Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Kristan Higgins] Un grand amour peut en cacher un autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25346
Points : 34788
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Kristan Higgins] Un grand amour peut en cacher un autre   Mer 26 Oct - 15:09



Année d'édition : 2016
Edition : harper Collins poche
Nombre de pages : 453
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
« Pour attirer le regard d'un homme incarnant la perfection masculine, je savais qu'il allait me falloir exploiter mon potentiel au maximum. Bien entendu, je n'imaginais pas une seule seconde réussir à me métamorphoser en cygne, toutefois j'étais bien décidée à me transformer au moins en… je ne sais pas, moi… en oie du Canada ! »

Depuis qu’elle a quatorze ans, Millie flashe (sans succès mais avec une persévérance sans faille) sur le beau, le sublime, le parfait Joe Carpenter. Ses études de médecine terminées, elle retourne s’installer dans sa petite ville d'Eastham au bord de l’océan, dans la région de Cape Cod, bien décidée cette fois à conquérir celui qu’elle considère comme l’homme de sa vie, et la perfection incarnée sur la terre. Après beaucoup d’efforts (jogging à la limite de l’hyperventilation, régime sans pitié, séances chez un coiffeur à la pointe de la mode capillaire, révision intégrale de sa garde-robe…), Millie parvient — enfin ! — à allumer une étincelle de convoitise dans le regard de Joe. Sauf que rien, mais alors rien du tout, ne se passe comme elle l’avait rêvé…

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25346
Points : 34788
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Kristan Higgins] Un grand amour peut en cacher un autre   Sam 19 Nov - 22:55

Lire du Kristan Higgins c'est prendre une grosse bouffée d'air frais. C'est ne prendre aucun risque parce que chacun de ses romans m'a soit énormément plu soit beaucoup. Ici, cela ne change pas, j'ai vraiment passé un moment topissime avec ce bouquin. Kristan sait construire des romances très drôles avec toujours une pléthore de personnages attachants. Je n'espérais pas de l'originalité, je suis honnête, quand je vais chercher un bouquin de Higgins c'est pour me détendre et me relaxer complètement. Et accessoirement pour rire. (et assumer un chouia mon minuscule côté girly et fleur bleue).

Dans ce nouveau roman, on fait la connaissance de Millie, médecin généraliste de trente ans qui n'a connu que très très peu d'homme. Entre ses études de médecine et ses études sur un habitant de sa ville d'enfance, faut bien dire qu'elle n'a pas trop eu le temps de s'amuser avec les garçons. Millie en plus se voit comme ayant eu une adolescence difficile : acné, surpoids, manque de confiance en elle, la faute aussi à un soeur ainé hyper jolie et sans complexe qui ne l'aidait aucunement à se sentir bien. La garce. Notre héroïne est quelqu'un de très intelligent et d'un peu effrayante surtout lorsqu'on voit tout le mal qu'elle s'est donné pour connaître par coeur la vie de l'élu de son coeur : Joe.

Elle l'espionne, met en scène des événements inventés de toute pièce pour espérer croiser son chemin et entamer un dialogue avec lui. Elle se mettra au régime et au sport pour devenir aussi séduisante que ses filles superficielles qui ne cessent d'entrer et de sortir de la vie de Joe. Millie va changer sa garde-robe, adopter un chien pour lui ressembler, bref, elle carrément changer qui elle est vraiment pour attirer ne serait-ce qu'un regard de convoitise de la part de Joe. La pauvre. Si elle savait dans quoi elle met les pieds !

Citation :
" La première chose que je vis, ce fut mes sourcils, ou plutôt l'absence de sourcils. Certes, ils avaient toujours été quelque peu indisciplinés, mais à présent, ils n'avaient plus rien en commun avec des sourcils humains. Leur finesse était telle qu'on les aurait crus réduits à l'épaisseur d'un seul poil ou dessinés au moyen d'un pinceau ultrafin. Leur pourtour était encore tout enflé de l'épilation à la cire, et même la grotesque tartine de maquillage que m'avait appliquée Lucien ne parvenait pas à en masquer la rougeur.
Le maquillage...parlons-en justement. Ma peau arborait une teinte blafarde, à l'exception de féroces traînées de brun : mes "pommettes". Mes lèvres, peintes en rouge artériel, donnaient l'impression que je venait de me désaltérer goulûment au cou d'une jeune vierge rétive." Page 56


Oui, il faut souffrir pour être belle. Ou pour avoir l'air d'un clown. Millie est honnête et quand quelque chose ne lui plaît pas, elle le dit, sans prendre de gants parce que justement c'est un bout de femme franc et droit et c'est ce qui fait qu'on l'adore. J'ai personnellement trouvé un peu malsain sa fixation sur Joe, mais bon, après tout si elle est amoureuse, c'est son problème. Aussi lorsque ce dernier daigne enfin la voir, il ne se souvient même pas qu'elle était à l'école pendant des années. C'est sur que de passer de Millie la petite fille ronde et peu jolie à la jolie médecin bien dans sa peau, il a su ouvrir les yeux. Le culte de l'apparence encore une fois et bien mis en avant par l'auteur dans une époque où ne se démarqueront que ceux qui ont la chance d'être gâtés par la nature ou la chirurgie esthétique.

Alors forcément c'est beaucoup sur l'image qu'elle dégage que Millie va bosser. Son Joe est tellement parfait (beurk) que forcément, elle se veut être à la hauteur de l'homme de ses désirs. C'est drôle, léger et voilà qu'elle finit enfin par réussir un exploit. Chose qui va en surprendre plus d'un, surtout quand on connaît la réputation de Joe qui a déjà couché avec quasi toutes les femmes de la ville. D'ailleurs ce Joe... certes il a l'air beau, mais pas très futé ! Heureusement Millie va vite ouvrir les yeux le concernant, surtout après avoir fait l'amour avec lui dans du sumac vénéneux où elle est ressortie bien arrangé, ou après avoir failli faire naufrage en pleine mer pendant une partie de pêche où les baleines étaient de la partie.

Ce roman est drôle, comme les autres et même si le dénouement est ultra prévisible, c'est pas gênant parce qu'au fond quand on lit ce genre de roman c'est vraiment pour se divertir et passer un bon moment de lecture. Ce fut encore le cas, je l'ai dévoré bien vite et j'ai aimé la panoplie de personnages et l'histoire de chacun. Millie est donc médecin généraliste et elle va avoir du fil à retordre avec certains patients âgés et très coquin :

Citation :
" Je me sens plutôt dur, me confia-t-il avec un gentil sourire.
- Pardon?
- Je suis plutôt dur.
Je baissai les yeux sur son pantalon, ne sachant trop si c'était de cette dureté-là qu'il me parlait. Oui c'était bien celle-là.
(...)
- Ca vous dirait de jeter un oeil? Me demanda-t-il aimablement." Page 66.


S'en suit un passage assez loufoque avec un homme souffrant de démence et de pulsions sexuelles déplacées. Mais voilà, si au départ Millie se sent impuissante, elle va très vite se reprendre et tenter de se sortir d'une situation gênante. Et ce ne sera pas la seule, puisque Millie aime se mettre dans toute sorte de situations pour attirer le regard de Joe, même si comme on s'en doute, elle va vite déchanter.

Je parlais plus haut de l'importance de l'apparence et du fait que Millie allait se mettre au sport et à faire un régime et pour autant, elle ne deviendra pas une fille taille mannequin, mais passera d'un 44 à un 40. Taille que j'estime dans la norme et dont la jeune femme sera très fière. J'ai eu peur que l'auteur n'exagère un peu concernant la perte de poids de l'héroïne mais non. Elle reste cohérente et ne tente pas de trop en faire. A côté de cette romance surprenante entre Joe et Millie, d'autres personnages sont là et se font remarqué. Sam tout d'abord, l'ex beau frère de Millie qui a divorcé de la soeur de celle-ci. Leur relation est assez ambiguë, Millie ne comprenant toujours pas que sa soeur ait trompé son époux si parfait et se soit sauvé avec son amant, divorçant et brisant la vie de leur fils de dix-sept ans. Sam est flic et connait Millie depuis son enfance. Aussi, il sera l'un des premiers à la voir se métamorphoser et surtout le premier à oser s'étonner de la relation qu'elle aura avec Joe.

On a également la meilleure amie de Millie, Katie, une mère célibataire de deux garçons qui ne cherche pas du tout à refaire sa vie à tout prix, préférant recevoir l'amour de ses fils plutôt que celle d'un homme qui ne serait que de passage dans sa vie. C'est une femme moderne qui assume ses choix et qui ne pense pas qu'un homme soit réellement obligatoire pour avoir une vie épanouie. J'ai aussi adoré le couple homosexuel qui accompagne Millie dans sa transformation. Ils sont vraiment très drôles et chaque passage qui les met en scène est hilarant. Sans trop jouer dans le cliché (même si l'auteur n'a pas su les éviter à 100%) on s'entiche de tout ce petit monde et on espère que Millie ouvrira enfin les yeux sur Joe et tous les sacrifices qu'elle a fait pour lui.

En bref, c'est une lecture doudou, drôle et rafraîchissante qui fait du bien pour notre côté girly et qui aura une fois encore accompli sa mission. J'ai passé un bon moment, je me suis amusée et rien que pour ça, je relirais encore et toujours du Kristan Higgins. L'une des quasi seules auteurs à parvenir à me faire aimer la romance contemporaine ! C'est dire !

Les plus :
- L'héroïne qui est vraiment une nana comme les autres.
- Les personnages et leur histoire qui ne font pas que mettre en avant Millie mais la pousse véritablement vers son destin.
- L'histoire qui certes n'est pas originale, mais qui divertit totalement.

Les moins :
- la prévisibilité du dénouement

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
 
[Kristan Higgins] Un grand amour peut en cacher un autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une boîte peut en cacher une autre ...
» Une photo peut en cacher une autre
» Un cliché peut en cacher un autre...
» Un Tueur Peut En Cacher Un Autre - C. Hermann & Ph. Jeanne
» Une image peut en cacher une autre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Chick-lit/comédie/Romance-
Sauter vers: