Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Jean d'Aillon] Béziers 1209

Aller en bas 

Sondage
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Belledenuit
psychopathe
avatar

Messages : 578
Points : 752
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 42
Localisation : Aude

MessageSujet: [Jean d'Aillon] Béziers 1209   Mar 4 Oct - 13:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2016
Edition : Flammarion
Nombre de pages : 520
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
1208 : Après avoir perdu son épouse Sanceline, Guilhem d'Ussel est devenu prévôt de l'Hôtel de Philippe Auguste. Le roi le charge de découvrir les meurtriers d'une prostituée égorgée dans l'église Saint-Gervais. Sur leurs traces, Guilhem tombera dans un infâme traquenard.
Qui tente ainsi de l'éloigner de Philippe Auguste alors que le Saint-Père Innocent III exerce une pression de plus en plus forte sur le royaume
de France afin que ses barons se rassemblent dans une croisade contre les hérétiques albigeois ?
Un an plus tard, emprisonné, affaibli, Guilhem parviendra-t-il à identifier ses ennemis et à préserver Lamaguère. Enfermé dans Béziers assiégé par les croisés, peut-il encore sauver Amicie de Villemur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
Belledenuit
psychopathe
avatar

Messages : 578
Points : 752
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 42
Localisation : Aude

MessageSujet: Re: [Jean d'Aillon] Béziers 1209   Mer 12 Oct - 14:07

Mon avis :

Jean d'Aillon est un auteur que j'affectionne tout particulièrement parce que ses romans historiques sont à la hauteur de mes attentes. En effet, l'auteur, grâce à un vocabulaire en adéquation avec l'époque, permet de nous immerger totalement dans les intrigues et complots.

Avec Béziers 1209, j'avais hâte de retrouver ma région dans un contexte historique difficile puisque les cathares étaient traqués par l'Inquisition mais aussi les Croisés.

Dans cet ouvrage, je pensais que la narration se déroulerait dans le Midi et, vu le titre, à Béziers. Que je découvrirai cette ville au Moyen-Age et que j'allais me balader dans ses rues au rythme des intrigues de l'époque.

Malheureusement, ce n'est pas du tout ce qui s'est produit et j'ai été induite en erreur sur le titre de ce roman, même si nous parvenons, 50 pages avant la fin, à Béziers.

En fait, sur l'ensemble de l'ouvrage, l'auteur met en place ses pions pour arriver à Béziers en fin de parcours.

On suit Guilhem d'Ussel, prévôt de l'Hôtel de Paris, dans des complots devant entraîner une nouvelle croisade permettant non seulement de récupérer les trésors du Midi de la France mais également soit convertir les cathares à la seule religion autorisée par le Pape, soit de les tuer.

Guilhem va donc vivre des moments forts difficiles voire même très compliqués puisqu'il sera pris à partie par bons nombres de personnages entourant le roi de France, Philippe Auguste. Mais tout se fait dans l'ombre du monarque et Guilhem, malgré ses suspicions, tombera dans un piège qui risquera de lui coûter la vie...

Même si j'ai beaucoup aimé suivre les pérégrinations de Guilhem d'Ussel et voir comment il arrive à détourner tout ce qui se fomente contre lui et les cathares, j'avoue que ma déception a été grande de constater, à la moitié du roman, que je n'irai à Béziers qu'à la fin du livre.

Pour autant, et vu les pages qui décriront la Grande Boucherie qui fût organisée dans cette ville, Jean d'Aillon a parfaitement orchestré ce moment de la ville de Béziers, même s'il explique en fin d'ouvrage que personne ne sait comment tout cela a pu se produire.

Il ne fait qu'imaginer les complots qui auraient pu être à l'origine de cette boucherie et c'est bien là la force de cet auteur qui met le lecteur en émoi (malgré la déception de ne pas vivre cette aventure dans le Sud comme le titre le laissait suggérer) vu tout ce que Guilhem d'Ussel a dû supporter pour, au final, être le témoin d'un tel carnage.

Je suis ravie d'avoir découvert Béziers 1209 même si le roman n'a pas été organisé comme je le pensais et même s'il y a beaucoup de rappels sur les autres titres parus précédemment dans lesquels on retrouve Guilhem d'Ussel et ses acolytes. Ces "manques" m'ont peu déstabilisés parce qu'on sent que les personnages sont tous liés entre eux par rapport à des faits passés précédemment mais cela ne gêne pas la compréhension de ce tome là sur ce personnage récurrent.

Quoi qu 'il en soit, Béziers 1209 a été une lecture agréable, même si par moment j'étais un peu perdue à cause du vocabulaire de l'époque qu'use l'auteur, et je le recommande pour ceux qui aime Jean d'Aillon mais aussi l'époque dans laquelle on évolue. L'ouvrage se déroule sur une année et l'on voit parfaitement comment les différents clans (religieux ou royal) se combattent pour obtenir non seulement le pouvoir sur l'autre mais aussi et surtout les trésors qui se cachent dans le Midi. Un roman à découvrir sans aucun doute et je suis ravie de l'avoir fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
 
[Jean d'Aillon] Béziers 1209
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean d'Aillon
» [Aillon, Jean (d')] Marius Granet
» L'Histoire
» Jean d'Aillon, Guilhem d'Ussel chevalier troubadour
» Les aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour, tome 1 : Marseille, 1198 - Jean d'Aillon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: