château... Bon, l'histoire en elle même, son scénario, est assez simple. Je ne vais pas pouvoir le comparer à 20 000 lieues sous les mers ou au Tour du Monde en 80 Jours. Mais l'humour terrible de Jules Verne, quand il s'agit de ridiculiser les superstitions chaudement entretenues ou croquer les portraits des "dignitaires" du village, offre de vrais moments de bonheur. Et le château, plein de pièges, de mystères (que l'on devine, d'accord...), est si bien décrit qu'il m'a renvoyé à mes premiers émois de littérature "terrifiante", quand j'étais enfant.
C'est un petit roman, très vite lu et sympa. Pas le plus grand roman de Jules Verne, mais peut-être un de ceux que l'on peut proposer pour débuter, faire connaissance avec l'auteur. C'est merveilleusement bien écrit, et ça, ça fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Jules Verne]Le château des Carpathes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jules Verne - Le château des Carpathes
» St-Michel III de Jules Verne, au 1/30e
» [Catégorie] A la manière de Jules Verne
» Festival Jules Verne Aventure (Paris 2009)
» Jules VERNE - Les Indes noires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: