Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Jean-Louis Vincent]Affaire Dominici, la contre enquête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3445
Points : 3453
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 37
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Jean-Louis Vincent]Affaire Dominici, la contre enquête   Lun 6 Juin - 11:59



Année d'édition : 2016
Edition : Vendémiaire
Nombre de pages : 667
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Lurs, Alpes de Haute-Provence. Au matin du 5 août 1952, sur le bord de la nationale 96, découverte macabre : Jack Drummond, sa femme Anne et leur fille Elizabeth, 10 ans, une famille de touristes anglais qui s étaient arrêtés pour camper, ont été sauvagement assassinés.
Très vite, l enquête s oriente vers les Dominici, une famille de paysans habitant tout près des lieux du crime. Mais, très vite aussi, elle s enlise : si Gustave et Clovis dénoncent leur père Gaston, celui-ci nie farouchement, formule des aveux invraisemblables et accuse à son tour Gustave. L affaire est complexe : la police piétine ; la presse se déchaîne. Mensonges, contradictions, révélations tardives... Et aucun élément matériel, si ce n est l arme du crime, une carabine Rock-Ola, qui ne dévoilera jamais tous ses secrets. Le patriarche sera finalement condamné à mort en 1954, avant d être gracié. Aujourd hui encore, le mystère demeure.
Il semble que tout ait été dit sur l affaire Dominici, jusqu aux hypothèses les plus farfelues. Jean-Louis Vincent, commissaire divisionnaire en retraite, rouvre pourtant ce dossier sensible, après quinze ans d une contre-enquête minutieuse. Point ici de vision romanesque : sa lecture laisse entrevoir une bien sombre vérité...

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3445
Points : 3453
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 37
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Jean-Louis Vincent]Affaire Dominici, la contre enquête   Lun 6 Juin - 12:00

Une fois commencée ma lecture, j'ai eu du mal à m'arrêter : je voulais savoir , avancer au rythme de l'enquête, des interrogatoires, et c'est en quelques jours que je l'ai dévoré.
Je connaissais peu « l'affaire Dominici ». Comme tout le monde, j'en savais les grandes lignes : le meurtre d'une famille anglaise, dans les Alpes de Haute Provence en 1952 et les principaux suspects membres d'une même famille : les Dominici. Cette affaire, la première à être autant médiatisée en France, a fait couler beaucoup d'encre et a même à plusieurs reprises été portée à l'écran. Pour ma part, « Affaire Dominici -La contre-enquête » a été mon premier contact avec cette histoire, j'ai donc débuté ma lecture sans à priori ni idées préconçues.
Jean-Louis Vincent, ancien commissaire divisionnaire, passionné par l'affaire, a mené sa propre enquête. Il nous confie ici le fruit de quinze années d'études de ce dossier. Un regard qui réussit à nous livrer les éléments sans parti pris ni désir de sensationnel .
Dans son avant-propos, l'auteur explique ses motivations : l'affaire a été tant médiatisée et « déformée » pour toucher le public qu'elle a perdu tout son sens. Les théories les plus farfelues, comme l'espionnage industriel et une attaque extra-terrestre, ont même été évoquées...
Le style de l'auteur m'a immédiatement séduit : il est direct, simple et efficace,respectueux des victimes autant que du travail effectué par ses collègues. En rien racoleur, Jean-Louis Vincent, de façon méthodique, présente l'enquête dans son déroulement : il s'attache aux faits. Ce qui met en relief de façon criante les contradictions des principaux protagonistes : les Dominici, empêtrés entre mensonges et silences.
Un enquête avec si peu de preuves matérielles qu'elle ne pouvait aboutir sans aveux, mais ceux qui ont été obtenus sont si étranges et partiels qu'ils ne livrent rien du mystère.
L'auteur remet les faits dans leur contexte historique : les moyens d'investigation de l'époque sont bien loin de ceux de nos « experts » actuels. Les membres de ce que l'on nomma le « clan » Dominici ne ressentaient aucun engagement, aucun devoir, envers la machine judiciaire, et la loi du silence prévalait. Si l'on ajoute à cela les passions encouragées par les médias et cette terrible absence de preuves matérielles, les enquêteurs ne pouvaient que s'embourber : j'ai ressenti la frustration de ces hommes en quête de justice, la déception face à la mauvaise foi candide et effrontée des témoins.
Jean-Louis Vincent nous livre ici un méticuleux travail de contre-enquête grâce auquel des voies se dessinent vers la vérité. Vérité que nous ne connaîtrons jamais, puisque les principaux acteurs de ce drame sont aujourd'hui décédés, et ceux qui restent garderont le silence. Les assassins de la famille Drummond ne seront pas punis, on peut espérer cependant que le souvenir de leur assassinat les a hanté jusqu'à leurs derniers jours.
« Affaire Dominici -La contre-enquête » m'a tenu en haleine de la première à la dernière page.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Jean-Louis Vincent]Affaire Dominici, la contre enquête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fetjaine, Jean-Louis] La trilogie des elfes
» [Fournier, Jean-Louis] Où on va, papa ?
» [Fournier, Jean-Louis] Il a jamais tué personne, mon papa
» [Debré, Jean-Louis] Meurtre à l'Assemblée
» [Fournier, Jean-Louis] Satané Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Témoignages/autobiographie/drames-
Sauter vers: