Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Valérie Simon]Séismes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Valérie Simon]Séismes   Mer 12 Oct - 21:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2016
Edition : Rebelle
Nombre de pages : 122
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Gabrielle, journaliste, arrive à Bucarest juste avant un violent séisme. Réfugiée dans des souterrains investis par des mendiants, la jeune femme rencontre une petite fille ayant survécu à la morsure d’un vampire. Sur fond d’apocalypse, elle enquête, guidée par le beau Pasha dont les apparitions aussi fugaces que séduisantes l’attirent irrésistiblement

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Valérie Simon]Séismes   Lun 17 Oct - 22:44

Gabrielle est journaliste. Lorsque son père lui propose d'aller en Roumanie pour y trouver un sujet prometteur afin de mettre sa carrière dans une nouvelle direction, la jeune femme y va, à contre cœur. Une fois sur place et dans sa chambre d'hôtel, Gabrielle s'imprègne de l'atmosphère de la ville lorsqu'un tremblement de terre d'une rare violence secoue la ville. Prise au piège d'un monde de désolation, témoin d'une ville qui souffre sur terre ou sous terre, Gabrielle va découvrir un univers dont elle ignorait l'existence et qui va détruire toutes ses convictions...

Je n'ai lu qu'une fois une nouvelle de Valérie Simon. Une nouvelle qui m'avait tellement plu que je l'avais, du coup, publié dans mon webzine à l'époque ! Alors pouvoir retrouver sa plume et suivre son évolution était vraiment très intéressant. Concernant Séismes en particulier mon avis est globalement positif, malgré quelques petits détails qui m'auront chiffonnés. (sous peu, mon avis sur la captive des hommes de bronze, totalement différent).

Le style de l'auteur m'a plu. J'ai aimé sa façon de conter l'histoire, de nous décrire la ville, les lieux et personnages. Du coup, on est vite pris dans l'univers et on assiste impuissant à une catastrophe violente et mortelle.

Citation :
" A cet instant, elle eut l'étrange sensation de marcher à reculons.
Déséquilibrée, elle agrippa le chambranle de la porte. Autour d'elle, les murs se mirent à onduler. Un bruit terrible monta de sous ses pieds, un bruit qui se transmis à ses os, qui la parcourut toute entière en la faisant trembler de l'intérieur.
Elle crut qu'un train percutait l'hôtel." Page 15.

Le tremblement de terre aura des conséquences désastreuses, mais j'aurais voulu davantage de détresse autour de Gabrielle. J'aurais voulu plus de cris, de hurlement, de désespoir pour la population qui a survécu. Là, ce fut un peu comme ci Gabrielle se mettait des œillères et ne regardait pas vraiment ce qu'il se passe, comme si elle était hermétique à tant de souffrance, préférant privilégier les beaux yeux d'un inconnu. C'est honnêtement mon ressenti, mais bien sûr il n'engage que moi, tout dépend de la perception des lecteurs. Là, le côté dramatique et chaotique des événements n'étant pas assez mis en avant, j'ai trouvé cela fort dommage.

Mais concrètement, dans Séismes, il se passe quoi ? Gabrielle va être présente au moment d'un violent tremblement de terre et va malgré tout enquêter sur un tueur en série qui agit comme un vampire et assassine tous les habitants d'en dessous. Car à Bucarest, c'est une véritable ville cachée qui sévit dans les souterrains. Les mendiants, pauvres, tsiganes, roumains, tous ceux que la ville rejette se réfugient dans les profondeurs. Et Gabrielle va très vite le découvrir et accepter d'écrire un article pour eux à cause d'une petite fille pour qui elle va se prendre d'affection. Rien que leur rencontre a quelque chose d'étonnant. Comme si le destin s'était mis en marche, ce que croit fortement la petite Viatã.

Et là on est balloté entre réalité et croyance. Pour ces gens d'en-dessous qui pensent qu'un vampire les a pris pour cible tandis que Gabrielle, très rationnelle n'y croit pas du tout. Pourtant les preuves seront concrètes ou non, selon que l'on se laisse capter par cette ambiance onirique où réalité et cauchemar se chevauche sans cesse pour Gabrielle. Sa raison peut-elle vaciller devant tant de détresse et de croyance ?

Citation :
" Il n'y avait plus d'hôpital.
Que des mortuaires.
Ou plutôt des cimetières enfouis sous des couvertures, et des soldats qui comptaient et recomptaient ces sinitres alignements, pour en faire des statistiques...
Oui, cet homme ignorait cela et sans doute aurai-il fallu le lui dire, mais Gabrielle garda tout de même le silence. L'apparente ignorance de cet homme lui procurait un sang-froid auquel elle avait envie de s'abreuver.
Même à cette distance, elle percevait son calme merveilleux. Elle s'y nourrissait, permettant au rythme effréné de son coeur de s'assagir, à son ventre de se dénouer, à ses membres de se décrisper." page 36

L'auteur est douée pour nous faire douter. Qui est Pasha, ce journaliste qui apparaît toujours quand ne l'attend pas, doué pour disparaître au moment les plus improbables et qui captive autant Gabrielle. C'est cette question que l'on va se poser tout du long. Et oui, le vampire c'est séduisant, ça nous ensorcelle et nous fait nous pâmer de désir, mais justement, j'ai trouvé que Gabrielle ne luttait pas assez contre ses pulsions malgré les événements. Et là on se pose la question : est-elle envoûtée par un vampire ? Commence-t-elle à croire en leur existence, laissant son esprit divagué après plusieurs coups à la tête en raison du tremblement de terre qui l'a blessée à plusieurs reprises?

Finalement, la novella se révèle sympathique à lire, mais j'ai eu comme la sensation de deux réalités pendant ma lecture. La première, Gabrielle est une femme blessée, complètement décalée et qui à cause du drame s'imagine des choses pour éviter de penser à ce qu'il se passe autour d'elle et l'autre, une femme abattue, hypnotisée par un vampire, recherchant désespérément sa compagnie, peu importe les conditions. Il me tarde de terminer mon autre lecture de l'auteur, diamétralement opposée et à mon sens bien plus captivant.

Les plus :
- l'ambiance
- le recto verso de l'histoire où on peut sans problème choisir sa réalité.

Les moins :
- Pasha qui n'aura pas su me convaincre
- L'absence de drame et d'horreur concernant le tremblement de terre et ses conséquences.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
 
[Valérie Simon]Séismes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Valérie Simon] Arkem, tome 1 : Yanis, déesse de la mort
» COEUR A CORPS - RECUEIL de Valérie Simon
» Solution complète Castlevania II Simon's Quest
» Taymans, Carin et Simon : Ella Mahé
» La Jeune Parque, Paul Valéry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: