Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Jean-Paul Sartre]Le mur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3483
Points : 3503
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Jean-Paul Sartre]Le mur   Mar 9 Aoû - 7:16

Code:


Année d'édition : 1939
Edition : Gallimard
Nombre de pages : 252
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
-Comment s'appellent-ils, ces trois-là?
-Steinbock, Ibbieta, Mirbal, dit le gardien.
Le commandant mit ses lorgnons et regarda sa liste:
-Steinbock...Steinbock...Voilà. Vous êtes condamné à mort.
Vous serez fusillé demain matin.
Il regarda encore :
-Les deux autres aussi, dit-il.
-C'est pas possible, dit Juan. Pas moi.
Le commandant le regarda d'un air étonné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3483
Points : 3503
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Jean-Paul Sartre]Le mur   Mar 9 Aoû - 7:34

Le mur est un recueil de cinq nouvelles que l'auteur définit comme "cinq petites déroutes tragiques ou comiques".
Je n'ai pas ressenti grand-chose de comique à vrai dire : Sartre déshabille ses personnages de leur vernis pour nous montrer les rouages de l'humain; j'ai ressenti beaucoup d'ironie, la vérité "toute crue" des sentiments, l'inutilité des gesticulations de l'homme, de ses aspirations à un mieux, l'éternel recommencement, la futilité...

St Wikipedia a écrit:
Le Mur est le récit à la première personne d'un prisonnier républicain espagnol condamné à être fusillé par les armées franquistes ; la nuit d'attente s'achève dans la dérision du sort (survie non désirée grâce à une trahison non voulue).
La Chambre est un récit à la troisième personne et au passé qui explore les thèmes de la folie, de l'enfermement, de la famille bourgeoise, du couple et de la sexualité.
Érostrate est un récit à la première personne associant le présent et le passé pour exploiter les thèmes de la haine de l'humanité et de la violence, du meurtre gratuit, du héros angoissé par la sexualité et la femme, tout s'achevant dans le dérisoire tragi-comique et le renvoi à l'incendiaire du temple d'Artémis à Éphèse.
Intimité est lui aussi un récit à la troisième personne et au passé mais qui utilise le double monologue intérieur de deux personnages féminins parlant de leurs rapports respectifs au couple, à la sexualité, au sentiment, à l'échec.
L'Enfance d'un chef a un axe différent : il s'agit d'une longue analyse à la fois psychologique, sociologique et historique d'un personnage ordinaire qui adhère peu à peu à l'idéologie fasciste.

Les cinq nouvelles m'ont beaucoup plu. Elles sont très différentes, et je les ai toutes trouvées dérangeantes à des degrés différents. Intimité en particulier, parce que j'ai eu la sensation de m'embourber dans les tréfonds boueux et d'une superficialité crasse de l'âme humaine. L'enfance d'un chef est effrayant et cruel, il démonte la sincérité de l'engagement et fait de l'introspection une sinistre comédie.
La lecture de ce recueil m'encourage à continuer ma découverte de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Jean-Paul Sartre]Le mur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sartre, Jean-Paul] La nausée
» [Sartre, Jean-Paul] Les mains sales
» [Sartre, Jean-Paul] Le mur
» [Sartre, Jean-Paul] Les mots
» [Sartre, Jean Paul] Les mouches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: