Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Kerry Drewery] Cell 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4795
Points : 6165
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: [Kerry Drewery] Cell 7    Mer 21 Sep - 11:39



Année d'édition : 2016
Edition : Hachette (Jeunesse)
Nombre de pages : 416 pages
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
En Grande-Bretagne, le système judiciaire a été réformé : un jury populaire décide de la peine capitale. Sept jours, sept étapes, sept cellules, des millions de téléspectateurs votant la vie ou la mort. Martha, 16 ans, est arrêtée pour meurtre et envoyée dans le couloir de la mort, cellule 1.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Ninis47
psychopathe
avatar

Messages : 814
Points : 790
Date d'inscription : 06/12/2013
Age : 32
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: [Kerry Drewery] Cell 7    Mer 21 Sep - 13:52

Mon avis:

Premier petit point, l'objet livre tout brillant qui est absolument canon!

Martha, 16 ans, s'est accusée du meurtre de Jackson Paige, ancienne vedette de télé-réalité, adulé de tous. Elle est placée dans la cellule N°1 afin d'être juger selon le nouveau mode en vigueur au Royaume Uni. En effet, plus de tribunaux, plus d'avocats, plus de juge, les jurés c'est le peuple qui a 7 jours pour voter si Martha est coupable ou non. Chaque jour elle avancera d'une cellule vers la dernière, la cellule 7 où elle sera informée de son sort. Si elle est déclarée innocente, elle sera libérée, si elle est jugée coupable, elle sera exécutée sur la chaise électrique.

J'ai vraiment adoré ce livre. Je l'ai lu très rapidement et j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher, j'ai été complètement happé par l'histoire de Martha, et le compte à rebours qu'elle subit.
Chaque chapitre correspond à un jour de la vie de Martha et donc à une cellule. Mais nous ne suivons pas que Martha, nous suivons d'autres personnages, on a la "retransmission" de l'émission de télé-réalité qui diffuse l'incarcération de Martha... On est totalement immergé dans la situation, j'ai beaucoup apprécié ça.

Je me suis beaucoup attachée au personnage de Martha. Depuis le début, elle s'accuse du meurtre de Paige, mais au fur et à mesure de ses entretiens avec Eve, sa conseillère de l'assistance juridique, ce qui se rapproche le plus d'un avocat, on comprend assez vite que ce n'est peut être pas elle qui a appuyé sur le détente. Alors pourquoi continue-t-elle de se déclarer coupable? Qui protège-t-elle? Du haut de ses 16 ans, elle est très forte, même si on la sent vaciller à certains moments, on voit que tout ce qu'elle fait, tout ce qu'elle s'oblige à endurer, n'est pas pour rien. Elle a des convictions et elle s'y tient jusqu'au bout.
A partir de là, une petite enquête va se mettre en place afin de savoir si c'est Martha qui a bien tiré, comment elle en est arrivé là... Petit à petit tout va se mettre en place, on saisit les tenants et les aboutissants de l'histoire.

A travers son récit, l'auteure dénonce pas mal de choses qui font notre société d'aujourd'hui, dont l'influence des médias, les travers de la télé-réalité. Regarder, épier des personnes dans des cellules attendant que le verdict tombe, les voir mourir sur la chaise électrique, on atteint le paroxysme du voyeurisme, mais quand on voit le nombre de télé-réalité qui voit le jour dans notre société, qui repousse toujours les limites, jusqu'où l'être humain peut il aller? Que l'on soit pour ou contre la peine de mort, la question à laquelle Drewery nous confronte est combien d'innocents ont été exécutés à la place des vrais coupables? Que les gens soient décisionnaires de vie ou de mort par un simple vote m'a vraiment hérissée... Ils voient juste ce que les médias leur montre sans chercher à comprendre, à analyser les choses. Les apparences peuvent être trompeuses, c'est ce que démontre parfaitement ce livre. Les humains sont des moutons, ils suivent ce qu'on leur dit, ils perdent tout raisonnement. Je crois que si j'ai autant apprécié ce livre, c'est parce que l'auteure nous montre une société où les inégalités entre les riches et les pauvres sont à leur maximum, elle dépeint une société criante de vérité, même si c'est poussé à l'extrême, les dérives des médias, de la télé-réalité, en est-on vraiment loin?

Un livre YA, qui devrait être lu en analysant les choses que l'auteure veut réellement nous montrer et nous en faire prendre conscience... Un roman à faire lire aux adolescents...
Quant à la fin, elle me laisse sur ma faim justement!! Un tome 2 peut-être? Franchement j'aimerai beaucoup savoir ce qui découle de toute cette histoire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninisbook.blogspot.fr/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4795
Points : 6165
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Kerry Drewery] Cell 7    Sam 18 Fév - 14:46

Mon avis (7/10):
Je vous avoue qu’à la base je n’avais pas du tout fait attention à cette sortie. Sûrement à cause de sa couverture qui, il faut avouer, n’attire pas du tout l’œil. Donc lors de ma visite des sorties du mois suivant, je ne l’avais pas retenu, cependant lorsqu’il est passé sur NetGalley, j’ai lu avec curiosité le résumé et grand bien m’en a fait : Ce roman n’est pas passé loin du coup de cœur !

Cell 7, c’est l’histoire d’une jeune fille qui n’a plus rien, d’une jeune fille qu’on retrouve dans un caniveau un flingue à la main devant le cadavre d’un homme adoré de tous, d’un homme multi millionnaire. Toutes les preuves sont là, elle a l’arme du crime, elle est couverte de sang et elle a même avoué. Sauf que rien n’est jamais simple. Parce que dans ce futur-là, la justice est bien différente de la nôtre, elle est devenue une sorte de divertissement télévisuel, une émission de télé réalité. Les téléspectateurs ont 7 jours pour voter si elle est coupable ou innocente, 7 jours pour décider si elle va mourir ou non puisque la seule peine possible pour meurtre est la mort.

Nous allons donc la suivre chaque jour dans ces différentes cellules, filmées et rediffusées sur cette chaine, on va autant assister à l’émission qu’aux pensées de la détenue, mais aussi à celle de sa conseillère. C’est une des choses que j’ai adoré : Le fait d’avoir tous ces points de vu, de voir à quel point les médias transformaient tout, dénaturaient tout. C’est une des choses que j’ai vraiment apprécié parce que c’est une chose qui me fait peur dans notre monde, la capacité qu’à la télé de choisir ce que nous savons, la manière dont nous l’interprétons puisqu’il s’agit du seul média nous informant en masse et j’ai bien peur que peu d’entre nous savent encore faire la part des choses et choisir de s’informer plus en détail sur ce qui fait les gros titres de nos télévisions. Mais ceci est un autre débat, non ? Revenons à Cell7.

C’est donc un roman percutant qui essaie de nous faire comprendre les dérives de notre société en associant un divertissement à un objet plus sérieux comme la justice et la peine de mort. A plusieurs reprises et de manière plutôt subtile l’auteur réussit à donner des arguments chocs à travers les dialogues, les positions et les réactions de ses personnages.

Mais plus qu’un argumentaire, ce roman est une belle histoire, on y découvre des personnages complexes et forts qui cherchent à faire comprendre à leur système qu’il est défaillant et ceci au péril de leur vie. J’ai adoré découvrir cette jeune fille à travers ses souvenirs de sa mère, de sa voisine et même de sa vie, de ses amours passés, j’ai adoré découvrir ses motivations à travers des lettres, des discussions avec sa conseillère et même ses propres réflexions.

Au cours de ce roman, il m’ait arrivé de pleurer, parce qu’avouons que le sujet n’est pas de tout repos émotionnellement parlant, mais ce que je ne pensais faire aussi est arrivé, j’ai souri, et c’est en ça que l’auteur est exceptionnelle, elle a réussi en parlant de peine de mort, d’un système cruel et de la fin d’une jeune fille à me faire sourire, et même à me faire rire parce que malgré tous ses personnages gardent leur mordant et leur fougue, même leur envie de vivre face à la mort.

En bref, ce roman est une perle, un argumentaire percutant sur les dérives de notre société du point de vu des émissions de télé-réalité qui s’immisce bien trop dans notre quotidien. Mais c’est aussi une histoire forte et touchante porté par des personnages émouvant et une plume magnifique qui vous fera vivre milles et une émotions, même les plus contradictoires. Je vous conseille donc ardemment cette lecture ! Mais attention, le tome 2 n’a pas encore de date de sortie.

Je remercie NetGalley France ainsi que les éditions Hachette pour la découverte de ce roman formidable à travers ce partenariat.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1254
Points : 1632
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 28
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Kerry Drewery] Cell 7    Mer 22 Nov - 16:12

Mon avis :

Un roman basé sur la télé-réalité et mêlant notre société à cette intrigue ? Il ne m'en faut pas plus pour être tentée ! Et ce fut une excellente découverte, qui fait grandement réfléchir !

Retrouvée sur les lieux du crime avec l'arme encore à la main, Martha Honeydew avoue avoir tué Jackson Paige, une figure symbolique de la société.
Pourtant, Eve, sa conseillère, la pense innocente, malgré l'entêtement de la jeune fille. Pourquoi aurait-elle menti ? Pourquoi prendre le risque de mourir pour un crime qu'elle n'aurait pas commis ?
D'un autre côté, l'émission Mort = Justice bat son plein ; c'est la première fois qu'une ado se retrouve dans le couloir de la mort, avec une mort assurée à la fin...

Ce roman se lit très vite grâce à la mise en page. En effet, nous suivons plusieurs personnages en parallèle, pas assez pour nous perdre et suffisamment pour que l'on voit tous les points de vues possible. De plus, les chapitres sont assez courts, donnant un bon rythme à la lecture.
Nous suivons donc Martha, placée en Cellule 1 du couloir de la mort en premier lieu, jusqu'à la Cellule 7. Avec elle, nous apprenons plus ou moins ce qu'il se passe, elle ne dit pas tout dès le début, mais on sait très rapidement qu'elle n'a rien à faire là. Reste à découvrir pour qui et pourquoi elle se sacrifie... Nous suivons également le point de vue d'Eve, sa conseillère, qui la soutien dès le départ, de plus en plus étroitement. Il y a aussi des chapitres concernant l'émission Mort = Justice, nous voyons donc ce qu'il se passe du côté de la télé-réalité, du public, qui assiste à la mise à mort de Martha...
C'est assez effrayant vu le contexte mais c'est tellement proche de notre réalité... Ce qui m'a souvent choquée dans cette histoire, c'est la réaction du public ou même des animateurs de l'émission. L'auteure pointe du doigt à quel point on peut être abruti face à ce genre d'émissions... Ici, c'est choquant parce qu'il s'agit d'une mise à mort et que le public regarde ça comme si c'était l'une de nos banales émissions. Sans se préoccuper vraiment du fait que quelqu'un meurt à la fin... Car, oui, dans la société où vit Martha, il n'y a plus de tribunal, le juge étant le public. Le public vote si oui ou non l'accusé est coupable, d'après des faits mais pas forcément d'après des preuves. Ce qui peut aller très loin...

En ce qui concerne l'intrigue en elle-même, elle est vraiment bien trouvé. Je ne me doutais pas de tout, avant d'arriver la fin. J'avais compris certaines choses mais les révélations vont loin et Martha devient une héroïne bien malgré elle grâce à son geste... Je me suis assez reconnue dans son personnage, dans le fait qu'il faut souvent être à terre, à l'extrême, pour se faire entendre...
Je me suis retrouvée en elle, mais je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages malgré tout. C'est le seul bémol pour moi dans ce roman et encore, je n'en tire aucun regret parce que j'ai complètement adhéré à l'histoire. Le message est fort, on le comprend progressivement sans peine et c'est très bien exploité. Ici, c'est largement suffisant pour que l'on apprécie le roman.
Si je ne me suis pas particulièrement attachée à eux, il y en a tout de même un qui m'a horripilée du début à la fin, et surtout à la fin même. Il s'agit de la présentatrice de Mort = Justice, qui reflète beaucoup de personnes dans notre société actuelle, et qui fait peur de par ses réactions...

Le fait de ne pas m'être attachée à ce personnage, fait que ce n'est pas un coup de cœur. Malgré tout, je le recommande sans hésitation pour son intrigue captivante du début à la fin, sa plume fluide, le message fort qu'il véhicule et la tension qui ne fait que monter jusqu'aux révélations. Une très bonne découverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Kerry Drewery] Cell 7    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Kerry Drewery] Cell 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Greenwood, Kerry] Cocaïne et tralala
» Résultats de Hell In a Cell
» SUPERMAN, LITHOGRAPHIE CONVENTION COMICS DE FORT WORTH (TEXAS) EN 2006 SIGNEE PAR KERRY GAMMILL
» Coment fair un hell in a cell
» Sleeper Cell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Contes et romans jeunesse-
Sauter vers: